Aller au contenu
toffy

A partir de quand peut-on donner des cours de guitare?

Messages recommandés

Tout est dans le titre.

ça va être matière à débat, je pense.Bref, quels bagages avons-nous besoin pour donner des cours?


Un correcteur d’orthographe : Outils,Options,Avancé,cochez : vérifiez l'orthographe lors de la frappe.

Si vous faîtes une faute d'orthographe, le mot sera souligné en rouge, un clic droit sur ce mot vous donnera le bon mot orthographié.

 

Un super luthier à Arras: http://guitartetsens...therie#!atelier

 

Envie de gratter avec moi? Tu es du 62/59? N'hésitez pas à m'envoyer un MP

 

Cherche guitariste débutant / batteur / bassiste / clavieriste pour formation groupe Cover à dIRE sTRAITS

 

http://riki-le-plect...et/?lang=fr De magnifiques médiators

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca dépends ce que tu vises comme élève.

Pour moi un bon prof doit être capable de s'adapter à ses élèves, donc de pouvoir répondre à n'importe quelle question, d'avoir une bonne maitrise de l'instrument (aussi bien niveau théorique que pratique), qu'il ait évidemment une très bonne pédagogie, et surtout qu'il connaisse ses limites et n'hésite pas à refuser un élève/l'envoyer chez un autre prof.

Faut aussi être ouvert d'esprit et comprendre que les gens en face peuvent avoir une approche différente de la musique, et être capable de s'adapter, ou là encore d'envoyer l'élève chez quelqu'un d'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, je ne suis pas très expérimenté en la matière, mais pour ouvrir le débat, je vais énoncé ce que personnellement j'attendrais d'un prof en tant qu'élève.

 

Par où commencer? Déjà le prof doit surpasser l'élève en terme d'expérience, de connaissances et de maîtrise. Comment être crédible si l'élève à déja dépasser le maître? C'est possible mais déjà plus dur.

Avoir cette maîtrise et ces connaissances ne suffit pas ! Il faut aussi connaitre les erreurs à éviter, savoir les repéré et savoir corriger l'élève sans non plus le découragé.

Dire que ce n'est pas bien, c'est une chose, il faut maintenant être capable d'expliquer à l'élève comment faire.

Tout ça rentrant dans les compétence pédagogique.

 

Ensuite, au niveau du contenu d'un cours, il faut savoir non seulement occuper efficacement le temps de la leçon mais aussi être apte à donner à l'élève la possibilité de travailler chez lui, donc de bonnes connaissances musicales et d'exercices.

Certains débutants ont besoin d'un chemin très balisé, d'autres auront plus tendance à préférer une prise de décision de ce qu'il feront. Il faut donc savoir s'adapter à l'élève et ne pas mener une politique universelle.

Par exemple, je me rappelle du seul cours que j'ai pris, le prof était musicalement très bon, il avait l'air sympathique et très pédagogue. Mais deux choses m'ont fait fuir :

La première était que d'entrée de jeu, il m'a réduit dans le lot (pour cette musique il te faudra tant d'année d'expérience), je me suis dit à ce moment "mais comment il fait pour me dire ça, il me connait pas, si ça se trouve j'apprendrai la guitare 3x plus vite que les autres ou 3x moins vite"

Le deuxième fut que on voyait clairement que le temps, c'est de l'argent ! L'heure c'est l'heure et faut pas trop dépasser hein ! Je suis d'accord, il peut pas passer 3h au lieu d'une, mais bon j'avais l'impression d'être un intrus à la minute qui passait ma demi heure, et pourtant il avait 30min de libre à ce moment la.

 

Cet exemple pour dire que chaque élève est différent et se plait à être traité comme tel, mais aussi qu'un prof bon et pédagogue, ça suffit pas, il faut qu'il est la classe !

Nan d'accord, ça c'est pas si important, il faut seulement être sympathique.

