Aller au contenu


Gamme Am sur un morceau en tonalité C et inversement


  • Please log in to reply
7 réponses à ce sujet

#1 NiX667

NiX667

    Newbie

  • Guitariste
  • 5 messages
  • Ville : strasbourg

Posté 18 mai 2017, 12:36

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis en ces derniers temps en train de me mettre activement à bosser les gammes dans le but de bosser l'improvisation et j'ai une question qui me chiffonne un peu et qui est en rapport avec la relativité des gammes. Je m'explique :

Prenons la gamme de C majeur, qui comporte toutes les notes non altérées. La relative mineur de la gamme est le A (mineur bien-sûr).

Pour improviser sur disons un backing track répétant continuellement un accord de C, on peut jouer des positions de la gamme de C majeur. Pourtant les mêmes notes composent la gamme de A mineur, peut on donc jouer une gamme de Am sur une tonalité de C ? Je vais plus loin dans ma question, on dit qu'une gamme majeure sonne chaleureusement contrairement à une mineur qui sonne plutôt triste. Hors on a les mêmes notes pour la gamme C et Am, d'où vient donc cette différence de ressenti et comment l'exprimer dans une improvisation ? Si par exemple je joue sur un backing track en Am, la seule différence viendrait-elle du fait que je dois accentuer les notes composant l'accord mineur de A ?

Je suis un peu perdu à ce sujet je dois l'avouer ...

Merci d'avance, si je n'ai pas été clair et que je dois préciser mes propos n'hésitez pas à me le dire !
Bonne journée, et bonne gratte !

#2 TheAthenA714

TheAthenA714

    Team T4A

  • Admin
  • 14 178 messages
  • Ville : Nancy

Posté 18 mai 2017, 14:48

Comme tu le dis, les gammes de la mineur et de do majeur ont les mêmes notes. On pourrait penser qu'elles sont identiques du coup n'est ce pas ? Et bien non, parce qu'il n'y a pas que les notes d'une gamme qui définissent celle-ci, il y a aussi la hiérarchisation des notes dans la gamme.

Sans trop rentrer dans les détails parce que c'est un peu complexe, certaines notes sont plus importantes que d'autres dans une gamme. Et la note la plus importante de toute, c'est la première, celle que l'on va appeler la tonique. Et c'est là la principale différence entre les gammes de la mineur et do majeur. On a les mêmes notes, mais en la mineur la tonique est le la, alors qu'en do majeur la tonique est le do.

Petite parenthèse: pour certains cette notion de hiérarchie et d'importance des notes n'existe pas dans la gamme mais uniquement dans la tonalité. Suivant les définitions, une gamme c'est juste un ensemble de notes, point, auquel cas on peut dire que les gammes de la mineur et do majeur sont strictement identique, et c'est la notion de tonalité qui vient apporter ces différences. D'autres définitions par contre incluent le concept de tonique et tonalité directement dans la définition de la gamme. Donc le vocabulaire est malheureusement un peu flou à ce niveau là.

En soi ça parait pas grand chose, mais c'est une différence cruciale. Quand on compose de la musique, la tonique va servir de "référence". C'est la note (et l'accord) autour desquels on va tourner, vers lesquels on va essayer de revenir. Un morceau en do majeur va souvent se finir sur un accord de C. Un morceau en la mineur va par contre souvent finir sur un accord Am. Ca nous amène à ta deuxième question: il y a une différence de sonorité entre les gammes majeures et mineures pas parce que les notes sonnent différemment, mais parce que les notes sonnent différemment par rapport à la tonique. La note sol par exemple va sonner différemment en do majeur et en la mineur, parce qu'en do majeur l'intervalle do-sol ne va pas être le même qu'en la mineur ou l'intervalle sera la-sol. Ce sont ces intervalles qui vont caractériser la sonorité d'une gamme.

Pour revenir sur ta première question, la réponse est oui et non. D'un point de vue purement technique, si on regarde ce qui se passe sur le manche de ta guitare, tu vas jouer les mêmes positions en la mineur et en do majeur. Ce sont les mêmes notes, les mêmes cases, les mêmes doigtés, aucune différence. Mais d'un point de vue théorique, si tu considères que tu es en do majeur tu vas privilégier certaines notes, notamment la note do, qui ne seront pas les mêmes notes que celles que tu vas privilégier en la mineur.
Donc peut-on jouer la gamme de la mineur sur une tonalité de do majeur? Techniquement oui, tu peux jouer les positions de la mineur sur du do majeur. Théoriquement non, dans ta tête tu penseras plus en do majeur qu'en la mineur.

