Aller au contenu
cup

Coin lyricists

Messages recommandés

Ca reste un forum pour les gratteux, j'le sais bien mais... on flood, on hors-sujette alors pourquoi pas, après avoir montrer nos tronches, dévoiler nos encrages ?

 

Les textes déposés :

 

Adélaïde :

Sans titre I

Sans titre II

 

Par Andy :

Quand la vie n'est pas noir

 

Par BabzoO :

D.

Sans titre I

 

Par Cup :

Attente

Légère

Pensées nocives

Envie de crier

Liquide Suicide

Sans titre I

Sans titre II

Toi, tu dis

 

Par Damocles :

Le droit chemin + Le labyrinthe de la vie + Le protecteur

 

Par Electrojack :

Sans titre I

Sans titre II

Sans titre III

Sans titre IV

 

Par El Titou :

Vie et mort d'une guitare

 

Par invité :

Pyromane des cœurs

Adieu madame

Deesse de mes nuits

Tour de béton

A travers toi

 

Par Gaga14 :

Un mot pour deux

Wouaaooo

L'envie de partir

Sans titre I

Sans titre II

Sans titre III

 

Par Guibon :

Sans titre I

 

Indanceittrust :

Les filles arrêtez vous me déprimez à écrire aussi bien.

Sans titre I

 

Par Karlik :

xD

Sans titre I

 

Kimimix :

Sans titre I

 

Knopfler Addict :

Sans titre I

Y a trop d'eau dans l'bateau.

 

Par Layann :

Larmes de glace

Adieu

Adolescence

Inspiration

Papillon irradié

Couleur noisette

Remerciement - L'enfer du décor - Le donjon du cœur

Viennes

Vieux amis

Te quiero

Oxygène

Excuse

Faux semblants

A toi mon grand

Liberté volée

Etincelle

Excuse à toi*

 

Par Little Shadow :

Sans titre I

 

Par Logikstation :

Effacer, mais pas oublier

Le syndrome de la feuille blanche

Clairement

Meilleure Amie

Mon cœur qui bat

Réconfort

Le cours de la vie

SDialogue de rimes

P'tit gars

Des converses et par dessus

L'envie d'écrire

Je veux te voir

Prince charmant, gare à toi

Sous la pluie

Drôle de cauchemar

Mademoiselle a peur

Une voix parmi tant d'autres

Les maîtres de la rime

Déçue

Lolita

Vague de tristesse

Quelques rimes pour vous dire

Souvenirs

Sans titre I

Elle et toi

Les mots d'amour

 

Par Mawiea :

Le bruit de tes pas

Il me fuit

Je me suis noyé dans tes yeux

Sans titre I

L'envie de toi

Si j'étais un oiseau, un vrai

Sans titre II

Les doigts de pied en éventail

Il ne reviendra pas

Les couleurs de ta vie

La feuille

Je veille sur toi

Vengeance d'une ronde + Sur les chemins de la vie

Pour un orage

J'ai du faire pire, Partie I

Sans titre III

Le naufrage

La cigale et le fourmi

Ma nouvelle demeure

la photo noir et blanc

 

Par Mikado54 :

Le jour où

Invite moi dans ta bulle

Pouvoir s'effacer

Je n'ai cessé de pleurer

 

Par Minip76 :

Le monde

 

Par Multizikos :

Sans titre I

Fatigué

Sans titre II

Illusion de désillusion

 

Par Quicky :

Exuctoire plein de larmes.

C'est donc avec beaucoup de retard que je te le dis

Texte a ma BabzoO

Donne moi un rôle

Des larmes coulent sur mes joues

Tu n'étais pas la se soir + Mode d'emploi

Allez mon petit

J'ai envie de crier

Vite un sujet

Sans titre IV

Pourquoi je l'aime

Je ne sais pas quoi vous raconter, j’aimerais vous faire voyager.

Mes demoiselles, mes dames, mes...... amours !!!

J'ai osé...

Je te trouverais tu crois ?

Peux tu me le promettre ?

Pourquoi notre relation devait être éphémère ?

Tout simplement !!!

Voila

Mais qu'est ce que j'ai fais !?

 

Par Rookie :

Mais dans quel monde vit on

 

Par Traumi :

Sans titre I

Sans titre II

 

Par Whale :

Parler seul

 

Par Zwan :

Sans titre I

 

De Groupe :

Un petit cœur meurtri (BabzoO, Mawiea, Multizikos et Quicky )

 

 

Sommaire mise a jour le 30 mai, jusqu'à la page 24


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et bien que dire de cette phrase:

 

si un con etait une fleur le monde serait un immense jardin


viva rammstein... et plein d'autre trucs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attente

 

Attente sur le pas des escaliers.

Menton dans le creux des mains,

Coudes sur les genoux.

Attente.

Bruit de porte qui s’ouvre, claque.

Espérance.

Peur ?

Peur du ridicule, du paraître.

