Aller au contenu
toffy

Reprendre (goût à) la guitare

Messages recommandés

Le Dalai Lama.... j ai grandi avec ;)

Je garde le bisou alors vu qu il a pas besoin de courage :p

 

tu as de la chance d'avoir grandi avec le Dalaï !

c'est un bon guide !

 

Sombrer c'est le mot qu'emploie un de mes amis pour parler de ma situation.

Il ne sait toujours pas comment je fais pour tenir le coup sans cachet, ni alcool ou autres substances depuis deux ans.

Mais il dit que quand je vais vraiment sombrer il mettra du dire Straits à mon enterrement.

Pas encore prêt à consulter car quelque part je sais quoi faire pour m'en sortir, c'est de prendre un choix cornélien, de perdre une personne dont je suis fou amoureux et qui me fait me lever chaque jour.

Mais cette personne m'est également néfaste

Alors que faire ?

Comment se sortir d'une telle situation ?

Merci à vous

 

ta résistance n'étant pas infinie, et comme dis ton ami " sombrer " c'est certainement le mot, mais quand même, gaffe, peut être vaudrait il mieux que tu prennes une décision avant de toucher comme cette image de sombrer, de toucher le fond ?

Amorcer la remontée avant d'avoir à te localiser !

Une fois au fond, ça peut être définitif, alors largue de l'eau des balasts, pendant que les pompes fonctionnent encore, regagnes un peu la surface, tu trouveras le secours dont tu as besoin plus facilement, méfie toi du chant des sirènes, tiens écoute plutôt ça, ça réveillerait n'importe qui, c'est pas du Dire Straits, c'est l'alleluia de Buxtehude !

Quand j'ai le spleen je me mets ça !

 

 

à utiliser sans modération

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Toffy

Oh oui c’est tellement long de retrouver ses marques et de revenir à une vie normale.

Tu dis que tu n’es pas prêt à consulter mais même si tu sais au fonds de toi ce que tu dois faire, le fait de parler avec quelqu’un de totalement extérieur à ta vie va t’aider à dire les choses que tu te dis déjà en toi-même ou que tu dis à des amis, mais ce sont des amis et non pas des gens indépendants.

Le psy va prendre tes propos et il va les tourner et les retourner afin que toi tu en déduises d’autres choses. Il ne te dira pas ce que tu devrais faire. C’est complètement différent d’une conversation avec un ami et çà te donne par conséquent des pistes de réflexion auxquelles tu ne penses pas toi-même.

Songes y de temps en temps et l’idée va faire son chemin doucement.

En attendant, ben moi je te dis bon courage quand même :) et grosse bise aussi :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Maiz

 

Oh oui c’est tellement long de retrouver ses marques et de revenir à une vie normale.

Tu dis que tu n’es pas prêt à consulter mais même si tu sais au fonds de toi ce que tu dois faire, le fait de parler avec quelqu’un de totalement extérieur à ta vie va t’aider à dire les choses que tu te dis déjà en toi-même ou que tu dis à des amis, mais ce sont des amis et non pas des gens indépendants.

 

Et là, tu as parfaitement raison, parce que les amis, ou nous mêmes les amis quasiment virtuels, ce que nous pouvons dire, ce n'est guère que compassion, guère plus que la tape amicale de l'ami de longtemps qui ne peut guère faire plus, qui est bien ennuyé mais aussi un peu désarmé.

Un psy ne prend pas du tout les choses de la même façon, je ne veux pas parler de mon cas, d'une part parce que ce n'est pas le sujet, qu'en plus ça fait très longtemps, je dirais même plus qu'indépendant, je dirais " neutre " .

C'est un professionnel, il ne juge pas, ne dit pas ce que tu dois faire.

Il t'aide en revanche à prendre conscience et parfois c'est assez étonnant, mais peut aussi être difficile, sauf que parfois il faille en passer par ces moments, la guérison est au bout, car, il ne faut jamais prendre la dépression à la légère, c'est en fait une affection comme une autre, et qui se soigne comme une autre, il faut parfois y passer un peu de temps.

 

 

Le psy va prendre tes propos et il va les tourner et les retourner afin que toi tu en déduises d’autres choses. Il ne te dira pas ce que tu devrais faire. C’est complètement différent d’une conversation avec un ami et çà te donne par conséquent des pistes de réflexion auxquelles tu ne penses pas toi-même.

 

Il n'y a pas qu'une école dans ce domaine, souvent en France les gens pensent que le psy va te dire de faire ci ou ça, non, effectivement pas du tout, il te laisse toujours le libre arbitre, c'est souvent le dialogue de deux inconscients, au delà de ce qu'on pourrait imaginer dans l'échange par la parole.

 

Songes y de temps en temps et l’idée va faire son chemin doucement.

 

le plus difficile etant souvent de prendre la décision, après, ça roule tout de suite bien mieux, et...on en voit même reprendre la guitare rapidement ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Maiz, je prends tout, même le bisou , la grosse bise pardon :)

 

Merci Delestaque

Le libre arbitre

Oui , j'ai le choix, de tourner une page, de tout claquer ou rester comme ça et esperer


Un correcteur d’orthographe : Outils,Options,Avancé,cochez : vérifiez l'orthographe lors de la frappe.

Si vous faîtes une faute d'orthographe, le mot sera souligné en rouge, un clic droit sur ce mot vous donnera le bon mot orthographié.

 

Un super luthier à Arras: http://guitartetsens...therie#!atelier

 

Envie de gratter avec moi? Tu es du 62/59? N'hésitez pas à m'envoyer un MP

 

Cherche guitariste débutant / batteur / bassiste / clavieriste pour formation groupe Cover à dIRE sTRAITS

 

http://riki-le-plect...et/?lang=fr De magnifiques médiators

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le libre arbitre

 

c'est pas tout à fait ce que je voulais dire, je disais qu'un psy t'aide mais ne prend pas de décisions à ta place, il te laisse ton libre arbitre

 

Oui , j'ai le choix, de tourner une page, de tout claquer ou rester comme ça et esperer

 

le choix de tourner la page c'est prendre une décision, après il faut l'appliquer, et c'est plus pareil !

 

de tout claquer

 

je pense que tu voulais écrire " plaquer " oui, mais plaquer quoi, tout quoi ?

en fait, on sait bien soi-même dans certains cas ce qu'il y a qui ne va pas, mais c'est pas pour ça qu'on arrive à le faire, à agir. Or, là, il n'y a que l'action qui puisse résoudre une partie du problème, et en fait, je pense que de problème il n'y en a qu'un qui soit important.

 

 

 

ou rester comme ça et esperer

 

rester comme ça, là, tu es sûr de continuer la dégringolade, espérer c'est quasiment compter sur une décision, une action qui ne viendraient pas de toi, ce serait bien, c'est vrai, ce serait commode, or je pense que tu es le seul à pouvoir influer sur les choses, mais pas en restant au trente sixième dessous, car, en principe, c'est rare que ça s'arrange tout seul, en tout cas, il ne faut pas trop compter là dessus, en revanche tu peux compter sur toi, au moins, tu sais ce que tu peux encore faire.

C'est la galère, mais il n'y a pas mort d'homme, personne n'est mort, donc tout espoir est permis, ceci dit, je crois plutôt à une suite de petites actions, de petites décisions au fur et à mesure plutôt qu'un gros clash.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...