Aller au contenu

Etude et découverte sur le plan de torres


Messages recommandés

Bonjour cafouno,

 

Bon ça fait longtemps que je n ai pas répondu à tes messages. Alors reprenons:

 

Il est clair que tu cherches à faire le maximum, et tu as raison il n y a que comme cela que tu arriveras à ne pas être déçu.

 

Pour l expérimentation d un nouveau barrage ça me botte bien. Tu sais que j ai fait un post sur la table d harmonie. Si j arrive à me trouver un endroit pour les mettre à épaisseur, il ne me resteras plus qu à acheter de l épicéa pour faire des barrages. D ailleurs je me demandes si je n en ai pas par là. En fait je pourrais appliquer ta méthode sur un nouveau barrage. Je suis sur que c est tout à fait faisable.

 

Chouette le fada est de retour, on va pouvoir causer.

 

Alors pour le violon il faudrait que je retrouves la documentation qui parles de ses fréquences.......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 672
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Et oui il est bien de retoure,

j ai réflechi sur la construction de la table d harmonie pour ma prochaine guitare, rester sur le même principe (ramirez)

avec un technique differente sur la totalité de la table d harmonie.

j explique ,

je méttrais à l épaisseur la table sur sa bonne réponse (note) en suite voir sa flexibilité et collage des éventails aprés barres SOL# légerement galbé aprés FA# droit , sur les 5 éventails du millieux un léger galbe , tout sera collé et bien sur étape par étape et écouté.

Exemple ;si la table répons sur une épaisseur de 3.2mm bonne flexibilité je ne la touche pas en suite je colle étape par étape et écouter comme ma technique.

Ce qui va changé sur cette technique sera de descendre à les épaisseurs entre les éventails et entre les barres sur certains endroit , sur cette approche qui à mon sens donnera encord plus de réponces pour bien localisé pour bien entendre les endroit quil faudra mettre en valeur (grave et aigus) .

Et je ferai attention sur la frequence de la troisieme corde SOL qui peut avoir une mauvaise vibration si il y a pas un

bon équillibre sur l épaisseur .

 

 

voilà le fada est de retoure

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les éclisses j ai bien reflechi, les mettre à l épaisseur sur des reponces du bois en suite faire asymetrie comme ma technique fin sur les zones des tailles vers table et peut être côtes grand lobe le contraire ( a reflechir)

pour quoi le contraire pour que la vibrations tourne à l interieur de la caisse .

imagine un peut si je fabrique 10 guitares, la diexieme alors !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://eurekalia.umh.ac.be/sitepedago/fichierspdf/Tubealu.pdf

 

 

 

http://eurekalia.umh.ac.be/sitepedago/videoeureka2.htm

 

 

 

 

Panda , si tu a le temps lit moi ça, les d'instruments de Stradivarius trés trés bon

(SUR LE VIOLON)

 

 

 

La nécessité de l'harmonie des proportions se fait remarquer en tout. Ayez une table trop mince : la sonorité de l'instrument sera faible ; donnez-lui trop d'épaisseur : l'émission des sons deviendra pénible et roide ; vous perdrez par cet excès d'épaisseur les avantages que le bois pourrait -vous offrir par sa rapide transmission des ondes sonores et par sa sonorité spécifique très aiguë. Donnez à votre table supérieure une forme trop bombée, aux voûtes trop d'élévation l'équilibre de la masse d'air sera rompu, et le son de l'instrument deviendra sourd et nasal.

 

La hauteur des éclisses est aussi de la plus haute importance, car c'est elle qui détermine la capacité de la caisse dans ses rapports avec le plan des tables, et qui, conséquemment, fixe la quantité d'air introduite dans l'instrument. Et c'est ici que l'action de la masse d'air contenue dans une caisse sonore fait voir son importance à l'égard de la production des sons. En donnant à un violoncelle des dimensions proportionnelles à celles du violon, et dans les rapports indiqués précédemment, les tables devraient avoir 35 pouces, et la largeur devrait être de 20 pouces ; car le la de cet instrument est à la douzième inférieure de la chanterelle du violon, et il est nécessaire que le volume du son soit proportionné à la gravité de l'intonation ; cependant ces grandes dimensions seraient incommodes pour l'exécution. Stradivarius a donné à ses violoncelles des tables dont la longueur est seulement de 26 à 27 pouces, et une largeur de 15 à 16 au plus ; mais il a trouvé dans la hauteur des éclisses une compensation nécessaire pour la masse d'air, leur donnant 4 pouces au lieu de 3, qui auraient été la. proportion exacte si les tables eussent été plus grandes. Adopter les proportions de Stradivarius et de Guarnérius pour la hauteur des éclisses des violons est une nécessité pour mettre en rapport harmonique le son de l'air avec celui des tables.

