Aller au contenu
  • billets
    56
  • commentaires
    672
  • vues
    196 551

Technique VS musicalité: la réponse à la grande question

TheAthenA714

2 765 vues

Si vous avez passé plus de 10 minutes dans votre vie sur des forums de guitare ou à écouter des discutions entre guitaristes, vous aurez forcément entendu le grand débat de "technique vs musicalité". Tôt ou tard, des gens vous diront des phrases du genre "ouais mais ce mec il fait que de la technique pour la technique, ya aucune musicalité", ou encore "pfff c'est que de la démo, il joue juste 12000 notes par secondes pour frimer". Du coup en attendant de faire une vidéo sur le sujet (parce qu'il y en a bien besoin), je me suis dis que j'allais poster ça ici. Parce que voilà. Je fais ce que je veux.

 

Technique vs musicalité : qui qui gagne?

 

Du coup je vais tout de suite répondre à la question: ON. S'EN. BRANLE. Et du coup, je vais même élaborer un peu.

 

"Il joue vite pour frimer"

 

De toute ma vie de guitariste, je n'ai toujours pas vu un seul musicien jouer vite dans un morceau juste pour frimer. J'en ai vu frimer un peu quand ils jouent avec des potes, parce que c'est rigolo de jouer à kikalaplusgrosse quand on boit des bières. J'en ai vu jouer des morceaux techniquement difficiles juste pour se lancer un défi et être fier d'avoir réussi, parce que c'est important d'essayer de se dépasser. Mais je n'ai toujours pas trouvé un seul morceau de musique, sur un seul album, d'un seul guitariste, ou je me sois dis "ce mec joue vite juste pour frimer".

 

Pourquoi qu'il joue vite alors?

 

Tout simplement parce qu'il aime ça. La musique ça existe sous de multiples formes, et généralement quand on est musicien on joue la musique qu'on aime. La musique qui nous plait. La musique qui nous donne des frissons. Celle qu'on a dans la tête et qu'on veut faire sortir. Et il s'avère que certains musiciens aiment les passages rapides, les solos déjantés, les longues montées et descentes de gammes complexes, le sweeping dans tout les sens.

 

C'est pas de la frime, c'est pas de la "technique pour la technique" ou de la démo, c'est purement et simplement la musique qu'ils aiment. Et d'ailleurs beaucoup de ces musiciens qui jouent des morceaux techniquement complexes sont aussi capables de jouer des ballades magnifiques. L'un exclue pas l'autre. C'est juste qu'ils ont des préférences (ou parfois ils aiment les deux tout autant).

 

Et la musicalité? Pensez à nos enfants enfin!

 

Là on touche vraiment l'argument que je trouve le plus stupide, et qui ne devrait même pas exister. Certains considèrent que quand on joue vite, il n'y a pus de musicalité. C'est tout simplement complètement faux. La définition du mot "musicalité", c'est tout simplement "ce qui est musical". Et une suite de note, quelle que soit la vitesse ou la complexité, c'est de la musique.

 

Et la raison pour laquelle je trouve ça stupide, c'est tout simplement parce que c'est l'essence même de la musique. Pas de jouer vite non. Mais de comprendre que la musique existe sous de multiples formes, et qu'on a tous des préférences. Considérer que jouer vite c'est pas musical, c'est tout simplement se fermer complètement à un pan complet de la musique. Ce serait comme dire "c'est pas musical, ya pas de percus africaines dans ce morceau de Mozart". Stupide comme argument nan?

 

Mais ya pas de mélodie, comme il peut y avoir de la musique?

 

Parce que ce n'est pas la mélodie qui fait la musique. Ce n'est qu'un élément parmi les trois qui existent. Ya pas de mélodie non plus dans les tambours du bronx, et pourtant ya plein de gens qui adorent ça.

 

Mais moi j'aime pas ça!

 

Tant mieux! Vous avez tout à fait le droit de ne pas aimer certains morceaux parce que ça ne vous parle pas. C'est encore une fois l'essence de la musique. Vous avez même le droit de critiquer! Mais sortir l'argument que "ce n'est pas musical", c'est non seulement être complètement à coté de la plaque, pas constructif, mais en plus extrêmement insultant pour ceux qui aiment ce genre de musique. Ca vous plairait vous qu'à chaque fois que vous parlez de votre musicien préféré il y ait des gens qui débarquent pour vous dire que "pfff c'est nul c'est pas musical, ya pas du sweeping à fond la caisse"?

