Aller au contenu

ralf5543

Guitariste
  • Compteur de contenus

    251
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de ralf5543

  • Rang
    Troubadour
  • Date de naissance 09/11/1977

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Ville
    Villejuif
  1. Ce qui m'a tjs embêté avec le Ré et consors , c'est cette impression de sortir un accord plus aigu et moins étoffé (seulement les 4 cordes aigues utilisées) que les autres accords d'un morceau. Ca faisait un peu tâche. Aujourd'hui je ne fais plus que des D/F#, et je n'y vois que des avantages (ajout d'une "vraie" basse avec le pouce, et j'en profite pour mutter bcp plus facilement la cinquième corde).
  2. Je suis pas trop d'accord... C'est mon avis, mais je trouve qu'un prof est surtout utile pour le côté pratique (colle tes doigts comme ça, mais non, pas comme ça ton slide, bougre de con, gratte pas comme un bourrin, etc.). En revanche la théorie, outre que ça demande bcp de temps d'expliquer (et que le temps, surtout celui d'un prof à l'heure, c'est bcp d'argent), c'est ce dont on a le plus besoin par écrit, garder une trace pour lire et relire et rere...
  3. Top ! Si quelqu'un a d'autres petites perles de ce genre à partager...
  4. Une technique que je trouve plutôt utile pour s'entrainer à gratter, c'est d'étouffer les cordes (avec ta main gauche). Toute ta concentration est focalisée sur ta main droite, et t'as pas peur de faire du bruit dégueulasse. C'est généralement cette peur là qui te fait perdre ton naturel de balancier, et gratter mal (trop près, trop loin, trop fort, pas assez...).
  5. Salut, Y a un truc que je comprends pas : pourquoi on ne doit pas, en plaquant un accord, utiliser certaines notes, qui font pourtant partie de l'accord ? Par exemple, le ré mineur est composé d'un ré, d'un fa, et d'un la. Mais pourquoi je n'utilise normalement pas (seulement en basse alternée si j'ai bien compris) la 5ème corde à vide (un La, donc), ni la 6ème corde première frette avec le pouce (Fa) ? Est-ce que c'est parce que les basses ressortent toujours plus, même dans le cas de cordes grattées simultanément, et qu'il vaut mieux les faire sonner la fondamentale de l'accord ? De même, pourquoi est-ce qu'on joue un Do Majeur (Do Mi Sol) x32010, et pas x32013, 332010 (considéré comme un C/G) voire 332013, ou même 032010 ? On dit toujours de ne pas faire sonner la corde de Mi grave dans un accord de Do, mais je ne pige pas bien pourquoi ça sonne faux, puisque le Mi fait bien partie de l'accord...
  6. "Un jour, sans savoir pourquoi". C'est tellement ça !Moi ce qui m'a posé problème, c'est pas tant la réalisation du dit barré (en deux-trois semaines c'était bon), mais son enchainement au milieu d'autres accords, en plein milieu d'une rythmique. Des mois et des mois sans la moindre amélioration, mais vraiment que dalle, toujours un doigt qui part en sucette, quand c'est pas toute la main décalée d'une corde, ou mal placée verticalement sur la frette. Et puis un jour, tu finis ta mesure en La mineur, en croches, et paf, le Fa juste après passe nickel. Ton mouvement de la main s'accompagne d'un rai de lumière venu des cieux, d'un chant grégorien, et de petits anges virevoltants. Et le plus beau, c'est que tu réalises que c'était pas juste un coup de chance. Tu peux le refaire, encore et encore. Ca y est, t'es un grand !
  7. Plus facile je sais pas. Ce qui est sur c'est que je dois tout réapprendre mes enchaînements avec ce Fa alternatif. Mais sinon, c'est impressionnant le nombre de guitaristes folk qui n'utilisent que le Fa sur 4 cordes (xx3211).
  8. Perso, j'aurais su dès le départ tout ce qu'elle m'apportait, j'aurais commencé par apprendre cette position :
  9. Punk et école de musique, comment dire... C'est pas exactement la philosophie du mouvement
  10. C'est vrai que c'est facile de se démotiver quand on était habitué à jouer aux doigts, et qu'on va massacrer le même morceau avec le médiator. Mais faut se forcer, parce que le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Y en a pour qui c'est plus naturel que d'autres. C'était pas mon cas, j'ai mis des mois avant de maîtriser ce foutu bout de plastique. Aujourd'hui, je n'imagine plus utiliser mes doigts autrement que pour les styles qui leur sont dédiés (même les arpèges je les fais au médiator, mais juste parce que c'est un très bon entraînement pour la précision, pour être honnête).
  11. Dans un de mes bouquins ils conseillaient carrément de s'isoler à ses débuts, les remarques d'autrui ne pouvant être que démotivantes. Forcément, ce qu'on joue, c'est nul. Il peut pas en être autrement. Nul techniquement, ou nul au niveau de l'intérêt. Toi t'es tout content de maîtriser à la perfection ton Mi mineur, pour les autres, c'est juste nul. Du coup j'ai suivi ce conseil, et le jour où je me suis senti prêt à sortir de ma grotte, on m'a dit "ah, c'est sympa." (oui, sans point d'exclamation, fallait pas trop en demander...). C'est pas grand chose, mais entre "nul" et "sympa", y a un monde ! Et pour la motivation, c'est capital.
×
×
  • Créer...