Aller au contenu
  • billets
    56
  • commentaires
    672
  • vues
    196 335

Peut-on être vraiment autodidacte à la guitare ?

TheAthenA714

1 873 vues

C'est une question que beaucoup de gens se posent indirectement. Quand ils se demandent si il faut prendre des cours avec un professeur ou dans une école, ou ne pas en prendre du tout, ça revient à se demander si il est possible d'apprendre la guitare en autodidacte. Du coup j'avais envie de donner mon avis sur cette question.

 

Autodidacte, qu'est ce que c'est ?

Le premier point que je vais essayer d'aborder, c'est la définition même du terme "autodidacte". D'après le Larousse, sa définition est :

Qui s'est instruit par lui-même, sans professeur.

 

Cette définition veut donc dire que le savoir acquis ne vient que de soi-même, et pas d'un professeur. Ca parait simple, et pourtant je pense que c'est plus compliqué que ça.

 

Apprendre sans professeur.

Si l'on apprends avec un professeur, on tombe clairement en dehors de la définition d'autodidacte. On reçoit un savoir d'une autre personne.

 

Mais pour autant, est ce qu'apprendre sans professeur revient à être autodidacte ? Bon nombre d'entre vous regardent mes vidéos de cours, et même si ce n'est pas la même logistique qu'un cours en vrai, vous recevez quand même un savoir d'une tierce personne, en l’occurrence moi, et moi je suis un professeur. Qu'en est-il de tout ceux qui apprennent avec une méthode sous forme de livre ? Vous recevez un savoir qui vient de l'auteur de la méthode. Et lorsque vous faites un boeuf avec un autre guitariste et que celui-ci vous donne un conseil, est-ce là encore une transmission de savoir ? Je pense que oui.

 

Du coup, je pense que pour définir correctement la notion d'être autodidacte en respectant la première partie ("qui s'est instruit par lui-même"), il faut avant tout définir correctement le terme de "professeur". Si l'on admet que regarder une vidéo, lire une méthode ou recevoir un conseil est une forme de transmission de savoir venant d'un "professeur" (notez les guillemets), alors je propose cette définition révisée :

Qui s'est instruit par lui-même, sans transmission de savoir d'une tierce personne

 

On s'affranchit ainsi du terme "professeur" qui peut être trop restrictif, et on considère maintenant toute sorte d'acquisition du savoir venant d'une autre personne comme une forme d'apprentissage non-autodidactique.

 

Tirons nous les cheveux et allons plus loin.

Comme j'aime bien pousser mes raisonnements jusqu'au bout, je vais aller plus loin. Sans doute trop loin.

 

Imaginez cette scène (que j'ai vécu un nombre incalculable de fois en temps que professeur) : vous expliquez une notion simple de guitare à un guitariste débutant. Vous transmettez un savoir. Mais à la fin de votre explication, ce guitariste débutant vous demande "oui, mais pourquoi ?". Il vous force à donner une explication plus avancée, à approfondir votre réflexion à un niveau que vous n'aviez peut-être pas atteint avant. Et ce faisant, vous vous mettez à considérer les choses avec un nouveau point de vue, avec une nouvelle approche, ou avec une nouvelle explication. Vous avez appris quelque chose pendant cet échange.

 

Cette nouvelle réflexion, ce nouveau savoir, ne vient que de vous. Vous avez réfléchi par vous même pour répondre à la question. On pourrait se dire que sur ce point précis, vous êtes autodidacte. Pourtant cette réflexion ne vous serait pas venue sans la question du débutant. Il y a contribué directement. Sans cette tierce personne, vous n'auriez pas acquis ce nouveau savoir.

 

Prenons un exemple encore plus tiré par les cheveux : l'acquisition par la copie. Bon nombre de guitaristes ont appris seuls, mais en écoutant les autres. Ils écoutent un morceau et essayent de le jouer. L'apprentissage lui même (trouver les notes, les accords, s'entrainer à les faire) est fait entièrement seul, sans interaction avec autrui. Pourtant là encore, tout cet apprentissage est dépendant du morceau écouté, sans ce morceau (et son auteur), le guitariste n'aurait pas pu apprendre seul.

