Aller au contenu

Derner

Guitariste
  • Compteur de contenus

    119
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Derner

  • Rang
    Troubadour
  • Date de naissance 12/08/1994

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Ville
    Finistère
  • Matériel
    Ampli 30W, guitare électrique et électro acoustique.
  • Styles musicaux
    Divers et variés.
  1. Salut, Ta question est assez originale je trouve, cependant, savoir la fréquence d'utilisation des accords me semble au bord de l'impossible et surtout très peu utile. C'est très peu utile car, avec l'expérience, un accord, ça s'apprend parfois en à peine quelques minutes. Il y a 4 accords principaux (Am, G, C, D il me semble) je te conseille d'abord de maitriser ceux la. Plus tu joueras sur ta guitare, plus tu vas acquérir une agilité des doigts. Plus tu seras agile, moins l'apprentissage d'accord te paraitra difficile. Si bien, qu'après plusieurs mois, le fait de placer un Am7, pour reprendre ton exemple, ne te demandera que peu d'effort (après tout c'est juste un Am avec le petit doigt qui va chopper une 7ème nan?) En bref, te casses pas la tête à apprendre tout un TOP50 des accords, ça va surtout te dégouter plutôt qu'autre chose ! Fais toi plaisir en apprenant, et ça viendra au fils des heures que tu passeras sur ta guitare à essayer sans cesse de nouvelles choses.
  2. Selon moi (ce n'est donc que mon humble avis), tout dépend de ce que tu recherches et du point de vue que tu as, je m'explique. Si tu vois le fait de donner un concert comme une activité loisir, alors tu peux, tout comme quand tu vas au cinéma ou un autre endroit payant de détente, payé ton concert. Dans le cas que tu énonces, tu peux aussi bien amortir les frais tout comme payé très cher ta soirée. Avec ce point de vue, je trouve que ça reste à peu près dans la logique, bien que le prix réel soit variable ce qui peut être gênant. Si tu vois le fait de donner un concert comme offrir tes services, alors, dans ce cas, je trouve que ça ne respecte vraiment pas la logique des choses. On paye les frais et on donne une rétribution (petite ou grande) à l'artiste. Après tu peux encore l'envisager de pleins de façon différentes ! Promouvoir son groupe, s'entrainer dans des conditions de concert pour un gros concert arrivant, gagné de l'argent, se ridiculiser en dansant la Macarena tout nu sur scène avec un un gant de boxe à la main droite et des grosses pantoufles aux pieds, etc .... Enfin bon, dans l'ensemble, je trouve pas ça normal, c'est pas dans l'ordre des choses, mais bon... C'est peut-être l'évolution à venir ...
  3. Derner

    Accordeur en ligne

    J'ai essayer cet accordeur pour accorder une guitare classique une fois. Je précise que le micro était (je pense) de bonne qualité (micro intégré mac) Et après vérification à l'oreille (Honte à moi, je sais toujours pas accorder une guitare très mal accordé à l'oreille mais je sais reconnaître si l'accordage est bon), tout va bien. Donc voila, de mon coté, RAS.
  4. Muter les cordes c'est pas toujours une solution, dans certain ça va atténuer le rendu. Pour la précision au niveau des cordes, c'est important mais il faut pas trop s'en faire. Si quand tu joues tu n'oublies pas qu'il faut que tu grattes les bonnes cordes ça viendra tout seul à force de jouer, il suffit de ne pas oublier de faire attention. Je ne sais pas si faire des exercices pour viser un groupe de cordes apportent grand chose. Au début, perfectionniste aussi, j'en avais aussi marre de gratter les mauvaise cordes, sur un D par exemple. Et comme à chaque fois que je le grattais mal ça m'agaçais, je faisais attention et au fur et à mesure que je jouais ce genre d'accord, ma précision augmentait.
  5. D'après ce que vous dîtes le feeling serait uniquement acquis. Pourtant on dirait bien qu'il est en parti inné. Dans le cas présent inné voulant dire sans entrainement et non pas depuis la naissance. Prenez un gamin, élevez le dans une famille de mélomanes affectionnant particulièrement le blues. Il pourra commencer la guitare qu'il ne lui manquera que d'un peu de technique pour s'exprimer. On pourra bien entendu dire qu'il aura tiré ce feeling dans l'environnement dans lequel il aura grandi. Cependant, on aura la quelqu'un qui aura une plus grande facilité à s'exprimer et improviser et ce, sans jamais avoir travaillé ses impros. Il n'aura eu qu'à travaillé l'agilité de ses doigts. Et au final, il aura peut-être aussi un plus grand potentiel à long terme que quelqu'un ayant commencé la guitare sans aucun bagage de ce type.
  6. Mdr, après le néo classique, le néo comptine ! Alouette, gentil alouette version métal ! (Pauvre gamin) Merci, pour le site, je le garde sous le coude pour quand j'aurais à m'occuper de petits cousins !
  7. Ahlala, qu'es ce que j'aurais aimer commencer à 14ans ! Comme le dit hugo, c'est un bon âge pour s'y mettre ! En plus si tu commence à 14ans, tu vas arriver au lycée tu pourras trouver des gens pour monter un petit groupe (c'est assez simple à trouver au lycée) et t'éclater avec ta guitare.
  8. Tu peux effectivement commencer par travaillé l'agilité des doigts, ce sera toujours ça de pris. Dans ce cas, évites de trop forcer, il ne faut pas que tu te décourages avant noël, car si tu arrives jusqu'à la, tu vas pouvoir commencer à te faire vraiment plaisir !
  9. Si tu es fan de metallica et D'AC/DC alors commencer sur une guitare classique pourra te démotiver. Certes, les positions de doigts etc restent les même d'une classique à une folk (pour une même tablature). Mais le son et le confort de jeu diffère totalement. Personnellement je ne te conseillerais pas de commencer sur une classique pour jouer du rock. Il y aurait trop de risque que ça te décourage.
  10. Derner

