Aller au contenu

ezsmusic Blog

  • billets
    47
  • commentaires
    151
  • vues
    35 264


9 Commentaires


Commentaires recommandés

Invité Room237

Posté(e)

Alors faire une impro ça veut pas dire faire n'importe quoi.

 

L'improvisation ne s'improvise pas.

 

ça se travaille et il ne s'agit pas de balancer comme ça quelques notes au hasard et se dire: "ça peut passer", ou "c'est un brouillon"

 

Essaie d'étudier un peu l'harmonie, savoir quelle note ou gamme va sur tel accord, là c'est quand même un peu juste.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

La première minute, j'ai bien aimé....

C'est posé, calme.... le son est bon.....

 

Puis tu m'as perdu.... Manque de préparation?

En tout cas, il m'a semblé que d'un coup tu changeais d'approche sur ton impro.... et c'est désoriantant.....

 

Puis.... tu es revenu dans l'esprit du début.... et c'était de nouveau pas mal.....

 

Un peu comme Room, j'ai le sentiment que ça a été fait à l'arrache.....

Ce qui peut super bien passé pour un boeuf.... mais beaucoup moins pour un truc enregistré.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Salut,

 

Moi j'aime bien, je préfère à l'impro précédente que tu as proposé.

Le son avec la whawha est très organique, très plaintif, faudra que j'explore ce genre de son, j'aime bien.

Tu déballes pas 15000 notes sans interêt et tu joues sur les intensités de chaque note, c'est un bon point.

 

Selon moi, tu devrais juste aller un peu plus loin dans ce que tu proposes et sans aller jusque la super production, proposer des choses un peu plus abouties, plus poussé vers la compo que l'impro. En gros tu improvises pour toi pendant 30 minutes, tu retiens les 5 passages qui te semblent interessant et tu propose ces 5 passages, même si ça dure que 1 minute. Les bonnes idées sont ainsi mise en valeur.

 

Mais dans l'ensemble j'adhère.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Salut les mecs et merci pour vos commentaires :) mais je me dois de préciser quelques trucs :

 

 

Je pense que tout le monde a un peu confondu improvisation et composition , une impro c'est une idée qui te passe par la tête quelle soit structurée ou non alors qu'une composition est une idée structurée avec un fil conducteur qui à un début et une fin .

 

Si je commence à faire une impro plus ou moins longue et que je récupères les idées de celle ci pour je suis entrain de composer parce que je veux qu'il ait une cohérence dans l'ensemble du morceau et d'une autre part ca risque de tuer le coté spontanné de l'improvisation ...

Donc oui si ca sonne a l'arrache je pense que c'est normal et que c'est cool :)

 

Il faut s'imaginer que je suis avec un pote qu'il joue un truc et que j'essaie des choses dessus et pas une approche ou je m'assis devant ma guitare et que j'essaye de composer quelque choses .

 

Bonne grate à tous

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je trouve vos critiques très surprenantes, surtout venant de toi Lestael (enfin je sais pas...).

 

Quand on parle d'improvisation, on parle de composition dans l'instant présent, sans retour en arrière; ça implique de jouer en prévoyant la suite mais en aucun cas de prévoir 15 jours à l'avance ce qu'on va faire.

Bœuf ou pas bœuf, enregistré ou pas, une improvisation doit avoir une spontanéité qu'est présente.

 

Comme Ezs le dit, s'il avait préparé son impro comme vous le sous-entendez, ça serait une....composition.

 

Forcement un travail préalable existe, analyse des accords, rythme, tempo, etc mais ça impliquer pas non plus 15h de recherche avant.

 

Je crois que vous projetez la notion de travail de l'improvisation qui lui demande de la répétition et plus d'analyse, et l'improvisation elle-même.

 

L'exercice d'improvisation sur T4A m'a toujours semblé comme ça (ou du moins j'ai toujours été le seul à faire au maximum 3 prises ?).

 

Et je dis ça vraiment en toute honnêteté, pas parce qu'Ezs serait mon pote ou autre...ce qui est pas spécialement le cas en plus.

Faut être un minimum juste quand même...

 

Pour en venir à l'impro elle même, je sais pas si c'est volontaire mais y'a (à mon impression) des gros décallements rythmiques, surtout dans la boucle harmonique (les "arpèges" en fond), ça fait presque de la polyrythmie avec la boucle de batterie.

 

Tu prends le temps de poser une ambiance, une mélodie, et y'a des plans très sympas !

Il me semble que tu fais un plan en tapping (ou sweeping lent ?), il est pas très carré.

Un passage sonne "mineur harmonique" pour moi, je saurais pas dire si c'est le cas, mais j'adore cette idée !

