Aller au contenu

Journée à Paris avec ma guitare


Messages recommandés

Berlin reste quand même unique dans son genre. Va à Munich ou Leipzig et en dehors de certaines grosses manifestations annuelles tu te feras jeter pareil qu'à Paris ou Londres.

 

Ensuite à Paris il y a des "lieux" touristiques où certaines personnes peuvent jouer en toute légalité mais il faut passer par la mairie de Paris afin d'obtenir l'autorisation adéquate (la france, cet empire administratif digne de kafka). Comme dans le métro où la demande se fait auprès de la RATP.

 

Alors évidement c'est chiant, pénible, vitrine, relou etc... On est bien d'accord. Mais quelque part c'est AUSSI agréable que se soit pas la fête de la musique tous les jours quand je me balade (tres égoïstement j'avoue) ou (encore mieux) quand je rentre tout fatigué du taf.

Modifié par levelart
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 86
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Berlin c'est unique, c'est clair. C'est marrant ce soir je suis allé à la gare, en rentrant je pensais à ce sujet et là, coup sur coup, en l'espace de 10mn je vois des mecs avec une batterie + gratte électrique sur les quais, je change de métro par la mega place au centre, là des punk en train de dessiner un immense truc à la craie par terre, sono à donf. En face, un mec avec sa gratte acoustique, un micro et un ampli. Je sors du métro , là y'avait un mec sous le métro aérien avec sa gratte, amplifié qui foutait un bordel pas possible. Moi j'dis... :clap:

 

Après sur le fait de se faire jeter à Paris je peux pas dire je me suis jamais fait jeter (d'ailleurs à y repenser j'avais fait un putain de jam avec mon groupe un soir à N.Dame, il devait être minuit, personne avait gueulé...les temps changent)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh oui les temps changent.

Il y a quelques années la présence de gars en roller ou en skate en train de faire des figures sur le coté droit du parvis de notre-dame était traditionnel, comme celle des caricaturistes etc...

C'était sympa, les gens avaient l'air plutot ravis. Et puis bizarrement je sais pas,ce qui s'est passé mais à partir de 2007 (vers le mois de mai en gros ! Hyper bizarre ?!?) tout ce petit monde s'est fait jeter par la police...

 

Et maintenant ben c'est tout nul...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne défend personne mais bon dans les lieux public faut pas oublier que quelque soit le niveau de l'artiste ont peu toujours gener quelqu'un.

Le mieux est de trouver un coin sans trop de monde.

Par exemple, ca m'est déjà arriver de rentrer crevé du boulot le soir et d'entendre quelqu'un avec son violon bah franchement je lui aurais bien fait bouffer!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne défend personne mais bon dans les lieux public faut pas oublier que quelque soit le niveau de l'artiste ont peu toujours gener quelqu'un.

Le mieux est de trouver un coin sans trop de monde.

Par exemple, ca m'est déjà arriver de rentrer crevé du boulot le soir et d'entendre quelqu'un avec son violon bah franchement je lui aurais bien fait bouffer!

 

Exactement ! Mais Getzel j'avoue que c'est pas avec ta puissance guitaristique que tu pouvais déranger hein ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh oui les temps changent.

Il y a quelques années la présence de gars en roller ou en skate en train de faire des figures sur le coté droit du parvis de notre-dame était traditionnel, comme celle des caricaturistes etc...

 

Quoi y'a plus les mecs en Roller ?? C'était un endroit mythique !

Ah la vache...

ah mais tiens comme c'est bizarre, la dernière fois que j'ai fait la rando roller du vendredi soir on s'était fait jeté par les flics avec un pote, parce qu'on buvait de la binouze (alors qu'à la fin des années 90 ça pausait pas de soucis :p )... et à bien y réfléchir c'était en 2002, la vis aurait-elle donc commencé à tourner depuis 2002 ? :siffle:

 

Une loi est passée qui autorise les forces de l'ordre à tirer à balle réelle sur les manifestants.