    problème débutant

    travail travail bla bla... Plus sérieusement penses à consulter les cours pour les débutants, ils sont vraiment bien pour démarrer la guitare. http://www.tabs4acou...utant.html Après avoir vu les cours, il ne te restera plus qu'à travailler ^^ Si beaucoup te diront "travail travail bla bla..." c'est qu'au fond c'est pas un si mauvais conseil
  11. Le bloqué de corde ajoute un coté percussif à ton jeu. Ça permet de mieux ressentir le rythme de la musique par exemple.
  12. Je m'étais posé exactement la même question et, comme toi, ai créé un sujet dans le forum. Voici le lien tu trouveras les réponses des membres. http://www.tabs4acoustic.com/forum-guitare/stickers-que-valent-ils-t11211.html?do=findComment&comment=246802 Je ne peux pas apporter mon témoignage, au final j'ai décidé de ne pas en prendre.
  13. Pour te répondre fowear, je n'ai pas le prétention d'être un bon guitariste voire technicien, en me disant technicien je voulais juste dire que mon niveau de guitariste était du 100% technique (en gros qu'à part des bases de solfège je savais rien faire d'autre que des trucs techniques, peu importe le niveau même si j'espère qu'en 15mois de guitare j'ai appris un petit peu de chose. Malgré le fait que plus j'avance, moins j'ai l'impression de savoir jouer x)) Ensuite, merci Athena pour la réponse très complète, tu as réunis en cette réponse les 3 approches des guitaristes que j'ai rencontré, et maintenant j'y vois plus clair sur l'improvisation. Enfin, disons seulement que je comprends désormais comment ces trois guitaristes que j'ai rencontré ont pu apprendre l'improvisation si différemment. C'est vrai que ça paraît être un morceau énorme de l'apprentissage mais le jeu en vaut la chandelle non? Qu'es ce que ça doit être plaisant de pouvoir faire "parler" sa guitare. Donc pour résumé, il y a trois façon d'apprendre l'improvisation qui passent toute par de la pratique à un moment donné ; -La théorie -L'oreille -Les plans. Pour l'oreille je comprends bien (en même temps c'est pas dur à comprendre ) Pour la théorie, je me poses quelques questions sur les acquis à posséder avant de démarrer l'apprentissage. Sur les divers cours qui existent sur le net on voit le "prof" qui dit d'aller chercher la 7ème ou bien la tierce mineure. Enfin plein de truc précis comme ça. Pour improviser faut il connaitre absolument toutes les notes de son manche ainsi que l'emplacement de la tierce, quarte, quinte etc de la tonique de notre gamme? On en voit aussi créer leurs accords dans la seconde, Il vont chercher les notes nécessaire à un accord 7ème mineur par exemple et placent l'air de rien un accord 7ème mineur entre deux gammes. L'apprentissage théorique est une chose et la maîtrise de cette théorie une autre, mais jusqu'où faut-il pousser l'un et l'autre pour pouvoir espérer commencer l'improvisation? Ensuite tu parles de plan et licks, Qu'est ce que c'est? On entend souvent parler de plan mais j'ai jamais réellement compris ce que c'est. C'est simplement des riffs? Pour tes brouillons, si tu as besoin de "testeur" n'hésites pas non plus, bien que l'année prochaine sera une année de moine (FAC médecine première année ...) Je trouverai peut-être du temps pour ça x) Et puis de toute façon, quoi de mieux que la guitare pour se changer les idée !
  14. Salut, Je me posais une petite question qui est surement sujette au débat. Voilà donc ce qui m'amène à me poser cette question : Cet été (les deux dernière semaines) j'ai eu l'occasion de faire soirée plage et camping. Qui se terminaient par de la guitare et du chant autour d'un feu de camp (le rêve nan?) Même si je suis resté discret avec mes connaissances de guitare (A 2h du matin quand tout le monde veut chanter, on va peut-être éviter de sortir les balades et autres truc bien lent en fingerstyle, il s'agirait pas d'endormir le monde hein) J'ai pu rencontré quelques guitaristes. Parmi les bon (du moins ceux qui m'ont marqué) ils