 

Est ce que l'on peut toujours considérer ça comme une forme d'autodidactisme si il est dépendant d'une interaction, malgré l'absence de transmission directe ? Si vous êtes enclin à répondre "non" à cette question, il faudrait réviser notre définition pour écarter la notion de "transmission de savoir", et l'élargir à la notion de "acquisition de savoir au travers d'échanges", que cette acquisition vienne des autres ou de soi-même. Ca donnerait quelque chose du genre :

Qui s'est instruit lui-même, sans acquisition de savoir déclenchée par l'interaction avec autrui

 

Sans doute la définition la plus extrême du mot "autodidacte", et ce n'est pas celle que j'utiliserais pour le reste du billet.

 

Mais tu joues sur les mots ! Ca sert à rien tout ça !

Oui, je joue sur les mots. Oui, c'est tiré par les cheveux. Pourtant je pense que toute cette réflexion à un impact très concret.

 

Revenons à notre question de départ, "est ce que l'on peut apprendre la guitare sans professeur". Certaines personnes vont répondre "oui, moi j'ai appris sans professeur". Mais ils omettent souvent de dire qu'ils ont lu des méthodes, regardé des vidéos, ou reçu des conseils. Tout plein de mécanismes qui remplacent un professeur en offrant le même concept : la transmission de savoir, ou l'acquisition de savoir au travers de réflexion personnelle.

 

Et je pense qu'il est important pour les débutants de comprendre ce concept. Oui, il est parfaitement possible d'apprendre la guitare sans avoir recours à un professeur en bonne et due forme. Des tonnes de ressources sont disponibles sur ce site et ailleurs pour "remplacer" un professeur. Non, ce n'est clairement pas aussi efficace qu'un "vrai" professeur, mais ça peut suffire à un tas de gens. Mais peut on vraiment apprendre seul, sans aucune transmission de savoir venant d'autrui ? Je pense que c'est possible, mais extrêmement difficile vu la quantité de travail nécessaire pour "redécouvrir" tout ça.

 

Mais il y a eu plein de guitaristes qui sont autodidactes dans l'histoire. Regarde Jimi Hendrix !

C'est justement cette réflexion qui me pousse à écrire ce billet, à cause de la définition du terme "autodidacte" qui peut varier d'une personne à l'autre. Peut-on vraiment considérer que Jimi Hendrix est autodidacte ? Si on s'arrête à la première définition, celle qui ne parle que de l'absence de professeur, alors oui Jimi Hendrix est autodidacte. Mais si on prends en compte la deuxième définition, il ne l'est plus : il a passé des milliers d'heures à jouer avec des guitaristes plus avancés que lui, et il a reçu tout un tas de conseils et d'astuces au passage.

 

Si l'on prends cette deuxième définition en compte, je peine à trouver des exemples de musiciens autodidactes. L'immense majorité d'entre eux ont reçu, à un moment ou à un autre, des conseils d'autres musiciens. Et je pense que c'est ce qu'il faut retenir : on est pas obligé de passer par un professeur dans une structure "classique" pour apprendre, mais l'interaction avec autrui est quasiment indispensable pour maitriser un instrument de musique. Si on se coupe du monde extérieur, ça devient quasiment impossible.

 

Peut-on transmettre le savoir ?

Histoire d'aller toujours plus loin vers l'infini et au-delà, parlons un peu de la transmission de savoir. J'ai dis plus haut que l'on pouvait être amené à acquérir un savoir sans transmission directe, mais en étant poussé à la réflexion par quelqu'un d'autre. Du coup la question suivante est : est ce qu'un professeur transmet un savoir, ou est ce qu'il pousse simplement à la réflexion ?

