Aller au contenu

Quelle précision rythmique avoir ?


Messages recommandés

Hello,

 

Ça fait plusieurs fois que j'aborde plus ou moins ce sujet (les doubles-croches). La dernière fois c'était surtout pour un VST mais j'ai eu des conseils sur le jeu. Mais je préfère ouvrir un autre sujet ici d'autant plus que c'est une question très précise.

 

Bref juste pour rappeler, je m'entraine à reproduire des figures rythmiques et en fait, j'ignore si je fais correctement les exos que je me suis donné, à savoir si par exemple, je m'attarde inutilement sur des détails ou si c'est important.

 

Un exemple d'exo (attention c'est pas mélodique) :

post-105242-0-56547500-1475883658_thumb.png

 

post-105242-0-45531800-1475883367_thumb.png

 

precision_rythmique.mp3

 

A certains moments je ne suis pas pile sur les quarts de temps mais j'ai du mal à faire mieux que ça (malgré le balancement régulier par exemple).

 

Voici ma question : Comment savoir à partir de quel moment je dois me dire, c'est pas trop mal, le tempo devrait être augmenté car t'apprendras plus grand chose ? Par exemple, est-ce ici acceptable ?

 

Les vrais musiciens, s'embêtent-ils de cette façon ?

 

En fait si je me pose ces questions maintenant et pas quand je faisais des simples croches, c'est que je ne cherchais pas cette précision (qui est peut-être inutile ?).

 

Qu'en pensez-vous ? :) Merci.

Modifié par MrG0z
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je ne me contrôle jamais avec un logiciel.

 

A force de se servir du métronome tu entends très bien si tu es en avance ou en retard, la précision viendra avec du travail rigoureux.

 

Concernant ton exemple il y a beaucoup trop de chose dans ton exercice.

Un vrai exercice de rythme il n'y a pas besoin de notes, d'ailleurs je te le déconseille car plus tu as de choses a gérer moins tu es concentrer sur le rythme, donc tu le fait moins bien voir mal et il perd beaucoup d'efficacité.

C'est pour ça qu'il faut bosser à la voix puis en bloquer de cordes sur la guitare.

 

Et oui les vrais musiciens se sont d’embêté à bosser beaucoup de rythme !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jul77

100% d'accord avec Nico.

 

 

Le travail du rythme doit se faire uniquement avec un métronome sur une seule note étouffée ou non.

 

"je m'attarde inutilement sur des détails ou si c'est important." : je crois qu'en musique c'est justement de s'attarder sur des détails qui fait progresser.

 

"Comment savoir à partir de quel moment je dois me dire, c'est pas trop mal, le tempo devrait être augmenté car t'apprendras plus grand chose" : c'est justement l'inverse.

La vrai question est : A partir de quel moment c'est pas trop mal et je peux DESCENDRE le tempo.

 

Si tu augmente le tempo, tu cherches à améliorer ta vélocité. Si tu veux améliorer ton rythme, descend le tempo.

 

Mon exercice favorit : tempo à 50

jouer des noires, passer à triolets de noir, croches, triolets de croche, double croche, quintolet, sextolet puis redescendre. Ensuite esayer de passer par exemple direct de noir à sextolet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A quel moment tu peux te dire "là c'est bon !" ?! Tout simplement quand tu maîtrise ce que tu fais. C'est a dire jouer dans les temps, mais aussi être capable de jouer devant, ou derrière le temps à ta guise.

Les musiciens s'embêtent t-ils avec ça ? Oui. Bosser au métronome quoi tu fasse, faire des sessions de travail de rythme pour travailler sa perception rythmique également, travailler la régularité de ton débit etc?

C'est LE truc le plus important. Jouer vite on s'en fout si c'est pas en rythme c'est moche. Le rythme et l'expressivité. Pour moi ce sont les deux choses les plus importante dans ton jeu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bein, je me suis fais répondre par la crème de la crème.

 

Perso je ne me contrôle jamais avec un logiciel.

L'inconvénient c'est de trop regarder, perdre du temps et faire moins confiance à ses oreilles. Mais je vais laisser le logiciel de côté pour ces raisons je pense.

 

A force de se servir du métronome tu entends très bien si tu es en avance ou en retard, la précision viendra avec du travail rigoureux.

Quand le tick du métronome arrive, ouai j'entends bien quand je suis devant ou derrière le temps.

 

Concernant ton exemple il y a beaucoup trop de chose dans ton exercice.

Un vrai exercice de rythme il n'y a pas besoin de notes, d'ailleurs je te le déconseille car plus tu as de choses a gérer moins tu es concentrer sur le rythme, donc tu le fait moins bien voir mal et il perd beaucoup d'efficacité.

C'est pour ça qu'il faut bosser à la voix puis en bloquer de cordes sur la guitare.

Le travail du rythme doit se faire uniquement avec un métronome sur une seule note étouffée ou non.

"Comment savoir à partir de quel moment je dois me dire, c'est pas trop mal, le tempo devrait être augmenté car t'apprendras plus grand chose" : c'est justement l'inverse.

La vrai question est : A partir de quel moment c'est pas trop mal et je peux DESCENDRE le tempo.

 

Si tu augmente le tempo, tu cherches à améliorer ta vélocité. Si tu veux améliorer ton rythme, descend le tempo.

D'accord, je vais retirer le travail de gamme avec le travail de rythme. Et je vais baisser de plus en plus le tempo.

