Aller au contenu

zwan's Blog

  • billets
    28
  • commentaires
    230
  • vues
    51 041

Chanter musclé

zwan

931 vues

Dans mon précédent billet nous évoquions ce qui pouvait faire de nous de meilleurs chanteurs, à commencer par le travail.
Comme le disait notre cher Schwarzy " No Pain, No Gain", bref comme on dit, aussi, en menuiserie il y du pin sur la planche, bref, du bouleau.

Chanter musclé ? Qu'est que cela veut dire ?
D'abord arrêtons nous à un simple constat : quand nous utilisons entre 70 et 80 muscles pour parler, il est faut près de 300 pour chanter.
Bêtement je pourrai vous proposer un listing exhaustifs des muscles faisant la différence en se disant que bah c'est là que le travail se situe, or je perdrait mon temps (putain 300 muscles bordel) et surtout je vous ferai perdre le votre.

Pour ce billet nous allons traiter de muscles très étroitement liés mais aux fonctions distinctes en ce qui concerne notre sujet. J'ai nommé le diaphragme, les muscles de la statique (dorsaux, abdominaux....)

Wikipedia nous dit dans son article concernant le diaphragme (organe) : " Le rôle physiologique du diaphragme dans la ventilation pulmonaire est fondamental. Il est le plus volumineux et le plus important des muscles inspiratoires : sa contraction, en créant une dépression dans la cavité thoracique, permet l'entrée d'air dans les voies respiratoires. Son relâchement permet à l'inverse l'expiration passive. La contraction du diaphragme est périodique et automatique, sous contrôle d'efférences provenant du tronc cérébral. Chaque contraction du diaphragme initie un cycle respiratoire. La fréquence de sa contraction définit la fréquence respiratoire. Il est possible de modifier volontairement sa fréquence de contraction."

Mais dans le chant ?
Comme il est dit plus haut, " la contraction du diaphragme est périodique et automatique" en ce qui concerne la fonction respiratoire. Pour le chant elle devra être contrôlée.
Mais comment contrôler cette partie de notre anatomie que nous sommes nombreux à ignorer puisqu'elle fonctionne de manière automatique. Déjà en prendre conscience, la situer puis enfin la faire travailler.
Internet et les sites de partages de vidéo, sont des endroits où vous trouverez quantité d'exercices afin de travailler la respiration "ventrale" mais si je devais n'en retenir qu'un :

 

 

Autre groupes de muscles important dans le chant, les muscles de la "statique". Pourquoi ? Parce que si une chose est importante pour bien chanter c'est la posture. 

Tout d'abord, il faut chanter debout ! 

("oui mais j'en ai vu qui chantaient assis à Nouvelle Star ....") Chanter debout vous permettra, ne serait ce que pour ça, de mieux contrôler votre respiration ventrale.

("et il y en a qui dansent en chantant à Nouvelle Star...." ) Pas que danser vous empêche de chanter, mais là cela ferait appel à une nouvelle manière de respirer : la respiration dorsale.

La posture en chant, c'est une bonne partie du boulot.

Des jambes bien ancrées au sol, un haut du corps bien droit, une tête bien droite, des épaules relâchées mais droites.... et tout cela même si cela ne demande d'efforts musculaires démesurés cela demande tout de même un certain tonus musculaire qui s’améliorera de toute façon avec la pratique du chant. 

 

Pour conclure, les muscles ont importance majeure dans la pratique du chant, mais bien entendu cela ne fait pas tout. Et c'est pour cela que je vous retrouverez très bientôt avec un nouveau billet.

 

D'ici là : Have Fun !!!!



1 Commentaire


Commentaires recommandés

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...