 

Pour résumé, je pourrais pas dire quel bagage technique il faut, mais je pense qu'il faut être un minimum pédagogue, être musicalement très cultivé, maîtrisé son instrument (et aussi la théorie musicale selon le style de musique) et surtout, être sociable (on offre des bières aux élèves comme récompense par exemple).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qualité n°1: la patience :D, c'est déjà 50% du boulot, se retrouver devant un élève qui bosse pas et te sort des "plonc plonc" pendant une heure à chaque cours, ça demande une grande capacité de contrôle de soi, d'abnégation, et même d'imagination

 

anecdote: j'ai tenté de reprendre des cours il y a un an 1/2, 35€/h aux blacks avec un prof jazz/conservatoire, le mec est arrivé 20 mn en retard dès le deuxième cours, et ne les préparait pas, je me retrouvais à écouter un mec répéter ses gammes tout seul pendant une heure et je le payais à la fin(foutage de gueule direz vous? j'ai tenu trois cours et c'est déjà énorme), donc le minimum de respect pour les gens qui te paient est aussi une qualité à avoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas donner en plus 35€. pour ce prix là la qualité devrait être au rendez vous :/


foweargivrbanierenm-2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon c'est pas exactement la réponse à ta question toffy mais je fais comme Derner...

J'suis pas prof ni élève mais si je devais choisir un prof j'aimerais :

- qu'il ait un niveau qui lui permette de me garder comme élève suffisamment longtemps et puisse me suivre quelle que soit ma progression

- qu'il soit pédagogue et patient

- qu'il discute avec moi de mes objectifs et m'aide à les atteindre en me donnant les éléments à travailler pour y arriver

- qu'il me fasse découvrir ou me suggère des morceaux qui sont dans le style que j'aime et avec des difficultés adaptées à mon niveau pour que ma progression soit régulière

- qu'il soit attentif à ma position, mes douleurs musculaires, ma crispation et...mon poignet !!!!!! et me conseille sur les exercices à faire pour corriger tous ces défauts.

- qu'il soit exigeant tout en m'encourageant

- qu'il soit sympa et ait de l'humour et qu'îl soit ouvert parce que c'est primordial que le courant passe personnellement entre lui et moi

- qu'il me fasse faire des morceaux avec lui pour apprendre à jouer avec d'autres musiciens et m'exercer à ma caler niveau tempo et aussi pour qu'on y prenne du plasir tous les deux afin de me motiver.

 

C'est beaucoup demander hein :D, c'est pour ça que j'apprends toute seule xD

 

Et pour la petite anecdote, si j'avais été à Paris, j'aurais sûrement pris notre Hugo Celebrity comme prof :)


Plus j'apprends et plus je découvre qu'il y a à apprendre....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un excellent prof c'est aussi un prof capable d'accueillir l'élève comme un invité, Celinho Barros (qui joue de la contreguitare) prévoit un quart d'heure entre chaque élève pour le café ou le thé.

 

Beaucoup de choses déjà dites mais :

- la guitare doit être maîtrisé à un niveau suffisamment élevé (un prof qui ne saurait pas faire un barré ça serait pas cool)

- savoir refuser les élèves

- patience mais savoir "booster" les élèves

- qu'il boive des bières

- qu'il aime enseigner !


Passionné de musique brésilienne (mais surtout de bière pendant qu'on joue) je vous propose quelques éléments généraux pour progresser dans n'importe quel style. Si cela vous intéresse vous pouvez aller dans ce post.

Nous y verrons par exemple les arpèges, les accords... se bourrer la gueule..

 

N'hésitez pas à me contacter (et à m'offrir des bières) !

 

Minhounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis en général un mauvais élève, je préfère d'abord découvrir seul, je sais je perds du temps, et je prends sans doute de mauvaises habitudes. Un prof pour moi, ça pourrait donc être un fin diplomate, capable de me faire corriger mes erreurs l'insu de mon plein gré, et m'engager sur le droit chemin du sucés, c'est à dire savoir jouer de la guitare.....

En fait, un simple guitariste, un peu meilleur que moi (ça c'est facile) peut très bien être un meilleur prof, qu'un vrai !

Étonnant non ?


Il me faudra sans doute une "deuxième vie" pour être un guitariste "acceptable" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qualité n°1: la patience :D, c'est déjà 50% du boulot, se retrouver devant un élève qui bosse pas et te sort des "plonc plonc" pendant une heure à chaque cours, ça demande une grande capacité de contrôle de soi, d'abnégation, et même d'imagination

 

C'est un peu ce qui m'a dégoûté : et même l'argent empoché en fin de cours n'arrivait pas à me soulager. :x:

 

Mais sinon faut vraiment savoir s'adapter à l'élève, aucun n'a la même envie, la même motivation, la même capacité de travail.

