Aller au contenu

superguitch

Guitariste
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de superguitch

  • Rang
    Newbie
  • Date de naissance 06/06/1983

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Ville
    Ouistreham
  • Matériel
    beaucoup trop :)
  • Styles musicaux
    Jazz manouche, Jazz, fusion, et autres :)
  1. salut, bha deja avec la penta tu peux faire pas mal de chose une fois que tu as bien ta gamme en tete, et dans les doigts, alors il faut te l'approprier. amuse toi a trouver des plans toi meme. aussi pour l'impro un bon exercice c'est sur un playback chante quelque chose et memorise ce que tu viens de chanter (quant c'est cool) et joue le a la guitare
  2. Excellente initative!!!!!! J'adore!!
  3. tres bonne idee!!! je te contact des que je suis de retour en France (fin Juillet)
  4. hahaha j'adorerai discuter de tout cas dans des canap, en buvant un bon vin!
  5. hahahahaha encore heureux surtout que c'est des fois ce que le publique veut entendre
  6. Je suis assez d'accord avec Lestael! Je visualise vraiment l'impro comme un discourt, on nous donne un sujet a debatre (la trame harmonique du morceau) et apres reste a choisir les mots, la syntaxe, les idees, la diction, le volume etc... A mon sens il est très important de travailler ses gammes et arpèges pour se faire une technique mais surtout une oreille (si je garde l'analogie du discourt, il s'agit aussi de vocabulaire): bien entendre les arpèges possibles sur chaque accord par exemple. Une fois ingurgité, ou meme pendant on peut apprendre des plans. Ce qui est très important c'est de bien comprendre comment un plan fonctionne, et une fois compris être capable de le faire dans d'autres contextes harmoniques. (Transposition, substitution, application du même principe mais à d'autres degrés de l’accord etc..) Bref plans gammes etc... c'est histoire d'apprendre du vocabulaire en gros. à présent, voici ce que je trouve le plus enrichissant: je vous invite à jouer un grille d'accord et chanter votre impro dessus. Certaines phrases vont vous venir naturellement et d'autres seront surement teintées des plans et autres outils d'impro travaillés précédemment. La vous allez voir rapidement si tu tourne en rond dans ta facon de chanter ton impro. Dans cette impro chantée, vous pourrez travailler à la gratte les phrases qui sont les plus belles, et donc développer vos propres plans, vocabulaire etc... et de cette habitude va naitre plus de "musicalité" dans votre jeux, si bien que lors d'une impro vous pourrez jouer à la gratte ce que vous avez en tête et ne pas tomber dans le panneaux de l'improvisateur qui joue des plans ou gammes ou arpèges sur tel ou tel accord car il sait que harmoniquement ça passe mais ou la coherense du discourt est boff boff. Je ne dis pas que c'est pas bien, au contraire c'est très pratique, mais de temps à autre. Je trouve que le mieux c'est d'entendre en avance que qu'on va jouer, c'est a mon sens plus musicale. Évidement quant tu fais ça, tu te rends bien compte que tu es sur un arpège de CM etc... (au moins graphiquement sur le manche) mais à la base l'intention de la phrase venait de ton oreille et non d'une certitude harmonique dont tu découvre comment ça somme en la jouant... Apres je pense qu'il faut mixer les deux, dans mon cas 60% de mon impro est chante dans ma tete et les 40% restant sont des parties plus technique, donne des envolees de triolets ou doubles croches. du coup l'impro ressemble plus a une histoire qu'on raconte et non une gamme ou des plans s'enchainent sans file conducteur. Mais bon, entendre en avance ce que je compte jouer m'a pris des annees. Mais peut etre aussi parceque personne ne m'avais mis sur cette voie non plus. J'espère que ça pourra convenir à certains et leur faire gagner tu temps. Car je sais que tout le monde ne raisonne pas de la même façon quant il improvise.
  7. oui enfin au conservatoire tu peux bosser du jazz, et le résultat que j'ai pu voir ne m'a pas du tout convaincu apres c'est sur qu'au niveau classique suis d'accord avec toi.
  8. Clairement, je te conseil d’éviter le conservatoire!!! La totalité des guitaristes que je connais qui sont passés par le conservatoire savent lire une partition et la jouer, mais ne savent pas faire autre chose. Je m'explique. Pas possible d'improviser et ils sont nul en rythmique pour le conservatoire classique. Je me souviens encore des types (4ans au conservatoire) quant je commençais la guitare (6mois d’expérience) en admiration devant mon niveau car je devais jouer du Noir désire ou bien du Bob Marley ...... punaise la honte pour eux! franchement, si tu te sens plus tard limite par le fait de ne pas savoir lire une partition tu peux toujours reprendre des cours, mais tu vois ça fait 15 ans que je fais du jazz et je ne me sens toujours limite par le fait de ne pas savoir lire de partition, même les fois ou je joue avec des saxo par exemple, je vais même plus vite qu'eux a l'oreille. Idem je connais plein de guitariste de jazz, super balaise pour dechifrer une portee mais boff boff en impro, ca craint pour le jazz.... Trouves un prof et explique lui bien ce que tu aime comme musique et ce que tu veux jouer, il va te montrer comment la jouer et si jamais tu veux te faire la main avec la théorie musicale (qui n'est pas obligatoire au début et suivant le style de zik que tu joue) tu peux lui demander comment et pourquoi le morceau est construit comme ci ou comme ça. J'ai aussi remarque que toutes les guitariste qui évitent le conservatoire sont 100 000 fois plus créatif et spontané dans leur jeu que ceux qui passent par le conservatoire. Mais après si tu veux jouer du classic, j'ai peur qu'il n'y est pas trop d'autre choix, ou prof prive de classic ce qui revient un peu au même. Ça me rappel un pote qui jouait du trombone, super balaise avec une portée dans les mains, et sans sont instrument, a pouvoir chanter ce qu'il lisait etc... mais sans portée et instru en main il ne pouvait pas jouer.... et la type avec genre 10 ans de conservatoire..... ça fait mal au cul quant même... Comme disait Debussy la musique est partout sauf sur le papier...... a méditer
  9. sinon il faut serrer moins fort et donc regler l'action de ta gratte plus basse, et/ou changer de tirant?
  10. sinon tu peux tricher et utiliser un capo hehe Mais rassure toi quant je veux jouer en public sur scene il faut que je me chauffe bien avant car sinon, meme en solo j'ai un peu mal et c'est pas fluide. Par contre pour s'echauffer, je ne connais pas trop d'exo pour les accord?
  11. ben même si ça fait 20 ans que tu as constate ça, as tu essayer de forcer longtemps dessus. A un moment je jouais "Master Blaster" de S.Wonder, c'est que des barres avec pleins d'accord, punaise je ne tenais pas 2min, du coup je l'ai joue a mort pendant une semaine et après aucun problème, c'est un peu comme faire de la muscu en fait. Si c'est vraiment pas possible tu peux jouer jouer différemment ton accord, genre tu utilise tes 4 doigts pour jouer l'accord même schéma que pour un barre, mais tu n'utilise pas ton index a travers toutes les cordes car la basse peut être jouer avec le pouce. de cette façon la tu ne fais plus pince. J'utilise cette technique pour d'autres type d'accords, et elle a l'avantage de ne jamais faire mal. du coup si jamais passe 3 min c'est insupportable tu changes de technique pendant 30 sec, et hop tu peux repartir sur des barres. Mon explication n’étant pas très claire, je pense, voici un exemple pour un La Majeur (barre en 5eme case) donc du grave vers les aigus: 5-7-7-6-5-5. Maintenant avec les doigts correspondant: pousse (par dessus le manche) - annulaire - auriculaire -majeur -index -index les corde Si et mi sont plaquées comme un tout petit barre avec l'index. voila
  12. oui, je ne fais presque plus d'accords en barre, du coup les fois ou je veux rejouer des trucs a chanter ou y;a de ca je sent bien que ca chauffe bien dans le muscle du pouce de ma main gauche c'est juste un manque d'entrainement, fait en souvant des morceau avec barres, et t'aura pas mal
  13. superguitch