En fait j'espérais également qu'en augmentant la vitesse, j'améliorerai également mon rythme. Mais ce que vous dites, c'est que c'est pas le rythme que je suis réellement en train de bosser mais la vélocité ? Je souhaitais donc bosser à la fois la vélocité et le rythme donc je vais maintenant, faire plutôt des exercices séparés. Exemples :

  • Je garde juste la rythmique comme exercice de rythme (avec tempo de plus en plus faible).
  • Et je prend l'exo dans sa globalité comme exercice de vélocité en picking (avec tempo de plus en plus élevé).

Ça vous semble ok ?

 

"je m'attarde inutilement sur des détails ou si c'est important." : je crois qu'en musique c'est justement de s'attarder sur des détails qui fait progresser.

Ok, une bonne chose à garder. ^^

 

Mon exercice favorit : tempo à 50

jouer des noires, passer à triolets de noir, croches, triolets de croche, double croche, quintolet, sextolet puis redescendre. Ensuite esayer de passer par exemple direct de noir à sextolet.

Je vois le genre.

 

A quel moment tu peux te dire "là c'est bon !" ?! Tout simplement quand tu maîtrise ce que tu fais. C'est a dire jouer dans les temps, mais aussi être capable de jouer devant, ou derrière le temps à ta guise.

Mmm, ça me semble assez clair.

 

Et oui les vrais musiciens se sont d’embêté à bosser beaucoup de rythme !!!

Les musiciens s'embêtent t-ils avec ça ? Oui. Bosser au métronome quoi tu fasse, faire des sessions de travail de rythme pour travailler sa perception rythmique également, travailler la régularité de ton débit etc?

C'est LE truc le plus important. Jouer vite on s'en fout si c'est pas en rythme c'est moche. Le rythme et l'expressivité. Pour moi ce sont les deux choses les plus importante dans ton jeu.

D'accord, la route est longue. :)

 

Merci !

Modifié par MrG0z
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut ,

 

En ce qui me concerne non je ne fais jamais de sessions avec métronomes, sauf pour enregistrer des sons en studio et être au clic..

 

Je trouve que bosser au métronome c'est pas bien car ca ne m'est pas en avant le coté "gravitation autour d'un rythme" , le coté rythme naturel , le coté sensation. Bosser sur un rythme je trouve cela bien plus efficace , mais attention sur une musique déja existante

 

Etant également percussionniste je pense que ca aide , mais pour moi faire des session au métronome gache le cote musical , fait confiance à tes oreilles , nous ne sommes pas des machines mais heureusement le corps percute très vite quand on est pas dans le tempo , ce n'est pas naturel.

 

Je te conseille de bosser les percussions et de ne pas trop de prendre la tete , faut pas trop intellectualiser

 

Bonne route l'ami ^^

Modifié par wooodye
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour avoir une précision rythmique , il faut d'abord maîtriser le rythme de base et mélanger les figures rythmiques entre elles : notes et leurs durées, les différents silences, les liaisons entre les notes et s'exercer à tout mélanger.

On commence par la base: la noire, que l'on va apprivoiser à différents tempos,et à laquelle va s'ajouter le soupir, et on se crée des exercices en mélangeant tout ça, en y ajoutant la blanche etc...

Il faut savoir lire, déchiffrer et jouer tout les cas et mélanges possibles

 

Si tu ne sais pas maîtriser les bases, ça ne sert à rien de s'aventurer dans des exos compliqués qui te feront dire que tu n'as pas de précision rythmique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je trouve que bosser au métronome c'est pas bien car ca ne m'est pas en avant le coté "gravitation autour d'un rythme" , le coté rythme naturel , le coté sensation. Bosser sur un rythme je trouve cela bien plus efficace , mais attention sur une musique déja existante

 

Pour ma part j'essaie d'ouvrir les gens à cette gravitation autour d'un rythme en dansant sur la pulsation. Dans un premier temps sur un morceau, puis une batterie seule, puis sur un métronome. L'idée c'est de réussir à "arrondir les angles" des bips du métronome, fluidifier son ressenti par rapport a ce son, et réussir a danser avec et sentir ou imaginer ces gravitations rythmiques autour.

 

?Ça me parait important de réussir a faire ça sur de simple bip. Qui peut le plus peut le moins comme on dit. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut ,

 

En ce qui me concerne non je ne fais jamais de sessions avec métronomes, sauf pour enregistrer des sons en studio et être au clic..

 

Je trouve que bosser au métronome c'est pas bien car ca ne m'est pas en avant le coté "gravitation autour d'un rythme" , le coté rythme naturel , le coté sensation. Bosser sur un rythme je trouve cela bien plus efficace , mais attention sur une musique déja existante

 

Etant également percussionniste je pense que ca aide , mais pour moi faire des session au métronome gache le cote musical , fait confiance à tes oreilles , nous ne sommes pas des machines mais heureusement le corps percute très vite quand on est pas dans le tempo , ce n'est pas naturel.

 

Je te conseille de bosser les percussions et de ne pas trop de prendre la tete , faut pas trop intellectualiser

 

Bonne route l'ami ^^

 

Parler de "rythme sensation" ou "feeling" n'a pas de rapport avec le métronome ou pas. Le métronome n'est ni plus ni moins qu'une référence. Quand on groove, on groove avec ou sans.

D'ailleurs, il suffit de penser le métronome au "contretemps (en l'air) et de tenter les rythmes qui nous plaisent, on voit vite si tu maîtrises ou pas dans la durée une rythmique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...