 

Mais pourquoi t'en parles, t'es pas obligé de lire ça?

 

Parce que c'est un sujet récurrent. Et que bizarrement, c'est souvent dans un seul sens. Je vois rarement les fans de shred critiquer les musiciens blues parce qu'ils ne mettent pas assez de notes par seconde (ça arrive quand même hein, et c'est tout aussi con). L'inverse, par contre, c'est monnaie courante. Et vu que je suis fan de musique sous toutes ses formes, et que je suis prof, je me permet de recadrer un peu les choses. Acceptez que certaines musiques ne vous plaisent pas ou ne vous parlent pas, mais que cette même musique plait à beaucoup d'autres gens, et laissez les appréciez en paix. Le monde s'en portera mieux. Si j'arrive à faire en sorte qu'une seule personne devient plus acceptante de la musique que les autres aiment, alors j'aurais réussi.

 

Je pointerais également le fait que cette question touche quasiment exclusivement la guitare et le shred/métal. Je vois rarement des pianistes critiquer Chopin parce qu'il mets trop de notes par secondes (et pourtant il en met beaucoup), ou critiquer le jazz manouche (qui détient souvent le record en terme de notes/secondes).

 

Jouer vite n'empêche pas de jouer lentement

 

Je finirais par revenir sur un point que j'ai abordé plus haut: la plupart des musiciens qui jouent des morceaux techniquement avancés sont également capables de ballades magnifiques. Et du coup, lorsque vous tombez sur un musicien qui joue vite, et que ça ne vous plait pas, je vous invite à chercher dans sa discographie. Je mettrais ma main à couper qu'il y a forcément un ou deux morceaux plus axés sur la mélodie dans le lot qui vous parleront (j'ai des centaines d'exemples sur le sujet). Et ça vous prouvera que ces musiciens ne jouent pas vite juste pour frimer, mais simplement parce qu'ils aiment ça, et que ça ne les empêche pas de savoir pondre des mélodies magnifiques.

 

Respectez vous les uns les autres bordel de merde!

 

Vous l'aurez peut-être compris à la lecture de billet, mais personnellement c'est un sujet qui me soule beaucoup. Au début ça me faisait doucement rire quand j'entendais ce genre de choses, mais la récurrence de ces critiques me rendent amer et triste. La musique est censé être un moyen d'expression personnel, ouvert à tous, quelle que soit la forme, et chacun doit pouvoir s'exprimer sans s'en prendre plein la tronche. Et dans un monde internet hyper-connecté, il y a un peu trop de gens qui se permettent d'ouvrir la gueule anonymement pour sortir des bétises (parce que encore une fois, dire que "ce n'est pas musical" ce n'est PAS une critique constructive). C'est dommage. On pourrait faire bien mieux.

 

Alors la prochaine fois que vous vous sentez l'envie de poster un commentaire du genre, rappelez vous qu'il y a des tonnes de gens qui aiment ou adorent cette musique que vous n'aimez pas, et mettez vous un peu à leur place. Et qui sait, peut-être qu'un jour cette musique vous plaira aussi!



29 Commentaires


Commentaires recommandés



Invité lesalexs

Posté(e)

Toi, t'en as marre de l'expression "branlette de manche" et tu as raison, merci :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ouais j'avoue ça me soule. Ya tout juste deux semaines, soirée d'anniversaire pour une copine, le thème c'était Jason Becker parce que c'est une grande fan, du coup on en mets. Même pas une minute avant que les commentaires désobligents commencent...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

YEEEESSSSSSSSSSSSSSSS

Du bon sens, que du bon sens....

Il manque juste presque le truc quasi obligatoire: la technique tue le feeling.

 

Nan, ce qui tue le feeling, c'est pas la technique... c'est l'absence de feelging!

 

Je savais que tu pensais ça, Athena, mais ça fait vraiment du bien de le lire. Je suis comme toi, je ne supporte pas (et de moins en moins) ce genre de remarques... Comme de dire "La musique des années 80, c'est de la merde, trop synthétique".... Comme quoi? Comme Metallica par exemple? REM ? Madness? Ou bien d'autres.

 

La musique est là pour faire du bien... La musique est là pour exprimer des choses.... certaines s'expriment avec peu de notes, d'autres avec beaucoup, certaines lentement, d'autres rapidement.... certaines mélodiquement, d'autres avec des rythmes, certaines avec des choses simples, d'autres plus compliquées... Mais tout ça, ça reste de la musique.

