Aller au contenu
  • billets
    3
  • commentaire
    0
  • vues
    1 305

Perfectionner sa technique à la guitare - Extrait Guide pdf (www.GuitareCopilote.fr)


MathieuBK

602 vues

Salutations, amis guitaristes !

 

Je partage avec vous ci-dessous un extrait de mon guide gratuit " 7 subterfuges pour sonner PRO avec une guitare premier prix"

 

Cliquez ici pour télécharger gratuitement le livre pdf complet

 

Partagez l'adresse de mon site si le guide vous plaît !

 

Merci d'avance et Bonne Lecture !

 

@+, Math

 

Citation

RUSE N°6. PERFECTIONNER SA TECHNIQUE (gratuitement) : LA MÉTHODE COMPLÈTE ET LE LOGICIEL POUR TRAVAILLER

 

image.png.3db90f68e3a7cc61d83bc2ee63e5d6e1.png

Tu as déjà vécu cet instant.

 

Ce moment où tes mains sont engourdies. Où tu grattes sans grande conviction. Ça y est, tu ne progresses plus.   

 

Quelques semaines auparavant, tu jouais encore à la perfection, mais maintenant ça sonne creux. Tu t’emmêles les doigts.  Tes cordes frisent. Tu galères pour poser tes barrés. Tes pull-off, slides et autres hammer-on sont fades.

 

L’engouement des premiers succès a laissé sa place à une amère frustration.

 

Bref, tu as l’impression d’être revenu à la case départ.

 

Ne t’en fais pas, c’est tout à fait normal.

 

Même les plus grands guitaristes ont connu des périodes de stagnation dans leur ascension. Ces fameuses périodes où rien ne va. Quand tu as le sentiment d’avoir atteint ta limite.

 

Pour surmonter ça, il faut d’abord comprendre que l’apprentissage d’une nouvelle compétence procède par paliers. Voyons lesquels. 

 

Comment devenir un Virtuose : les 4 niveaux de compétences

 

D’après Noel Burch, nous passons par 4 niveaux pour acquérir et maitriser n’importe quelle nouvelle compétence.

 

• Niveau 0. L’incompétence inconscience.

Tu ne sais pas que tu ne sais pas.

 

• Niveau 1. L’incompétence consciente.

Tu sais que tu ne sais pas.

 

Niveau 2. La compétence conscience.

Tu sais que tu sais.

 

• Niveau 3. La compétence inconsciente.

Tu ne sais plus que tu sais.

 

image.png.659c31c3e80a26b053b097867e8c1698.png

 

Pour expliciter ces 4 paliers, prenons un exemple concret.

 

Le permis de conduire en 4 niveaux

 

Niveau 0 (Ignorant) - Incompétence Inconscience

image.png.f4941f443f28ff4cd1d862dc1c541a3b.png

 

Tu n’as pas conscience de l’importance de tes lacunes dans un domaine.

 

Peut-être que tu vis dans une grande ville. Tu voyages de temps en  temps, mais jamais pour aller bien loin. Tu prends les transports en commun, le train, tu fais du covoiturage.

 

Tu ne réalises pas le bénéfice que t'apporterait le permis. Tu sais que tu ne sais pas conduire, mais tu n’as pas forcément envie d’apprendre non plus. Tu n’as pas suffisamment besoin d’une voiture pour te pencher sur la question.

 

Conduire, c’est pas pour toi.

 

Niveau 1 (débutant) – Incompétence Consciente

 

image.png.92c31052365470f1c474834b3198ea8a.png

 

Tu prends conscience de l’importance de tes lacunes dans un domaine.

 

Tu ne sais toujours pas conduire. Tu n’as toujours pas ton permis. Mais tu te dis “peut-être que ça pourrait être utile d’apprendre”. Il faut un élément déclencheur pour amorcer cette prise de conscience (Grève de la SNCF, retard du Bus, mauvaise expérience en auto-stop, etc...) Tu commences à apprendre les rudiments.

 

Niveau 2 (intermédiaire) - Compétence Consciente

 

image.png.fc697846a8afffea7b04239dd0de2bcd.png

 

Tu as acquis l’aptitude dans un domaine.

 

Tu comprends et tu domptes cette nouvelle compétence, mais tu as besoin de te concentrer pour ça. À ce stade, tu as eu ton permis. Tu SAIS conduire.