En fait le moment du cours sert surtout à rectifier les erreurs, donner des pistes de travail, expliquer certaines techniques ; mais les progrès, ils se font à la maison.....entre chaque cours. :p

 

Et pour répondre à Toffy : filer un cours vite fait à un pote, lui montrer quelques accords, y'a pas besoin de grosses connaissances....(la preuve sur le forum : l'échange entre débutants sur certaines difficultés peut être parfois aussi utile qu'un "vrai" cours).

Par contre avoir un élève sur la durée et accompagner sa progression là, c'est nettement plus dur....C'est d'ailleurs pour ça que les cours sont payants en principe (sauf pour Hugo xD )


"Si seulement les gens savaient combien j'ai travaillé dur pour maîtriser mon art, ils verraient qu'il n'est pas aussi merveilleux qu'ils le croient" Michel-Ange

 

 

La lumière se déplaçant plus rapidement que le son, certaines personnes restent brillantes jusqu'à ce qu'elles ouvrent leur gueule....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, il faut maîtriser ce qu'on enseigne en premier lieu, mais la méthodologie et la didactique ça s'apprend. Tout le monde n'est pas né pédagogue. Il y en a qui ont beaucoup plus de difficultés que d'autres. Donc, côtoyer des professionnels et plancher la question dans quelques bouquins, c'est pas du luxe. Mais on développe vite un instinct si on est à l'écoute des apprenants.

Impérativement être organisé. Sinon, on va dans le mur.

Modifié par anaxagora

L'orchopercussion : une activité à portée de toutes les bourses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu ce qui m'a dégoûté : et même l'argent empoché en fin de cours n'arrivait pas à me soulager. :x:

 

Moi j'ai du mal à comprendre comment on peut payer quelqu'un pour faire un truc qu'on aime et ne pas vouloir en tirer le meilleur.

Surtout qu'on l'a choisi et que personne ne nous a obligé à nous mettre à la guitare ! C'est pas comme si c'était un cours de physique alors que t'es littéraire.

Punaise j'aurais un prof mais je serais impatiente que le prochain cours commence alors que le dernier n'est pas terminé !!!!

 

Après, l'argent empoché en fin de cours ça fait du bien et tant pis pour le côté partage, plaisir et progression. Faut arriver à se dire : bon ben tant pis pour lui, s'il a envie de recommencer la même chose à chaque fois au lieu de bosser chez lui et voir autre chose au prochain cours, c'est de l'argent et du temps de perdu mais c'est SON argent et SON temps.

Par contre, cet élève qui n'aura pas progressé malgré tes cours, ben ce serait vraiment pas cool qu'il te casse la baraque en disant : ce prof il est nul, j'ai pris 10 cours avec lui et il m'a rien appris, je sais toujours pas jouer.

 

Et pour répondre à Toffy : filer un cours vite fait à un pote, lui montrer quelques accords, y'a pas besoin de grosses connaissances....(la preuve sur le forum : l'échange entre débutants sur certaines difficultés peut être parfois aussi utile qu'un "vrai" cours).

la preuve que c'est possible : ma nièce c'est moi qui lui ai appris :p la pauvre... xD

Toffy, tu peux surement commencer par donner des cours à des ultra-débutants et peut-être en faisant travailler des morceaux particuliers. Y en a qui sont intéressés par travailler que des morceaux, pas toutes les bases etc comme on a sur T4A.

Tu te trouves un élève qui adore Dire Straits, tu lui apprends les morceaux que tu connais bien et hop le tour est joué. En plus tu te fais plaisir parce que Dire Straits t'aime assez je crois :D

Ou aussi y a plein d'élèves qui veulent jouer des morceaux super simples juste pour pouvoir faire des soirées sympas et jouer au parc ou sur la plage. genre tu leur apprends les accords ouverts de base, le Fa barré et c'est parti ! ;) Déjà enseigner les accords Am, G, C, Em, E, D, F, A il aura de quoi faire celui qui veut juste jouer de la guitare en accompagnement. Et je pense que des élèves qui ne demandent que ça il doit y en avoir pas mal.

 

après bien sûr...l'élève qui veut aller loin, ça va pas lui suffire donc va falloir s'accrocher parce que là avoir de bonnes bases c'est essentiel.

Mais au début, je pense que la plupart des élèves ne savent pas vraiment s'ils veulent aller loin ou pas. C'est en apprenant et en progressant que moi je me suis dit que j'en voulais plus. D'ailleurs comme le dit ma signature, plus j'apprends et plus je découvre qu'il y a à apprendre :)

 

(évidemment, je ne généralise pas mais je connais au moins 4 personnes autour de moi qui veulent juste apprendre la guitare pour accompagner le chant et donc connaître quelques accords et savoir les enchainer en rythme ça leur suffit). Ou alors d'autres voudront sûrement juste faire quelques riffs et solos.


