Aller au contenu

martin_guitariste

Guitariste
  • Compteur de contenus

    40
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de martin_guitariste

  • Rang
    Guitariste en herbe
  • Date de naissance 01/01/1987

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Ville
    grenoble

Contact Methods

  • Website
    http://www.guitare-improvisation.com/
  1. Bonjour BigFab38, Quelques conseils complémentaires à ceux déjà postés : Je te conseille de t'entrainer à chanter les riffs que tu souhaites jouer, avec le métronome et en battant la pulsation (mains ou pieds). Sans la guitare donc. Si tu arrives bien à faire ça, alors ce qui te freine est l'attention (trop grande) que tu portes à la guitare quand tu joues. Il faut alors faires des exercices pour se focaliser sur la pulsation quand tu joues, et non sur la guitare. Un bon exercice peut être d'apprendre le riffs par coeur, de s'entrainer à le jouer sans regarder la guitare puis de le faire avec le métronome (ou avec le morceau original). J'espère que ça t'aidera dans ta progression à la guitare ! Martin
  2. martin_guitariste

    Accord C7+5

    En effet : "seconde majeure" = tierce diminuée", c'est la même chose (intervalle d'1 ton).
  3. Petit correction concernant la doigté du CmMaj7 : 8 10 9 8 8 X (la note sur la corde aigüe ne sonne pas très bien avec un Si dans les graves) Un autre doigté facile et très beau pour le CmMaj7 : 31003 Martin
  4. Bonjour gdev00, Ton prof a juste, c'est simplement que "La mineur" est imprécis comme terme : ça fait juste référence à une gamme ou un mode dont la tierce est mineure. Les plus courantes sont les suivantes : - "La mineure naturelle" (ou "La éolien"), très utilisée dans les musiques actuelles (rock, pop...) : c'est celle dont parlent les membres de ce topic - "La dorien", très utilisé en jazz, en funk, en blues (le mode que tu étudies) - "La mineur harmonique" qui sonne assez orientale, très utilisée en musique classique entre autre - "La mineure mélodique" qui sonne un peu étrange, très utilisée en classique ou en jazz Toutes ces gammes (ou modes) sont donc bien des gammes de La mineure. Pour éviter les ambiguités, je te conseille d'utiliser les termes ci-dessus, qui je pense sont plus précis. Martin
  5. martin_guitariste

    cowbell? et voicings?