 

MERCI CHEF !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Jouer vite n'empêche pas de jouer lentement

 

C'est clair que les meilleurs slow sont souvent fait par des groupes de métal ou de rock :-)

 

 

En fait dans ce billet tu dénonces le manque de tolérance (du genre j'aime pas ça donc c'est nul donc si t'écoute ça t'es un naze) car nombreux sont ceux qui ne comprennent pas le caractère subjectif du ressenti.

 

On pourrait parler également du "musicien attaqué" qui manque de compréhension du caractère subjectif du ressenti. On trouve tout de même une ribambelle d'artistes qui :

- critiquent leurs confrères

- se plaignent d'être incompris

- critiquent ceux qui les critiquent (sens positif ou négatif du terme)

On trouve des cons partout au final ;-)

 

Enfin, dans la critique type "c'est de la branlette de manche", on peut observer :

- les cons: pour ceux-là on ne peut pas faire grand chose

- les jaloux: hum, là aussi pas grand chose à dire

- les cyniques à tendance Joe Bar Team: je m'y retrouve parfaitement

Cette dernière catégorie est la plus compliqué à comprendre car au final on est souvent admiratif, mais le ton ne transmet pas toujours cette admiration ;) et puis on est un peu jaloux tout de même :p Un peu con quoi :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Enfin, dans la critique type "c'est de la branlette de manche", on peut observer :

- les cons: pour ceux-là on ne peut pas faire grand chose

- les jaloux: hum, là aussi pas grand chose à dire

- les cyniques à tendance Joe Bar Team: je m'y retrouve parfaitement

Cette dernière catégorie est la plus compliqué à comprendre car au final on est souvent admiratif, mais le ton ne transmet pas toujours cette admiration ;) et puis on est un peu jaloux tout de même :p Un peu con quoi :D

 

Ya une quatrième catégorie, celle à laquelle je m'adresse: ceux qui croient honnêtement que ce n'est pas de la musique, parce qu'ils ne ressentent rien en l'écoutant. Ou ceux à qui on a dit que c'était pas de la musique, et qui le prenne pour argent comptant (et yen a beaucoup). C'est à ceux là que je veux faire passer le message que si, c'est bien de la musique.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité LiatG

Posté(e)

Instructif et surtout ce billet j'ai envie de l'imprimer et de l'afficher dans mes toilettes.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Instructif et surtout ce billet j'ai envie de l'imprimer et de l'afficher dans mes toilettes.

 

Lire ce billet t'inspire aux toilettes? :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ya une quatrième catégorie, celle à laquelle je m'adresse: ceux qui croient honnêtement que ce n'est pas de la musique, parce qu'ils ne ressentent rien en l'écoutant. Ou ceux à qui on a dit que c'était pas de la musique, et qui le prenne pour argent comptant (et yen a beaucoup). C'est à ceux là que je veux faire passer le message que si, c'est bien de la musique.

 

Beaucoup de gens désignent comme "musique" ce qui les touche.

Perso, d'un point de vue ressenti le RAP n'est pas pour moi de la musique, d'un point de vue lexical le RAP c'est de la musique....

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Il y a quand même quelques groupes qui font des "démonstrations de force", par exemple Manowar avec "My spirit live on" (album "Louder than hell").

Pas très musical (si si, cette fois c'est vrai :p ) mais faut avouer que ce titre impressionne.

 

Et comme tu dis, ils sont capables de faire de très belles ballades ("The master of the wind") ou des titres sympas et abordables ("Warriors of the world")

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

attention comme le dit penhuel on peut dire aussi, pas tres musical dans le sens ou personnellement ca nous emballe pas, c'est pas une vérité absolue quand on dit cela , c'est un effet ressentit.

si on dit a quelqu'un tu joue faux, c'est aussi un ressentit, et si on reprend tes argument, du moment qu il y a des notes à la suite c'est de la musique, pourtant certains dirons oui mais quand c'est faux c'est faux ...

 

Je pense que ca reste des avis subjectifs, non constructif certes ( tout le monde n 'a pas le bagage nécessaire pour construire) mais c'est un équivalent de j 'aime ou j aime pas, avec une petite précision supplémentaire du genre " je n aime pas car cela ne me berce pas, ne m emporte pas" ce qui reste toujours mieux que "j aime pas "

 

après si ceux qui n'aime pas doivent juste ne rien dire est ce bien au final ? n'avoir que des j aime ?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Non, je ne suis pas d'accord Ours.