Plus j'apprends et plus je découvre qu'il y a à apprendre....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, en fait, je sais pas pour vous, mais je trouve que le plus difficile au début c'est d'évaluer combien de temps on va passer sur une activité. On tâtonne un peu et d'un élève à l'autre, on peut avoir des surprises. D'où la nécessité de savoir où l'on va et d'avoir des coups d'avance. C'est le rodage...


L'orchopercussion : une activité à portée de toutes les bourses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui je suis bien d'accord, on sait pas trop au début...la nouveauté aussi fait qu'on est à fond au début et que finalement avec un peu de recul, ben on s'aperçoit parfois que c'est pas vraiment ce qu'on voulait. Toi en plus, t'as la vision côté prof anaxagora.

 

Du coup, moi, si je devais prendre des cours de quelque chose, j'aimerais pouvoir faire 4 cours d'essais avant de m'engager pour un an par exemple, mais c'est loin d'être possible partout. Avec un prof individuel par contre, c'est plus souple. Et le dialogue pendant les premières sessions est primordial pour :

- voir si le feeling passe ou pas

- définir les objectifs et cerner les envies (de l'un et de l'autre)

- définir la capacité d'investissement (de l'un et de l'autre) : pour citer un exemple, Athen' il avait fait un enregistrement avec une de ses élèves, ben ça c'ets génial en terme d'investissement commun !


Plus j'apprends et plus je découvre qu'il y a à apprendre....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai donné cours à un élève qui ne travaillait absolument pas. Je ne dis pas que ce n'est pas de ma faute (bon je devais pas être super funky à faire bosser du classique à l'époque mais bon) mais ce qui est sûr c'est qu'un élève qui ne travaille pas ne devra s'en prendre qu'à lui même et s'il y a bien une chose à dire à un élève c'est de travailler régulièrement.

Et dire que ça me payait ma bouffe universitaire...j'ai honte.

 

En tout cas, être prof ou pas, si on enseigne ou apprend quelque chose à quelqu'un, on lui apprend quelque chose qu'on maîtrise réellement, dans le sens où on ne doit pas "enseigner ses défauts à quelqu'un"

Modifié par Minhounet

Passionné de musique brésilienne (mais surtout de bière pendant qu'on joue) je vous propose quelques éléments généraux pour progresser dans n'importe quel style. Si cela vous intéresse vous pouvez aller dans ce post.

Nous y verrons par exemple les arpèges, les accords... se bourrer la gueule..

 

N'hésitez pas à me contacter (et à m'offrir des bières) !

 

Minhounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas, être prof ou pas, si on enseigne ou apprend quelque chose à quelqu'un, on lui apprend quelque chose qu'on maîtrise réellement, dans le sens où on ne doit pas "enseigner ses défauts à quelqu'un"

 

Tout à fait d'accord. Une bonne partie de mes élèves ne m'ont pas pris comme premier prof, mais prenaient des cours avec d'autres profs avant, et quand ils me racontaient certains trucs ça me hérissait les poils de la bite.

Depuis des conseils complètement faux ("la théorie ça sert à rien") jusqu'à des parti-pris femés d'esprit ("tu t'en fous de jouer du rock, apprends le blues, t'as besoin de rien d'autre"), je me suis vraiment demandé comment ces gens réussissaient à gagner leur vie avec ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien quand tu as faim tu es prêt parfois à faire n'importe quoi...

 

(J'ai appris qu'en tout cas que tu as des poils sur la bite ahahahaha)

 

A mon avis le plus dur c'est d'enseigner à ceux qui n'ont jamais fait de guitare, c'est très difficile de voir où sont les difficultés lorsque pour nous c'est banal.


Passionné de musique brésilienne (mais surtout de bière pendant qu'on joue) je vous propose quelques éléments généraux pour progresser dans n'importe quel style. Si cela vous intéresse vous pouvez aller dans ce post.

Nous y verrons par exemple les arpèges, les accords... se bourrer la gueule..

 

N'hésitez pas à me contacter (et à m'offrir des bières) !

 

Minhounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien quand tu as faim tu es prêt parfois à faire n'importe quoi...