 

mdrr :D

 

Je ne défend personne mais bon dans les lieux public faut pas oublier que quelque soit le niveau de l'artiste ont peu toujours gener quelqu'un.

100% pas d'accord. Faut rester chez toi si t'as peur d’être dérangé dans la rue. Parce que bon les artistes de rue c'est surtout aux endroits touristiques et les touristes ils adorent ça, peu importe la ville. Y'a une limite entre tolérance et égoïsme. Le mec qui joue dans le métro il est pas tolérant, il impose sa musique dans le wagon, et inversement le mec qui supporte pas une gratte à Notre-Dame il est égoïste, il a cas passer son chemin, parce que la plupart des gens aiment.

 

Après ya toujours des cas spéciaux comme le mec avec ton violon ou le voisin chiant qui joue sur son balcon, mais sinon ce genre d'activité artistique de rue fait partie de l'âme d'une ville.

La supprimer c'est la tuer à petit feu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

100% pas d'accord. Faut rester chez toi si t'as peur d’être dérangé dans la rue. Parce que bon les artistes de rue c'est surtout aux endroits touristiques et les touristes ils adorent ça, peu importe la ville. Y'a une limite entre tolérance et égoïsme. Le mec qui joue dans le métro il est pas tolérant, il impose sa musique dans le wagon, et inversement le mec qui supporte pas une gratte à Notre-Dame il est égoïste, il a cas passer son chemin, parce que la plupart des gens aiment.

 

Après ya toujours des cas spéciaux comme le mec avec ton violon ou le voisin chiant qui joue sur son balcon, mais sinon ce genre d'activité artistique de rue fait partie de l'âme d'une ville.

La supprimer c'est la tuer à petit feu.

 

C'est justement là tout le problème, dans quel cas on est tolérant, et dans quel cas on est égoiste ? On dit toujours que notre liberté s'arrête là ou commence celle des autres, et dans tout les cas, que tu joues de la cornemuse ou du triangle, tu finiras toujours par être sur le chemin d'un mec qui rentre crevé du boulot et qui sera gonflé par ce qu'il entends. Alors faudrait faire quoi ? Faire un comptage à chaque musicien de rue pour voir combien sont génés et combien ne le sont pas pour résoudre ça de façon bêtement numérique ?

Les flics ont déjà pas assez d'effectifs pour s'occuper des affaires importantes, si ils devaient commencer à faire du cas par cas ils s'en sortiraient plus, et de toutes façons c'est pas leur boulot, ils sont là pour appliquer des directives (aussi pourries soient elles), ils sont pas là pour juger.

 

Après débattre de savoir si la loi est logique ou non, si elle est trop sévère ou pas assez, si elle est trop libertaire ou trop liberticide, c'est un débat infini, il y aura toujours des gens pour gueuler dans un sens ou dans l'autre, mais au final la loi elle est là et on peut pas y faire grand chose. Dans tout les cas venir gueuler contre la loi sur un forum n'y changera clairement rien.

Si demain on se mets à autoriser les musiciens de rues, il y aura toute une frange de la population qui va avoir le même débat que sur ce topic, mais dans l'autre sens ("pfff mais ils sont trop égoistes ces musiciens, ils pensent pas à ceux qui n'ont pas envie d'écouter de la musique dans la rue"). Sans compter que si on autorise les musiciens de rue, on est pas à l'abri d'avoir un mec qui balance de la techno tout les coins de rues, auquel cas je serais parmi les premiers à gueuler. Tout ça au final c'est lié à la culture du pays, comparer Barcelone et Paris ça n'a aucun sens parce que niveau culture musicale ça n'a rien à voir, on est clairement pas gâté en france (ya qu'à voir la fête de la musique de nos jours...). C'est triste, mais c'est comme ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah non mais moi je dis juste qu'interdire les représentations dans la rue c'est complètement stérile et contre productif pour la culture. Je parle pas du flic qui est pas la pour réfléchir, c'est clair, il a pas que ça à foutre (de toute façon si on le payait pr réfléchir ça se saurait...).