avaient tous pour point commun de maîtriser les impros blues (enfin blues/rock). Rêvant de pouvoir exprimer des sentiments à travers des impros j'ai tout de suite demander comment ils avaient appris ça. Mais voilà que des 3 j'ai pu avoir trois apprentissages complètement différents :o Guitariste 1 (3ans d'expérience, 3h de pratique par jour en moyenne) : Le secret c'est d'apprendre sa théorie à fond, soit encore les gammes, les modes, les degrés etc ... Puis de les mettre en pratique autant que tu peux. Guitariste 2 (3ans d'expérience, 3h de pratique par jour en moyenne) : "Moi j'ai appris la gamme pentatonique blues puis j'ai rencontré un mec qui m'a proposé d'apprendre l'impro en 3 cours, j'y suis allé, on a pas eu le temps de faire le 3ème cours mais depuis j'arrive un peu à improviser" Je n'ai pas réussi à savoir ce que le gars lui a appris mais il m'a dit de connaitre au moins une gamme et la grille de blues puis de tourner la grille et la gamme (ainsi que l'accord et ses extensions) dans tous les sens puis que ça donnerait quelque chose, il m'a aussi conseillé d'écouter beaucoup de solos et de beaucoup utiliser mon oreille plutôt que les tablatures pour jouer des morceaux. Guitariste 3 (1an et 6mois d'expérience, 2h de pratique par jour) : "Moi j'ai pas appris les gammes ou la théorie, quand je suis tout seul je prends ma gratte et je tente des trucs, j'ai trouvé les gammes à l'oreille puis le reste c'est du feeling, j'écoute beaucoup de musique depuis que je fais de la guitare et au final ça m'influence pas mal dans mes impros" Les deux premiers guitaristes jouaient principalement en accord, étaient chanteur/guitariste et jouaient en groupe. Le troisième quand à lui restait en fingerstyle (peu d'accords) mais faisait des impros incroyables ! Il ne mentait pas en disant que les solos qu'il écoutait influençait son jeu, j'ai cru reconnaître un peu d'AC/DC par exemple ! On aurait cru que ce qu'il jouait était des solos de hard rock alors qu'il improvisait simplement autour de pentatonique en blues (du moins c'est ce que j'ai reconnu en le regardant jouer). Alors voilà, je me suis senti ridicule à coté d'eux, et pourtant ça fait 1an et 3mois que je joues 1h30 à 2h en moyenne par jour. Le 2ème guitariste m'a dit que j'avait une technique de jeu excellente pour mon niveau et que lui ne saurait pas égaler ma technique. Ça m'a fait un choc ! Je suis devenu ce que je craignait devenir : un technicien ! Du haut de mes 15mois de guitare je me rend compte qu'au finale je n'ai rien d'un guitariste je ne suis capable que de ressortir des tablatures apprises par coeur. Je connais sur le bout des doigts ma gamme pentatonique de blues et ma gamme majeur, ça faisait déjà quelques mois que je m'amusais à improviser des trucs misérables avec. Mais rien qui ne dépasse le niveau de misérable. J'en viens donc à me dire qu'il y a tout à apprendre, que la technique que j'ai acquéri me servira à ornementer mon jeu futur. Je me suis mis en tête qu'il fallait que j'abandonne les tablature et tout cet apprentissage de la technique pour me mettre à la musique, pour me mettre à enfin faire de ma guitare un autre moyen de m'exprimer ! Et donc voila la problématique que je pose aujourd'hui ; Concrètement, Que croire à propos de l'improvisation? La théorie permet-elle de passer outre le feeling? Le feeling permet-il de passer outre la théorie? Le feeling est -il inné ou s'acquiert-il avec l'entrainement? J'essaie de tout faire à l'oreille, de connaitre mon manche, de tourner mes gammes dans tout les sens, mais tout ça, sans la théorie, est-ce foncer droit dans le mur? Libre à vous de vous exprimer, un témoignage, un avis sur la question, le sujet apparaît à mes yeux comme un débat plutôt que comme une question qui attend une réponse claire et précise. Merci d'avance, Derner.
  15. Ah d'accord merci, bon bah avec le sujet, les autres victimes de ce bug seront au courant qu'il est déjà signalé.
×
×
  • Créer...