Aller au contenu
  • billets
    10
  • commentaires
    8
  • vues
    16 333

Ma visite chez DADI's Music House en 1976


JoGuitar

2 224 vues

 Share

____________________________________________________________________________

 

:top:

 

Les belles histoires de Tonton Picking .

 

DADI's MUSIC HOUSE

 

La première fois que j'entrais au "Dadi's Music House" , rue de Douai , à Paris , c'était en janvier 1976 .

 

Immédiatement je fûs surpris par le nombre de belles guitares de marques accrochées aux murs , posées sur des supports au sol .

 

C'était invraissemblable ...

 

Il y avait là de magnifiques Gibson , de belles Guild , d'attirantes Martin et , puisque Marcel en était un peu le VRP en France , toute la gamme des guitares Ovation .

 

Dans cette caverne d'Ali Baba , il y avait une concentration d'instruments "Hauts de gammes" jamais vu dans un magasin parisien . Souriant , acceuillant et très gentil , comme à son habitude , le maître des lieux vint pour me recevoir .

 

J'étais venus à Paris pour découvrir la guitare Ovation que Marcel m'avait conseillé , et réservé . Même s'il avait souvent sa guitare bleue , Adamas , sur la plupart des photos , dans les magasines , Marcel avait une préférence sentimentale pour son modèle "Folklore" avec le quel il avait fait sa première véritable tournée française .

 

Il s'en était servit durant trois années ...

 

Lors des premières parties que j'assurais pour lui , à l'époque , j'avais toujours été surpris par l'étonnante facilité d'utilisation de la "Folklore" . Marcel la branchait le plus souvent dans un amplificateur Fender "Twin reverb" qui était repiqué par deux micros dans la sono . Puis , plus tard , avec les progrès de la technologie , directement dans le système de sonorisation .

 

Marcel ne possédait pas de sono . C'était l'organisateur de la soirée qui s'occupait de la location ! Je laisse imaginer aux musiciens d'aujourd'hui les invraissemblables surprises qui nous attendaient dans les lieux , parfois , les plus invraissemblables ...

 

Gardons présent à l'esprit que dans les années soixante dix , dans le domaine du "folk" , n'importe quel quidam est peu "démerde" , pouvait s'improviser "organisateur de spectacles" . Je laisse imaginer les situations parfois cocasses ...

 

 

J'en avais assez de rencontrer des problèmes de sonorisation , de larsen et autres ennuis électriques ! J'optais donc , sur l'insistance de Marcel , pour une Ovation , "Folklore" . A cette lointaine et héroïque époque , le choix des guitares électro-acoustiques se limitait à Ovation , Ovation , ou encore Ovation . Je choisi donc le modèle "Folklore" de chez Ovation ...

 

Ce jour-là , Marcel me présenta un de ces étuis Ovation , de cette immonde couleur caramel . M'invitant à le rejoindre dans la minuscule arrière boutique , il ouvrit le coffre . La guitare , posée à l'intérieur , était strictement la même que la sienne .

 

Marcel m'avait fait essayer , à plusieurs reprises , sa guitare . Se gaussant , au passage , de ma Yamaha FG2000 ou de ma Martin LD18 . Quoi que la Yamaha FG200 ne le laissait pas réellement indifférent , puisque dans son magasin , il en possédait deux magnifiques exemplaires !

 

J'essayais donc ma toute nouvelle guitare . Immédiatement , j'avais le son Ovation ! On aime ou on aime pas , ce son est unique . Je n'aime pas ! Mais je dois reconnaître , qu'une fois branchée , cette guitare était l'arme absolue en prestations publiques .

 

J'eu droit au prix d'ami . Ce qui me toucha beaucoup de la part de cet homme d'affaire averti qu'était Marcel . Cette guitare était vendue , en 1976 à 3 300 francs ( 490 euros ) . Prix catalogue . A titre comparatif , le modèle D 28 de chez Martin coûtait 7 800 francs .

 

Nous avons passé le reste de l'après-midi à jouer . Marcel m'a fait essayer de somptueux modèles de chez Gretch , de chez Gibson , de chez Guild et de chez Martin . Le soir nous sommes allés manger dans un bon petit restaurant "spécialisé" de Pigalles pour parler guitare .

 

Comme à chaque fois , de la poche intérieure de sa veste , Marcel sortait un couteau et une fourchette en disant : < Ce sont des couverts qui n'ont jamais touché ce à quoi je n'ai pas droit ! > . Je répondais invariablement : < Je sais ! > . C'était devenu un "gimmick" dont je ne révèlerai rien ici . Puisque sans réelle importance ...

 

Je garde de très bons souvenirs de cette époque où tout était bien plus simple , plus accessible . Et le modèle "Folklore" de chez Ovation continue de me mettre les pétoches avec ce look étrange . Le coffre est resté tellement moche , avec cette abjecte couleur caramel qui a si mal vieilli , que s'en est touchant .

 

Les rares fois où je l'ouvre , j'ai une pensée pour Marcel ...

 

:top:

 

blogentry-66053-0-14754900-1359379349_thumb.jpg

 

JoGuitar on Youtube : http://www.youtube.com/bigerjoel

 

_________________________________________________________

 Share

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...