 

C'est juste qu'avec des réactions comme ça au finish on interdit tout, c'est clair c'est plus simple...

Tout le monde dit que la vie nocturne à Paris se meurt, je sais pas combien de bars ont fermé en 2010 à Paris, mais c'est un vrai carnage.

Et on on va pas se voiler la face, Paris ça reste qd même l'endroit qui bouge le plus de France. V'la l'étendu des dégâts donc...

 

De toute façon c'est un faux débat, puisque concrètement t'as 10x plus de chance d’être soulé par un mec avec son portable en mode hi-fi dans le métro ou tout autre Roumain avec ses pétitions à la con qu'entendre un artiste de rue au quotidien. En plus niveau tranquillité, c'est surtout le voisinage direct ds son immeuble qui importe.

 

Bref, de mon pt de vue la tolérance c'est aux stressés de la vie de l'avoir et de relativiser, un petit peu de zick ça n'a jamais tué personne, même de mauvais poil.

Ça fonctionnait bien avant, ca fonctionne ailleurs, pourquoi ça pourrait pas continuer chez nous, on est trop con en France ou ?

 

Après moi je m'en fous, ou j'habites c'est pas interdit, résultat c'est le centre artistique qui bouge le plus en Europe à l'heure actuelle.

 

Débat sans fin de toute façon, je suis du même avis que Getzel, voila.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans tout les cas venir gueuler contre la loi sur un forum n'y changera clairement rien.

 

Peut-être... ou pas. Mais c'est avec des idées comme ça qu'on proteste jamais contre les injustices. Si les gens étaient d'accord avec moi, on ferait une pétition etc, un mouvement, que sais-je ? une révolution :D

Des fois ça commence par des petits soubresauts. J'ai surtout voulu donner un témoignage pour montrer mon impression d'être dans un carcan et prévenir les autres.

Je pense que ce n'est pas la seule mesure répréhensive (c'est assez futile), il y en a plein d'autres comme hadopi et il faut ptet se bouger tant qu'il est encore temps.

 

Sinon je suis totalement d'accord avec le dicton sur la liberté et justement il s'appliquait à mon cas ;)

Modifié par Getzel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah non mais moi je dis juste qu'interdire les représentations dans la rue c'est complètement stérile et contre productif pour la culture. Je parle pas du flic qui est pas la pour réfléchir, c'est clair, il a pas que ça à foutre (de toute façon si on le payait pr réfléchir ça se saurait...).

 

C'est juste qu'avec des réactions comme ça au finish on interdit tout, c'est clair c'est plus simple...

Tout le monde dit que la vie nocturne à Paris se meurt, je sais pas combien de bars ont fermé en 2010 à Paris, mais c'est un vrai carnage.

Et on on va pas se voiler la face, Paris ça reste qd même l'endroit qui bouge le plus de France. V'la l'étendu des dégâts donc...

 

Ah bah là c'est clair et net, sur le sujet là ya pas à débattre, si t'interdit la musique dans la rue c'est forcément contre productif pour la culture (mais je serais peut être pas aussi extrême que toi, parce que la culture ne se résume pas à la musique dans la rue, et la musique peut être pratiquée ailleurs, amis bref)

 

De toute façon c'est un faux débat, puisque concrètement t'as 10x plus de chance d’être soulé par un mec avec son portable en mode hi-fi dans le métro ou tout autre Roumain avec ses pétitions à la con qu'entendre un artiste de rue au quotidien.

 

Là jsuis moins d'accord (enfin sauf pour les roumains et les portables hi-fi qui te font chier). A l'heure actuelle ya pas beaucoup de musiciens de rue en France, vu que c'est interdit, c'est donc parfaitement supportable.

