Aller au contenu

redmetalguitar

Guitariste
  • Compteur de contenus

    127
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par redmetalguitar

  1. Ah, pas facile ça... Gaffe, Fender deale parfois (souvent ?) des pures daubes maquillées en grattes de prestige.

     

    J'en sais quelque chose... Ma prochaine strat sera comme les PC, sortie d'un luthier assembleur, comme ça pas de surprise. Fender, pour moi, plus jamais.

     

    Pour info, j'ai acheté trop rapidement une signature à 1600 boulettes : bois pas sec, jonction corps / manche dégueu, vernis poly... les micros "tex mex" flatteurs, de prime abord, dénaturent finalement le son "générique de la strat originelle... et j'en passe...

     

    Font plus des grattes chez Fender, mais du fric.

     

    Donc, comme le dit laconiquement Riiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiichard :) ecoutons bien nos grattes avent de les adopter.

  2. Salut à tous, un p'tit détour par ici après un peu d'absence ;)

     

    Perso, Fender, pour moi, c'est fini après l'achat d'une strat américaine vendue à prix d'or, faites de bois pas secs, d'une touche en palissandre de qualité moyenne et d'une guitare dépourvues des qualités intrinsèques qu'on pouvait attendre en regard du produit annoncé et du prix.

    Bilan 4 réglages de manches en 3 ans, un son artificiel, un vernis poly... bref n'importe quoi.

    Bon, quand je l'ai acheté, je ne savais pas et j'ai fait confiance...

  3. Ballader un ampli par son (!), va falloir penser à passer le permis super-lourd pour aller faire des concerts ou répéter !

    Et accessoirement, jouer en bourse avec sagacité aussi !

     

    J'utilise une vieille tête Marshall MKII2 2203 , un seul canal donc. (j'vous poste pas une photo mais y mériterait...)

     

    Ma solution : gain à fond ( xD ), potard de volume de la gratte à fond (pour ne pas perdre le précieux signal de la gratte) + pédale de volume / Wah Morley.

    La Morley, qui reste dans la position ou tu la laisse, me permet d'obtenir un son plus ou moins saturé.

     

    Et comme toi MAtdu 62 j'adore la satur de mon ampli (même si j'ai ajouté quelques pédales pour rigoler), la pédale me permet une infinité de réglages, instantanément, sans toucher à l'ampli.

    La pédale de volume fait ainsi office de pédale d'effet.

     

    L'avantage de ce genre d'ampli et de système, t'as un vrai son, tu le règle une fois pour toute et t'oublie le bordel : tu ne penses qu'à la musique.

     

    C'est ça, le luxe.

  4. Houla ! la question est vaste, je pense que dans le forum théorie tu devrais retrouver de quoi t'alimenter sur le sujet..

     

    Si tu connais bien la constitution des accords, jettes un coup d'oeil sur l'harmonisation de la gamme majeure, ça devrait t'aider à décoller.

     

    Ensuite tu bosses les substitutions une à une, (diatonique, tritonique...) jusqu'à les assimiler complètement.

     

    Et évidemment, tu continues à bosser les gammes... ;).

     

    Il est préférable, je pense, de travailler dans la logique de la tonalité, plutôt que de tenter de passer par une liste exhaustive de toutes les possibilités de substitution.

  5. Pour préciser l'explication d'Athen, et démystifier un poil la théorie et son jargon indigeste,

     

    Les degrés d'une gamme sont nommés pour pouvoir les désigner plus facilement.

    C'est juste une convention.

     

    degré I = Tonique

    degré II = Sustonique

    degré III = Médiante

    degré IV = sous dominante

    degré V = Dominante

    degré VI = Sus Dominante

    degré VII = Note sensible

    degré VIII = Octave - (ou tonique car on recommence une nouvelle gamme)

     

    Pour la tension-résolution des accords Lucky m'avait fait un post intéressant là dessus.

    Athen aussi je crois. En fourdouillant sur le site tu devrais trouver ton bonheur.

  6. Marrant de voir Hugo se tourner vers Erik Satie armé d'une guitare.

     

    Je me suis également cogné quelques "gymnopédies" et autres "Gnossiennes" piano.

    Ma prof appelait ça de l'"impressionisme" musical. J'aimais bien la comparaison.

     

    C'est très sonore et finalement sous son aspect dépouillé, voilà une musique pas franchement facile -mais délicieuse- à jouer.

    Comme d'hab, remarque... qu'est-ce qui est facile à jouer ?

     

    Hugo, tu vas vraiment finir par m'impressionner :p !

  7. Salut Cricriii,

     

    Le mi dorien contient toutes les notes de la gamme de Ré, sauf que dans le cas du Mi dorien tu considères que la tonique est Ré.

     

    Y Z'ont bien tout expliqué, les deux Loulous, Athen et Hugo.

     

    Le secret du truc, je crois réside dans cette phrase :

    Le truc c'est qu'il ne faut pas se contenter d'analyser chaque accord séparément, mais de considérer le tout comme une grille. Si tu veux sonner juste et pas choquer, il faut éviter au maximum de changer de tonalité, et quand tu changes de tonalité (parce que t'as pas le choix à cause de la grille dans certains cas), il faut essayer de viser une tonalité "proche" (c a d avec peu de notes qui changent).

  8. Salut à tous !

     

    Pour être franc, Lucky, je craignais un peu une réponse de ce genre... ...et tenter de trouver ce genre de petits "trucs" ici, un peu en raccourci me branchait bien... On sait jamais non ?

     

    Donc lucky, je me joins à Toffy pour te dire : si t'en as d'autres surtout, n'hésites pas à nous en faire profiter :) !

     

    Merci de vos réponses à tous.

  9. Salut à tous,

     

    En trainant le forum je suis tombé sur un message de lucky81 vieux de quelques semaines qui mériterait des éclaircissements :

     

    Je cite :

    "J'avais appris "Stompin' the blues" d'Alain Giroux, c'est un morceau que je joue facilement et Alain Giroux m'a donné les petits détails qui font toute la différence entre un blues joué par un français et un blues qui sonne vraiment blues."

     

    Quelles sont ces particularités techniques ? Si vous en connaissez, n'hésitez pas...

     

    Merci.

  10. Salut sebkp,

     

    Sans aller jusqu'aux ultimes solutions hardcore de Patati, je pense que c'est la fréquence des exercices qui compte plus que la durée.

    La plupart des profs conseillent d'arrêter / changer d'exercice dès la crispation de la main ou du bras. (c'est le moment de s'envoyer un poil de théorie :))

     

    Vieux maux euh... mieux vaut ne pas insister des les premières douleurs, sous peine de se faire vraiment mal et être privé de gratte pour de bon !

     

    Pas du jogging la gratte et c'est pour ça qu'on l'aime :D) !

  11. Marrant, c'est un de mes "dossiers" du moment : interrompre la rythmique par des petits phrasés... En impro...

    Ma première difficulté est d'improviser un phrasé bien calibré dans le plan, et si possible avec du sens :paf: !

     

    Par contre, en priorité, je cherche plutôt a aller partout sur le manche, que de concentrer un maximum le jeu au même endroit !

    Un peu le contraire de ce que tu cherches ici Toffy :D) !

     

    Knopfler, joue de la strat uniquement avec les doigts !!!!

    Encore un fou furieux qui envoie bien !!! :rolleyes:

×
×
  • Créer...