Encore peur de ça.

Coup d’œil.

Cœur, tambour, poitrine.

La porte qui s’ouvre.

Bises, conformes.

Emotion.

Frisson ?

Montée des marches.

Rangement.

Coincée. Beaucoup trop.

Rangement.

Papiers, bières, clopes…

Ranger pour ne pas penser,

Ne pas avoir à parler.

De nouveau, coup d’œil.

Questions banales.

Réponses attendues, jouissives... Où pas.

Thé ?

Avec toi ? Volontiers.

Main dans les cheveux,

Regard intelligent.

Musicien.

Dans l’âme,

Dans l’apparence, un peu,

Dans mon cœur, sûrement.

Stupide ? … oui.

Et alors ?

Envie. Envie de.

Envie d’être aimée de lui.

Enfant, je suis.

Heure qui tourne.

Ventre douloureux.

Rester.

Je veux, j’aimerai tant.

Mais…

Au revoir.

Adieu ?

Rapide.

Rétro. Crétin. Bises conventionnelles.

Train de justesse,

Cœur étroit.


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle est sympa Homerpower, je la conserve dans mon esprit :x:


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la moitié d'un amis, c'est la moitié d'un traitre

 

ne vous derangez pas le temps ne fais que passer


viva rammstein... et plein d'autre trucs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces phrases sont de toi ?


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben la premiere oui, ces deux là non


viva rammstein... et plein d'autre trucs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'acc.

En fait, j'pensais davantage à des posts qui venaient à 100% de nous mais pourquoi pas.


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Légère

 

Légère, drôle de voix qui découle d’un caniveau puant. Elle vole, elle court avec le vent et me chatouille les oreilles. Il lui arrive parfois de quitter son atmosphère écoeurante et infecte. Elle tente de me rejoindre. Doucement elle se faufile, fait frémir mes sentiments, les fait espérer. Le plus souvent, elle n’est qu’illusion. Cette voix, elle persiste là-haut. Mon esprit et elle tentent de cohabiter. Mais la raison écrase ce chant, espère qu’il ne m’illusionne plus jamais. De toutes ses forces, elle prie pour cela. Un esprit se veut droit. Une illusion, parsemée.


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(J'veux pas plomber le moral des gratteux motivés du fofo hein loin de moi cette idée ;)

Si ça en gène certains je demanderais à Sun de retirer ce texte :x: )

 

Pensée nocive

 

Tu as glissé ta main dans mes cheveux

Tu m’as dis des mots tendres

Tu m’as fais des aveux

Tu m’as prise dans tes bras

Tu m’as tiré à toi

 

Tu m’as caressé

Tu m’as doucement brisé

 

Aujourd’hui encore, je me souviens

J’ai beau forcé, ça n’y fait rien

Ma mémoire est imprégnée

De ton souvenir

De ces soirées

 

Ma tête explose

Les bouts s’envolent

Tout mettre en prose

Que plus rien ne s’étiole

 

Poser ces actes sur papier

Regarder le ciel

Pour ne plus penser

Tout peut bien s’effacer

Ce souvenir reste

Colle mes pensées

 

Franchement,

Comment as-tu osé ?

J’avais peut-être dix ans

T’en avais cinq de plus

T’as du te sentir grand

T’imaginer des muscles

Avec ta tête d’ange

Ta tête de blond

La braguette qui démange

Les hormones qui sautent au plafond

 

T’as touché ma peau

T’as goûté mes lèvres

Tu t’es laissé aller

T’as pas pensé à faire de trêve

 

Aujourd’hui je peux le dire

J’aimerai même le crier

Ta bouche me dégoûtait

Ta langue et ta salive puaient

Je ne sais si je t’en veux

Je ne sais ce que je ressens

Est-ce une douleur ?

Est-ce un simple sentiment ?

 

Je m’en veux

 

Je m’en veux de ce que j’ai ressenti

De t’avoir laissé faire

Je m’en veux de nous voir sourire

D’y prendre presque du plaisir

 

Je ne sais si écrire aide à oublier

On dit souvent que ça aide à accepter

Là, dans l’instant, ça m’amène surtout à y repenser

 

Je rentre tous les week-ends

Tu rentres une fois par mois

A croire que tu n’y penses pas

Qu’il n’y a jamais rien eu

 

Je préfère que t’y fasses pas allusion

Que tu restes mon frère par obligation

Je ne veux pas que tu t’excuses

Que tu me donnes raison

 

Oublies notre lien du sang

Comme t’as zappé le passé

Vis ta vie comme tu l’entends

Tu peux bien t’enfuir, te cacher

 

Ne me traite plus d’imbécile

Ne me demande plus de me taire

Je gueule parce que j’en ai besoin

Fais pas l’offusqué et laisses moi faire

 

Gardes tes belles paroles pour toi

A chacune de tes blagues nazes, je me noie

Tu peux bien avoir de la barbe au menton

Tu m’écoeures, tu m’inspires rien de bon

 

Et surtout

 

Ne me dis plus jamais « p’tite sœur »

 

Ça fait pleurer mon coeur


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouai j'me disais bien qu'il devait être fourré quelque part le fameux topic "écrit, dévoile toi!" ou truc dans le genre...