Mais moi je prends l'exemple d'une petite place piétonne au coin de ma rue, pas grande, mais c'est en plein milieu de tout les magasins fringues/fnac & co, donc quand il fait beau elle est envahie de piétons. Ils ont installé des bancs, de la verdure, et beaucoup de gens se posent là pour faire une pause entre deux shopping, lire un bouquin ou tout simplement profiter du beau temps. Quand il fait beau, ya quasiment systématiquement un zikos ou deux qui jouent. Comme la place est assez grande, ils se marchent pas dessus et ya toujours moyen de trouver un coin ou tu peux être tranquille sur un banc à prendre le soleil sans la musique si t'en as pas envie. Comme ça fait chier personne (c'est que des bureaux autours), les flics qui passent là disent généralement rien.

Par contre je me dis que le jour ou on autorise les musiciens de rue, c'est pas juste un ou deux qui seront là, c'est 5 ou 6. Et là ça devient problématique : plus moyen de trouver un coin tranquille sans musique sur la place (qui est "publique" je rappelle, le terme a son importance, n'importe qui devrait avoir le droit d'y aller sans être géné par les autres), et surtout tu peux même plus écouter un zikos sans entendre celui d'a coté qui mets sa musique. Et pour peu qu'un mec ramène une sono, les autres zikos peuvent plus jouer tranquille.

Là on va sans doute me dire que les zikos sont pas cons, qu'ils sont respectueux, mais j'y crois pas une seule seconde. Ya plein de français qui sont pas respectueux des autres, et ya plein de zikos qui sont français, et dans le lot, fatalement, ya des connards. Et comme toujours il suffit de quelques abus pour faire chier tout le monde, les passants, les autres zikos, et les gens qui bossent/habitent autour. Et quand je vois comme ça se passe à la fête de la musique (des mecs qui sortent leur sono et qui la mettent à fond à tel point que je mets mes bouchons d'oreille quand j'y vais, et que le petit groupe folk qui joue a coté arrête de jouer parce que même eux ne s'entendent plus), je me dis qu'en France on est pas prêt d'accepter les zikos de rue avec une mentalité pareille.

 

Donc je me dis que :

- si on interdit tout, ça fait chier les zikos qui peuvent plus jouer dans la rue (et d'une manière moins directe, les gens qui aimeraient bien voir des zikos dans la rue)

- si on autorise tout, ça risque de faire chier beaucoup de gens, zikos y compris (parce que moi le jour ou un mec pose une sono en bas de chez moi, je gueule)

- si on autorise à moitié (comme à la RATP avec leur passe-droit), bah ça revient à tout autoriser puisque les villes n'auront pas les moyens de faire des controles réguliers, et on retombera dans le cas ci-dessus.

 

Bon après je dis tout ça par rapport à la situation française, le jour ou on aura moins de 3% de dettes sur le PIB on aura peut être les moyens de mettre en place une véritable solution adaptée, et pas juste un "tout interdire/tout autoriser", de façon à ce que ça se fasse respectueusement de tout le monde (on peut songer aux autorisations de la RATP, on peut songer à une limite en terme de décibel, à limiter le nombre d'instrumentistes dans un certain rayon, à limiter les heures ou on peut le faire, ou limiter ça aux lieux touristiques, mais pour tout ça, il faut des vrais moyens de controles si on veut pas d'abus). Enfin tout ça en supposant qu'on tombe sur un politique qui s'intéresse à la culture, mais c'est pas gagné.

 

En plus niveau tranquillité, c'est surtout le voisinage direct ds son immeuble qui importe.

