Aller au contenu

OutOfTimeMan

Guitariste
  • Compteur de contenus

    342
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de OutOfTimeMan

  • Rang
    Acoustic addict
  • Date de naissance 01/01/1984

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Ville
    Paris
  • Matériel
    Stratocaster
  • Styles musicaux
    Rock, entre autres.. :)

Contact Methods

  • Website
    https://plus.google.com/108727868820953344997
  1. Salut, Alors pour ma part, je te reconfirme que tu ne devrais pas te mettre des limites créatives en voulant cadrer les choses avec l'harmonie. (Soit dit en passant, l'erreur harmonique n'existe pas en terme de composition. Temps que ça sonne, c'est bon. Après, tout est une question de goût. Ce que Jul77 a appelé "erreur", n'en est pas une de mon point de vue. C'est juste que la grille proposée ne correspond pas à une seule gamme/mode. Mais ce n'est pas une erreur, au contraire, cela sort des trucs plan-plan.) Ensuite, si j'ai bien compris, tu veux faire : Piste 1: accompagnement Piste 2 : lead guitare (mélodie par dessus l'accompagnement) Pas de piste 3 : chant Pourrai y avoir piste 4 : basse et aussi piste 5 : batterie. Ça c'est ce que j'ai compris. Maintenant, pour t'aider, il y a toujours la solution que je préconisais qui consiste à spontanément chantonner sur l'accompagnement, en enregistrant pour retrouver les notes ensuite et les noter sur une tablature ou partition. Après, si vraiment tu galères, on peut user un peu de la théorie pour aider, mais tu perds en créativité et originalité si on reste dans les schémas classiques. C'est quoi les schémas classiques ? Bah typiquement, ça serait partir sur la tonique ou la tierce de chaque accord, et broder autour pendant l'accord. C'est simpliste mais en général très efficace. Peut-être que tu devrais trouver un thème, quelques notes, ou quelques mesures. Et proposer quelques variantes, tout en gardant identifiable le thème pendant le morceau. Ce sont des idées ça et la. Il existe des méthodes pour la composition, mais je suis plus défenseur de la spontanéité. Par exemple, en prenant le même accompagnement, et en te faisant un enregistrement par jour avec ce que tu chantonnes dessus, pendant quelques jours, tu vas te trouver plein de choses, riches, variées, voire un ou des thèmes qui résonnent en toi. Donc j'en reviens à laisser la théorie de côté, et spontanément sortir les notes de ta tête, puis les retrouver sur la guitare. @+
  2. Salut Une autre approche: - écoute la musique de base dont tu parles, et chantonne par dessus (au pire dans ta tête). - Puis retrouve sur ta guitare la mélodie que tu as chantonnée. Si tu chantonnes, enregistre-toi pour ensuite retrouver la mélodie sur ta guitare. Si tu fais dans ta tête, bon courage pour ne pas t’emmêler les pinceaux. Fais par petits bouts dans ce cas, mais ta composition sera surement moins spontanée. Si tu trouves (en chantonnant) une mélodie qui te plaît en écoutant l'accompagnement dont tu parles, alors la théorie n'est même plus nécessaire. La théorie est plus un outil pour s'y retrouver et donner un nom aux choses afin de communiquer entre musiciens. Mais dans ton cas, c'est de la composition, et t'affranchir de la théorie (au moins dans un premier temps) te permettra d'être plus créatif, en ne restant pas forcément dans un cadre donné (surtout entendu et encore entendu). Bonne vibe. @+
  3. Salut, Citation de ton post : Déjà, commencer de rien a 17 ans est-ce que c'est tard pour atteindre un vrai bon niveau avant d'être en fauteuil ? Fin de la citation. J'ai commencé à 21 ans, et aucun souci. Tu auras largement le temps de remplir plusieurs stade de France avant le fauteuil... sous réserve d'avoir le public. ;p Citation de ton post : Aussi, comment travailler efficacement seul pour progresser ? Parce que j'ai l'impression de stagner depuis un moment, je connais quelques riffs les plus joués (Highway to hell, Whataya want from me, Love yourself, 7 Nation army, Smoke on the water, début du solo de Nothing else matters, Happy Birthday, Jingle Bells, l'intro de Hold back the river et surement encore un ou deux que j'ai oublié), je connais les accords de base bien que j'ai encore un peu de mal à me placer rapidement pour certains et je commence à peine à faire sonner toutes les cordes sur un F barré. J'ai quelques notions TRES basiques en rythme (noires, blanches, rondes, soupirs, tempo...) et je sais m'accorder avec un accordeur, évidemment. Fin de la citation. Pour