A ne pas manquer : Les tablatures en vidéo, apprenez comment jouer vos chansons préférées !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

L'aller-retour sur plusieurs cordes

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Si vous avez déjà suivi le cours de l'aller-retour sur une corde, vous avez sans doute envie d'essayer sur plusieurs cordes ? C'est ce que nous allons aborder dans ce cours.

Prérequis pour ce cours : L'aller-retour pour les débutants,
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Ce cours abordera tous les éléments clés à connaitre pour travailler l'aller-retour sur plusieurs cordes. Soyez prévenus, cet apprentissage est long. Il faut plusieurs mois, voir plusieurs années, pour réellement maitriser cette technique d'aller-retour. Ce sera d'autant plus difficile si vous n'avez pas déjà correctement travaillé l'aller-retour sur une corde. Afin de bien comprendre et apprendre tout ça nous allons découper le cours en quatre parties :

  • dans la première partie on commencera par aborder des conseils de bases, certains ayant déjà été abordé dans le cours d'aller-retour sur une corde, mais ça ne fait pas de mal de les répéter pour que ça rentre bien
  • dans la deuxième partie on définira les mouvements extérieurs et intérieurs, qui constituent les fondations du changement de cordes en aller-retour. La compréhension de ces principes est essentielle au travail d'aller-retour
  • nous verrons ensuite des exercices spécifiques pour travailler ces deux techniques et mettre en application les connaissances acquises dans la partie précédente, le tout sur deux cordes
  • on finira avec un bref aperçu de comment appliquer tout ça sur plus de cordes

Les conseils de base

On va commencer par aborder quelques petites choses qui sont très importantes pour apprendre correctement à jouer en aller-retour sur plusieurs cordes.

Premier conseil, le plus important de tous, c'est qu'il faut avant tout aller regarder et travailler le cours d'aller-retour sur une corde. Si votre technique d'aller-retour n'est pas suffisamment maitrisée sur une seule corde, vous aurez beaucoup de mal à l'appliquer sur plusieurs cordes et vous allez perdre du temps.

Deuxième conseil, qui n'est pas spécifique au travail d'aller-retour mais à tout le travail à la guitare, c'est qu'il faut toujours commencer par travailler lentement. C'est quelque chose que je répète dans quasiment tous les cours de guitare, mais je continuerais d'insister : si vous faites des erreurs en travaillant un exercice, c'est que vous allez trop vite. Ralentissez jusqu'à y arriver proprement, et seulement une fois que vous êtes capable de l'exécuter parfaitement bien lentement vous pourrez accélerer.

Point suivant : la main gauche. Lorsque nous avons travaillé ensemble l'aller-retour sur une corde on utilisait que très peu la main gauche. Pour le travail d'aller-retour sur plusieurs cordes ça ne sera plus le cas, et il faudra développer correctement la dextérité et la vitesse de nos doigts de la main gauche. Du coup votre travail d'aller-retour sur plusieurs cordes sera malheureusement limité par votre main gauche, donc ne la négligez pas.

Un petit mot de vocabulaire : afin de développer une bonne technique d'aller-retour correcte, on va commencer par se focaliser sur ce qu'on appelle l'aller-retour "strict". C'est à dire que chaque coup vers le bas sera obligatoirement suivi d'un coup vers le haut, et chaque coup vers le haut sera obligatoirement suivi d'un coup vers le bas. En aucun cas pendant ce cours on ne sera amené à jouer deux coups vers le bas à la suite, et si ça vous arrive, c'est que vous vous êtes plantés quelque part.

Vous verrez que dans les parties suivantes on va commencer par travailler l'aller-retour sur deux cordes seulement, et on ne parlera de l'aller-retour sur plus de cordes que dans la dernière partie. C'est pour une bonne raison : l'aller-retour sur plusieurs cordes est une technique qui mets du temps à être développée correctement. Ca peut vous prendre des mois, voir des années, pour atteindre l'objectif que vous visez. C'est pourquoi c'est extrêmement important de ne pas aller plus vite que la musique, de commencer lentement sur des exercices simples afin de développer de bonnes bases avant de passer petit à petit à des choses plus complexes. Plus vous essayerez de griller les étapes, et plus vous perdrez de temps.

Le mouvement intérieur/extérieur

Vous vous demandez sans doute "qu'est ce que c'est que le mouvement intérieur/extérieur, moi je joue qu'en intérieur quand jsuis chez moi !". Et bien ces mouvements sont en fait les bases de l'aller-retour sur plusieurs cordes, et tout votre travail consistera à maitriser ces deux mouvements. Mais pour bien travailler tout ça, je vous recommande chaudement d'avoir une guitare dans les mains pour essayer tous les exemples donnés pendant la lecture.