 

Prenons un exemple concret : Je sais faire un accord barré. J'ai expliqué dans ce cours comment faire un accord barré. Pourtant, l'immense majorité des gens ayant vu ce cours n'ont pas réussi à faire un accord barré du premier coup. Il manque un élément indispensable pour que la "transmission" de ce savoir soit complète : il faut travailler, s'entrainer, développer ce nouveau savoir. Et à ce niveau là, mon rôle est finit depuis longtemps, il ne tient plus qu'à vous d'acquérir ce savoir.

 

Donc pour reprendre ma question initiale : peut-on considérer que je vous ai transmis un savoir ? Personnellement, je pense que la réponse est non. Je me suis contenté de donner des outils, des conseils, des exercices, afin que vous et vous seul puissiez développer et acquérir ce savoir. Mon rôle est purement anecdotique, vous auriez pu apprendre tout ça sans les conseils donnés dans le cours, ils vous ont juste facilité la vie. Mais au final, tout le travail d'acquisition vient de vous même. Je me suis contenté de vous mettre sur le bon chemin, et c'est vous qui l'avez parcouru.

 

On fait marche arrière : tout le monde est autodidacte.

Je pense qu'on peut élargir cette réflexion à toute forme d'apprentissage. On explique aux enfants comment compter sur leur doigts pour faire leur première addition, mais ce sont les enfants eux mêmes qui s'entrainent pour développer cette compétence, et qui au final apprennent à compter. On dit et répète à un enfant "le feu ça brûle", mais ce n'est que lorsqu'il va toucher le feu lui même qu'il comprendra vraiment ce que ça signifie, et qu'il va transformer dans sa tête la phrase "le feu ça brûle" en un réel savoir. Je donne des conseils et des explications de guitare dans des vidéos, mais ils sont inutiles tant que vous n'avez pas travaillé pour développer vous même les mouvements, les muscles, les réflexes et pensées qui se cachent derrière.

 

Avec ce nouveau point de vue, on peut considérer que tout le monde est autodidacte. L'acquisition de savoir est personnelle, et le rôle d'un "professeur" (sous toute forme que ce soit) est simplement de vous pointer la bonne direction, et de vous recadrer si vous vous écartez trop du chemin. Mais l'apprentissage, c'est vous qui le faite.

 

Concluons tout ça

Oh bon sang, ce billet est long, et j'ai dis tout et son contraire dedans. Alors comment faire une conclusion de tout ça ? Et bien je pense qu'il faut retenir ces éléments :

  • Un professeur au sens strict du terme n'est pas indispensable pour l'apprentissage, beaucoup d'autres méthodes existent pour remplacer un professeur (cours en vidéo, livres, conseils prodigués par d'autres guitaristes).
  • Tous les conseils et astuces du monde ne remplaceront pas le fait que c'est à vous de pratiquer votre instrument.
  • Ne vous sous-estimez pas, vous êtes tous capables d'apprendre beaucoup de choses par vous même avec les bons conseils. Si vous avez un problème avec une technique, ne vous dites pas que c'est la faute du professeur ou du manque d'explications, ne cherchez pas d'autres conseils ou astuces, commencez d'abord par travailler plus et essayer de régler le problème vous-même.
  • La guitare n'est pas quelque chose de magique, ça s'apprends comme tout le reste. N'hésitez pas à puiser dans vos connaissances sur d'autres sujets pour essayer de mieux comprendre et de mieux gérer votre apprentissage.
  • Ne confondez pas les deux définitions du terme "autodidacte". Oui, des tonnes de guitaristes ont appris sans professeur. Non ils n'ont pas appris complètement seuls, ils se sont servi d'autres ressources d'apprentissage.
  • Oui, j'aime bien me prendre la tête sur des réflexions inutiles en allant trop loin, ça m'amuse, si ça vous plait pas, fallait pas lire !



15 Commentaires


Commentaires recommandés

Donc si j'ai bien compris, l'autodidacte n'en est pas tout à fait un et celui qui ne l'est pas l'est plus qu'il ne le crois...

