Aller au contenu

Dystopia Blog

  • billets
    63
  • commentaires
    544
  • vues
    51 323

Sagesse du jour : soyez doux


Dystopia

1 050 vues

Bonjour !

Sagesse guitaristique du jour : ayez une attaque douce et souple.

Très souvent en tant que guitariste nous sommes confrontés à un jeu un peu trop haché qui manque de souplesse. Et souvent la solution se trouve avec legato qui lui aussi au fil du temps, est haché, on ne s'en rend pas compte les premiers temps. L'amour rend aveugle et sourd.

Pourtant la solution est sous nos pieds, attaquer moins fort. La gestion de l'attaque est le plus difficile dans tout l'arsenal technique du guitariste, elle devrait être notre première priorité.

Bonne journée/soirée.

4 Commentaires


Commentaires recommandés

Je suis un peu partagé sur ce point de vu ! 

Effectivement quand on veut donner du relief à notre jeu, on a dans un premier temps tendance à toujours jouer "forte". Alors que bien sûr la nuance de jeu c'est attaquer plus fort, mais aussi avec plus de douceur. Donc je te rejoins là dessus, penser à nuancer vers la "douceur" est primordial. (y'a donc aussi une réflexion sur  où se trouve ces curseurs "Doux - Normal - Fort" dans son jeu)

En revanche là où je suis un peu moins d'accords c'est que dans ton petit texte, on dirais que "attaquer fort" est synonyme de "jeu haché", qui "manque de souplesse". Alors que c'est faux. Le manque de souplesse vient d'un manque de souplesse ! Provoqué par une crispation, parce qu'on joue quelque chose de trop difficile, parce qu'on tient notre mediator trop fort etc. mais c'est pas l'intensité de l'attaque qui est responsable d'un manque de souplesse je trouve. 

Lien vers le commentaire
Le 13/01/2018 à 17:15, Villa a dit :

Je suis un peu partagé sur ce point de vu ! 

Effectivement quand on veut donner du relief à notre jeu, on a dans un premier temps tendance à toujours jouer "forte". Alors que bien sûr la nuance de jeu c'est attaquer plus fort, mais aussi avec plus de douceur. Donc je te rejoins là dessus, penser à nuancer vers la "douceur" est primordial. (y'a donc aussi une réflexion sur  où se trouve ces curseurs "Doux - Normal - Fort" dans son jeu)

En revanche là où je suis un peu moins d'accords c'est que dans ton petit texte, on dirais que "attaquer fort" est synonyme de "jeu haché", qui "manque de souplesse". Alors que c'est faux. Le manque de souplesse vient d'un manque de souplesse ! Provoqué par une crispation, parce qu'on joue quelque chose de trop difficile, parce qu'on tient notre mediator trop fort etc. mais c'est pas l'intensité de l'attaque qui est responsable d'un manque de souplesse je trouve. 

Salut,

Alors oui mais non, je parle d'un jeu qui manque de souplesse, pas d'un manque de souplesse du guitariste. Le jeu qui manque de souplesse c'est le jeu qui n'est pas fluide quand il doit l'être. Le synonyme serait fluidité si tu veux. Et aussi de l'adaptation au "feeling" que tu veux mettre au morceau, casser la linéarité d'une attaque très lissée.

Très volontairement quand j'écris je prends un parti, qu'il soit correct ou non. Le but n'est pas de donner la vérité mais de partager une vérité, ouvrir sur d'autres horizons. Ca ne me dérange pas du tout d'écrire le strict opposé dans deux semaines, le but n'est pas là. Donner une idée, inspirer à chercher autre chose, voilà mon but. Rien de plus, rien de moins. C'est un peu les remarques que je peux me faire à chaud (je suis trop régulier dans mon attaque, je le sais bien).

Lien vers le commentaire

En dehors du sens réel ou pas des mots, je suis bien d'accord avec Dysto surtout 

"La gestion de l'attaque est le plus difficile "

J'y travail beaucoup en tempo lent, c'est très dur mais c'est efficace quasi imédiatement

Lien vers le commentaire

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...