 

Mais tu règles sans cesse tes rétroviseurs. Tu dois penser à débrayer. Tu dois penser à passer les vitesses. Tu dois penser à mettre ton clignotant. Tu as du mal à converser en même temps que tu roules. Tes ressources mentales sont mobilisées. Tu es un peu hésitant.

 

Conduire n’est pas encore un automatisme pour toi.

 

Niveau 3 (confirmé) - Compétence inconsciente

 

image.png.59896b65bb8920a324191327c1cf9d33.png

 

Tu maitrises une nouvelle aptitude dans un domaine.

 

Conduire est devenu une seconde nature pour toi. C’est banal. Tu roules sans effort. Tu fais le trajet de chez toi au travail en écoutant de la musique, en parlant avec tes passagers. Tu peux t’évader au volant et penser complètement à autre chose. Conduire est tellement intégré en toi que c'en est devenu automatique. Plus besoin de te concentrer pour passer les vitesses.

 

À ce stade, tu es multitâche. Tu es maintenant capable d’enseigner cette compétence à quelqu’un d’autre et de te former par toi-même pour t’améliorer.

 

Tu passes par ces mêmes niveaux lorsque tu apprends la guitare.

 

Au début, tu dois regarder consciencieusement ton manche, où poser tes doigts, comment tu grattes avec mains (niveau 1-2). Et passé un moment, tu pourras chanter en même temps voir jouer les yeux bandés (niveau 3).

 

Le but ultime est bien sûr d’atteindre ce niveau de maitrise. Le problème, c’est que ta progression est inégale et tu atteindras assez rapidement des paliers sur certains aspects.

 

Par exemple, tu n’as pas de difficultés particulières pour changer d’accords, mais dès qu’il y a un barré ou que le tempo accélère, c’est la cata.

 

C’est surement car tu tournes un peu en rond sur les mêmes morceaux des mêmes groupes. Que tu joues ces exercices « araignée » sur des gammes à l’endroit et à l’envers sans grande conviction.

 

Dans ces conditions, il est normal que ta progression se soit arrêtée net. Ton corps et tes muscles se sont simplement habitués. Pour casser la routine et surmonter ce palier, il faut créer un choc.

 

La PIRE ERREUR des débutants (et comment progresser VRAIMENT)

 

 image.png.895ec9999c5e8f7c51b712fbd6ea6eb2.png

 

Il arrive la même chose aux débutants en musculation. Ils soulèvent sans cesse des petits poids et se contentent de faire des séances « faciles ». Leurs muscles ne grossissent pas.

 

Même s’ils sont réguliers et passent leurs jours et nuits à la salle. Cette stratégie ne les mène nulle part. Ils finissent par abandonner, car ils n’obtiennent pas de résultats. Et rentrent chez eux avec leur corps de lâche.

 

A contrario, les bodybuilders aguerris savent qu’ils doivent CHOQUER leur organisme en soulevant LOURD pour atteindre leurs objectifs.  No pain, no gain.

 

La bonne nouvelle, c’est que tu peux transposer cette stratégie pour progresser à la guitare et surmonter n’importe quel palier. Il te suffit de travailler un morceau super technique ET mélodique (appelons ça un morceau STeM).

 

Tu dois pouvoir écouter ce morceau en boucle sans te lasser. Il doit VRAIMENT te plaire.

 

Car si tu travailles un morceau que tu apprécies, tu resteras motivé. Et comme il est complexe, tu progresseras et amélioreras ta technique. CQFD.

 

Alors tout ça, c’est très bien, mais tu vas me demander « Je bosse quoi comme truc au final moi ? ». J’y viens.

 

EXTRAIT DU GUIDE " 7 SUBTERFUGES POUR SONNER PRO"

 

Dans la suite de ce chapitre :

• 2 méthodes pour choisir un morceau STeM (Super Technique et Mélodique)

• Obtenir (presque) n’importe quelle tablature GRATUITEMENT

• Guitar Pro : 3 raisons pour lesquelles ce logiciel RÉDUIT À NÉANT tes progrès à la guitare

• Le logiciel venu du FUTUR qui va te faire oublier Guitar Pro

• Comment utiliser efficacement cet outil ? Prérequis et Interface. 

• Que se passe-t-il si je n’arrive pas au bout de mon morceau STeM ?

• Liens Hypertextes vers ressources externes

 

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT LE GUIDE PDF COMPLET

 

 

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...