#3 NiX667

NiX667

    Newbie

  • Guitariste
  • 5 messages
  • Ville : strasbourg

Posté 18 mai 2017, 19:15

Merci pour cette réponse précise, complète et bien amenée ! J'avoue que c'était l'idée que je m'étais faite mais je voulais juste être sûr afin de ne pas faire de bourdes !

Sans trop rentrer dans les détails, pour la gamme majeure et disons la mineure naturelle, quelles sont les notes qu'il faut jouer plutôt que d'autre ? Plus généralement quels degrés de ces deux gammes faut-il privilégier ?

Si je prend l'exemple des gammes majeure et mineure de C, si je ne me trompe pas les notes sont :
C : C D E F G A B
Cm : C D Eb F G Ab Bb
En comparant ces deux suites de notes on remarque que seuls les IIIe, VIe et VIIe degrés sont différents, est ce donc ces degrés là qu'il faut privilégier ? Je sent que la réponse est plus compliquée que cela car au final, ces degrés donnent les mêmes notes entre C et Am...

Merci pour votre réponse rapide et pour tous le travail fourni pour vos cours.

Modifié par NiX667, 18 mai 2017, 19:16.


#4 papycool

papycool

    Troubadour

  • T4A supporter
  • 151 messages
  • Ville : Au plus profond de la haute saone

Posté 19 mai 2017, 04:02

Voir le messageNiX667, le 18 mai 2017, 19:15, dit :

En comparant ces deux suites de notes on remarque que seuls les IIIe, VIe et VIIe degrés sont différents, est ce donc ces degrés là qu'il faut privilégier ? Je sent que la réponse est plus compliquée que cela car au final, ces degrés donnent les mêmes notes entre C et Am...
Pour moi ces degrés ne donnent pas la même note car tu ne part pas de la même tonique, si par exemple on prend les classiques degré I, IV et V en C ça donne C, F et G et en Am ca donne A, D et E.
J’espère avoir tout bon car j’étudie aussi^^

#5 IamShrek

IamShrek

    Guitar Zero

  • Modérateur
  • 11 433 messages
  • YouTube URL:http://urlz.fr/EOW
  • SoundCloud URL:http://urlz.fr/EOY
  • Ville : Claix

Posté 19 mai 2017, 05:53

Je dirai que la grande différence est due essentiellement à la manière dont notre oreille interprète une différence entre 2 notes, c'est à dire les intervalles entre la Tonique et les degrés.

Prenons l'exemple des tierces.

Dans la gamme de C, le 3ème degré est E, soit 2 tons, la tierce est majeure, et l'intervalle sonnera "joyeux"

Dans la gamme de Am, le 3ème degré est C, soit 1,5 tons, la tierce est mineure, et l'intervalle sonnera "triste"

Essais le triton (3 tons)  l'intervalle païen interdit :p tu verras que sa sonorité ne laisse pas indifférent. Elle interpelle :hum:
La seule question idiote est celle que l'on n'a pas posée !
L'important, ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage !
Dans la vie, on est ce qu'on fait, pas ce qu'on paraît...

#6 Dystopia

Dystopia

    Gratteur fou!

  • Guitariste
  • 1 714 messages
  • Ville : //

Posté 19 mai 2017, 08:36

Voir le messageIamShrek, le 19 mai 2017, 05:53, dit :

Je dirai que la grande différence est due essentiellement à la manière dont notre oreille interprète une différence entre 2 notes, c'est à dire les intervalles entre la Tonique et les degrés.

Prenons l'exemple des tierces.

Dans la gamme de C, le 3ème degré est E, soit 2 tons, la tierce est majeure, et l'intervalle sonnera "joyeux"

Dans la gamme de Am, le 3ème degré est C, soit 1,5 tons, la tierce est mineure, et l'intervalle sonnera "triste"

Essais le triton (3 tons)  l'intervalle païen interdit  tu verras que sa sonorité ne laisse pas indifférent. Elle interpelle

C'est un peu plus compliqué que joyeux et triste au final.
Si tu joues une triade ( 1 3 5 ) majeure, la tierce mineure entre la tierce et la quinte ne sonnera pas "triste" parce que justement tu es dans une tonalité majeure si tu ne rajoutes rien d'autre.
Par contre elle sera moins brillante (bright) qu'une tierce majeure ! Je crois que l'analyse en brillance est bien plus facile à comprendre et moins source d'erreurs.