 

Ca c'est bien vrai, les gens qui passent ils sont soulés que quelques secondes, donc c'est pas trop un soucis, mais le problème reste le même : c'est très dur de trouver un endroit ou tu puisses jouer de la musique sans que les gens qui habitent à coté l'entendent (parce que encore une fois quand on est guitariste on gène pas trop, mais si on autorise la musique dans la rue ça veut dire aussi les cuivres, les percus et d'autres instrus qui portent à mort). Et puis il y a aussi ceux qui bossent en pleine journée, j'en connais plein qui n'arrivent pas à se concentrer avec de la musique, et en été si ils sont obligés de fermer leur fenêtre pour bosser dans le calme, ça craint un peu quand même.

 

Ça fonctionnait bien avant, ca fonctionne ailleurs, pourquoi ça pourrait pas continuer chez nous, on est trop con en France ou ?

 

Oui on est trop con en France :p Plus sérieusement, c'est pas parce que "ça fonctionnait bien avant" que ça peut toujours fonctionner, ça c'est un argument complètement invalide : avant on pouvait bien baiser sans capotes, alors pourquoi on continuerait pas ? Entre "avant" et "maintenant" ya quand même beaucoup de choses qui changent et qui peuvent justifier un tel changement (je dis pas que c'est justifié hein, je dis juste qu'on peut pas bêtement comparer une situation antérieure à une situation actuelle).

Et puis, ça fonctionnait bien avant, ça fonctionne plus maintenant, peut être que trop de gens se sont plains entre temps ? Faut pas l'oublier, mais les plaintes pour tapages diurnes yen a quand même pas mal, si les flics (enfin par là je veux dire la hiérarchie) se sont rendus compte qu'il commençait à y en avoir trop, et que ça coutait de plus en plus cher de les traiter, ils se sont peut être dit qu'il serait temps de renforcer un peu l'application de la loi. Mais bon, ce n'est qu'une supposition, c'est pas comme si j'avais les chiffres devant les yeux, mais ça reste une possibilité qui est probable.

 

 

Tout ça pour dire que, j'aime pas du tout cette interdiction en France (bordel Londres comment c'était trop bien), mais c'est pas non plus une "décision à la con prise par des politiciens qui connaissent rien à la vie" (comme on a déjà pu me le dire), il y a quand même des raisons pour laquelle cette loi existe, et les alternatives ne seraient pas forcément très bien acceptées en France (parce que faut pas oublier que les politiciens ils sont là pour répondre à la pression du peuple, si les gens sont trop cons et gueulent un peu trop fort et dans les bonnes oreilles quand des zikos jouent dans la rue, bah ils pondent une loi pour l'interdire, c'est aussi simple que ça).

 

Tu vois Getzel tu dis qu'en commençant comme ça on pourrait peut être faire une pétition, lancer un mouvement etc... mais c'est sans aucun doute exactement ce qui s'est passé (bien que pas sur le net) quand la décision d'interdire les zikos dans la rue est devenue une loi. Une assoc de gens pas contents qui aiment pas la musique qui fait une pétition, qui recueille plein de voix, qui envoie ça à un député et hop. Et là, si nous on fait un mouvement inverse et que la loi va être annulée, c'est une boucle infinie : ils vont recommencer, ça va re-être interdit, on va la re-annuler etc... :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la jeunesse c'est pas dans la date de naissance, on t'as pas dit ? ;)

 

Nan mais trève de plaisanterie, tu crois qu'il y en aurait bcp plus des musiciens de rue si c'était autorisé ? Pas forcément, c'est un truc spécial, faut avoir envie, et c'est pas le fait que ce soit autorisé ou pas qui te donnera envie donc je pense pas que ce serait spécialement plus le bordel.

Ton exemple de la place centrale à Nancy est représentatif, et c'est comme ça que ça devrait se passer partout. C'est comme ça que c'était avant, et là ou ça me soule, c'est que N.Dame a exactement le même profil. Sauf que là le flic lui a dit de partir (ou alors il est tombé sur un flic qui réfléchissait? :p )...

 

En plus le pb de Paris je le connais bien (né et vécu 28 ans quand même), c'est à cause des vieux bourgeois des quartiers touristiques à chaque fois.