 

(J'ai appris qu'en tout cas que tu as des poils sur la bite ahahahaha)

 

A mon avis le plus dur c'est d'enseigner à ceux qui n'ont jamais fait de guitare, c'est très difficile de voir où sont les difficultés lorsque pour nous c'est banal.

 

J'ai envie d'éditer ton message et de repasser en gros caractères ce que tu as mis en tout petit :D


Plus j'apprends et plus je découvre qu'il y a à apprendre....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On voit les filles intéressées de suite Patatinette...


Passionné de musique brésilienne (mais surtout de bière pendant qu'on joue) je vous propose quelques éléments généraux pour progresser dans n'importe quel style. Si cela vous intéresse vous pouvez aller dans ce post.

Nous y verrons par exemple les arpèges, les accords... se bourrer la gueule..

 

N'hésitez pas à me contacter (et à m'offrir des bières) !

 

Minhounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je me suis vraiment demandé comment ces gens réussissaient à gagner leur vie avec ça.

C'est là la différence entre eux et toi. Toi tu te demandes, eux, non.

C'est pas réservé à un domaine comme la musique. Et ça s'appelle la conscience (parfois précédée de "bonne", parfois suivie de "professionnelle"). Et parfois sans l'un, ni l'autre, ni... l'autre.

Tant que la thune rentre par ce que celui en face ne sait pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

Je suis encore perplexe.

C'est sûr que je n'ai pas un top niveau.J'ai connu deux profs, et je me dit que, ce qu'ils m'ont appris, ben c'est pas grand chose.

Je sais qu'en lead, je n'ai pas une vitesse importante, je manque de techniques également, que ce soit aux jeux aux doigts ou au mediator, que rythmiquement, je suis pas au top, qu'en théorie , je ne suis qu'au début, mais j'ai déjà donné un cours à un gosse de dix ans et ça m'a plus, ainsi que des conseils sur la rythmique, que ce soit ici sur le forum ou à l'extérieur.

C'est sûr que les connaissances que je peux apporter sont les miennes.

Je connais de bons guitaristes en dehors de ceux du forum. mais hélas, soit ils sont assez éloignés, soit ils ne donnent pas de cours.

Il est vrai que les mauvais gestes me font le plus peur, enfin ça et peut-être ne pas connaître assez de morceaux en lead.

Donc l'idée me tente bien, mais pour des guitaristes débutant complétement la guitare.

Je me retrouve un peu dans tous vos messages.


Un correcteur d’orthographe : Outils,Options,Avancé,cochez : vérifiez l'orthographe lors de la frappe.

Si vous faîtes une faute d'orthographe, le mot sera souligné en rouge, un clic droit sur ce mot vous donnera le bon mot orthographié.

 

Un super luthier à Arras: http://guitartetsens...therie#!atelier

 

Envie de gratter avec moi? Tu es du 62/59? N'hésitez pas à m'envoyer un MP

 

Cherche guitariste débutant / batteur / bassiste / clavieriste pour formation groupe Cover à dIRE sTRAITS

 

http://riki-le-plect...et/?lang=fr De magnifiques médiators

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas tant une histoire de niveau mais de "distance entre l'élève et le professeur". Tu peux être quelqu'un qui donne goût et qui initie bien à la guitare et ensuite tu sentiras quand les envoyer "ailleurs".


Passionné de musique brésilienne (mais surtout de bière pendant qu'on joue) je vous propose quelques éléments généraux pour progresser dans n'importe quel style. Si cela vous intéresse vous pouvez aller dans ce post.

Nous y verrons par exemple les arpèges, les accords... se bourrer la gueule..

 

N'hésitez pas à me contacter (et à m'offrir des bières) !

 

Minhounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le niveau est important quand même. Un guitariste qui a 2 ans de guitare derrière lui sera largement meilleur qu'un guitariste qui commence, mais il ne sera pas forcément suffisamment bon pour être prof.

Tout simplement parce que quand tu n'as pas encore beaucoup d'expérience (sur ta guitare), t'as peut être des défauts qui ne se révéleront pas gênants avant d'atteindre un certain niveau, mais qui seront gênants quand même par la suite. Ce serait dommage de transmettre ce genre de défauts à un débutant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord, mais je dis aussi qu'on peut apprendre quelque chose de quelqu'un juste un peu plus avancé et ce peut-être dans un autre registre que la technique pure.