 

La barre collée sous la table du violon, à la gauche du chevalet, est aujourd'hui trop faible dans les anciens instruments, particulièrement dans ceux de Stradivarius et de Guarnérius : dans tous il a fallu la remplacer par une barre plus forte. Il ne faut pas croire que ces maîtres se sont trompés dans cette partie de leur travail : ils proportionnaient la barre au poids des cordes sur la table, conformément au diapason de leur temps. Tartini a trouvé, par des expériences faites en 1734, que la charge des quatre cordes sur l'instrument égalait 63 livres. Il faut observer que les cordes de Tartini étaient plus minces que celles dont on monte aujourd'hui les violons, et que son chevalet était moins élevé, en sorte que l'angle formé par les coudes était moins considérable. Il y a vingt ans, la chanterelle n'arrivait à son intonation qu'avec un poids de 22 livres, et les autres cordes un peu moins ; la charge était donc d'environ 80 livres. Le diapason s'était élevé d'un demi-ton depuis 1734 ; on montait les instruments en cordes plus fortes, et l'angle qu'elles faisaient sur le chevalet était plus aigu : de là la nécessité de rebarrer les violons. Depuis lors on est tombé dans un tel excès d'élévation du diapason, par la recherche d'une sonorité brillante, qu'il y a près d'un demi-ton de différence entre le diapason de 1830 et celui de 1856. Si l'on faisait une nouvelle expérience de la charge des quatre cordes sur la table des violons, nul doute qu'on ne la trouvât très augmentée. Ce poids énorme tend incessamment à achever la destruction des anciens instruments, et oblige à donner une grande résistance à la barre placée sous la table. Telle est la cause réelle de la nécessité de substituer à l'ancienne barre trop faible des violons de Stradivarius une barre plus énergique.

 

 

VA SUR CE SITE TROP BON

 

http://www.luthiers-mirecourt.com/fetis_1856.htm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Cafouno,

 

Ah ah ah ah ah hi hi hi hi; toi c est pas ta dernière guitare celle là, tu as trop de bonnes idées pour t arreter en si bon chemin. Je sens que ce post va faire 30000 pages. mdr.

 

Excellente la vidéo du Caprice Arabe. En plus le gars joue dans une église et le son est terrible. Comme la vidéo avec Ségovia, tu auras remarqué qu ils jouent tous dans des endroits qui magnifie le son de la guitare.

Déjà qu ils jouent sur des guitares de maîtres.

 

J ai pas encore lu le lien sur Stradivarius, mais ça à l air très intéréssant.

 

Dis donc toi, tu n aurais pas des photos de ton travail stp.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Panda, je me prépare pour demain (la touche ) j ai trouvé un bon programme pour me faire les traçage sur papier sur la précision que tu ma fait avoir, le programme s appel Esquisse v. 1.6

tient le lien ce programme est facile j était oubligé de le faire en deux partie ( traçage des touches).

http://www.netartisanat.com/logiciels-artisanat/details_cat.php?cat=20

tu à entendu la torres , tu va enttendre la même bientôt et avec du palisandre idien, mdr que tu est.

tu va vite descendre à marseille pour l écouté de pres

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais que si je continue sur cette vois il y à des chances de me perfectionné je ne reve pas trop non plus.

il faut les moyens et connaitre du monde dans cette directive et ne pas faire du n importe quoi , faire de la qualité

à des prix résonable ce n est pas facile.

quand un luthier construit un instrument de grande qualité il met tout son savoir dans un instrument et ce n est pas du jour au l endemain qu il a évolué dans ces secrets personnel pour les mettre en qualité.

Il mettra un temp fou et il ce régalera sur de quelque chose de bon ,il c est aussi qu il risque gros il n a pas droit à l erreur.

comme je dit c est ma deuxieme , sur internet on ne te dit pas grand chose (techniquement), je pense que j ai dit des choses que je n ai vue nul par , on t explique les collages et puis basta les mesures , on complique trop hors que sa pourré être simple,

tous se que j ai raconté était simple est pourtant je suis quand même sur du concret.

Je ne dit pas que je sais tout loin de là.

Tu fait le tour du net et tu tombe souvent sur les même choses.

Dire les choses c est bien quand c est simple .

