Aller au contenu
  • billets
    58
  • commentaires
    634
  • vues
    70 342

La semaine de la mode.

Lestael

1 170 vues

Bonjour

 

Une vieille envie de faire ce billet a été récemment réveillé par un post sur la tonalité des morceaux, qui a légèrement déviée vers les gammes à utiliser pour les improvisations.

 

J'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de confusions dans l'esprit de beaucoup de personnes entre tonalités, modes, positions... et j'ai longtemps aussi fait ces mélanges.

 

Je crois que ceci est du à la façon dont sont enseignés et montrés les modes d'une gamme.

 

En effet, on explique aux gens que le mode Dorien, par exemple, est le mode de la gamme majeure qui commence par son 2e degré, ce qui, pour la gamme de Do (Do ré mi fa sol la si do) signifie que le mode Dorien est le suivant : Ré mi fa sol la si do ré.

 

Et le « professeur » de montrer sur le clavier/manche/ etc.... par l'exemple.

 

C'est vrai. Mais ce n'est pas uniquement ça.

 

En effet, raisonner ainsi incite le musicien débutant à confondre mode et position. Ainsi, nous aurions un musicien qui joue la gamme de Do à partir de la 6e corde 5e case, et serait en La Aeolien... puis s'il joue la même gamme de Do, mais à partir de la 6e corde 3e case, alors il serait en Sol Mixolydien.

 

Ce n'est pas si simple : une autre donnée est à prendre en compte, et qui a toute son importance : l'accompagnement.

 

En effet... ce qui détermine le mode dans lequel on joue, c'est d'une part ce qu'on joue, mais aussi l'accompagnement... Et plus précisément l'accord de résolution de l'accompagnement

 

Prenons un exemple basique : une grille sur un seul accord... et jouons dessus notre gamme de Do... simplement, sans réfléchir : Do ré mi fa sol la si.

 

Si notre accompagnement est un C7M... alors nous serons en Do Ionien. Si c'est un D-7 alors nous serons en Ré Dorien.... etc etc.... Pourtant, nous jouons toujours notre « improvisation » : Do ré mi fa sol la si .

 

Attention ! Je ne dis pas que l'accompagnement détermine le mode... Mais que c'est la combinaison de la gamme choisie et de l'accompagnement. Toujours sur notre C7M... Jouez : Do ré mi fa# sol la si … et nous ne sommes plus en do ionien, mais en do lydien.

 

Comment déterminer alors, à partir d'une grille, ce qu'il « faut » utiliser comme « modes » ?

 

Il y a, dans cette question, un mot que je n'aime pas : « faut ». En effet, en musique, la liberté est un Maître mot, à mes yeux... Cependant, il faut bien reconnaître que l'oreille humaine, et le cerveau humain sont ainsi faits qu'ils aiment beaucoup ce qui est stable, voire statique.

 

Comment, donc ? Et bien... Il « suffit » d'analyser accord par accord la grille. De voir toutes les possibilités offertes (sachant qu'il y a 3 accords mineurs 7, 2 accords majeurs 7M, un accord majeur 7 et un accord -75b dans chaque gamme majeure... donc, pour chaque type d'accord, autant de gammes correspondantes) et de « tout simplement » prendre la référence que l'on trouve le plus souvent... afin que le choix soit le plus stable possible, les autres références pouvant servir à des ornementations (voire à du jeu out, puisque la tonalité sera fortement installée)

 

 

En guise de conclusion, je me suis fait la remarque qu'il est quand même très amusant de constater que toutes nos références, toutes nos analyses se basent, à 99% du temps, sur la gamme majeure...

 

Imaginez que nous nous basions sur d'autres choix, d'autres références ?

 

PS: je vous invite grandement à faire un tour sur mes autres billets concernant l'harmonie....



3 Commentaires


Commentaires recommandés

Invité lesalexs

Posté(e)

Je n'ai pas encore digéré tout ce que tu écrit peut être parce que je suis plus familier avec les triades mais je reviendrai dessus avec un stylo et une feuille. Merci en tous cas :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

intéressant ça bravo !

 

je m'y pencherai quand j'aurais piger un peu l'harmonie en générale :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Les triades...

Ca, c'est un truc qui me fait peur tellement c'est vaste...

Mais très attirant aussi.

 

Pas de souci, Crayonn.... c'est là, ça va rester :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...