Aller au contenu

comment passer d'une position à une autre ds la penta mineure ?


Messages recommandés

Parce que, prenons Fa. Sa tierce - majeure par défaut - c'est La. Donc, pour ta penta mineure, sa tierce mineure c'est sa tierce majeure diminuée d'un demi ton, donc La bémol et non pas Sol#.

 

Sol pour Fa, c'est la seconde. Si tu veux, si tu dis Sol#, c'est une seconde augmentée. Ca sonne pareil sur une guitare ou sur un piano parce que ça correspond à la même touche - et si pour l'instant à toi ça te suffit à savoir où tu es, tant mieux, j'ai commencé comme ça aussi - mais d'un point de vue musical, c'est pas très juste.

 

Tu as Fa majeur qui fait : Fa Sol La Sib Do Ré Mi, si tu confonds # et b, ça donne Fa Sol La La# Si Do Ré Mi et là par contre, tu vois deux notes qui ont le même nom comme quelqu'un l'a mentionné juste avant, La et La# et par contre, il n'y a pas de Si :)

 

 

Ceci dit, tu as fait une erreur. Ré pour Fa c'est la sixte, qui est absente de la gamme pentatonique mineure. La 7ème (pour coller à ton schéma et à la gamme penta) c'est Ré#... ou plutôt Mi bémol :)

Modifié par Cricriiii
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc, dans une gamme mineure pentatonique, on a :

 

 

tonique

tierce (mineure) : +/- 1.5 ton

quarte : +/- 2.5 ton

quinte : +/- 3.5 ton

septieme (mineure) : +/- 5 ton

 

Ce qui revient donc à 1.5 ton, 1 ton, 1 ton, 1.5 ton, 1 ton.

 

donc il faut bien décompter les tons parce que par exemple si je fais Sol + 0.5 ton, ça fait Sol#. Par contre si je veux faire La - 0.5 ton, ça donne Lab (et pas Sol# bien que les deux soient sur la même case) et çà vas pas parce que on sort du schéma.

 

Est-ce que j'ai enfin saisit ce truc?

Modifié par Ekalisood
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais, en fait dis toi que tu dois toujours retrouver la suite de notes do re mi fa sol la si do dans cet ordre (si on oublie les notes qui sont à supprimer dans certains cas comme les pentas), tu ne dois donc jamais avoir deux notes portant le même nom.

 

je viens de voir une video pédago sur bendnote, d'un mec qui dit "là y avait un accord de fa#, donc j'ai joué un sib qui est sa tierce", au niveau théorique c'est faux, mais ça empêche pas le mec de faire de bonnes impro, c'est surtout important quand tu essaies d'analyser la composition de certains morceaux

 

pour la penta t'as bon

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok,

 

J'ai éssayé de me faire une petite fiche mémo sur cette gamme penta mineure. Je l'ai mise en pièce jointe.

Pouvez vous me dire ce que vous en pensez?

post-29042-0-37196600-1341344368_thumb.jpg

Modifié par Ekalisood
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton histoire de +/- c'est faux.

 

La somme des tons doit faire 6 ! Donc, par exemple :

La tierce mineure : Tonique +1,5/-4,5.

la Quinte : tonique +3,5/-2,5

 

Etc. Pourquoi 6 ? Laisse moi me rappeler le calcul en même temps que j'écris... C'est bon. Dans Do ré mi fa sol la si do tu as 6 tons (5 intervalles d'un ton et deux - mi/fa et si/do - d'un demi. Ca fait 6).

 

Ce sont des intervalles complémentaires.

 

Exemple : tu prends deux notes... Au hasard (ou pas ;p) Ré et La.

=> La est la quinte de Ré DONC Ré est la quarte de La.

 

Pour des intervalles ou il y a mineur/majeur... Tu départages selon que la somme des degrés doive faire 9 !

 

Je viens de te parler de Ré et La, Quinte/Quarte ou Quarte/Quinte = > 5+4 = 4+5 = 9.

 

Prenons un exemple plus "dur".

 

La et Do. Do est la tierce de La, c'est à dire 3. Alors La est la sixte (6) de Do. Oui MAIS, pour les intervalles qui sont soumis à majeur/mineur, un degré majeur engendre son degré complémentaire mineur, et vice versa.