Pour fini , si tu veut bien apprendre il faut voir et retourné en arriere (époque) c est la meilleur méthode pour te perfectionné.

Et c est là que tes secrets se fabriqueront il n y à pas d autre solution.

Je suis à la recherche pourquoi , je suis à le recherche comme les maitre de l époque , sa ne me dérange pas du tout

au contraire sa motive quand tu trouve .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu vois il y a des choses important à savoir , comme j avais dit sur mon post qu il faux sur chaque bois ,leur donné des réponses aux bois pour que le bois vibre sur une plage de frequence et personne ne la dit c est une demarche simple

est pourtant .

Al époque Stradivarius à ton avis il a fait comme moi et j en suis sur ,lui il avait de l experience .

Je ne dit pas n importe quoi .

au sujet de Stradivarius tu enttendra j amai dire qu il a fait comme ça , il ne peuvai pas faire autrement que faire sa.

Il avait des bonnes oreilles en tout les qua.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les gars !!

 

En passant....

J'avais lu que le secret des violons Stradivarius n'était toujours pas perçé....Mais qu'on s'orientait aujourd'hui vers un vernis "spécial", qui aurait "transcandé" la sonorité des bois pour les rendre magiques....

 

Y'a des infos, des liens ?

 

A plus

Manu

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui alors l histoire du vernis c est de la blague.

C est d abord l instrument qui compte. Alors les 2 ou 3/10 d épaisseur de vernis ça ne va pas chercher loin.

Surtout qu un vernis au tampon c est surtout fait pour justement ne pas altérer les caractéristiques de l instrument.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Je ne pense pas au vernis comme Panda et l insectiside qu il à mis dans ce bois , je pense que les chercheur non pas dévoilé ce secret merci en tout les cas d être passé manuorchestra pour éclairer ce sujet.

tout simplement ces oreilles et sont savoir d experience .

Il à tout simplement mis des bois de bonne qualité et les a mis en valeur avec ces oreilles.

J ai commencé la touche demain la touche sera collé .

J ai fait les fillets et collé le bout de talon en ébene .

Quand je suis venu voir le travail de mon père , il avait déja collé la table il resté que le fond à collé.

Il à travaillé la table diferament que la mienne et je pense qu il a eu une bonne technique de toner.

La table à la même sonnorité que la mienne met plus compact.

La pratique qui la fait c est aussi de la bonne technique et nul je pouvé y pensé , peut être j aurais pensé sur une quatrieme construction , sa ma bien fait à nouveau réflichir.

Il a construit la table comme si c était un violon , il a laissé 3.5 mm 4 mm bien droite en surface il a collé tout les barrage

sur ma technique et il a creusé entre les éventail pour bien écouté les réponses de chaques éventails et aussi sur les barre transversals.

Je les bien écouté tapoté elle a les même notes que ma table .

Pour le tapotement , il faut tapoté à l interieur avec le bout du doigt tres doucement entre les éventails pour bien

localisé la note , et pour savoir si c est la bonne note il faut la chanter tres doucement pour qu elle te réponde face au chevalet..

C est de la bonne technique je confirme pour les guitares classique , mes il faut avoir de bonne reflexion la dessus.

Il reste encord de l épaisseur pour bien travaillé l interieur de la table.

Ma caisse sonne bien en FA# en SOL et en SOL#, pour enttendre le FA# il faut bien chanter la note grave et pas trés faurt.

La caisse de mon père sonne aussi en FA# .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

la suite de mon travail en photos,

Le collage de la touche c est bien passé

p1010043n.jpg

 

 

les filets plus le morceau d ébene sous le talon

 

p1010034i.jpg

 

 

L a guitare de mon père

 

p1010036.jpg

 

 

Peut être un jour quand je ferais ma prochainne je la construirais avec l aide de ce violon pour mieux localisé les notes sur certain endroits.

 

 

p1010037ye.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

Panda je voudrais savoir sur le diapason de 650 comment aurai tu placé le chevalet pour la compensation .

j avais pensé de positionné du chevalet côtés aigus entre 650, 651 et pour les graves 652 , tu en pense quoi merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors tu a 2 solutions:

 

Soit tu recule le chevalet de 2mm côté grave et 1 mm côté aigu.

Soit quand tu fabrique ton chevalet, tu fait la gorge du sillet de travers.

 

Il faudrait se posé la question suivante :

 

Pour un meilleur comportement du chevalet par rapport à la table, qu est ce qu il vaut mieux ??????

