Aller au contenu
  • billets
    10
  • commentaires
    8
  • vues
    16 333

Des farces entre guitaristes ...


JoGuitar

1 784 vues

 Share

__________________________________________________________________

 

:top:

 

LES BELLES HISTOIRES DE TONTON PICKING .

 

Il mangeait des tartines en jouant sur ma Martin ...

 

Ce jour d'août 1977 , je revenais d'Allemagne , plus exactement de chez Bertram-Musik , où je venais de faire l'acquisition d'une splendide Martin D-28 .

 

Certes , les années soixante dix ne furent pas les meilleures pour la marque de Nazareth . Mais , ne faisons pas une généralité . Parmis cinq guitares , étalées là , devant moi , dans leurs "hard cases" de série 600 , j'ai pû prendre mon temps et choisir celle qui m'inspirait le plus .

 

Même si , pour mes prestations publiques , je donnais la préférence à mon Ovation "Folklore" pour d'évidentes raisons pratiques de sonorisations , je choisissais de me rendre à Angoulême avec ma nouvelle guitare Martin D-28 . Le baptême du feu ...

 

J'assurais la première partie d'un guitariste très connu , décédé depuis , dans un étrange accident d'avion . Ce dernier , en plus de s'obstiner à jouer sur une Adamas bleue , d'une rare laideur , avait un humour particulier et , parfois redoutable , sinon corrosif .

 

Nous étions assis , à table , dans les coulisses , avec les deux organisateurs du spectacle qui aurait lieu en soirée . J'avais sorti ma nouvelle guitare et faisais quelques Blues avec le guitariste cité plus haut .

Lorsque ce dernier me lança , espiègle , comme à son habitude : < Me dis pas que tu as acheté "ça" ? Je t'avais une Adamas pour un prix défiant toute concurrence ! >

 

Je lui fis essayer ma guitare , il me tendit l'Adamas . Tout en jouant , il mangeait des tartines de miel . Un miel de Pays produit par le frère de l'organisateur , apiculteur réputé en Périgord noir .

 

< Elle sonne bien pour une Martin ! > me fit-il avec un clin d'oeil ...

 

< Oui , tu devrais abandonner tes guitares en plastoque pour une Martin ! > lui répondis-je en lui renvoyant son clin d'oeil ...

 

Très rapidement , je pouvais voir du beurre et du miel se déposer sur les cordes de ma guitare . Malgré ses doigts plutôt épais , Marcel me fascinait par sa capacité à jouer , sans émettre de bruits parasites malgré l'étroitesse du manche , (43 mms au sillet) , de la D-28 . Un rusé bonhomme qui restait dans le haut du manche , y trouvant la largeur idéale ...

 

De temps à autre , en jouant , il me fixait avec un sourire coquin . Je me rendais compte qu'il faisait exprès de m'enduire les cordes d'Angélico "Light" d'un amalgame homogène de miel , de beurre et de miettes de pain complet . Rien que pour me taquiner .

 

Au bout d'une demi heure , alors que mes cordes ne résonnaient plus , nous éclations de rire ! Le bougre ! Il savait qu'il m'obligeait de changer mes cordes avant le spectacle . Mais je commençais à le connaître , le fripon ...

 

Lui , par contre , s'est rendu compte , juste une minute avant d'entrer en scène , que j'avais bouché une de ses deux entrées "Jack" avec de la mie de pain ...

 

:top:

 

blogentry-66053-0-95673300-1359379811_thumb.jpg

 

JoGuitar on Youtube : http://www.youtube.com/bigerjoel

___________________________________________________________

 Share

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...