un démarrage il y a 4/5 mois, c'est déjà pas mal, tu n'as pas chômé. C'est normal d'avoir l'impression de stagner. C'est d'ailleurs le cas la plupart du temps. On progresse souvent par palier. Donc pendant quelques jours/semaines/mois voire années (suivant ton niveau et assiduité), tu as l'impression de stagner, puis un jour tu te rends compte que tu as parcouru pas mal de chemin et que tu as pris du level. Encore plus si quelqu'un d'autre te le fait remarquer. Alors, à la question que tu poses : " comment travailler efficacement seul pour progresser ? ", il n'y a pas une seule réponse, mais autant de réponses que d'objectifs. Je ne crois pas avoir vu d'objectif dans ton post à part "j'aimerai bien une fois que je me débrouillerai bien avec ça m'acheter une électrique" et "atteindre un vrai bon niveau avant d'être en fauteuil". Ce sont des objectifs un peu flous. Plus précisément, tu veux épater les copains ? Draguer une fille ? T'éclater à reprendre les morceaux que tu aimes (le niveau visé dépendra alors du morceau visé) ? Jouer dans un groupe pour la fête de la musique sur la place de la mairie ? Faire des compo ? Remplir le stade de France avec ton jeu de guitare ? Définis toi ton objectif, et je ne doute pas que tu trouveras les solutions que tu cherches. @+
  4. Merci Dystopia d'avoir relevé mon erreur. J'ai effectivement omis de préciser cela, sincèrement involontairement. Alors oui, MatthiasM, mon jugement n'est pas objectif déontologiquement parlant. Il n'en reste pas moins pensé et sincère. @+
  5. Salut, Pour ma part, je te suggérerai bien le livre Impro Facile qui répond bien à ce que tu cherches d'après ta description. A deux bémols près : - les aspects solfège sont réduits au maximum. Par conséquent, tu n'y trouveras pas d'écriture traditionnelle de partition mais plutôt des tablatures. - il n'est disponible qu'en version numérique à ce jour. @+
  6. Salut, Pour ma part, j'ai un son de cloche un peu différent des différents posts. Autant, je pense aussi qu'il est préférable de commencer sur classique que sur élec car le chemin inverse me semble plus délicat, autant, si tu es un parfait débutant n'ayant jamais fait de guitare, je ne trouve pas idiot de commencer sans l'ampli, et ceci à plusieurs égards : - Tout d'abord, tu vas débuter à moindre frais. Si jamais cette envie d'apprendre la guitare ne devait être que passagère, et que tu ne dépasses pas les 3 semaines, alors tu auras éviter l'achat de l'ampli. - Ensuite, et toujours si tu es un parfait débutant à la guitare (classique ou élec), tes premiers grattages de corde pourraient être relativement disgracieux. Cela est normal au début. Forcément, si tu amplifies cela, ça fera en plus mal aux oreilles. (Et ça pourrait même te dégoûter..) - Dans la continuité du point précédent, je pense comme ton professeur que tu devrais apprendre à savoir faire sonner correctement ta guitare sans l'amplifier, puis seulement l'amplifier, ce qui sera une nouvelle étape dans l'apprentissage, mais qui sera plus aisée si tu prends le temps de d'abord bien faire sonner tes cordes sans ampli. - Ensuite, et pour finir, le choix de l'ampli a une incidence sur le son. Je pense qu'il est bien de passer un peu de temps dans l'apprentissage de la guitare, et donc d'avoir une écoute différente des sons des guitaristes que tu écoutes, pour commencer à savoir quel ampli tu voudras choisir. Pour résumer, comme ton prof, je pense que tu peux commencer, les premières semaines au moins, le temps d'avoir un peu de korn (euh corne) au bout des doigts, et de savoir sortir un son potable sur plus que 5 secondes, sans ampli. @+
  7. Salut kwygon, Non, tu ne dois pas obligatoirement commencer (ou finir) par la note La. C'est juste que si tu commences sur la tonique (La) ou la tierce (mineure ici)(Do, par rapport à l'accord Am) , tu es certain de jouer dans la gamme, donc de ne pas créer de dissonance. En d'autres termes, c'est plus "facile" pour débuter en impro. (Tu pourrais aussi commencer par la septième mineure, encore que je trouve que c'est moins évident à mon goût tout à fait personnel). Mais pour répondre clairement à ta question, tu pourrais commencer (ou finir) par n'importe quelle note. Au risque de créer une dissonance, dans un premier temps, que tu peux ensuite résoudre dans la suite de notes que tu vas jouer par la suite dans ton solo. L'idée reste la même depuis le début de la discussion : fais ce qui te plaît à toi (à ton oreille). @+
  8. OutOfTimeMan