Ainsi, La et Do (3+6), comme DO est la tierce MINEURE de La, La est la sixte MAJEURE de DO. (Si je prends La et Do#, c'est pile poil l'inverse).

 

Un autre exemple et après on a tout fait... Ré et Mib... Mib est la seconde MINEURE de Ré donc Ré est la septième MAJEURE de Mib (7+2).

 

Voilà, comme ça marche cette histoire de +/-.

 

Edit : et c'est par exemple comme ça qu'on chiffre des accords... Tu prends les notes de l'accord et tu regardes quoi est quoi par rapport aux autres notes.

Modifié par Cricriiii
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca marche :) j'ai pas avalé ça en 3 jours non plus je te rassure. Mais avec du recul c'est juste des maths, des additions et des soustractions. Il faut bien connaitre do ré mi fa sol la si do dans les deux sens et en partant de n'importe quelle note.... genre fa mi re do si la sol fa... avec un peu de pratique tu en déduiras rapidement les cycles de quinte et de quarte... et puis là tu as déjà une bonne base... et t'es pas tres loin de mon niveau réel ;p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les gens,

 

Me revoilà aux nouvelles. J'ai essayé de lire et de comprendre les explications de CriCriii (ce qui n'est pas forcément facile pour moi :oops: ) et je me suis documenté sur le net et en dépoussiérant mes vieux cours de solfège sur les points qui me semblaient importants pour comprendre cette histoire de gamme (intervalles, degrés...).

Je me suis donc refait une fiche. La nouvelle fait 3 pages. J'ai essayé d'y mettre tout ce que j'avais compris sur cette histoire de gamme et sur ce que vous m'avez expliqué. Je vous l'ai mise en pièce jointe.

Est-ce que je peux vous demandez de la lire et de me dire ce qui serait éventuellement (encore) faux.

 

Merci d'avance.

 

PS: j'espère que cette fois j'ai compris parce que çà m'a pris toute l'après-midi et j'ai même pas pu toucher à mon bout de bois préféré aujourd'hui snif: ...

 

PPS: quand j'ai confondu lab=sol# et la#=sib quelques messages avant, c'est parce que j'ai confondu demi-ton chromatique et demi-ton diatonique, non?

Les Gammes à la guitare.pdf

Modifié par Ekalisood
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Globalement, algorithmiquement, y a pas trop de conneries. Si y a un truc faux. Ta derniere remarque sur les secondes.

 

Après y a des trucs un peu trop algorithmiques... une octave augme.tée, ouai si on veut mais non. C'est une neuvième bémol plutôt. Y a plein de choses amusantes comme ça dans tes fiches.

 

Bref, t'as pigé mathématiquement, maintenant faut que tu apprennes musicalement, à l'image de l'octave, il y a plein de choses que tu considères mal. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a plein de choses amusantes comme ça dans tes fiches.

 

Je sais pas comment je dois le prendre xD

 

maintenant faut que tu apprennes musicalement, à l'image de l'octave, il y a plein de choses que tu considères mal.

 

Qu'est-ce que je considère mal ? Peux-tu être plus précis?

 

Encore une chose, quand j'ai confondu lab=sol# et la#=sib quelques messages avant, c'est parce que j'ai confondu demi-ton chromatique et demi-ton diatonique, non?

 

Merci d'avance pour vos réponses, et surtout à CriCri pour ses conseils.

 

PS: Si je vous en demande trop, n'hésitez pas à me le dire, je veux pas passer pour un emmerd###, je ne suis encore qu'un newbie qui ne demande qu'à apprendre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il n'y a pas grand chose à dire, ta façon de voir ne va pas te handicaper pour jouer des trucs, mais par exemple quand tu donnes l'exemple de FA-SI pour une quarte augmentée, c'est juste, mais du coup FA-SI ne peut pas être aussi une quinte diminuée, puisque la quinte de FA est et sera toujours Do, ça donne un Dob donc

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une chose, quand j'ai confondu lab=sol# et la#=sib quelques messages avant, c'est parce que j'ai confondu demi-ton chromatique et demi-ton diatonique, non?

 

Je sais pas. Pour moi, chromatique c'est des demis tons les uns après les autres, sans réelle construction. Genre l'échelle chromatique c'est les 12 demis tons. Alors que l'échelle diatonique, pour moi c'est par exemple la gamme majeure. J'en sais pas plus, je sais même pas combien ce que je dis est précis/juste.