Pour appréhender les modes c'est aussi une bonne méthode je trouve...
Je propose des cours par Skype/Hangout/etc pour environ 10€/h suivant le programme et la préparation en amont, axé technique (legato, aller-retour, main droite et main gauche) ou théorie basique appliquée sur le manche (pentatoniques, modes, pentatoniques modales, base d'impro, etc).
Me MP pour plus de détails ;)

Mon Blog à propos de la guitare et de la musique : unguitariste.fr

#7 NiX667

NiX667

    Newbie

  • Guitariste
  • 5 messages
  • Ville : strasbourg

Posté 19 mai 2017, 09:52

Voir le messagepapycool, le 19 mai 2017, 04:02, dit :

Pour moi ces degrés ne donnent pas la même note car tu ne part pas de la même tonique, si par exemple on prend les classiques degré I, IV et V en C ça donne C, F et G et en Am ca donne A, D et E.
J’espère avoir tout bon car j’étudie aussi^^

Effectivment je n'avais pas vu ça comme ça car j'étais partit dans les deux cas de la note C, alors qu'en Am il faut bien entendu partir de A... Méa culpa Image IPB [quote name='IamShrek' timestamp='1495169581' post='327119'] Je dirai que la grande différence est due essentiellement à la manière dont notre oreille interprète une différence entre 2 notes, c'est à dire les intervalles entre la Tonique et les degrés. Prenons l'exemple des tierces. Dans la gamme de C, le 3ème degré est E, soit 2 tons, la tierce est majeure, et l'intervalle sonnera "joyeux" Dans la gamme de Am, le 3ème degré est C, soit 1,5 tons, la tierce est mineure, et l'intervalle sonnera "triste" Essais le triton (3 tons) l'intervalle païen interdit Image IPB tu verras que sa sonorité ne laisse pas indifférent. Elle interpelle Image IPB [/quote] Du coup, peut-on dire qu'il faut privilégier le IIIe degré pour faire ressortir le mode majeur/mineur ? De la même façon est ce bien les VIe et VIIe degrés qu'il est intéressant d'accentuer ? Merci en tout cas pour vos réponses, bonne journée à vous Image IPB Oups, petit problème de citation, desolé Image IPB

#8 IamShrek

IamShrek

    Guitar Zero

  • Modérateur
  • 11 433 messages
  • YouTube URL:http://urlz.fr/EOW
  • SoundCloud URL:http://urlz.fr/EOY
  • Ville : Claix

Posté 19 mai 2017, 11:24

Voir le messageDystopia, le 19 mai 2017, 08:36, dit :



C'est un peu plus compliqué que joyeux et triste au final.
Si tu joues une triade ( 1 3 5 ) majeure, la tierce mineure entre la tierce et la quinte ne sonnera pas "triste" parce que justement tu es dans une tonalité majeure si tu ne rajoutes rien d'autre.
Par contre elle sera moins brillante (bright) qu'une tierce majeure ! Je crois que l'analyse en brillance est bien plus facile à comprendre et moins source d'erreurs.

Pour appréhender les modes c'est aussi une bonne méthode je trouve...

Je suis d'accord, d'où les guillemets ;) j'ai simplifié en parlant que d'un intervalle, pas des accords, mais c'est la base.

Tout comme je trouve qu'un intervalle descendant ne provoque pas la même sensation que le même intervalle montant.

On reste sur un ressenti et effectivement c'est important pour appréhender les modes.



Voir le messageNiX667, le 19 mai 2017, 09:52, dit :



Effectivment je n'avais pas vu ça comme ça car j'étais partit dans les deux cas de la note C, alors qu'en Am il faut bien entendu partir de A... Méa culpa


Du coup, peut-on dire qu'il faut privilégier le IIIe degré pour faire ressortir le mode majeur/mineur ? De la même façon est ce bien les VIe et VIIe degrés qu'il est intéressant d'accentuer ?


Merci en tout cas pour vos réponses, bonne journée à vous

Tu peux te concentrer sur les notes qui composent les accords de l'accompagnement pour commencer, c'est un bon début.

Plus de détails dans ce cours : https://www.tabs4aco...sation-171.html et celui-ci https://www.tabs4aco...sation-173.html, cela te donnera de bonnes bases pour comprendre le principe.

Ensuite, les degrés à accentuer vont dépendre de ce que tu veux faire ressortir, du mode utilisé et là, bah faut tester. En général, on alterne tension(passage qui interpelé, induit une suite) et résolution sur un degrés stable (I, V) qui finit la phrase.
La seule question idiote est celle que l'on n'a pas posée !
L'important, ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage !
Dans la vie, on est ce qu'on fait, pas ce qu'on paraît...




0 utilisateur(s) sont en train de lire ce sujet

0 membres, 0 invités, 0 utilisateurs anonymes