    Le degré VII

    ca va c'est pas la plus grave des "maladie" hahaha non mais je dis ca car une fois, a la fin d'un petit concert, j'ai jouer avec un pote bien moin bon en impro et justement on a improviser sur un morceau genre pop-rock. J'avais l'impression d'avoir fais un pur chorus bien fusion et tout et tout et lui un truc cool sur gammes majeur et penta mais c'est tout. A la fin tout le monde lui a dit que ca dechirait et moi que "ouais c'etait bien".... hahahahaaaaaaaaaaaaaa.... du coup j'ai regarde la video filme par des potes, et punaise oui c'est claire que ca n'avait aucun sens de jouer comme je l'ai fais dans ce contexte ci. A ce moment la je me suis sentis grave honteux!..... c'est un peu le soucis quant on apprend un nouveau truc on a tendence a vouloir le caser partout et on n'entend pas a l'avance dans sa tete les phrase qu'on va faire pour que le discout d'impro (la conduite de phrase) est un sens... et ca et bien ca m'a pris des annees hahahaha et je le bosse encore, car ca se perd vite quant on ne joue pas avec d'autres. Enfin pour moi en tout cas. Mais suis d'accord que maintenant y'a de plus en plus de morceau qui pour moi tournent en rond, et ca manque de modulation etc... mais ca c'est surement aussi lie au style de musique que chacun a l'habitude de jouer c'est claire que maintenant je ne pourrais plus faire les boeuf de mes debut a jouer 15min sur les meme 4 accords en boucles hahahahaha
×
×
  • Créer...