Aller au contenu
  • billets
    56
  • commentaires
    672
  • vues
    196 332

Conversation entre un maître et un élève souhaitant apprendre l'improvisation.

TheAthenA714

2 413 vues

Il y a une paire d'années, j'ai fais l'acquisition de l'excellent livre "La partition intérieure" de Jacques Siron. Et juste entre l'introduction et la première partie du livre, il nous propose une série de dialogues imaginés entre un maître enseignant l'improvisation, et un élève souhaitant acquérir ces compétences.

 

C'est évidemment humoristique, un brin exagéré, mais j'ai le regret de vous annoncer que des profs de musique comme ça existent en vrai, et que j'ai retrouvé dans ces caricatures certaines personnes que je connais. Et nul besoin de le préciser, mais malheureusement aucun de ces dialogues n'apportera de réelles compétences en improvisation à l'élève.

 

Du coup, je pense qu'il est utile (et amusant) à chacun de lire ces petits extraits, et je pense que Mr Siron ne m'en voudra pas trop de partager ça librement sur Internet. Bonne lecture !

 

L'élève : Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître : L'improvisation ne s'enseigne pas.

L'élève : Mais je veux être ton disciple.

Le maître : Sois ton propre maître, connais-toi toi même.

L'élève : Le secret détenu par les Anciens serait-il intransmissible ?

Le maître : Tu n'auras pas mon secret.

L'élève : Mais pourquoi toute cette ombre ? Où est la clé qui assure l'entrée de la connaissance ?

Le maître : Dans un lieu impossible à prendre.

L'élève : Mais alors, ne serais-tu qu'un imposteur ?

 

 

L'élève : Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître : Le jazz, c'est les II-V-I. Voilà, travaille les II-V-I.

L'élève : Merci, maître.

Trois semaines s'écoulent.

L'élève : Maître, j'ai travaillé les II-V-I. Est ce que je sais improviser ?

Le maître : Travaille le jazz à tous les tempi, dans toutes les tonalités.

L'élève : Merci, maître.

Un an après.

L'élève : Maître, je sais jouer à tous les tempi, dans toutes les tonalités. Est ce que je sais jouer ?

Le maître : Et la 35ème dièse ? Et le mixophrygien ? Et la substitution patatonique ?

L'élève : Merci, maître.

Sept mois plus tard.

L'élève : Maître, je connais la bémol 32 et le contrelydien. Est ce que je connais l'improvisation ?

Le maître : Pas encore. Tiens, voici encore des licks et des patterns, des moulures, et puis encore des ticks.

L'élève : Merci, maître.

Trois ans après, etc...

 

 

L'élève : Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître : Médaille de saxophone ? Diplôme de piano ? Certificat de solfège ? Agrégation de contrepoint ? Vous savez, les temps ont changé. L'improvisation, ce n'est plus ni pour les fumistes, ni pour les illettrés.

 

 

L'élève : Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître : Mais fais ton truc !

L'élève joue.

Le maître : Yeah, man.

L'élève : Mais que faut-il apprendre ?

Le maître : Yeah, man, fais ton truc.

L'élève joue, hésite, s'arrête.

Le maître : Joue, yeah, joue.

 

 

L'élève : Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître : Tiens, petit. Ecoute-moi Bix. Tu connais Bix ? Tu sais, il était nuts, il jouait en pleine nuit.

L'élève : Ah ?

Le maître : Et puis Dizzy ? Sa trompette coudée ! (Il lui explique pourquoi sa trompette est coudée). Ecoute moi J.J. avec Max. On sent qu'il a écouté Bird, mais avec un peu de Fats et de Clifford, et des restes de tailgate. Et les rim shots de Max ?

L'élève : Oh oui.

Le maître : Et tu connais l'histoire de Mingus et de Duke ? (Il lui raconte l'histoire de Mingus et de Duke ; il rit)

L'élève : Incroyable.

Le maître : Et petit, tu sais ce qu'Ella a fait à Ray avec le J.A.T.P. ?

L'élève : Non.

(Il lui dit tout ce qu'Ella a fait à Ray, en brodant quelques détails).

Le maître : Et puis le coude de la trompette de Dizzy ? (Il lui explique pour la deuxième fois pourquoi sa trompette est coudée ; l'histoire est un peu différente de la première).

L'élève : Euh.

Le maître : Et Cannonball ? Tiens, petit, voilà une photo. (Il monte sur un tabouret et sort une pile de photos). Une photo de Cannonball qui faisait un gig avec Sarah, dans l'Iowa en 59 - il lui montre la photo avec un large clin d'oeil, puis saute sur le phonographe. Ca, c'est Roy avec Fatha, petit.

L'élève : Ah, bon.

Le maître : Et puis Dizzy ? Tu savais que sa trompette était coudée ? Attends, petit, je vais te raconter pourquoi.

 

 

L'élève : Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître : L'improvisation, c'est la fête. Prends ton instrument, caresse-le. Ecoute les sons de la vie, le silence de la nuit, le murmure des amoureux.

L'élève : ...

Le maître : Ecoute les coulées du plaisir, le cri de la joie ! Fais craquer ton être, déchire ton âme.

L'élève : ...

Le maître : Brûle tes désirs, joue l'instant de ta mort.

L'élève, tremblant : Mais maître, apprends-moi à improviser.



7 Commentaires


Commentaires recommandés

Il y aura toujours plus à apprendre, plus à écouter toujours plus à explorer

 

La pratique et l'expérimentation sont les clés de l'improvisation. Écouter, se fier à son oreille, et travailler.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

C'est marrant... j'avais pensé le faire, ce billet aussi.

Bon travail Athena...

 

Ces dialogues sont tellement vrais... et certains offrent tellement de pistes à explorer...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

- Maitre, comment deviendrai-je enfin, un jour, artiste ?

- Tu ne le deviendras pas. Tu l'es ou tu ne l'es pas.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Maître Anaxagora, il y a peut-être une issue : la proposition  "tu l'es ou tu l'es pas" est sûrement vraie pour la musique, mais il y a sept milliards de façons d'être artiste. Je connais un excellent jardinier qui n'a jamais été capable de jouer un Ré sur une guitare (et d'ailleurs, il s'en fiche souverainement...). En attendant, pour ceux qui ne s'intéressent pas aux jardins, il ne nous reste que le travail acharné, les gammes et un peu d'âme !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...