Aller au contenu
  • billets
    10
  • commentaires
    8
  • vues
    16 333

Découverte musicale en Bretagne 1966


JoGuitar

1 703 vues

 Share

___________________________________________________________________

 

:top:

 

LES BELLES HISTOIRES DE TONTON PICKING

 

Découvertes musicales en Bretagne 1966 .

 

J'étais un tout jeune adolescent . Chaque année depuis mon enfance , avec mes parents , nous allions passer l'été dans la famille , à Pluguffan , dans le Finistère .

 

Cet été là , en 1966 , nous étions allés passer la journée et la soirée chez oncle Jean , à Quimper . J'avais une ribamblelle de cousines et de cousins , en Bretagne . Ce qui fait que les échanges étaient fructueux et les activités fort nombreuses .

 

Ce soir-là , avec mon petit frère , deux cousines et deux cousins , nous longions l'Odet , la rivière traversant Quimper , pour nous rendre à la fête foraine . Nous avions l'autorisation de vingt trois heure ! C'était la toute première fois de ma vie que je me retrouvais détenteur d'une telle autorisation . Pour mes treize ans , ce fût la soirée des découvertes !

 

Comme toujours , dans les fêtes foraines , nous promenant entre les manèges , nous étions enivrés par les odeurs de confiseries , de barbe-à-papa , de bonbons acidulés et d'autres pommes d'amour . En fond sonore , les "tubes" français de l'époque . Jacques Dutronc et ces millions de Chinois . Sylvie Vartan , la plus belle pour aller danser , ou encore Christophe appellant Aline . Johnny plus noir que noir . Polnaref et ses problèmes de poupée qui faisait non ...

 

Mais , c'est en arrivant aux auto-tamponneuses que ma vie bascula à tout jamais . Là regardant ces petites autos se heurter , pilotées par des "blousons noirs" , larges favoris sur les joues , les bras tatoués enserrant des filles pas toujours très jolies , j'eu la "Révélation" .

 

Il n'existait aucun autre endroit au monde , à cette époque , que le manège des auto-tamponneuses pour entendre du Rock joué comme il se devait ! Couvrant le bruit du choc des véhicules entourés de caoutchouc .

 

Joué fort , au-delà du raisonnable , comme il se devait d'être joué et entendu , le Rock des Rolling Stones résonnait tel le tonnerre et l'orage .

Le patron du manège devait être un véritable fan . En boucle passaient les premiers énormes tubes des Stones . "THE LAST TIME" à fond les gammelles . "SATISFACTION" crevant les tympans . "IT'S ALL OVER NOW" tuant les plus de trente ans ! Un véritable cataclysme de décibels à une époque où les réglementations étaient un peu plus laxistes .

 

Le blitzkrieg de Berlin , s'abattant sur Quimper . Vingt et un ans après ...

 

Et les Rolling Stones , joués comme ça , c'était autrement plus excitant que de les entendre à la radio , dans l'émission de José Arthur "Juke-box Cyborg" .

 

Parfois , pour changer , le patron , éspiègle , passait les Kings ou encore les Who juste après Manfred Man . Joués comme il se devait ! Fort ...

 

Pour le jeune garçon que j'étais , ce fût une extraordinaire expérience . Inoubliable . C'est donc ainsi que le Rock devait être écouté ! Je savourais ...

 

Nous restions là , à écouter la musique formidable et à regarder des "rockers" d'au moins déjà vingt ans (donc vieux) heurter leurs auto-tamponneuses en mâchant du chewing-gum . J'étais fasciné . Il existait donc un autre monde que la petite existence tranquille et bourgeoise du tout jeune garçon que j'étais ...

 

Il était déjà vingt deux heure trente . Il fallait se résigner à prendre le chemin du retour . Longer l'Odet jusqu'à la maison des cousins . Vingt deux heure trente ou tout ne faisait que commencer vraiment !

 

Nous retournant souvent , regardant s'éloigner les manèges , nous devisions . Mes cousines et mes cousins avaient le droit d'y venir tous les soirs pendant la semaine que duraient ces festivités , juste avant que ne commencent les fêtes de Cornouaille .

 

C'est là que , dans le noir , pour la première fois de ma vie , je fûs submerger par une nouvelle émotion . Toute aussi tétanisante que la précédente . Peut-être bien plus insidieuse encore .

 

Ma cousine , Danièle , me pris la main et me déposa un baiser sur la joue ...

 

:top:

 

blogentry-66053-0-77209700-1359379009_thumb.jpg

 

JoGuitar on Youtube : http://www.youtube.com/bigerjoel

 

_______________________________________________________________________________________

 Share

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...