A ne pas manquer : Les cours de guitare en vidéo, plus de 15h de cours professionnels gratuits !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Quelle est la différence entre ce qui est juste et ce qui est beau ?

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Une petite question philosophique aujourd'hui : quelle est la différence entre ce qui est juste et ce qui est beau ? Nous allons explorer les tenants et aboutissants de ces notions dans cette vidéo.

Prérequis pour ce cours : Aucun
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

En musique, nous avons un language très fleuri pour commenter ce que l'on écoute. Je vais m'intéresser aujourd'hui à deux ensembles de termes couramment utilisés : c'est juste/faux, et c'est beau/moche. Il y a une différence fondamentale dans la définition de ces termes, et donc l'utilisation qui en découle, et je pense qu'il est très important pour tout musicien de bien comprendre ce qu'ils signifient. Je vous conseille cependant de regarder la vidéo pour profiter des exemples utilisés afin de démontrer ces notions.

Quelques définitions

Beau et moche

On va commencer par parler de ces deux termes, qui se définissent très facilement : ils sont entièrement subjectifs. Il n'existe aucun moyen de définir objectivement si un morceau de musique est beau ou moche. Ca vous plait ? C'est beau. Ca ne vous plait pas ? C'est moche. C'est aussi simple que ça.

Juste et faux

Ces termes là sont par contre plus difficiles à définir. En musique il existe tout un tas de règles d'harmonie qui vont nous donner ces définitions, mais ces règles sont généralement complexes, dépendent du style musical, de l'époque, ou même du pays, et varient suivant le contexte. Ce n'est donc pas facile de définir précisément si oui ou non une note est fausse ou juste, mais nous pouvons tout de même gérer beaucoup de cas objectivement grâce aux règles d'harmonie.

Ce que l'on définit couramment comme "juste" dans l'harmonie, c'est ce qui respecte certaines règles. Dans la plupart des cas, on se base sur les gammes : si toutes les notes et accords utilisés appartiennent à la même gamme, c'est juste. Toutes les notes en-dehors de la gamme sont couramment considérées comme "fausses", sauf lorsque l'on change de gamme (ce qui est autorisé, et considéré comme juste).

Le rapport entre les deux

Parfois les musiciens et non-musiciens ont tendance à confondre ces deux définitions. Ils ont tendance à juger quelque chose qui est moche comme étant faux, et quelque chose qui est beau en étant juste. La réalité des choses est malheureusement plus complexe, et pour quiconque s'intéresse de près ou de loin à la composition ou l'improvisation, c'est important d'être capable de faire la part des choses.

Juste VS beau, et faux VS moche

Si vous regardez la vidéo, vous pourrez entendre quelques exemples de ce que je vais expliquer. 

Dans le premier exemple, je joue quelque chose de juste, respectant les règles d'harmonie, et ça sonne à peu près beau. Puis j'ajoute à ce même exemple des fausses notes, qui ne font pas partie de la gamme, et là ça sonne plutôt moche. 

On pourrait croire que du coup, si l'on joue juste, ça sonnera toujours beau, et si l'on joue faux, ça sonnera toujours moche. Mais ce n'est pas si simple.

Premièrement, notez qu'au dessus j'ai précisé "à peu près beau" et "plutôt moche". Tout simplement parce que certaines personnes vont peut être penser l'inverse, vu que cette notion de beau/moche est entièrement subjective.

Deuxièmement, toujours dans la vidéo je donne des contre-exemples : le troisième exemple est entièrement "juste" (toutes les notes appartiennent à la même gamme), mais pourtant, ça sonne moche. Puis je prends un exemple qui utilise une fausse note (n'appartenant pas à la gamme), et qui sonne moche également. Mais juste après, je montre qu'on peut utiliser cette même fausse note, dans la même gamme, en donnant un résultat très beau, avec La lettre à Elise de Beethoven.

Ce qu'il faut retenir de ces exemples, c'est qu'on peut jouer des choses belles avec des notes justes, mais on peut aussi jouer des choses moches avec des notes justes. Et on peut faire la même chose avec des fausses notes, on peut avoir un résultat beau, ou un résultat moche. Tout est une question de comment on va se servir de ces fausses notes.

A quoi ça sert l'harmonie alors ?

Du coup, à quoi ça sert d'apprendre les règles d'harmonie qui nous permettent de définir ce qui est juste et faux si on peut jouer des trucs beaux avec n'importe quelles notes ? Et bien tout simplement parce que c'est beaucoup beaucoup plus facile d'avoir un résultat beau avec des notes justes qu'avec des fausses notes. Réussir à faire quelque chose qui sera communément considéré comme beau avec des fausses notes c'est possible, mais c'est beaucoup plus difficile.

C'est pourquoi je conseille à tout ceux souhaitant apprendre à composer ou improviser, de passer par la case harmonie. Grâce à ces connaissances vous pourrez travailler avec des notes justes, et apprendre à faire de belles choses avec. Puis avec le temps, le travail et l'expérience, vous pourrez ajouter des fausses notes et avoir tout de même un bon résultat. Mais se lancer directement dans la composition ou l'improvisation avec des fausses notes c'est risqué, vous aurez beaucoup de mal à apprendre à les exploiter.

Voilà qui conclut cette FAQ, le but n'était pas de vous apprendre des notions concrètes, mais de vous faire comprendre la différence entre les termes juste/faux et beau/moche, et de vous expliquer l'utilité des règles d'harmonie, que vous pourrez enfreindre par la suite.

Commentaires