Prenons une première tablature comme exemple :

Premiere exemple

et décomposons ce qui va être joué à la main droite, on parlera de la main gauche plus tard.

On constate qu'on va commencer par jouer la case 5 sur la corde de mi aiguë avec un coup vers le bas. Elle est suivie de la case 8 corde de si qui est jouée vers le haut, puis la case 6 toujours sur la corde de si vers le bas, la case 5 vers le haut, on revient sur la case 6 vers le bas, puis la case 8 vers le haut. Ensuite on se retrouve à nouveau sur la case 5 corde de mi aiguë avec un coup vers le bas pour recommencer l'exercice.

Dans ce petit exemple, on a un changement de corde entre la corde de mi aiguë, qui est jouée avec un coup vers le bas, et la corde de si, jouée avec un coup vers le haut. Ce qui nous intéresse, c'est le sens des coups de médiator et ce que notre main droite fait à ce moment là. C'est maintenant que je vous invite à essayer de jouer les deux premières notes en observant bien votre main droite, ou le cas échéant à regarder la vidéo afin de voir ce qui se passe.

Pour faire le coup vers le bas sur la corde de mi aiguë, on commence avec notre médiator placé entre les deux cordes. Pour le coup vers le haut sur la corde de si, on commence à nouveau avec notre médiator entre les deux cordes.

Dans les deux cas, c'est ce qu'on appelle le mouvement "intérieur", parce que notre médiator reste "à l'intérieur" lors du changement de cordes.

Pour observer le mouvement extérieur, on va prendre un autre exemple sous forme de tablature :

Deuxième exemple

Il s'agit en fait de la même suite de notes, mais tous les sens des coups de médiator sont inversés.

Du coup, lors du changement de cordes entre la corde de mi aiguë et la corde de si, on a maintenant un coup vers le bas qui est joué sur la corde de si et un coup vers le haut qui est joué sur la corde de mi aiguë.

Si à nouveau on observe notre main droite pendant ce changement, on constate l'inverse du mouvement intérieur :

  • Pour jouer le coup vers le bas sur la corde de si, notre médiator commence au-dessus de la corde, il n'est pas entre les deux cordes
  • Pour jouer le coup vers le haut sur la corde de mi aiguë, notre médiator commence sous la corde, il n'est toujours pas entre les deux cordes

Dans ce cas de figure, on se retrouve donc avec ce qu'on appelle le mouvement extérieur, puisque lors du changement de cordes notre médiator commence toujours dans une position "à l'extérieur" des deux cordes concernées.

Ce qu'on vient de voir là, ce sont en fait les deux seuls mouvements que nous allons devoir travailler pour développer notre aller-retour sur plusieurs cordes. Dans tous les cas de figure d'aller-retour strict, lorsque vous changerez de cordes, vous aurez soit un mouvement intérieur, soit un mouvement extérieur. Et ce, quelques soient les cordes et les notes utilisées.

Le but est maintenant de travailler ces deux mouvements afin de les perfectionner et les maitriser. Je vais vous donner quelques astuces afin de travailler tout ça, ainsi que les éléments auxquels il faut faire attention pour avoir une technique correcte, et nous passerons ensutie à la troisième partie afin de voir quelques exercices pour appliquer tout ça.

Commençons par reprendre le mouvement intérieur. Pour l'effectuer on doit jouer un coup vers le bas sur la corde de mi aiguë suivi d'un coup vers le bas sur la corde de si. Bien évidemment ce mouvement peut être appliqué sur n'importe quel autre couple de cordes, et il ne faut pas hésiter à le travailler sur d'autres cordes.

Premier point auquel il faut être attentif sur le coup vers le bas : retenez le. Ne laissez pas votre médiator descendre trop bas, parce que plus il s'éloignera des cordes, plus vous aurez du mal à effectuer le coup vers le haut correctement. Essayez donc de stopper votre mouvement le plus tôt possible après avoir gratté la corde de mi aiguë.

Pour faire le coup vers le haut qui suit, il faut éviter de replacer notre médiator entre les cordes pour ne pas perdre de temps. Le coup vers le haut doit partir de là ou on s'est arrêté, et viser directement la corde de si. Et à nouveau, il faut retenir notre coup après avoir gratté la corde, plus on s'éloignera, plus ça sera difficile.

Passons maintenant au mouvement extérieur, qui est un peu plus difficile à travailler. On va devoir jouer un coup vers le bas sur la corde de si puis un coup vers le haut sur la corde de mi aiguë. Comme pour le mouvement intérieur on pourra l'appliquer sur n'importe quel couple de cordes.

