Aller au contenu

NiX667

Guitariste
  • Compteur de contenus

    5
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de NiX667

  • Rang
    Newbie
  • Date de naissance 29/09/1994

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Ville
    strasbourg
  • Matériel
    Epiphone DR-100 / Schecter Sunset deluxe FR / Schecter C-6 Blackjack ATX / Charvel Pro Mod So Cal
  1. Bonjour, J'ai un peu fouillé dans le forum afin de trouver une réponse mais je n'en ai pas trouver qui répondait bien à ma question, je tente donc ma chance ici ! La question concerne les modes et l'improvisation. Le sujet est un peu complexe donc je vais essayer de détailler mon problème. J'ai pu voir dans d'autres sujets un exemple plutôt parlant sur la base d'un backing track répétant en boucle un Am. En prenant les notes du Am on peut se situer dans les tonalités de C, F, G et à priori respectivement les modes éolien, phrygien et dorien. Vu que dans ces différents modes on r
  2. Effectivment je n'avais pas vu ça comme ça car j'étais partit dans les deux cas de la note C, alors qu'en Am il faut bien entendu partir de A... Méa culpa Du coup, peut-on dire qu'il faut privilégier le IIIe degré pour faire ressortir le mode majeur/mineur ? De la même façon est ce bien les VIe et VIIe degrés qu'il est intéressant d'accentuer ? Merci en tout cas pour vos réponses, bonne journée à vous Oups, petit problème de citation, desolé
  3. Merci pour cette réponse précise, complète et bien amenée ! J'avoue que c'était l'idée que je m'étais faite mais je voulais juste être sûr afin de ne pas faire de bourdes ! Sans trop rentrer dans les détails, pour la gamme majeure et disons la mineure naturelle, quelles sont les notes qu'il faut jouer plutôt que d'autre ? Plus généralement quels degrés de ces deux gammes faut-il privilégier ? Si je prend l'exemple des gammes majeure et mineure de C, si je ne me trompe pas les notes sont : C : C D E F G A B Cm : C D Eb F G Ab Bb En comparant ces deux suites de notes on remarque que s
  4. Bonjour à toutes et à tous, Je suis en ces derniers temps en train de me mettre activement à bosser les gammes dans le but de bosser l'improvisation et j'ai une question qui me chiffonne un peu et qui est en rapport avec la relativité des gammes. Je m'explique : Prenons la gamme de C majeur, qui comporte toutes les notes non altérées. La relative mineur de la gamme est le A (mineur bien-sûr). Pour improviser sur disons un backing track répétant continuellement un accord de C, on peut jouer des positions de la gamme de C majeur. Pourtant les mêmes notes composent la gamme de A mineu
  5. Bonjour, J'avais une petite question pour ma part au sujet des tirants. Vous dites qu'il faut, comme pour les marques, se faire un opinion personnel au niveau des tirants et donc d'en essayer plusieurs, jusque là tout vas bien. Mon problème/ma question est en rapport avec justement les contraintes de l'augmentation du tirant, admettons je possède un 9-42 et je souhaite passer à un 10-46, sachant que je possède une guitare électrique munie d'un floyd rose. Chaque augmentation entraîne un réglage du floyd non ? Puis même si admettons on ne possède pas de floyd rose, si on ne règle
×
×
  • Créer...