Aller au contenu
  • billets
    10
  • commentaires
    8
  • vues
    16 333

Jouer dans un I.M.P. est un petit bonheur ...


JoGuitar

1 647 vues

 Share

_______________________________________________________________________________

 

:top:

 

LES BELLE HISTOIRES DE TONTON PICKING .

 

Jouer pour des autistes .

 

Pour préserver l'anonymat des personnes de cette histoire , je les ai affublé d'un pseudo . Le lecteur comprendra .

 

Il y a quatre ans , lors d'un déplacement professionnel à Paris , j'ai fait la connaissance de Gérald , dans un magasin de musique , rue Victor Macé .

J'essayais une petite Martin , lorsqu'un homme d'environ trente ans s'avança vers moi . Très rapidement la conversation s'orienta sur le "finger-picking" .

 

Nous étions à la fin novembre . Gérald me parla de sa profession d'éducateur dans un I.M.P. Très rapidement je découvrais une personne passionnée par son activité professionnelle . Sans doute autant sinon plus encore que par la guitare .

 

Gérald , dans le cadre d'une fête de fin d'année , désirait organiser un "concert guitare" au sein de l'établissement dans lequel il exerçait . Je proposais à Gérald de parler de tout cela devant un bon café .

 

Confortablement installés devant deux cafés fumant , Gérald et moi envisagions la possibilité de donner un "concert guitare" , le 20 décembre , en fin d'après-midi , pour la fête de Noël , au sein de l'I.M.P. où il travaillait .

 

Immédiatement séduit par ce projet , avant de penser au cachet , je donnais mon accord de principe . Il me fallait , de mon côté , organiser mon emploi du temps pour pouvoir honorer mon engagement . C'était "jouable" ...

 

Gérald m'avertit aussitôt que le budget alloué par la congrégation , est , chaque année , rogné et ridiculement bas . Inconséquent .

Je lui proposais un arrangement .

Il m'assurait l'hébergement , le repas du soir , le petit déjeuner du lendemain et une somme couvrant mes frais de déplacements .

Je désirais tenter cette expérience .

 

Le 22 décembre , à quinze heure , j'arrivais gare de l'Est . Gérald était là . Il m'accompagna à la voiture de service et nous prenions le chemin de l'établissement Saint-Bolique .

 

Nous arrivâmes sans encombre (ce qui est normal car nous ne l'avions pas emmené avec nous) .

 

Il était quinze heure quarante cinq . Immédiatement , Gérald , au travers un dédale de couloirs , me mena sur le lieu des festivités .

 

Je pénétrais dans une salle de la taille d'une grande classe , entièrement décorée de guirlandes . Un haut et grand sapin , paré de boules et de motifs , trônait fièrement au fond de la salle . Caressant de sa cîme le plafond à plus de trois mètres cinquante de hauteur . Il faisait bien chaud .

 

Gérald me présenta deux de ses collègues qui , comme lui , assuraient l'organisation de la fête de Noël . Je fis connaissance de deux éducateurs tout aussi passionnés et tenant à coeur la réussite de cette soirée . Christophe et Noémie .

 

Une petite estrade d'environ vingt centimètres de haut faisait office de scène . Deux micros posés sur leurs pieds , branchés sur une petite table Yamaha qui permettait de faire passer le son dans deux gros baffles de la même marque . C'était Gérald qui s'occupait de la sonorisation . Etant guitariste lui-même , j'étais parfaitement rassuré .

 

Vers dix huit heure , les jeunes pensionnaires arrivèrent de leurs différents groupes , accompagnés de leurs éducateurs ou du personnel d'assistance médical et pédagogique .

Très rapidement une cinquantaine de personnes se retrouvaient assises sur des chaises en plastique ou , pour quelques rares d'entre elles , dans leurs chaises roulantes .

 

Je commençais à jouer pour dix huit heure quinze . A dix neuf heure , les repas seraient servis et la fête continurait en soirée pour ceux qui seraient aptes à y assister . Je devais assurer trois quart d'heure de musique .

 

Je n'avais jamais joué pour un tel public . C'est donc avec un sentiment dubitatif que je commençais mon set par "Blue Océan Echo" de Chet Atkins . Immédiatement , après quelques instants de jeu , je fûs frappé par le profond silence de l'assemblée . Ce public écoutait vraiment . Découvrant tout autre chose que ce que diffusent habituellement les stations de radio .

 

Lorsque ce premier morceau fût terminé , il y eut des applaudissements comme pour toute prestation publique . Mais , en regardant attentivement , je pouvais découvrir des visages habités par des joies indescriptibles . Une sorte de révélation pouvait se lire sur certains visages . C'est comme si j'étais le Père Noël . Alors que je n'étais que le Père Joel ...

 

Au fur et à mesure des morceaux qui se succèdaient , la joie montait dans ce public réellement particulier et , ô combien , attachant . Je terminais par "Le troisième homme" d'Anton Karas , version guitare de Chet Atkins . J'avais volontairement choisi un répertoire "neutre" et très "passe-partout" . Il y eut même ma version des Jeux (totalement) interdits ...

 

Lorsque j'eu rejoins le réfectoire , pour partager le repas avec tout le monde , je fûs acceuilli comme les Beatles à moi tout seul ! John , Paul , Georges , Ringo , c'était moi ! Donc , tous les quatres prenions place entre Gérald et une attirante éducatrice , Noémie .

 

Les jeunes pensionnaires me faisaient des sourires , se levaient pour venir m'offrir des choses aussi invraissemblables que des petites voitures en plastique , des petites images , des carreaux de chocolat , etc ...

 

Qui a déjà pénétré cet univers , sait très bien de quoi je parle .

Il y eut des chansons de Noël , des histoires et la visite du Père Noël (un éducateur déguisé) .

 

La soirée fût des plus agréables et se termina entre éducateurs (ainsi que du personnel encadrant) jusqu'à une heure du matin . Gérald chercha sa Martin D-28 pour un "boeuf" d'anthologie médico-pédagogique ,(il se reconnaîtra sur ce forum) . Je repris mon train à onze heure du matin . Raccompagné à la gare par Noémie ...

 

L'année suivante , je fûs recontacté par Gérald pour une récidive . J'acceptais aussitôt . Quelle ne fût pas ma surprise d'être acceuilli comme un véritable homme d'état par les jeunes pensionnaires qui se souvenaient absolument tous de moi ! Ils me firent une fête inoubliable . Noémie fit l'acceuil ...

 

Cette année , jeudi 20 décembre , je suis , pour la quatrième fois consécutive , invité à l'établissement Saint-Bolique pour la fête de Noël .

 

Je suis à me réjouir de revoir tous mes amis .

 

Noémie vient me chercher à la gare ...

 

icon_cool.gif

 

A la période de Noël , la plupart des gens mettent les boules sur le sapin .

 

Moi , je mets le sapin sur les boules ...

 

:top:

 

blogentry-66053-0-98626900-1359379634_thumb.jpg

 

JoGuitar on Youtube : http://www.youtube.com/bigerjoel

 

 

__________________________________________________________________________

 Share

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...