 

Y'a pas mal de bonnes idées en fait, mais une exécution pas assez maîtrisée (petit défaut de technique mais ça, bonne nouvelle, c'est facile à bosser ;) ).

 

Alors oui c'est pas révolutionnaire mais je trouve que tu t'améliorer par rapport à ce que tu as pu poster avant !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je pense qu'il y a un juste milieu dans ce que tout le monde dit.

 

Certes une impro se prépare, mais comme le dit Dysto, l'idée c'est de garder cette spontanéité dans les premières prises ou dans les premières minutes. Faire 1h et garder 3 plan pour que ça passe bien a l'enregistrement n'est pas le but. Le but c'est de s'entrainer et de poster ça pour avoir des retours.

 

Après, je pense aussi qu'une impro peut être structurer. Personnellement c'est ce que j'essaie de faire. Créer un début un milieu et une fin, mais en improvisation. En essayant de trouver un thème que je puisse répéter, histoire de cadrer et varier mes intensités de manière cohérente.

Mais c'est une autre manière de procéder.

 

Personnellement j'ai bien aimé le son que tu as, bien qu'un peu agressif quand même. Je trouve l'ensemble agréable, y'a une vrai ambiance qui se dégage, et j'aime beaucoup le plan 1:45 qui sort un peu du lot.

 

Par contre tu devrait soigner tes backtracks, le fait qu'il ne soit pas calé rythmiquement est très perturbant pour se concentrer sur la partie Lead.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Rien de surprenant à mon com, Dysto :)

 

C'est même parfaitement cohérent avec ce que je dis toujours :)

 

Une impro, c'est l'instant présent... oui. C'est la "composition spontanée" oui.

 

Mais ça n'empêche pas une préparation, un travail....

 

Alors,oui, comme tu le dis, il faut préparer ses outils, maîtriser les gammes, les effets etc... qu'on veut utiliser... Mais pas simplement.

Il faut également connaître la grille, parfaitement, ses variations éventuelles (dans le cas d'un travail sur BT :) )... L'avoir pratiquée ....

 

Ca n'empêche absolument pas, le moment venu, de faire une vraie impro spontanée, de l'instant, qui ne sera jamais la même que la précédente, ou que la suivante.... et qui soit le miroir de ce que l'on est, de ce que l'on ressent à un moment présent.

 

Donc, EZS, pour te "répondre" (façon de parler, hein ^^) je ne confonds pas du tout composition et improvisation.

 

J'avais fait un billet sur ma conception de la musique et de l'impro... que j'approchais d'une langue, et d'un discours....

 

On travaille les outils, dans une langue : la grammaire, le vocabulaire, le champ lexical....

Et puis... on travaille aussi le reste.... on réagit à ce qui se passe alentour.... on utilise des "licks", des phrases toutes faites, quand on est perdu.... on est capable de répéter ce qu'on vient de dire, au mot près... On a une idée de ce qu'on va dire, à l'avance, et même de la direction que va prendre notre discours... même floue, même générale..... même très très vague... même si on dévie, au bout du compte....

 

Mais il n'empêche qu'on sait ce qu'on va faire... et qu'on essaie de caler à ça... même si en cours de route, une idée, un éclairage différents nous attirent, et qu'on se met à les suivre.

 

Il n'y a pas de raison qu'en musique ce soit différent :)

 

Après, hein, ce n'est que ma vision de la chose.... Elle n'est pas (et n'a pas à être) parfaite et absolue... et chacun peut (DOIT !) avoir la sienne.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

@Lestael : C'est con...je cite exactement je travail sur autour de la grille, et non pas les effets de jeu/gamme. T'as dû t’emmêler les pinceaux mais c'est ma faute, j'ai formaté mon message à l'arrache...fatigué..

 

Le problème de la répétition c'est l’uniformisation des idées, et donc tourner en rond !

Plus tu vas passer de temps, plus tu vas te perdre en pistes,etc.

 

J'irai même plus loin en fait, si tu mets trop de temps à faire une impro, c'est que t'as mal bosser le travail de l'improvisation (tu connais mal tes gammes, tu connais mal tes effets de jeu, etc).

L'analogie avec le langage fonctionne, plus on répète un speech plus il s'uniformise et perd toute sa spontanéité.

 

Et bien évidement, c'est que mon point de vue (je le précise quand même vu que tu le fais aussi, mais ça me semble être un évidence pour chaque message).

 

@Ezs : Désolé que lancer le bordel sur tous tes billets de blog :rire:

Ils se prêtent tellement à un conflit d'idée à chaque fois, c'est incroyable. Je sais même pas d'où ça vient mais c'est plutôt cool au final.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...