Pour le coup vers le bas, contrairement au mouvement intérieur, on veut continuer notre mouvement après avoir gratté la corde. On ne veut pas le retenir, mais plutôt laisser le médiator descendre jusqu'à ce qu'il se retrouve en dessous de la corde de mi aiguë. De cette façon on sera correctement placé pour faire le coup vers le haut suivant.

Pour le coup vers le haut sur la corde de mi aiguë, c'est le même principe : on fait notre coup vers le haut et on continue notre mouvement jusqu'à ce que notre médiator soit placé au-dessus de la corde de si.

Ces deux exemples s'appliquent lorsque l'on veut enchainer plusieurs mouvements intérieurs/extérieurs à la suite. Si par contre on veut juste effectuer un changement de corde (c'est à dire un mouvement intérieur/extérieur suivi de plusieurs coups sur la même corde), il faudra réfléchir un peu plus. Le principe reste le même : on veut anticiper quelle va être la note suivante et placer notre médiator au bon endroit dans le même mouvement.

Par exemple, si on veut jouer un coup vers le bas sur la corde de si qui sera suivie d'une note sur la corde de mi aiguë, on refait le mouvement extérieur tel que décrit plus haut : on ne s'arrête pas juste après la corde et on vient placer notre médiator sous la corde de mi aiguë dans le même mouvement. Ensuite on fait un coup vers le haut sur la corde de mi aiguë, et si notre note suivante est placée sur la corde de si, c'est toujours la même chose : on fait un mouvement "long" de façon à amener notre médiator au-dessus de la corde de si afin de faire un coup vers le bas. Mais si la note suivante restera sur la corde de si, alors notre coup vers le bas sera un coup normal, qui ne descendra pas jusque sous la corde de mi aiguë.

Tout ceci n'est pas facile à expliquer par écrit, c'est pourquoi je vous recommande fortement d'essayer par vous-même ou de vous aider avec la vidéo.

L'essentiel à retenir est le principe de base : il faut anticiper ou se trouvera la note suivante. Si on change de corde il faut adapter notre mouvement de médiator pour venir se placer au-dessus ou en-dessous de cette corde. Si au contraire on ne change pas de corde alors il faut garder un mouvement normal qui s'arrêtera juste après la corde.

Ça ne sera pas très facile au début, ça vous demandera du temps pour que tout ceci devienne naturel, mais à force d'entrainement vous finirez par ne plus y penser et faire vos mouvements proprement.

Des exercices sur deux cordes

Dans cette partie nous allons travailler ensemble quelques exercices afin que vous puissiez appliquer les techniques que nous avons vu dans la partie précédente. On ne détaillera pas les mouvements à faire à la main droite, ça c'est votre travail, mais on parlera des doigtés de la main gauche.

On va commencer avec l'exercice qui nous sert d'exemple depuis le début de ce cours :

Premier exercice - Mouvement intérieur

Le doigté pour cet exercice est assez simple :

  • la case 5 corde de mi aiguë et corde de si sera jouée par l'index
  • la case 8 corde de si sera jouée par le petit doigt
  • la case 6 corde de si sera jouée par le majeur

Comme pour tout exercice de guitare, il faut commencer très lentement, en faisant bien attention à jouer chaque note très distinctement. Faites attention à vos doigts de votre main gauche, ceux-ci peuvent vite géner la vibration des cordes donc pensez à bien les lever. Mais faites attention également à l'économie de mouvement, si vous les levez trop vous perdrez du temps. N'accélérez pas trop vite, la propreté est bien plus importante que la vitesse.

Notre deuxième exemple est le même, mais décalé :

Deuxième exercice - mouvement extérieur

Du coup, le doigté ne change pas du tout au niveau de la main gauche. Ce sont les mêmes notes, la même position, les mêmes doigts, c'est juste la main droite qui va changer. Tous les autres conseils s'appliquent toujours : il faut commencer lentement, bien faire sonner chaque note, et faire attention à l'économie de mouvement.

On va maintenant passer à une version "étendue" de cet exercice, qui a été popularisé par Paul Gilbert. Comme pour l'exercice précédent, il existe en deux versions, et on va commencer avec la version intérieure :

Troisième exercice - mouvement intérieur

Les six premières notes sont identiques. Ce n'est qu'après être revenu sur la corde de mi aiguë en case 5 que ça change. On jouera à nouveau la case 5 avec l'index, puis la case 7 avec l'annulaire, la case 8 avec le petit doigt, on revient sur la case 7 toujours avec l'annulaire et on rejoue les six premières notes.

L'exercice est un petit peu plus difficile, tant à la main gauche (plus de doigts à utiliser) qu'à la main droite (plus de changements de cordes), donc travaillez le bien proprement.