Dans "Je n'aime pas", il n'y a aucun jugement de valeur. Tu n'aimes pas, ça te regarde.

"Ca n'est pas musical", "c'est de la branlette", "il y a 12 000 notes" il y a un jugement de valeur.

 

"Je n'aime pas" ça ne sous entend que le fait que ça ne plaise pas, pour telle ou telle raison (dont : le fait que le gratteux joue vite ne me touche pas, ça ne me plait pas).... mais le "Ca n'est pas de la musique" signifie qu'on considère que ce qu'on écoute est bien supérieur, et que le reste c'est de la bouse. C'est pas une question de goût, mais de classement de la qualité musicale.

 

Du coup, l'un est acceptable, surtout si argumenté (et même si les arguments sont: je ne suis pas fan de shredding) l'autre est juste insultant, à mon sens: de quel droit une personne peut elle juger ce que je fais est de la musique ou pas, qu'elle s'appelle Dysto, Ours ou Miles Davis?

 

Autant ça ne me gène pas, sur mes morceaux que quelqu'un me dise qu'il n'aime pas (surtout si il me dit pourquoi) ou qu'il pense que telle ou telle partie (ou le tout?) est faible, parce que ceci ou cela... Mais que quelqu'un me dise que ça n'est pas de la musique, ou que c'est de la merde, je le prendrai très mal, tu peux me croire.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Dans "Je n'aime pas", il n'y a aucun jugement de valeur. Tu n'aimes pas, ça te regarde.

"Ca n'est pas musical", "c'est de la branlette", "il y a 12 000 notes" il y a un jugement de valeur.

 

Exactement. C'est un peu comme si tu me disais que tu aimes un film et que je te réponds "tu dis que des conneries" au lieu de "je suis pas d'accord avec toi". Et comme en shred c'est un sujet récurrent, c'est comme si on te disait "tu dis que des conneries" dès que tu ouvres la bouche. C'est lourd, insultant, et ça n'a pas sa place en musique. Sans parler du fait que ça montre parfois (souvent?) une grande incompréhension de ce qu'est la musique de la part des gens qui disent ce genre de choses.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité lesalexs

Posté(e)

j'ajoute que la fausseté est une notion très subjective, même si on a des spécialistes pour fusiller un classique en le jouant faux et pas en rythme, ça reste de la musique....

 

un chromatisme, même si c'est moche à entendre, c'est de la musique, car oui, je suis d'accord sur le fait qu'une suite de notes, c'est de la musique.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

j'ajoute que la fausseté est une notion très subjective

 

Oui et non, tout dépends de la définition de "fausseté". En musique on peut objectivement dire si telle ou telle note est juste ou fausse d'après certaines règles. Mais ça ne veut pas dire que ça va être beau ou moche. C'est deux notions très différentes.

 

Mais dans tous les cas, ça reste de la musique, même si tu joues des fausses notes et que certains trouvent ça moche.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité lesalexs

Posté(e)

pour moi, la fausseté répond à des règles qui sont culturelles, donc subjectives, certaines musiques orientales sont "fausses" si on tient compte des règles occidentales, non ?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Encore une fois ça dépends de ta définition de "fausseté". Une définition toute simple est de dire que lorsque tu joues une partition, toute note que tu joues qui n'est pas dans la partition est une "fausse" note. Ca c'est si tu pars du point de vue d'interprête, et pas d'improvisateur. Si tu parles d'improvisation, tu peux partir du principe que l'improvisateur va vouloir jouer une mélodie, mais que par erreur il va se tromper de notes. Auquel cas on peut qualifier cette note de "fausse" note. Un autre point de vue est celui de la composition, si tu composes un morceau dans une tonalité, tu peux considérer que toutes les notes qui ne sont pas dans cette tonalité sont des "fausses" notes. Ya encore plein d'autres définitions suivant le point de vue sur lequel tu te places, mais dans tous les cas une "fausse" note n'est pas forcément "moche", ou interdite.