J'le trouvais pas alors me suis décidée à copiter :x:

 

Merci Little


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut que c'est post viennent de nous ! (La premiere n'est pas de toi.. Homer.. Car Je la connais... )

 

Le monde

 

"Le monde est un univers d'hommes,

L'hommes est la seul créature,

Une Créature, Intéligente et hypocrite,

L'hypocryte n'est rien d'autre qu'une sorte d'égoisme,

l'égoisme fait resortir la génerosité des autres,

Les autres sont ce qui consite notre vie,

La vie est notre seul récit,

Un récit pour s'évadé dans ce monde sinistre,

Sinistre pourrait etre le mot correspondant a notre gourvernement,

Notre gourvernement ce qui donne des régles de vie,

Régles de vie crée par des hommes pour les autres,

Les autres qui ont des caractere d'égoisme,

L'égoisme provoque un monde sinistre,

Monde sinistre peut que etre habité par des créatures,

Créature, une imagination de l'homme.

L'hommes qui a donné vie au récit qui est le monde"

 

 

J'vien le crée la sur le tas... Donc voila tout pour dire que le monde n'est qu'un cercle vicieu


Un sourire ne vaut rien, mais il apporte beaucoup !

- A vécu les 80 000 Posts -

- A vécu les 100 000 Posts -

- A Poster le 100 000e Post- Le Flood, Ma vie.

- 400 mess en Une soirée-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Journée d’étoile qui me fait mal et laisse paraitre

Des nuits de pleine lune amies de solitude

Qui y a-t-il à espérer quand il n’y a rien à connaitre

Seul je ne vais pas faire par de cette lassitude

Alors que beaucoup de monde connait le mal être

Ces malheurs ne sont que juste récompense

D’un pseudo bonheur plus éphémère qu’un bouquet de fleur

 

De toute évidence

Rien ne m’en sortira

Sans y pensé

Je ne survivrai pas

Cette amertume me tuera

 

Pourquoi en parlé alors que ce simple mot prononcé

Me tue des plus grandes tortures connue

Dépiter le terme est bien approprier

Sous cette enveloppe charnelle de pierre vêtue

Des sentiments et des images venu me hanté

Triste sort réservé pour un inconnu

De tout le monde que l’on peut apprécier

Le faite de bien paraitre devient une vertu

Et sa me tue

 

 

De toute évidence

Rien ne m’en sortira

Sans y pensé

Je ne survivrai pas

Cette amertume me tuera

 

 

A quoi bon se battre si ce destin t’est réservé

Car jamais cette image n’est reconnue

De ce triste sort je ne peux quand pleuré

Etrangement une impression de déjà vu

Mais je ne m’y habitue pas j’ai beau espéré

Et c’est assoiffé que je finirai par en crevé

 

 

De toute évidence

Rien ne m’en sortira

Sans y pensé

Je ne survivrai pas

Et cette amertume ma tué


la musique influe sur notre comportement,

c'est une drogue dur que notre état ne blam pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Compo ? (Refrain ?)


Un sourire ne vaut rien, mais il apporte beaucoup !

- A vécu les 80 000 Posts -

- A vécu les 100 000 Posts -

- A Poster le 100 000e Post- Le Flood, Ma vie.

- 400 mess en Une soirée-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve aussi, même si apres ta envie d'aller mourrire.. :zen:


Un sourire ne vaut rien, mais il apporte beaucoup !

- A vécu les 80 000 Posts -

- A vécu les 100 000 Posts -

- A Poster le 100 000e Post- Le Flood, Ma vie.

- 400 mess en Une soirée-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette tendance à n'écrire que des trucs tristes... :hum:


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CUp quelle logique :D


Un sourire ne vaut rien, mais il apporte beaucoup !

- A vécu les 80 000 Posts -

- A vécu les 100 000 Posts -

- A Poster le 100 000e Post- Le Flood, Ma vie.

- 400 mess en Une soirée-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

en meme temps c'est (enfin pour ma part) quand t'es pas bien que t'es inspiré, du coup t'écris des trucs trristes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

nan tout dépend de ton état du moment. de t'es pensé du moment de ce que tu vie sur le moment.


Un sourire ne vaut rien, mais il apporte beaucoup !

- A vécu les 80 000 Posts -

- A vécu les 100 000 Posts -

- A Poster le 100 000e Post- Le Flood, Ma vie.

- 400 mess en Une soirée-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que, pour ma part, j'écris que quand ça va pas.

Je fais en sorte d'aller mal pour écrire des trucs potablement lisibles.

 

:hum:


Time waits for no one

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...