Aller au contenu
InvaderBob

Projet de DAW

Messages recommandés

Qu'entends-tu par calé ?

 

Euh je comprends pas trop la question. Faut juste être en rythme. Si t'as des décalages, quels qu'ils soient, c'est que t'es pas en rythme.

 

Et ça c'est valable pour quoi que tu fasses, dual tracking, quad, ou même piste simple, il faut jouer en rythme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[...]

 

Sinon tu as une autre solution pratique pour l'effet dual track : tu enregistres une seule piste de guitare, tu la dupliques, tu décales l'une des deux de 30-50ms, tu appliques une eq un peu différente sur les deux, et finalement tu joues sur le panoramique pour en mettre une à gauche et une à droite. Ca donnera le même rendu sonore que si t'avais enregistré deux pistes mais sans avoir de problème de décalage entre les deux.

 

30 à 50 ms ? C'est pas un peu énorme ?

Quand tu enregistres deux pistes séparés (mais la même chose) tu as de 30-50 ms de différence entre les deux ?

Je pensais bcp de moins...genre proche de 10 ms mais pas vraiment plus.

 

@InvaderBob : Le quad-tracking étant la même chose que le dual-tracking mais avec 4 pistes, c'est encore plus important d'être bien calé !

Mais tu as déjà de quoi faire en dual hein, perso je trouve que ça apporte pas grand chose en plus...à voir suivant le riff en fait.


Je propose des cours par Skype/Hangout/etc pour environ 10-15€/h suivant le programme et la préparation en amont, axé technique (legato, aller-retour, main droite et main gauche) ou théorie basique appliquée sur le manche (pentatoniques, modes, pentatoniques modales, base d'impro, etc). On peut convenir d'un tarif de gros si vous souhaitez faire plusieurs leçons avec moi.

Me MP pour plus de détails.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca fait longtemps que j'ai pas fais ça, mais de mémoire 30-50ms ça passe nickel. Faut que le décalage soit quand même un minimum audible, sinon tu perd tout l'intérêt d'en mettre un. Et en plus à 10ms tu risques d'avoir des problèmes de phase.

 

Mais évidemment faut s'adapter suivant le riff et le rendu, c'est pas une science exacte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute façon il faut expérimenter ces valeurs. Les effets seront complètement différent selon si c'est décalé de 10, 15, 20 ms etc. Donc faut vraiment tester.

 

Après le résultat n'est pas non plus si identique que si tu joue ta piste deux fois. Mais c'est une bonne alternative.

 

Sinon tu peux garder ta piste principale centrée, puis la dupliquer 2 fois.

Une a gauche avec un décalage de -10ms

Une a droite avec un décalage de +10ms

 

C'est intéressant aussi.

Ça peut se faire aussi pour les voix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois, pour autant il semble que la seule véritable bonne manière "traditionnelle" reste de se bouger le c**, de bosser le rythme et de sortir le riff proprement :-p bon bah je vais m'y coller alors haha


Toujours chaud pour jammer, discuter compos et autres facéties musicales sur Paris avec des amateurs de jazz, blues, metal et prog !

 

MP si intéressés ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah mais il n'a jamais été question de se contenter d'un riff moyennement exécuté quoi qu'il arrive ^^

 

Si tu veux sonner pro, il faut que tu joue parfaitement bien, de sorte a pouvoir y mettre une certaine émotion. Et non pas te foirer une fois sur 2 et garder la prise qui était mieux que les autres. Il faut enregistrer ça nickel, avec les bon niveau, bien choisir ton son, (même si tu peux le changer après si tu enregistre en DI, tu jouera différemment suivant le son que tu as)

 

Seulement après on peu s'occuper du mixage et des astuces qui vont permettre de gagner en énergie,/présence/ampleur etc.

 

C'est le secret des plus grand professionnels. Ils travaillent avec des professionnels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Villa, c'est très inspirant ce que tu dis, et ça rajoute du challenge :-) Sur la question du son lui-même, je me pose une question: le riff que je veux jouer est un riff metal, d'un tempo moyen (100 bpm avec noires, et croches), qui doit sonner lourd avec à la fois des accords et des notes jouées seules, tout en restant en arrière plan d'un strumming de guitares au son clean, léger et aérien. Ne parvenant pas du tout à avoir un son/volume adapté, j'aimerais avoir ton avis. Voici la configuration:

 

Guitares clean : 4 guitares jouant le même riff constitué d'accords strummés. Il y a deux groupes de deux pistes, le premier ayant un volume moyen/élevé, un compresseur léger, une EQ avec Hi-cut et Low-cut + petits pics sur les high mids. Le second groupe est plus en arrière plan, volume plus faible, un compresseur léger, EQ avec Hi-cut et Low-cut, un petit pic sur les low mids et un pic plus prononcé sur les high mids / high pour avoir plus de clarté. Enfin j'envoie tout ça dans une reverb large à très faible volume.

 

Pour le son saturé, j'ai deux pistes, et après avoir essayé les sons où tu prononces les mids en coupant les aigus et les graves, ça ne passe pas, les sons se chevauchent avec les guitares clean. De même quand je teste un son en coupant les mids et en accentuant les aigus et les graves, le son semble trop saccadé, coupé au couteau et surtout trop en avant par rapport aux sons clairs. Le volume est assez faible, et j'ajoute au son une noise gate, un compresseur, une EQ, et une légère reverb.

 

Soit le son très trop saturé et il mange le reste, soit il ne l'est pas et il est masqué, je ne parviens pas à trouver un juste milieu. Qui plus est, soit je tombe sur un son qui fait bien sonner les accords du riff mais pas bien les notes en solo, soit l'inverse. En théorie, comment abordes-tu ce type de problématiques ? Pour te donner une idée du son recherché, voilà un peu ce vers quoi je tends dans l'idéal (le son rythmique) :


Toujours chaud pour jammer, discuter compos et autres facéties musicales sur Paris avec des amateurs de jazz, blues, metal et prog !