    Improvisation sur accords

    Salut, C'est une très très bonne idée la loop station. @+
  9. Salut, Il n'y a pas vraiment de secret.. Il faut travailler lentement les passages difficiles. Les déchiffrer d'abord puis les peaufiner. Les travailler au métronome ensuite, doucement, puis un peu plus vite, puis au bon rythme... Encore et encore... Bonne gratte. ++
  10. Salut, Question très vaste que tu poses là. Tu l'as résumée par : "En gros : comment jouer et utiliser la gamme pour arriver à improviser? La logique d'une gamme et son harmonisation avec les accords ". Mieux encore, tu as dit : "j'ai beau connaitre les positions et les notes, mais j'ai malgré tout du mal à faire vivre des solos avec cet outil merveilleux". Alors commençons par là (en essayant de pas y passer la journée..) Tout d'abord, je veux souligner l'écart d'état d'esprit entre tes deux "questions". La première cherche une "logique", la deuxième cherche à "faire vivre". Bien qu'un peu de "logique" ou "déterminisme" puisse te guider ou t'aider à te retrouver dans ton solo en construction, le but est surtout de le "faire vivre", voire je dirai même, "faire vivre les oreilles de l'auditeur (y compris les tiennes - car tu t'écoutes quand tu joues n'est-ce pas ?)". Ceci étant dit, on peut déclarer que : 1/ Tout est permis, absolument tout, strictement tout, temps que ça te plaît ! 2/ Il y a effectivement certains aspects de l'outil "harmonie", ainsi que certaines techniques de jeu qui peuvent t'aider à te faire plaisir aux oreilles. Intéressons-nous donc à ces aspects théoriques et autres techniques... sans écrire un roman ! En vrac, il y a l'utilisation des notes cibles (typiquement la tierce, la septième..), les arpèges, jouer à l'octave, le question-réponse, l'approche modale, accompagner/répondre ou encore enrichir l'accompagnement (oui oui), l'expressivité/l'intonation que tu vas donner à tes phrases musicales, les effets de jeu évidemment, etc, etc... (vaste sujet comme je te le disais.) Ce sont des pistes (non exhaustives) que tu peux approfondir par tes propres recherches pour trouver un peu plus d'aisance et de plaisir dans tes improvisations. Par ailleurs, je voulais juste souligner une de tes phrases (un peu retouchée) : "Pourquoi avec tel accord, mieux vaut il enchaîner ces trois notes et non pas celles sur les cordes en dessous qui sont pourtant dans la même gamme? => Ce n'est pas la bonne approche selon moi. C'est ton oreille qui te le dira en premier lieu, même si les notes sont hors-gammes ("jouer hors-gamme" : encore une piste à explorer). Ce n'est ni mieux ni moins bien, suivant ton appréciation auditive, ton ressenti, l'accompagnement sur cette section de notes, et ce que tu vas mettre avant et après cette section de notes... Voilà, une (toute) petite pierre ajoutée au grand sujet que tu lances.. @+
  11. Salut, Quelque part, c'est bien, ça veut dire que tu progresses et que tu en veux plus. Avant d'apprendre d'autres gammes (ce n'est pas mal en soi mais il y a d'autres aspects à voir aussi), essaie d'élargir la variété de musique que tu écoutes. Ecoute d'autres styles, de d'autres périodes aussi, et même en restant dans le même style et la même période, étudie les soli des guitaristes (ou même de tous les musiciens, pas que les gratteux) que tu aimes bien. Essaie de voir comment ils se construisent, comment ils se développent... Change de backing track aussi. A un accompagnement différent ou une atmosphère différente, tu devrais pouvoir varier les solos que tu vas sortir. Imprègne-toi bien de l'accompagnement avant de te lancer dans un solo. Renseigne toi sur les notes cibles, les questions/réponses et autres petites techniques t'aidant à construire des solos "en fonction de ton état du moment". Par ailleurs, la compilation de plans sans plus d'effort te conduit naturellement à faire toujours la même chose, car tu joues alors ce que tu as dans les doigts et non dans la tête. Et ça fait que tu tournes en rond.. Ce sont de petites pistes de réflexion pour t'aider à avancer. Mais surtout ne t'inquiète pas d'être sur un plateau, tu vas bientôt exploser dans ta progression, ça marche souvent comme ça. /! Tout afficher Bonne soirée, Out Of Time Man