Trop de bruit, blabla. Moi je veux bien, j'ai actuellement un bar en bas de chez moi. Qd il fait beau, j'entends les mecs rire en terrasse, si ya des concerts j’entends la musique, la fumée des clopes monte jusqu'au 4ème, c'est pas génial, mais voilà je tolère c'est pas tous les jours comme ça, je fais comme les autres mecs de l'immeuble. A Paris le truc serait déjà fermé....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A bien y réfléchir je ne sais même pas si c'est interdit d'ailleurs.

Ca doit être un truc de nuisance au voisinage qui gouverne ça de façon implicite, et peut-être que c'est différent selon les villes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nan mais trève de plaisanterie, tu crois qu'il y en aurait bcp plus des musiciens de rue si c'était autorisé ? Pas forcément, c'est un truc spécial, faut avoir envie, et c'est pas le fait que ce soit autorisé ou pas qui te donnera envie donc je pense pas que ce serait spécialement plus le bordel.

 

Je pense qu'il y en aura forcément plus. Après en quelle quantité ? Avec quel bordel en plus ? C'est pas possible de chiffrer ça, faudrait tester pour voir. Ce dont je suis sur par contre, c'est que du coup si un jour ya le bordel, les flics auront rien le droit de faire, puisque ça sera autorisé. A l'heure actuelle c'est interdit, les flics sont plutôt pas chiants à ce niveau là (enfin à Nancy en tout cas), et au moins si yen a qui font chier (parce que ça arrive), et bah ils peuvent agir.

Un autre exemple à Nancy, ou là la loi s'est avérée très utile : devant une des grosses églises de Nancy ya un beau parvis, bien grand, avec des belles marches. Du coup ya des tonnes de skateurs qui viennent y boire de la bière avec des guitaristes en prime. Et bah les flics passent régulièrement faire le ménage, parce que les gens qui vont à l'église n'ont pas envie de voir ça, ils veulent être au calme. Et là pour le coup je les comprends, les gens qui squattent devant l'église ils abusent, et sans cadre légale on pourrait rien leur dire.

 

Ton exemple de la place centrale à Nancy est représentatif, et c'est comme ça que ça devrait se passer partout. C'est comme ça que c'était avant, et là ou ça me soule, c'est que N.Dame a exactement le même profil. Sauf que là le flic lui a dit de partir (ou alors il est tombé sur un flic qui réfléchissait? :p )...

 

Oui mais du coup pour que ça se passe comme ça partout, il faudrait des autorisations limitées, pas une autorisation générale qui ouvre la porte à tout les abus possibles (voir ce dont je parle juste au dessus, sans la loi on pourrait rien faire pour virer les gros lourds de devant l'église). Actuellement c'est toléré, mais c'est rarement laissé au jugement du flic. Pour avoir discuté avec quelques flics, quand ils patrouillent ils ont des objectifs suivant l'endroit : si la hiérarchie leur dit de virer les zikos à N. Dame, et bah ils le font, avec plaisir ou à contre-coeur. Et le problème c'est que ces "objectifs" là sont souvent dictés par les gens qui se plaignent. Quelque part si les flics sont moins tolérants à N Dame, c'est peut être tout simplement que les gens se sont mis à gueuler de plus en plus. (bon et évidemment on est jamais à l'abri de tomber sur un flic cow-boy qui fait du zèle)

 

Trop de bruit, blabla. Moi je veux bien, j'ai actuellement un bar en bas de chez moi. Qd il fait beau, j'entends les mecs rire en terrasse, si ya des concerts j’entends la musique, la fumée des clopes monte jusqu'au 4ème, c'est pas génial, mais voilà je tolère c'est pas tous les jours comme ça, je fais comme les autres mecs de l'immeuble. A Paris le truc serait déjà fermé....