On peut maintenant travailler le même exercice avec le mouvement extérieur :

Quatrième exercice - mouvement extérieur

Comme pour les deux premiers exemples, on a la le même doigté à la main gauche, ce n'est que la main droite qui change.

Si vous travaillez ces exercices pendant quelques jours, vous vous rendrez sans doute compte qu'il y a un des deux mouvements intérieur/extérieur qui est plus facile que l'autre. Le but du jeu étant de maitriser autant l'un que l'autre, il faut vous focaliser sur le movuement le plus faible. Donc si votre mouvement intérieur est plus lent que votre mouvement extérieur, travaillez deux fois plus les exercices dans la version "intérieure".

Cependant il y a une autre façon de travailler un mouvement particulier. Prenons par exemple le mouvement intérieur, on va reprendre le premier exercice et le modifier légérement :

Exercice se focalisant sur le mouvement intérieur

La différence avec le premier exercice est qu'on joue deux fois de suite l'enchainement "case 5 corde de mi aiguë case 8 corde de si". Du coup on fait deux fois le mouvement intérieur, ce qui nous le fera travailler deux fois plus. Le reste de l'exercice ne change pas, toujours le même doigté.

On peut appliquer le même concept pour le mouvement extérieur si on veut :

Exercice se focalisant sur le mouvement extérieur

N'hésitez pas à les travailler si vous sentez que vous en avez besoin.

Il existe beaucoup d'autres exercices pour travailler votre aller-retour, donc vous n'êtes pas obligés de vous limiter à ces quelques exemples. A chaque fois que vous travaillerez un morceau avec un changement de cordes, vous pouvez isoler le passage pour en faire un exercice. Quand vous travaillez une gamme, vous avez plein de changements de cordes : c'est un autre exercice. Tout le but du jeu étant de bien penser à tout ce qu'on a abordé dans ce cours, c'est à dire les mouvements intérieur/extérieur, à chaque fois que vous ferez de l'aller-retour dans n'importe quel contexte.

Etendre la technique sur plusieurs cordes

Jusqu'à maintenant on a abordé les coup vers le bas et coup vers le haut sur une seule corde, ainsi que les mouvements intérieurs et extérieurs sur des couples de cordes. Tout ce travail a été fait avec des mouvements qui venaient du poignet. L'avant-bras ne bougeait pas du tout, et on s'efforçait toujours de faire les mouvements les plus "courts" possible.

Cependant, si on veut faire de l'aller-retour sur plusieurs cordes (par exemple sur les six cordes lorsque l'on travaille une gamme), on va atteindre les limites de notre poignet. On ne peut pas jouer sur la corde de mi aiguë et corde de mi grave en restant sur la même position. Donc voyons quelques conseils pour faire un aller-retour correct sur toutes les cordes.

Pour ne perdre en précision et en vitesse, il faut constamment garder en tête tout ce qu'on a appris. On garde les mêmes mouvements intérieurs/extérieurs. La petite astuce c'est que notre avant-bras va se décaler légérement pour se "recentrer" sur chaque couple de corde joué.

Si par exemple vous voulez jouer une gamme majeure, qui part de la corde de mi grave pour aller jusqu'à la corde de mi aiguë, on va commencer par placer notre poignet au niveau de la corde de mi grave. On va jouer sur cette corde, puis on va changer de corde (avec un mouvement intérieur ou extérieur suivant le cas) pour jouer sur la corde de la. Et pendant qu'on joue sur la corde de la, on va essayer de décaler légérement tout notre avant-bras pour centrer le poignet sur cette corde. Ça nous permettra d'être correctement placé pour ensuite venir jouer sur la corde de ré etc...

Il ne faut pas systématiquement chercher à déplacer notre main à chaque changement de cordes. Comme pour les mouvements intérieurs et extérieurs, il faut anticiper ce qui vient après. Si vous êtes sur les cordes graves et que vous savez que vous allez devoir aller jusqu'à la corde de mi aiguë, décalez vous. Mais si vous êtes sur la corde de mi grave, que vous jouez jusqu'à la corde de ré puis que vous revenez sur la corde de mi grave, ne vous décalez pas, ou pas trop.

Tout le but du jeu est toujours d'économiser au maximum le mouvement. Soit vous avez besoin de vous décaler pour venir gratter les nouvelles cordes, soit vous n'avez pas besoin de vous décaller. A vous de travailler lentement pour commencer, bien analyser vos besoins et ne pas faire de mouvements inutiles.

Tout ceci parait très compliqué au début, mais je vous rassure, avec de l'entrainement ça devient très instinsctif au point que vous n'y penserez plus. Votre main finira par se placer toute seule au bon endroit.

Prenez bien votre temps, et petit à petit vous finirez par y arriver comme un pro !

Commentaires