  12. Salut, Pour faire ça je bloque 3 cordes en en frettant 2. Je mets l'index sur la note la plus grave, tout en bloquant la corde du dessus et la corde du dessous, il est donc assez à plat - mais juste de quoi empêcher la corde du dessus et celle du dessous de vibrer, et l'annulaire sur l'octave (la note la plus aiguë du schéma d'accord que tu as montré), et je bloque la corde du dessous (et accessoirement celle du dessus aussi même si elle l'est déjà normalement), il est donc assez à plat aussi. Mais pas assez à plat pour fretter la corde du dessous et la corde du dessus, juste assez pour les empêcher de vibrer. Et ça se passe très bien au médiator. ++
  13. C'est ça ! Et comme l'a fait comprendre TheAthenA714, qu'on se sente débutant ou pas, on s'en tamponne pas mal et c'est très subjectif. Si tes potes te disent de venir aux bœufs, n'hésitent pas... et si tu trouves qu'il y en a qui jouent vraiment mieux que toi... alors vas-y encore plus !! Ça sera très enrichissant. Aussi, je crois que l'apprentissage est sans fin, et plus tu en apprendras, et plus tu trouveras qu'il y en a "vraiment beaucoup à apprendre" encore... Et temps que tu prends plaisir, alors c'est super qu'il t'en reste à découvrir..
  14. Salut, Je pense que c'est ton micro intégré à l'ordinateur qui n'est pas très adéquat pour enregistrer un instrument (ainsi que la carte son). C'est plutôt ciblé sur la fréquence de la voix humaine (et ça doit bien collé avec les ticks de médiator ou ongles sur les aigus de la voix humaine). (Je dis ça sous réserve que tu n'entendes vraiment pas autant tes ongles à l'oreille quand tu joues). Même en essayant de faire un réglage (égaliseur avant enregistrement ou traitement après enregistrement), je ne pense pas que tu obtiennes quelque chose qui te satisfasses. Il y a plein de matos plus ou moins chers et adaptés pour les prises de son. Après faut voir si c'est juste pour t'écouter vite fait ou si tu veux faire un enregistrement bien propre. ++
  15. Bonjour, C'est assez récurrent comme problème chez les guitaristes donc rassure toi, tu n'es pas le seul. Il y a plusieurs petits tuyaux pour t'aider: - Ne pas te crisper effectivement, au contraire, être bien relâché musculairement. Tu n'as pas besoin de contracter abusivement les muscles de ton avant bras. Et il n'est pas nécessaire d'appuyer trop fort pour faire sonner tes cordes. - Pour le poignet, il faut bien le casser. Et avancer le bas du poignet vers l'avant. La cassure de ton poignet devrait faire quasiment un angle droit. Il y a des photos sur le forum je crois si tu recherches des sujets analogues. - Tu peux t'échauffer un peu le poignet avant de jouer, en le faisant tourner doucement dans tous les sens, puis un peu plus rapidement, puis un peu plus vigoureusement. Mais si tu ne casses pas bien ton poignet et si tu n'es pas relâché musculairement quand tu joues les douleurs reviendront. - Concernant tes doigts, ils devraient être plus qu'arrondis. Ça serait plutôt "crochus" le bon terme. de manière qu'ils arrivent bien d'aplomb sur les cordes. - Si tu fais des grands écartement de doigts, il est possible que ça travaille un peu ton avant-bras au début. Ils apprendront à mieux s'écarter avec le temps et la pratique. Cependant, tu devrais plutôt commencer à chercher la cause du mal dans la position et la décontraction que dans le temps et la précision du doigté concernant tes douleurs. - Essaye aussi de décoller ton coude du corps pour améliorer le confort de ton poignet. En espérant t'avoir aidé.
×
×
  • Créer...