 

Pour résumé, il n'y a pas de définition universelle de "faux" (comme tu le dis, c'est subjectif et culturel), mais il existe quand même des définitions plus limitées qui sont très utiles. Sinon il n'y aurait aucune fausse note, et ça deviendrait très compliqué d'apprendre la musique si on part de ce principe.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité lesalexs

Posté(e)

merci d'avoir développé, je comprends mieux cette approche.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

En fait l'histoire de fausses notes, c'est un peu comme en science. On ne peut rien prouver avec 100% de certitude, tout est toujours basé sur des axiomes et des hypothèses non vérifiées, mais si on accepte pas ce fait on ne ferait jamais rien parce qu'on serait toujours en train de galérer à essayer de prouver que 1+1 = 2.

 

Là c'est pareil, si tu pars du principe qu'il n'y a pas de fausses notes "universelle" c'est cool, mais ça sert strictement à rien quand t'apprends la musique. A la limite quand t'as un paquet de décennies de musique derrière toi tu peux t'amuser à explorer cette question philosophique en détail, mais jtassure que les résultats sont pas toujours plaisants.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité lesalexs

Posté(e)

je n'en suis pas là, je me posais la question parce que, justement, je n'ai pas entrepris de me pencher sur la question philosophique.

 

C'est simplement la remarque d'OursAuNougat qui m'a fait réagir, bref, le sujet était la technique vs la musicalité pas les fausses notes et le beau/moche :)

 

(il y a de quoi écrire une encyclopédie en 12 tomes sur ces sujets :p )

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Concernant la fausseté, il y a aussi à prendre en compte la volonté du musicien.

J'ai souvenir que quelqu'un m'a dit que le pont de l'un de mes morceaux est faux.

 

Je lui ai répondu qu'il n'était pas faux, mais dissonant. Ce sont des notes qui grincent à l'oreille, mais jouées volontairement, POUR QUE CA GRINCE.

J'ai même ajouté, qu'en outre mes instruments étaient parfaitement accordés (un autre aspect du faux: les instruments mal ou pas accordés)

 

Ce qui semble dissonant à l'un ne le sera pas pour un autre.... La culture, le milieu, le style... tout ça y est pour beaucoup.

 

Quelque chose passera très bien en jazz... joue sur le même principe dans un autre style (metal, pop, goth, electro etc....) où ce genre "de chose" n'est pas courant, et ça pourra sonner très étrange.

 

Il y a aussi, je crois... je suis persuadé, l'ouverture d'esprit.

 

Je veux parler par là de ceux qui raisonnent en musique, et pas forcément en styles.... ou qui, s'ils pensent en styles, ne sont pas figés dans le "le rap, ça doit sonner comme ça, le métal, comme ça, le jazz, comme ça etc...", et qui osent mélanger un peu tout ça.... s'affranchir des "frontières".... et qui sont curieux.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

 

pour le délire de la fausseté perçue et je pense de la technique, publié dans GP ce mois ci compositeur Glenn Branca

 

bon pour moi c'est pas musical a mon oreille, mais c'est subjectif :D

 

 

ici un autre du meme un poil plus musical a mon oreille

 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

En dehors de la qualité de son dégueulasse pour le 1e morceau de Glenn Branca... il est assez remarquable par son côté hypnotique....

En fait, ce qui te perturbe, c'est l'absence de repères quelconques.

Voire l'utilisation d'autres règles harmoniques.

 

Enfin, c'est comme ça que je le comprends.

 

Mais ça n'en reste pas moins de la musique... qui ne touche pas, certes (et je le comprends) mais de la musique quand même.

 

Et tu te "retrouves plus" dans le second, parce qu'il y a à la fois un repère rythmique, un repère harmonique, et même un repère mélodique.

 

Je te déconseille fortement alors l'écoute de groupe comme

Fantomas :

 

M Bungle:

 

Magma:

 

The Residents:

 

The Cardiacs: (un de mes groupes préférés)

 

Et tout ces groupes un peu "tarés" qui essaient d'apporter une autre vision de la musique, destructurée (la vision) et différente. Il y avait aussi ce groupe qu'Athena m'a fait découvrir.... Des grands tarés aussi, dont j'ai oublié le nom, mais qui sont absolument géniaux.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

 

Et tout ces groupes un peu "tarés" qui essaient d'apporter une autre vision de la musique, destructurée (la vision) et différente. Il y avait aussi ce groupe qu'Athena m'a fait découvrir.... Des grands tarés aussi, dont j'ai oublié le nom, mais qui sont absolument géniaux.

 

Vladimir Bozar 'n ze Sheraf Orkestar

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...