 

Bah c'est exactement ce qu'il se passe à Nancy, de plus en plus de bars ne font plus de concerts, quand on sort fumer une clope devant le bar on parle tout doucement sinon le vigile gueule, et quand ya du grabuge les gens portent plainte, donc pv pour la gueule du barman. Et là c'est pas un problème de loi ou de flics, c'est juste un problème de mentalité, visiblement les gens dans ton immeuble sont beaucoup plus tolérants que les gens de l'immeuble au dessus du bar ou je vais tout le temps qui portent plainte dès qu'il y a un peu trop de bruit. En même temps faut les comprendre, quand tout les vendredis et samedi soir ça fait du bruit jusqu'à 2h du mat, c'est pas forcément évident à vivre.

 

Au final, les lois sont là parce que des gens les ont réclamés. Et avant de vouloir changer la loi ou changer les flics, je pense qu'il faudrait déjà changer la mentalité des gens. Si la loi interdit les zikos dans la rue, c'est parce qu'une partie (majorité ?) des gens ne le tolèrent pas, ou peu, ou pas toujours. Et tant que ces gens ne le toléreront pas, changer la loi n'y changera rien.

 

 

Sinon pour la loi dans mes souvenirs ya plusieurs trucs, ya notamment le tapage diurne (quand tu fais du bruit qui nuit aux autres dans la journée) qui est un peu la loi "générale", mais ya aussi la loi sur le fait de quémander de l'argent, sans parler de tout les édifices culturels/gouvernementaux qui ont souvent des décrets particuliers (genre t'as pas le droit de prendre certains bâtiments en photos). Après je sais plus si il y a des lois spécifiques pour les musiciens de rues (il me semble que oui), mais chaque ville peut émettre des décrets pour des autorisations (à des endroits précis, à des gens précis, lors de manifestations précises). Les orchestres péruviens qui vendent leur CD le font dans la légalité par exemple.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les lois sont là parce que les gens les ont demandé ? Je n'en suis pas si sûr.

 

Récemment il y a eu un fait divers : un mec s'est plaint du bruit des voisins dans son immeuble. Ca durait longtemps (j'ai pas le lien), il a déposé des plaintes mais les flics n'ont jamais agi. Il a pété un câble et est allé assassiné au revolver ces voisins irrespectueux avant de se suicider lui-même.

 

Faut se demander quels gens sont à la base de ces lois. Je reprend encore un exemple lointain certes mais parlant comme Hadopi, est-ce une loi adoptée démocratiquement ?

Si ça tenait qu'aux français, les racailles qui foutent le bordel seraient arrêtées et les français auraient moins de soucis au quotidien (pv pour rien etc).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh faut pas tout confondre hein.

 

La loi contre le tapage nocturne elle existe, elle a été créée justement comme je l'explique, afin de protéger les gens contre les nuisances sonores des voisins. Le problème c'est pas la loi, c'est son application : elle est juste très dure (voir impossible) à appliquer, parce qu'il faut que les flics prennent le mec sur le fait, et souvent vu le manque d'effectif ils préfèrent aller s'occuper des braquages/viols/agressions qui se passent en même temps que le tapage nocturne, et du coup quand (si) ils arrivent sur le lieu du tapage nocturne, le tapage nocturne est généralement fini.

 

Après pour la loi Hadopi c'est clairement un gros bordel, mais ça n'invalide pas ce que je dis. C'est pas parce que des gens (les patrons des majors) ont abusé du système que le système est mauvais. Quelque soit le sujet, il y a TOUJOURS des gens qui en abusent. Je suis parfaitement d'accord pour dire que la loi Hadopi est une véritable honte pour le système judificiaire français, et que dans ce cas là (et dans d'autres), les gens aux origines de cette loi ne sont pas les français moyens. Ca ne veut pas dire que toutes les autres lois sont aussi dans ce cas, des tonnes de loi sont quand même carrément justifiées.