Passionné de musique brésilienne (mais surtout de bière pendant qu'on joue) je vous propose quelques éléments généraux pour progresser dans n'importe quel style. Si cela vous intéresse vous pouvez aller dans ce post.

Nous y verrons par exemple les arpèges, les accords... se bourrer la gueule..

 

N'hésitez pas à me contacter (et à m'offrir des bières) !

 

Minhounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En faites tous les avis se rejoignent plus ou moins sur l'important primordiale de la pédagogie.

L'idée de voir son élève comme invité je trouve ça excellent, un prof qui me consacre un peu de temps autour dune bière' d'un café de temps à autre et qui en plus est sympa, je m'inscris direct !

 

Tu peux toujours essayer d'expliquer certaines choses à des guitaristes autour de toi et leur demander ce qu'ils ont penser de ta prestation pédagogique ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En faites tous les avis se rejoignent plus ou moins sur l'important primordiale de la pédagogie.

L'idée de voir son élève comme invité je trouve ça excellent, un prof qui me consacre un peu de temps autour dune bière' d'un café de temps à autre et qui en plus est sympa, je m'inscris direct !

 

Tu peux toujours essayer d'expliquer certaines choses à des guitaristes autour de toi et leur demander ce qu'ils ont penser de ta prestation pédagogique ;)

 

Ce prof (Celinho Barros) disait "on n'est pas des sauvages non plus, alors je leur demande, thé ou café ?".


Passionné de musique brésilienne (mais surtout de bière pendant qu'on joue) je vous propose quelques éléments généraux pour progresser dans n'importe quel style. Si cela vous intéresse vous pouvez aller dans ce post.

Nous y verrons par exemple les arpèges, les accords... se bourrer la gueule..

 

N'hésitez pas à me contacter (et à m'offrir des bières) !

 

Minhounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore vraiment le principe !

En plus ça permet de renforcer les liens prof/élève et donc de booster la motivation de l'élève.

 

Pourquoi donc ce principe n'est-il pas plus répandu :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais comment savoir si on fait les bons gestes ?

Même un bon prof avec beaucoup d'ancienneté peut faire des mauvais gestes non?

 


Un correcteur d’orthographe : Outils,Options,Avancé,cochez : vérifiez l'orthographe lors de la frappe.

Si vous faîtes une faute d'orthographe, le mot sera souligné en rouge, un clic droit sur ce mot vous donnera le bon mot orthographié.

 

Un super luthier à Arras: http://guitartetsens...therie#!atelier

 

Envie de gratter avec moi? Tu es du 62/59? N'hésitez pas à m'envoyer un MP

 

Cherche guitariste débutant / batteur / bassiste / clavieriste pour formation groupe Cover à dIRE sTRAITS

 

http://riki-le-plect...et/?lang=fr De magnifiques médiators

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah c'est là qu'il faut une maitrise technique de l'instrument. Si t'es capable d'utiliser n'importe quelle technique à des bonnes vitesses, c'est que tes mouvements sont corrects. Si par contre t'arrives pas à utiliser une technique, c'est que tu ne la maitrises pas.

 

Sans oublier ensuite que pour beaucoup de choses il n'y a pas forcément qu'un seul bon mouvement (par exemple la tenue du médiator), et qu'une multitude de mouvements/positions pour faire l'affaire. Mais là il faut réfléchir aux implications, essayer de comprendre les avantages/inconvénients de chaque technique, histoire de voir si ça peut poser problème ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ce prof (Celinho Barros) disait "on n'est pas des sauvages non plus, alors je leur demande, thé ou café ?".

Ben moi je propose TOUJOURS un jus, un coca, un thé peu importe à la prof de piano de mes filles, parce qu'elle vient chez moi et même si c'ets pour donner les cours à mes filles, je veux qu'elle s'y sente bien. C'est...naturel. La plupart du temps elle refuse d'ailleurs. Mais elle a déjà accepté parfois, j'vais pas la forcer non plus hein.

 

Sans oublier ensuite que pour beaucoup de choses il n'y a pas forcément qu'un seul bon mouvement (par exemple la tenue du médiator), et qu'une multitude de mouvements/positions pour faire l'affaire. Mais là il faut réfléchir aux implications, essayer de comprendre les avantages/inconvénients de chaque technique, histoire de voir si ça peut poser problème ou pas.

C'est là que l'expérience et le fait de s'intéresser vraiment à son élève et à ses envies/problèmes feront la différence.


Plus j'apprends et plus je découvre qu'il y a à apprendre....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...