 

MP si intéressés ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah, déjà, pourquoi tu Hi cut les guitares clean ?

 

Je pense que là clairement faut jouer sur la profondeur avec les guitares clean plus flou, avec moins d'attaques grace à la reverb, niveau fréquences, je pense que c'est plus les guitares clean qui doivent être coupé de leurs médiums-haut médium. C'est là ou se trouve l'énergie, et toi tu la veux sur les guitares saturés.

 

Tu as déjà fait ta batterie et ta basse ? Ça va t'aider a placer tes instruments également. Tu aura un rapport différent avec tes basses. Tu verra où et comment couper les basses fréquences de ta guitare.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le son de base de mes guitares clean est très porté dans les aigus, cela devient parfois nasillard, donc j'ai voulu pour plus de rondeur couper les aigus (notamment les fréquences qui rendent le bruit du médiator audible), pour que ce soit justement un peu plus flou, moins sec.

 

Pour les guitares saturées, tu recommanderais donc de choisir un son boosté en hauts mids donc ? J'ai une basse et une batterie mais question fréquence je ne m'en suis pas encore occupé non.


Toujours chaud pour jammer, discuter compos et autres facéties musicales sur Paris avec des amateurs de jazz, blues, metal et prog !

 

MP si intéressés ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas vraiment possible de te donner des conseils d'EQ sans entendre. Suivant le son de ta guitare de base va falloir faire différent traitement pour que ça sonne, donc le plus simple ça resterai de nous faire écouter ce que tu as fais jusque là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je profite qu'il y ait plein d'ingénieur du son pour vous poser une question.

J'ai remarqué que pour un mix que j'ai fait au casque, quand j'ai voulu l'écouter assez fort sur des grosses enceintes, c'était beaucoup trop basseux, même moche.

Je me suis renseigné dessus et apparemment c'est normal, j'ai pas pris en compte les courbes isosoniques.

 

Ma question est la suivante : pourquoi on stocke pas dans le fichier, le volume moyen d'écoute à partir duquel la musique a été mixé ? Le volume utilisé par les enceintes de monitoring hein genre 83 dB, pas le niveau sur le master. De cette façon les lecteurs de musique/ampli hi-fi pourront égaliser pour compenser selon les courbes isosoniques. Également, ça servirait de fonction loudness.

 

Ah mince, j'ai compris qu'en rédigeant la question, que les lecteurs de musique/ampli hi-fi doivent connaître le volume réel des enceintes pour faire un tel traitement... Mais par exemple, en live c'est de cette façon que c'est fait ? Avec une espèce d'égaliseur automatique isosonique avec sonomètre O_o ?

Modifié par MrG0z

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh je comprend pas trop la dernière question.

 

Ya pas d'égaliseur automatique en live, c'est l'ingé son qui règle le son pour que ça soit au bon volume suivant la salle et la config d'enceintes. Parfois dans les grosses salles ils se baladent avec un sonomètre pour voir si le son est bien au même volume partout, mais tous les réglages sont fait à la main.

 

Et si t'as entendu une grosse différence entre ton mix au casque et sur tes enceintes, c'est probablement plus du à la courbe de réponse en fréquence de ton casque qu'aux courbes isosoniques. Vu que les casques ont rarement beaucoup de basses, t'as du en mettre beaucoup dans ton mix pour compenser, ce qui forcément va sonner trop fort quand tu passes sur de vraies enceintes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si si tu as compris ma dernière question, tu y a répondu. Merci :)

Ouai donc il font la correction de ce phénomène à l'oreille quoi avec leurs super équaliseurs.

 

Sinon, je fais plus confiance à mon casque qui a l'air de bien restituer les basses (voir image ci-dessous) qu'aux enceintes puisqu'elle sont pour le home cinéma, même globalement je trouve que ça manque d'aigues. Maintenant que j'y pense c'est possible que j'ai pas comparer la même version du mix, car il me semble que j'avais déjà testé et ça allait. Oh putain oui, ça devait être ça la raison.

 

post-105242-0-73767000-1470343273_thumb.png

source : http://www.rtings.co...chnica/ath-m30x

 

Ah et petit hors sujet, si au cas où vous vous demandez si j'entend bien la chute à 5kHz, ouai elle est super flagrante à l'oreille avec un sine sweep mais pour le reste nickel.

Modifié par MrG0z

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'où l'intérêt d'avoir des enceintes monitoring, un casque fidèle, et une pièce adapté acoustiquement avec un bon positionnement des enceintes etc.

 

Tu as pu constater que suivant le système d'écoute (PC portable, différents casques), suivant si on écoute au casque ou sur des enceintes (qui t'isole complètement ou font joué la réverbération de ta pièce) le rendu est complètement différent. Egalement par rapport a l'acoustique de ta pièce, si tes enceintes sont proche d'un mur, ou même dans un coin de ta pièce, il va y a voir des basses qui vont stagner longtemps à ces endroits et donc rendre tes basses baveuse, en les amplifiant.

 

Bref, quand tu mix, il faut avoir confiance a ta configuration, ou mieux en connaitre les défauts.

 

Personnellement, a la fin d'un mix, fait sur mes enceintes monitoring, je vérifie principalement avec mon casque qui accentue vraiment les aigus et mes écouteurs qui sont super boomy. De sorte à peut être réglé certains problèmes d’agressivité de mes aigus, de sorte que même avec mon casque ce soit "smooth" et donc bien modeler les basses de sortes a avoir qq chose de propre même avec mes écouteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...