 

Et concernant les racailles, encore une fois les loi existent, c'est juste qu'il n'y a pas assez de flics pour les appliquer. Encore une fois faut pas confondre la loi (les textes) et l'application de la loi (les flics et les juges). C'est connu que la branche applicative de la loi n'a plus de budget, ils ont des coupes dans les effectifs chaque année, de moins en moins de personnels. J'ai entendu l'autre jour un truc rigolo : suite à une réforme à la con, dans certains tribunaux ils n'ont plus assez de personnel pour emmener le détenu depuis sa cellule devant le juge. Du coup certaines personnes ne peuvent pas être jugées, simplement parce qu'il n'y a pas d'employé de disponible pour les emmener.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et là c'est pas un problème de loi ou de flics, c'est juste un problème de mentalité, visiblement les gens dans ton immeuble sont beaucoup plus tolérants que les gens de l'immeuble au dessus du bar ou je vais tout le temps

Ils sont plus tolérants peut-être parce que ce ne sont pas des français qui gueulent pour un oui ou pour un non ? Idem à Madrid, jusqu'à 4h du mat y'a des gens dans la rue un peut partout en été, c'est le folklore local. A Londres je necompte même pas le nb de fois ou vers minuit, les dimanches ou autre j'ai vu des groupes jouer dans le rue.

 

C'est très dommage pr la culture française, mais si au final vous êtes tous content avec ça, la loi est au final la pour une bonne raison...

Et donc faut plus s'étonner d'avoir de moins en moins de libertés, parce que de toute façon y'aura tjs quelqu'un de pas content pour gueuler contre quelque chose. L'équilibre ça doit pas exister en France, pb de mentalité dans les deux sens et c'est bien dommage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils sont plus tolérants peut-être parce que ce ne sont pas des français qui gueulent pour un oui ou pour un non ?

 

Pas la peine de barrer, c'est exactement ça, les français sont des raleurs et c'est pas un mythe.

 

Après j'en suis le premier gonflé, mais bon je vois pas trop ce qu'on peut y faire. Changer la loi n'empêchera pas les gens de gueuler. Peut être attendre que la génération baby-boom crève et laisse la place aux générations plus jeune, et peut être plus tolérante ? Mais vu ce que je vois dans les jeunes générations j'ai des doutes quand même, j'ai pas l'impression que ça s'améliore.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Han énorme !! Il est 1h30 heure locale, des mecs viennent de passer sous mes fenêtres en train de jouer de la gratte et chanter du Beatles !!

Ni une ni deux je vous ai filmé la scène xD

Seul petit soucis le son déconne, du coup on n'entend rien... Dommage parce que là pour réveiller le quartier y'avait du niveau :clap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah bah tiens, un bel exemple d'actualité :

On est dimanche, il est 13h, jsuis posé sur mon lit peinard avec la gratte (acoustique), je gratouille tranquillement avec la fenêtre ouverte et le voisin vient se plaindre qu'il entends tout parce qu'il a la fenêtre ouverte aussi...

 

Ferme ta fenêtre, on n'a pas idée de déranger les gens ! surtout avec une guitare !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Han énorme !! Il est 1h30 heure locale, des mecs viennent de passer sous mes fenêtres en train de jouer de la gratte et chanter du Beatles !!

Ni une ni deux je vous ai filmé la scène xD

Seul petit soucis le son déconne, du coup on n'entend rien... Dommage parce que là pour réveiller le quartier y'avait du niveau :clap:

 

sans vouloir faire la vieille, t es plus vieux que moi d ailleurs :p mais je ne comprend pas cmt on peux justement tolérer ça, la journée ok mais pas à cette heure là, quand on est chez soi on a le droit d avoir la paix merde! Surtout quand t es crevé et que tu rentres du boulot, sans parler des vieilles personnes qui dorment avec les poules et se réveillent avec les coqs, ces gens là ont besoin de repos! Comme qqun l a dis, ta liberté s arrete là ou celle des autres commence, je ne pense pas que c une question de mentalité mais plutot une question de rythme de vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...