    Salut espy69, La définition de Cricriiii me parait être celle du "voice leading". Un "voicing", c'est simplement une manière d'arranger des notes pour jouer un accord (exemple C : do mi sol). Pour un seul accord il y en a une infinité (exemples : mi dol sol, do sol do mi sol, sol do mi mi sol ...). Lien wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Voicing_%28music%29 Martin
  6. Salut MartinezRo, Pour bien intégrer ça, je te conseille d'improviser avec la gamme dont tu connais le rôle des notes (par exemple la gammme mineure naturelle = mode éolien). Dès que tu t'arrêtes sur une note, dis son rôle (exemple "sixte mineure") puis fait bien le lien avec la sonorité que tu entends (pour cette exemple, cette note sonne très triste et dissonante sur un accord mineur). Fait ça pour chaqque note en faisant bien le lien avec la "couleur" de la note : c'est ça qui est important ! Le faire en jouant la gamme dans l'ordre n'est évidemment pas effficace comme tu as pu le constater, de même que le faire pour les notes qui durent peu. Martin
  7. Salut Cricriii, Moi je vois ta mélodie de façon assez simple : une cadence parfaite (G D7 G). Sur D7, tu joues le mode de Ré altéré (= game de Mib mineure mélodique) qui marche très bien sur un degré V. Martin
  8. Bonjour à tous, Pour moi, il n'y a pas de lien entre E7 et G, enfin je ne le vois pas comme une cadence. E7 a un rôle assez suspensif en Ré majeur, surtout après l'accord de D, et ensuite ça par sur autre chose (G F#7 Bm). D'après moi, il ne faut pas chercher systématiquement une logique ou un lien entre chacun des accords d'un morceau.
  9. Si tu veux absolument utiliser un doigt de pivot, tu peux laisser un doigt commun entre ces 2 accords : le petit doigt sur la case 3 de la corde de mi aigüe, à condition de jouer les accords comme ça : C G --3------3----- --1------0----- --0------0----- --2------0----- --3------2----- ---------3-----
  10. Salut Tom, Je rejoins le conseil de TheAthenA714 : procure-toi un Real book, et écoute sur youtube plusieurs versions d'un même morceau. Les morceaux connus en jazz sont apellés "standard". Les morceaux ultra-connus sont apellés "saucissons" dans le jargon, et en voici quelques-uns pour une première approche : - the autumn leaves - All the things you are - Blue bossa (influence musique latine) - There will never be another you - All of me Ce sont souvent les premiers morceaux qu'on apprend ou qu'on écoute pour se sensibiliser au jazz (le plus simple d'après mois pour commencer serait The autumn leaves). Le jazz est souvent un sujet passionel (comme tu peux le voir dans ce topic) : certains trouvent cette musique "trop intellectuelle", d'autres ne jurent que par ça... Moi, je te conseille d'éviter ce genre de points de vues catégoriques et de te faire le tiens petit à petit en écoutant des morceaux. Ecouter Wes Montgomery (les albus Full House, So Much Guitar! et The Incredible jazz guitar), Joe Pass, Jim Hall... est un bon début pour voir à quoi ressemble la guitare jazz "classique", c'est à dire du jazz qu'on jouait entre les années 30 et 60 environ. Aujourd'hui, les musiciens de jazz se nourissent de nombreuses influences (afro, cubaine, hip-hop, funk...). Voici quelques guitaristes fortement influencés par le jazz et qui percent aujourd'hui : Kurt Rosenwinkel, Jess Van Ruller, Jonathan Kreisberg, Julian Lage, Mike Moreno, Lage Lund. Tu verras, ils jouent tous très bien, mais leur musique n'est pas à proprement parler du jazz. Concrètement, pour pouvoir jouer des morceaux de jazz, et bien les morceaux (les "thèmes") sont souent faciles à jouer. Ce qui demande plus de temps, c'est le travail des arpèges d'accords et des gammes pour l'improvisation sur les grilles d'accords de ces morceaux (li'mprovisation fait partie intégrante de la culture jazz).
  11. Si tu es complètement perdu sur l'analyse du C, c'est que le morceau est un peu trop dur pour toi, choisis-en un autre, par exemple blue bossa, lady bird, there will never be another you, all of me, ... Voici quand même mon aide pour le A et le B : Le passage de A à Am est un simple I - I mais avec changement de couleur (majeur puis mineur). B7 est la dominante chromatique (substitution tritonique) de BbMaj7 qui est la dominante chromatique (oui, même avec une qualité Maj7) de A. Ce sont des accords 7 et Maj7 qui résolvent un demi-ton en dessous, c'est tout ce qu'il faut retenir, et sur ces accords on joue donc lydien b7 (sur le B7) et lydien (sur le BbMaj7). Donc B lydien b7 puis Bb Lydien. Pour le B tu as vu juste pour l'analyse. Il faut que tu apprennes le mode altéré : c'est de là d'où viennent les b9 et #9 des accords E7 et G7. Sur un accord 7 qui résoud une quinte en dessous, on peut jouer mixolydien bien sûr mais aussi altéré (et d'autres gammes encore). Si tu veux vraiment continuer de bosser ce morceau, reste sur le A et le B il y a de quoi faire. Et le passage B7 BbMaj7 du A passe très vite... du travail en perspective ^^ Bon courage ! J'espère t'avoir aidé.
  12. Moi j'entends une "montée-descente" : montée de la main gauche vers les aigües (sur la corde de Mi grave) sans jouer la corde avec le médiator, ce qui fait un "vwiz" rapide, puis un slide vers le bas sur la même corde après avoir jouée la corde à la case 13 à peu près.
×
×
  • Créer...