Aller au contenu

La musique -ou la pratique de la musique- fait-elle planer ?


Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je ne poste pas souvent même si je trouve votre site et votre forum géniaux !

Je ne connais pas énormément de musiciens, j'en ai déjà parlé à ceux que je fréquente mais il me semblait intéressant d'en parler ici, en espérant que le sujet n'ai pas déjà été traité des milliers de fois (désolé s'il ne s'agit pas de la bonne section mais celle-ci me semblait la plus adéquate).

 

Avez-vous parfois la sensation de planer après une bonne session de gratte ?

Je m'explique : parfois, après avoir joué assez longtemps ou lorsque j'ai pas mal cogité sur un morceau, en posant ma guitare, j'ai une sensation de planer (un peu stone m'voyez). Cette sensation dure plusieurs minutes, accompagnée d'une difficulté à me concentrer. Par exemple si je dois parler avec quelqu'un juste après une leçon bien soutenue, je suis un peu vaseux, je n'arrive pas à me concentrer sur le moment présent. A savoir que cette sensation n'est pas forcément désagréable, cela peut juste être un peu gênant.

Le fait de se concentrer énormément le temps d'une leçon ou session peut être une explication ? Je ne sais pas car je ne ressens pas cela à chaque fois que je joue et pourtant je joue en général plus d'une heure par jour et je n'ai pas forcément cette sensation (si ce n'est de la fatigue) lorsque je sors de mon cours hebdomadaire.

Les autres musiciens les plus confirmés avec qui j'en ai parlé, m'ont évoqué une sensation semblable mais surtout lorsqu'ils jouent en concert suite à un long set et où ils se sont bien donnés.

Évidemment, les musiciens, autre que guitaristes, peuvent donner leur avis, c'est même vraiment le bienvenu !

Je me demande donc - et s'il y a de grands théoriciens de la musique, ou des musicothérapeutes, qu'ils se manifestent - si la musique, et plus particulièrement la pratique de la musique en général, pouvait provoquer réellement un "état de transe" ou en tout cas un processus chimique similaire aux drogues agissants sur le cerveau et le circuit de la récompense.

Je précise bien que je parle de cet état lorsqu'il n'y a eu aucune prise de quelconque substance durant la session ou leçon wink.png .

 

Si vous avez déjà expérimenté des sensations similaires ou que vous en connaissez un bout au niveau thérapie par la musique, n'hésitez pas à le faire savoir !

Modifié par MatthiasM
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Notre cerveau secrete de la dopamine lorsqu on joue et même lorsqu on ecoute de la musique. C est une explication rationelle et tout à fait valable selon moi :).

Bien être total et limite euphorie pour ma part.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout comme l'endorphine

Après de là à avoir besoin de se concentrer pour parler, non !

Être heureux du travail bien accompli est-il similaire à une sortie de course à pieds quand tu as fait une bonne sortie d'entraînement ?

J'en sais rien

Je n'ai jamais ressenti ce que tu décris à la guitare

Un neurologue et un endocrinologue peuvent t'apporter peut-être certains éléments de réponses

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas beaucoup d'expérience en tant que guitariste. Je n'ai donc encore pas ressenti ce genre de sensations. En revanche il y'a un Univers dans lequel je navigue depuis l'adolescence, le dessin et la peinture et la je te rejoins entièrement. Plongé à 100% dans mon travail, quand je vois mon sujet prendre vie, une espèce d' excitation m'envahit qui m'oblige parfois, souvent, à me reculer, au sens propre, de mon ouvrage. C'est assez intense comme sensation et difficile à expliquer.... excitation euphorie... plaisir c'est sur. Mon apprentissage de guitariste m'emmènera, j'espère dans ces moments aussi intense...j'y travaille !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plussoie l'explication de Catapouyette.

 

Perso, dans mon jeune temps, ça m'arrivait même de voir tout tourner....

Mais je me demande si ce n'est dû pas aux bières (avec modération) ....

 

Plus sérieusement, oui, une sensation de total bien être... de plénitude... De planer, non.

En revanche, pendant le jeu, d'être complètement ailleurs, ça oui.

Modifié par Lestael
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le fait que tu as du mal à te concentrer après une séance musique/guitare c'est aussi parce que tu as fait des efforts pendant cette séance, il faut un peu de repos pour que le cerveau soit à nouveau à son plein (plus on est jeune plus c'est rapide mais ça dépend aussi de l'entrainement intellectuel, des personnes peuvent se concentrer pendant des heures quelque soit leur age...).

 

Plus tu vas travailler la guitare moins tu aura de mal à jouer/apprendre de nouveaux trucs. Au début j'avais cette sensation de fatigue mais dès que j'ai développé des automatismes bah...pas de fatigue.

De là à être stone...on va pas exagérer.

Pour le plaisir tout a été dit je crois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est vrai que le terme "stone" était un peu exagéré, c'était pour donner une image, il est clair que je n'ai pas non plus l'impression d'avoir fumé ou bu wink.png .

Modifié par MatthiasM
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...