 

Maintenant, quand je te dis que tu considères mal certaines choses, à l'instar de l'octave augmentée qui est en fait une neuvième bémol/mineure, c'est parce qu'il te manque des choses que tu devrais voir et qui feraient que les choses "amusantes" que tu dis tu les corrigerais seul.

 

Le problème, et je vois en expliquant (je viens de revenir 3 lignes en arrière) c'est que, je pars dans tous les sens parce qu'il y a trop à expliquer. Je ne suis pas prof en ce sens où je n'ai jamais cherché à écrire un cours qui suive un fil conducteur.

 

Donc, en gros, 3 points rapides :

 

- Au sujet de l'octave. Au dessus on parle de 9ème, 11ème et 13ème (tu ajoutes 7) pour qualifier la seconde, la quarte et la sixte. Les autres gardent leur nom usuel.

 

- L'octave reste l'octave. Une octave augmentée, c'est une neuvième diminuée en fait. Si l'octave est diminuée, c'est une 7ème majeure (augmentée?). Si tu tiens absolument à modifier l'octave, considère que tu changes de gamme. L'octave c'est LA note de base, si tu la changes, tu changes de référentiel.

Dans Do Majeur : Do ré mi fa sol la si do. Si tu augmentes la note Do tu as Do Réb Mi Fa Sol La Si Do (la question du début début, la différence entre Do# et Réb, tu le vois là).

 

- Différence entre diminué/mineur augmenté/majeur.

Prenons la gamme de Do majeur. Dans cette gamme, le degré III c'est l'accord de mi mineur (composé de Mi-Sol-Si). En restant dans Do majeur, si j'ajoute une neuvième (seconde) à Em, j'obtiens Mi-Fa-Sol-Si. Mi-Fa c'est une seconde mineure. C'est comme ça.

Maintenant prenons Do majeur encore. Do Ré Mi Fa Sol La Si Do. Je peux m'amuser, moi guitariste, chanteur, saxophoniste... à jouer à la place du Ré, Ré# alors que le reste de la musique continue sur la même harmonisation où Ré# n'a rien à faire. Je fais une neuvième augmentée. C'est typique de l'accord "Jimi Hendrix" où il y a en même temps une tierce mineure et une tierce majeure (Ex Mi Sol Sol# Si). Ce n'est pas un Mi mineur/majeur. C'est un Mi majeur avec une neuvième augmentée (et d'ailleurs tu l'écris Eadd9+).

 

- Ca marche pour les autres degrés même si je suis resté bloqué sur la 9ème (c'est tellement beau une neuvième !!!)

 

Bref, c'est pas exhaustif, et ce que je dis, sans être faux, ça englobe certainement pas tous les cas de figure. Mais en gros ça marche comme ça. Je veux dire par là que ça suffit pour comprendre plein de trucs. Je pourrai difficilement aller plus loin. Non pas qu'on ait atteint ma limite ultime, mais pas loin, je garde encore 2-3 secrets ;p

Modifié par Cricriiii
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sais, l'histoire de l'octave augmentée, je l'ai pas inventée, je l'ai trouvé sur ce site : http://www.solfego.fr/liste-des-intervalles.htm. Cette page est donc fausse?

 

c'est parce qu'il te manque des choses que tu devrais voir

Je suis tout ouïe pour savoir ce qui me manque.

 

à jouer à la place du Ré, Ré# alors que le reste de la musique continue sur la même harmonisation où Ré# n'a rien à faire. Je fais une neuvième augmentée

C'est pas neuvième mineure plutôt?

 

Merci encore pour vos conseils.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon pour demi diatonique (nique nique != et demi ton chromatic (tac)

- chromatique : F F#, G Gb (en gros, un demi ton chromatique, faut qu'il y a ait le même nom de la note avant et après avec une altération)

- diatonique : E F (deux notes différentes, et ça sert de savoir que dans la gamme de do, E F et B C forment des demi tons diatonique)

 

Si je ne me trompe pas théoriquement un des demis ton est plus petit d'un coma. Bon... pour ce que ça m'a servi de toute façon (au violon ça a un sens !)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah c'est ça en fait la différence !

 

Si je ne me trompe pas théoriquement un des demis ton est plus petit d'un coma. