Aller au contenu
Invité

Le Cycle De Quintes

Messages recommandés

Invité

Bonjour à tous voici venu le cours sur le cycle de quintes, qui je l'espère vous servira !! :D)

 

LE CYCLE DE QUINTES.

 

Les notes et les accords qui composent une tonalité donnée forment un système que nous avons appelé cohérent. Cela signifie qu’il n’y a pas de contradiction ni d’illogisme entre ces éléments et, d’autre part, qu’ils sont liés par un rapport étroit. Le mot harmonie exprimant, dans son sens le plus général, l’accord entre les diverses parties d’un tout, vous voyez tout de suite l’importance de cette classification dans le sujet du même nom.

 

Le rapport étroit en question dérive une fois de plus de l’acoustique : Si l’on omet l’octave, qui ne sépare pas vraiment deux notes différentes, l’intervalle le plus puissant est la quinte, c’est à dire la troisième harmonique, la fondamentale étant considérée comme la première.

 

Nous souhaitons avoir la correspondance la plus étroite possible entre les notes qui vont composer notre système. Considérons que la quinte est la relation la plus forte qui puisse exister entre deux notes différentes, celle qui donne la plus grande puissance harmonique.

 

En partant d’une note quelconque et en allant de quinte en quinte, nous allons rencontrer douze notes différentes avant de retomber sur la première. On appelle cela le cycle de quintes.

 

cycle-des-quintes.png

 

Si nous rassemblons ces notes à l’intérieur d’une seule octave, nous obtenons la gamme chromatique, comprenant l’ensemble de nos douze notes occidentales, toutes séparées d’un demi-ton.

 

Toute ces notes étant équidistante dans cette gamme, la note de départ (la fondamentale), n’a donc aucune importance et aucune tonalité n’est définie.

 

CYCLE DE QUINTES ET TONALITES.

 

Comment ça marche : Il y a l'ordre des dièses et l'ordre des bémols.

 

Ordre des dièses : Fa Do Sol Ré La Mi Si. Ces notes sont classées par quintes.

On part de Fa, sa quinte est Do, qui a pour quinte Sol, qui a pour quinte Ré, etc...

Si le morceau comporte trois dièses à la clé, on sais automatiquement, en suivant l’ordre des dièses, que ces notes sont Fa#, Do# et Sol#, sans avoir à connaître la tonalité qui est en réalité La majeur.

Pour déduire la tonalité pour une armure comportant des dièses, le dernier dièse en suivant l'ordre des dièses correspond à la septième majeure de la tonique. Dans l’exemple : Sol# = 7M de La.

 

Ordre des bémols : Si Mi La, Ré, Sol Do Fa. L'inverse de l'ordre des dièses. Ces notes sont classées par quartes.

On part de Si, sa quarte est Mi, qui a pour quarte La, qui a pour quarte Ré, etc…

Si le morceau comporte trois bémols à la clé, on sais automatiquement, en suivant l'ordre des bémols, que ces notes sont Sib, Mib, et Lab, sans avoir à connaître la tonalité qui est en réalité Mib majeur.

Pour déduire la tonalité pour une armure comportant des bémols, le dernier bémol en suivant l'ordre des bémols correspond à la quarte de la tonique. Dans l’exemple : Lab = 4te de Mib.

 

Les tonalités mineures naturelles ont la même armure que leur tonalités relatives majeures, donc quand on a affaire à une tonalité mineure naturelle et qu'on connait son armure on sait que la tonalité relative majeure est située une tierce mineure au-dessus ou une sixte majeure en-dessous !!

 

TABLEAU RECAPITULATIF DES ARMURES PAR TONALITE.

 

tableau-des-armures.png

 

Espérant que ce cours vous a plu !! :D)

bonne gratte !! :guitare:

. :guitare:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Salut celebrityrubyredburst !! :)

 

Ce sont effectivement les mêmes note !! Mais... :hum:

 

Tu connais la gamme de Do : Do Ré Mi Fa Sol La Si Do !! :D):D):D)

Je te pose une question à mon tour :

Y a-t'il deux notes portant le même nom dans cette gamme ?

La réponse est simple : Non !! :p

 

Dans une gamme deux notes ne peuvent pas porter le même nom !! C'est pour cela qu'il existe les notes dites "Enharmoniques" : Do#/Réb, Ré#/mib, Mi#/Fa, Fa#/Solb, Sol#/Lab, La#/Sib, Si#/Do !! ;););)

 

Sachant que : Dans une gamme où il y a des dièses on ne peut pas rencontrer de bémols, si on commence la gamme de Do# = Do#, Ré#, et la note suivante c'est Mi# car si je l'appelle Fa, il faudrait que j'appelle la suivante Solb !!!

 

Donc en vertu des deux règles énoncées en gras, c'est bien Mi# et Si# !!

 

C'est ainsi que dans la gamme de Sol#, on trouvera un Fa## (Fa double dièse) !! ;)

 

J'espère avoir répondu à ta question !!

. :guitare:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et je tiens juste à rappeler qu'avant Bach et son clavier bien tempéré, et même encore de nos jours quand on regarde les quatuors à cordes, il y avait une différence entre un mi# et un fa. Du coup la gamme de do# majeur était différente de la gamme de ré bémol majeur. C'est pour cette raison que subsiste encore aujourd'hui toutes les règles du genre "on a que des dièses ou que des bémols dans une gamme" et "on ne trouve jamais deux fois le meme nom de notes dans une gamme".

 

Sinon d'un point de vue théorique pur, de nos jours ca n'a plus de justifications, si on décidait d'inventer 12 noms de notes pour les 12 notes existantes (donc on abandonne les dièses et les bémols), on aurait plus de problèmes avec les notes enharmoniques et toutes ces formulations de gammes. Seulement comme ces règles sont utilisées par tous depuis la nuit des temps (bon ok, depuis grosso-modo l'époque médievale, encore que nos gammes reposent sur les gammes dictées par pythagore, ils utilisaient pas les mêmes noms), tout le monde a décidé de les conserver par convention, pour faciliter le dialogue entre musiciens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Salut AthenA !!

 

Tu as parfaitement raison !! ;)

 

Et j'ajouterai même ceci pour être plus précis : Le ton est constitué de deux demi-tons, l'un chromatique et l'autre diatonique. La distance entre Do et Ré est égale à un ton. Il y a un demi-ton chromatique entre Do et Do# et un demi-ton diatonique entre Do# et Ré. D'un point de vue pratique, le demi -ton chromatique et le demi-ton diatonique sont égaux. Cependant, d'un point de vue théorique, ces deux demi-tons ne sont pas tout à fait égaux. La distance entre un demi-ton chromatique est légèrement plus grande que la distance entre un demi-ton diatonique.

 

En fait, un ton peut être divisé en 9 parties égales et chacune d'entre elles est appelée un comma. Ainsi, un ton est constitué de 9 commas. Le demi-ton chromatique équivaut à 5 commas et le demi-ton diatonique équivaut à 4 commas.

 

Sur les instruments à clavier comme le piano, l'orgue ou la guitare, le demi -ton est tempéré, c'est-à-dire que le ton est divisé en 2 demi-tons égaux de quatre commas et demi chacun. Sur un piano ou sur la guitare, un Do dièse et un Ré bémol sont joué sur la même touche ou dans la même case. Pour cette raison, ces instruments sont qualifiés d'instruments tempérés ou à tempérament. Le tempérament consiste à diviser un octave en 12 demi-tons égaux.

 

Par contre, même encore de nos jours, sur les instruments à cordes comme le violon, le violoncelle, la contrebasse, etc... (instruments sans frètes), les exécutants tiennent compte de la différence qui existe entre un demi-ton chromatique(5 commas) et un demi-ton diatonique(4 commas).

 

Voilà, je pense que là, on a été complets !! Lol !! xD

Bonne gratte, . :guitare:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah cool j'avais la flemme d'expliquer plus en détails les commas et les demi-tons diatoniques/chromatiques, du coup tu l'as fais à ma place :p

 

Vu que j'ai la flemme d'aller faire les courses et de bosser la gratte, tu veux pas le faire à ma place aussi ? ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

D'accord pour les courses et tout le reste, mais c'est toi qui cuisine, lol !!! xD

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok,j'enregistre ça sur mon disque dur interne,dossier guitare/théorie/gammes

 

Mais alors ça veut dire que dans l'absolu il n'existe pas deux gammes qui comportent des notes distinctes(non parce que ça ferait 14 demi-tons...),quelles sont alors les deux gammes les plus éloignées l'une de l'autre?Do et Do#?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
D'accord pour les courses et tout le reste, mais c'est toi qui cuisine, lol !!!

 

Oué t'acheteras des prunos d'Agen :top:

 

Ok je sors c'était nul....


Mais d'ou cette fantastique connaissance et toute cette énergie peuve-t-elle venir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais alors ça veut dire que dans l'absolu il n'existe pas deux gammes qui comportent des notes distinctes(non parce que ça ferait 14 demi-tons...),quelles sont alors les deux gammes les plus éloignées l'une de l'autre?Do et Do#?

 

J'ai pas très bien compris la question, notamment la première partie, tu peux préciser ?

 

Sinon pour la question des gammes "les plus éloignées", amuse toi à construire les gammes diminuées (ton/demi-ton). C'est juste une succession simple : 1T, 1/2t, 1T, 1/2t etc... Essaye de construire la gamme de do diminuée, do# diminuée, ré diminuée, et ré# diminuée, ca devient vite marrant de les comparer après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en fait c'est justement une question que je me posais l'autre jour dans le rer en revenant d'un cours:existe t il deux gammes de 7 notes qui n'aient aucune note en commun?Et je m'aperçois que cela requiérerait lexistence d'au moins 14 notes différentes,et il y en a seulement 12,donc je pense que la réponse est non

 

pourquoi sont elles marrantes à comparer ces gammes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah le truc pour les gammes à 7 notes c'est que c'est encore une fois une question de tempérament. Si tu joues la gamme sur une guitare, sans te poser de quesitons de noms de notes, donc juste en regardant la position des doigts sur le manche, alors la réponse est non. Par contre dès l'instant ou tu nommes les notes, il existe des gammes qui n'ont aucune notes en commun, puisqu'on fait la distinction entre le do#et le réb, entre le mi# et le fa etc....

 

Quand aux gammes diminuées, le truc marrant c'est qu'il n'en existe en tout et pour tout que 3 différentes. Celle de ré# est identique à celle de do (je veux dire par la que les memes notes la compose), celle de mi est identique à celle de do#, celle de fa est identique à celle de ré etc.... En fait 2 gammes diminuées séparées d'une tierce mineure (un ton et demi) sont identiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

De toute façon pour les instruments tempérés comme la guitare, c'est exactement la même note !! :D)

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Je suis en train de bosser la théorie et je butte sur le "disque" du cycle des quintes.

 

Je vois bien l'utilité du cercle extérieur et du 2nd avec les chiffres romain, en faisant tourner le disque des chiffres romains, on retrouve le cycle, mais je ne vois pas le lien avec le disque intérieur.

 

cycle-des-quintes.png

 

Merci de m'expliquer.

Modifié par IamShrek

La seule question idiote est celle que l'on n'a pas posée !

L'important, ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage !

Dans la vie, on est ce qu'on fait, pas ce qu'on paraît...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×