C'est ça hein ?

Donc apprendre avec ou sans prof------> C'est vous qui voyez !

 

xD

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'aime bien tes "prises de tête"... et cette façon d'aborder la musique et l'enseignement sous un côté philosophique, et parfois conceptuel.

 

Ca change, je trouve, des gens qui font de la musique "parce que..."

On sent que derrière tout ça, il y a un amour profond de la musique, de l'enseignement, une volonté de voir au delà de ce qui est "visible"... et une recherche...

 

Bravo Athena...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

T'as eu combien en philo au bac? :p

 

Encore un sujet très intéressante pour l'ouverture d'esprit

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

N'empêche que tout ces petits billets pourraient amener à un petit ouvrage un jours.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

ça ne veux rien dire, car à la lecture ça reste passionnant.

Ou les coupler avec une méthode guitare, il y en a pas mal certes, mais avec tes billets, ça donnerait un plus.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Moi j'aime bien...c'est loin d'etre inutile de se prendre la tête. Ca fait travailler la capacité de raisonnement....

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Intéressant

A titre personnel, pour répondre à la question initiale, j'ai beaucoup plus de mal à bosser "seul", en "autodidacte" (enfin, à mon sens, donc avec internet, vidéos ...). En effet, c'est plus dur de se poser des "contraintes" ("demain tu dois maitriser ça, ça et ça"), par contre, je trouve que ce que j'apprends seul est plus durable, vu que j'ai plus bataillé pour le comprendre, le maitriser, me l'approprier.

En somme, ça sera différent pour chacun, mais je pense que les deux ont des atouts différents ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

 

J'ai du avoir 8 ou un truc comme ça je crois.

 

La preuve que les notes ne veulent parfois pas dire grand chose...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

 

La preuve que les notes ne veulent parfois pas dire grand chose...

 

J'aurais même pas du avoir 8 vu la copie que j'ai rendu, j'ai pas fais une seule citation.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Sympathique ce billet, je suis assez d'accord avec les réflexions mener. surtout la partie "Non, ce n'est clairement pas aussi efficace qu'un "vrai" professeur, mais ça peut suffire à un tas de gens"

Car certes tu fais allusion ici au professeur au sens stricte et au contact humains, mais parallèlement à ça il faut bien ce dire qu'il faut que le professeur soit compétent et bon pédagogue pour pouvoir transmettre son savoir.

 

A titre personnelle j'avais pris un an de cours à l'âge de 15 ans dans une école de musique, j'en ai 21 aujourd'hui et en deux semaine sur TABS4ACOUSTIC j'ai plus appris qu'en un an de cours avec ce professeur qui pouvait me balancer la première position de la gamme pentatonique mineur sans même avoir pris le temps de m'expliquer ce qu'était une gamme au préalable, comment cela fonctionnais et en ne manquant pas de passer outre toute notions d'harmonie.

 

La seul chose qu'il a du m'apporter concrètement durant ce temps cela devait être l'aspect rythmique en jouant avec lui ou d'autre musicien, sortit de là c'est le néant, je trouvais d'avantage de conseille à travers des commentaires sur mes vidéos sur le net qu'en une heure de cours passer avec lui.

 

Pour faire mon bilan personnelle, je ne crache pas sur ces 5 dernières années passé seul sous une forme autodidacte (je prenais un backing track et j'essayais de créer des licks dessus, seul notion musicale que j'avais pour essayé de jouer à l'oreille) qui pourront certainement me resservir et j'espère bien combiner ces licks avec les gammes que j'apprend en ce moment.

Merci encore pour tout ces cours, je pense que ta grande force dans tout ça Athen c'est de donner envie au néophytes de te suivre lors de tes cours, nul doute qu'apprendre l'harmonie aux quatre coins du web sur des sites parfois douteux permet difficilement d'avoir la même motivation qu'avec une série de vidéo qui s’enchaîne avec un profs qui nous mâche autant le travaille que tu ne le fait.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...