Aller au contenu

Combien de temps pour réussir à jouer correctement ?


Messages recommandés

Je pense pas que la sophrologie t'apportera plus qu'un programme qu'il te faut.

Fait une recherche sur le forum avec le mot "programme" ou ouvre un topic pour nous parler plus précisément de tes exigences, de ce que tu sais faire, de ce que tu voudrais faire, ce que tu aimes exactement comme style, et je te conseille également d'aller jeter un coup d’œil sur les cours.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...
  • Réponses 72
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Comme pour d'autres instruments, ou comme en sport, il faut à peu près environ 6 années de pratique assidue pour être un musicien honorable.......voir 10 années dans certains cas. Mais il, y a des cas particuliers, certains auront atteint plus vite leur niveau, et n'en decolleront plus, d'autre auront progression tout au long de leur vie. Sans oublier les 'petits génies' mais çà c'est une autre histoire. Avant tout il, faut être motivé, bien conseillé, travailler dur, avec assiduité afin de mettre les bons atouts du bon côté.

Le cerveau se crée alors une case musique, guitare plus précisément, et ce sera gravé a vie. L'âge selon les scientifiques n'entre pas en ligne de compte, mais l'assimilation se fait plus rapidement pendant les premières années de la vie. On peut commencer la guitare vers 4 ans.....mais on peut aussi beaucoup plus tard à l'age de la retraite par exemple, mais là, c'est plus dur surtout physiquement, car le corps n'est plus si docile, et à perdu de son élasticité, mais çà fini quand même par bien fonctionner ! Et le désir d'apprendre peu aussi être un élément déterminant quant au résultat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, effectivement, il y a des guitaristes qui après 40 années de pratique, considèrent, qu'ils encore des choses à apprendre, ou améliorer, ou modifier leur style. Et c'est très personnel, ça dépend des individus, celui qui joue pour lui, qui n'a plus rien a prouver aux autres, peut avoir un niveau d'exigence pendant toute sa vie.....On peut dire tout ce que l'on veut sur ce sujet, et ne jamais apporter la bonne réponse, c'est à dire celle qui pourrait te convenir .

Modifié par gdev00
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@lesalexs on est tous différents et chacun avance à son rythme. C'est effectivement impossible à quantifier.

 

@gdev00 ne confond pas arriver à jouer quelques morceaux, sans être BB King ou Gutherie Govan. Il est clair qu'il est toujours possible d'apprendre de nouvelles choses, d'innover, de travailler une autre technique ou un nouveau style.

 

DU COUP, DÉBAT CLOS !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Arrive surtout un moment où l'on patine, et où le sentiment de ne pas avancer, voir de régresser se fait sentir.

 

Des idées :

- Monter un tit groupe : cela force à se bosser avec joie et bonne humeur

- Faire une pause : pas de deux ans hein, mais disons quelques jours (1 semaine max si on a rien de casser nous empêchant de jouer.

- Se préparer pour un concert : pas obligé de jouer "ZE tube" de l'année non plus. Y'a plein de morceaux abordables, même pour gros newbies de la mort. Cela motive, et puis si on bien gérer, le chapeau peut s'alourdir.

- Rocksmith : cela change de façon de travailler.

- Chercher les encouragements (à l'instar du concert) : jouer des morceaux que l'on connait bien devant ses proches, ou justement, le fameux petit concert, de morceaux que l'on connait sur le bout des doigts. Si les gens aiment, c'est qu'on est pas si mauvais.

- Ne jamais laissé un morceau nous ruiner : y'a plein de morceaux. Ouais celui-ci, on l'adore, on le kiffe grave même. Mais... Il est trop ardu ? Bon, bah un autre !

- Ne pas se laisser distraire quand on travaille/joue.

 

Aucun âge n'est requis pour ça (bien que pour jouer dans un bar, la majorité est plus que recommandée).

 

PS : au cas où, ne pas confondre instar avec inverse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en venir à l'age, cela fait environ un mois et demi que j'ai commencé et avant, je n'avais pas cette motivation, j'en suis à une heure-une heure 30 par jours, ça m'arrive de louper une journée pour raisons diverses, mais jamais plus et je me rend compte des résultats, c'est très encourageants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

jouer correctement, c est quoi correctement ? faire un solo comme angus young ? enchaîner des accords ouvert a 60 bpm ? jouer dans un groupe ?tous les jours je joue et je trouve que je joue correctement par rapport au mois dernier :rolleyes:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...

Bonjour. Je me suis mis tardivement à la guitare (53 ans). Je me suis également posé cette question souvent. Je pense que le secret de la réussite passe par un travail régulier et assidu. Je me souviens avoir entendu dire qu'une demie-heure par jour permettait de progresser. Et bien je pense que c'est très insuffisant. En fait, tout dépend du niveau que l'on cherche à atteindre. Au bout d'un an de guitare électrique, j'ai voulu m'attaquer au solo d'Hôtel California. Je pensais que quelques mois suffiraient à en venir à bout. Deux ans plus tard, même si je commence à "maîtriser" un peu la bête, je suis très loin de le jouer comme je le voudrais !!! Plusieurs mois, voire plusieurs années seront encore nécessaires pour qu'il commence à sonner juste, comme les Eagles. Qu'à cela ne tienne, je suis motivé, et j'y parviendrai. Mon prof de guitare m'a dit qu'il s'était intéressé à ce solo après 8 années de guitare !!! Quelque part, cela m'a un peu réconforté. A ce jour, travaillant au moins 2 heures par jour, voire plus, j'ai encore l'impression d'être débutant. Orienté solo, je me rend compte que la base est la maîtrise de l'aller-retour au médiator. C'est un peu comme d'apprendre à écrire. Rien que sur cet exercice qui peut paraître simple au départ, je reprends le travail à zéro. A partir de là, tout est question du niveau que l'on veut atteindre. Mais je suis conscient que je parviendrai jamais au niveau de Guthrie Govan, même en y passant 8 heures par jour. Pour illustrer mon propos, j'ai eu l'occasion de discuter avec une pianiste virtuose d'une vingtaine d'anées. Elle consacre 14 heures de travail par jour à l'étude du piano. Ca commence à causer. Pour résumer, plus on travaille, plus on évolue, mais à pas microscopiques. En fait, l'essentiel, ce qu'il faut rechercher, c'est le plaisir avant tout, et pas uniquement la performance. Plus tu te feras plaisir, plus tu auras envie de jouer, et plus tu évolueras. Résonner à l'inverse est le meilleur moyen de se dégoûter à tout jamais, et ça serait dommage. On peut éprouver du plaisir à passer plusieurs heures par jour à travailler l'aller-retour au médiator, surtout lorsque l'on se rend compte des possibilités que cela ouvre. Alors, les amis, faites vous plaisir avant tout. De toute façon, je n'ai jamais rencontré un seul guitariste, même après quarante ans de guitare, dire qu'il avait fait le tour des possibilités de son instrument. Après tout, n'est ce pas mieux ainsi ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...