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

écoute cette guitare

les éclisse en sapeli on dirai

Si j ai le temp je travaillerai ce morceau.

De la main gauche le guitariste est obligé de joué vers la touche pour avoir les basse tendre et douce.

 

 

 

 

c est vrai que le son a rien avoir avec le palisandre je dirais que c est un e guitare polivalente tout dépend comment

tu l attaque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Cafouno.

 

Delire Stairway to heaven à la Classique. Avec tous le sérieux caractérisé par le joueur, quand on connais le morceaux c est vraiment délire.

Tu sais ce que j aurais eu aimé apprendre comme métier aussi, c est celui de facteur d orgue. C est tout simplement magnifique comme instrument. C est comme le clavecin, pour moi c est aussi l instrument ultime. J adore ce son et ce qui a était écrit pendant la période baroque.

Allez on s en met un petit bout que pour le plaisir. De l orgue: Ma préférée :

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Panda,

Cest super ce morceau, si tu regarde les notes sur l écran, on vois bien les graves ,medium et les aigus , tu divise l écran en deux et tu regarde sur l axe de la table d harmonie ou ce trouve le chevalet de la guitare c est pareil pour les cordes.

Avec sa tu ma une donné de la réflexion et je te remerci, sur la table d harmonie .

Arrete de me mettre des choses(rire) j ai à chaque fois des réflexion.

La reflextion que tu ma fait avoir c est une trés bonne reflextion et je te le promet.

Cette réflexion consiste sur les équillibres d épaisseur à chaque éventails , (entre éventails) .

Car l attaque d une corde, je parle bien sur une note une fréquence , c est la table qui transmet les fréquence quand elle reçois une fréquence , elle transmet sur plusieur partie ou l épaisseur lui conviend.

j ai encord trouvé grasse à toi une logique pour donne plus de richesse aux fréquence .

Pour que tu comprenne bien ,j esplique.

je parle que sur une note , exemple MI grave à vide pour donné de la richesse sonnor à cette note il faut que la partie

de la table des aigus réponse sur le MI tres léger et bien sur sur la partie des graves quand le Mi de la table, je dit bien léger sort il y aura les harmonie de la corde qui sortira sans conté les autres cordes qui feront le reste avec la table.

Toute maniere c est la table qui envoie les fréquences de chaque cordes pincé à divers endroit bien équillibrer .

Pour que sa fonctionne comme je le dit il y à bisur le chevalet qui doit bien faire son boulot et que je n ai pas oublié

ces trois modes, avec l action des cordes qui est important .

Je pense aussi pour faire ce réglage il faut avec soie un instrument comme le violon en suite commencer le réglage

d épaisseurs sur les médium et finir sur les grave .merci Panda.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Panda,

Cest super ce morceau, si tu regarde les notes sur l écran, on vois bien les graves ,medium et les aigus , tu divise l écran en deux et tu regarde sur l axe de la table d harmonie ou ce trouve le chevalet de la guitare c est pareil pour les cordes.

Avec sa tu ma une donné de la réflexion et je te remerci, sur la table d harmonie .

Arrete de me mettre des choses(rire) j ai à chaque fois des réflexion.

La reflextion que tu ma fait avoir c est une trés bonne reflextion et je te le promet.

Cette réflexion consiste sur les équillibres d épaisseur à chaque éventails , (entre éventails) .

Car l attaque d une corde, je parle bien sur une note une fréquence , c est la table qui transmet les fréquence quand elle reçois une fréquence , elle transmet sur plusieur partie ou l épaisseur lui conviend.

j ai encord trouvé grasse à toi une logique pour donne plus de richesse aux fréquence .

Pour que tu comprenne bien ,j esplique.

je parle que sur une note , exemple MI grave à vide pour donné de la richesse sonnor à cette note il faut que la partie

de la table des aigus réponse sur le MI tres léger et bien sur sur la partie des graves quand le Mi de la table, je dit bien léger sort il y aura les harmonie de la corde qui sortira sans conté les autres cordes qui feront le reste avec la table.

Toute maniere c est la table qui envoie les fréquences de chaque cordes pincé à divers endroit bien équillibrer .

Pour que sa fonctionne comme je le dit il y à bisur le chevalet qui doit bien faire son boulot et que je n ai pas oublié

ces trois modes, avec l action des cordes qui est important .

Je pense aussi pour faire ce réglage il faut avec soie un instrument comme le violon en suite commencer le réglage

d épaisseurs sur les médium et finir sur les grave .merci Panda.

C est un travail délicat à faire .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...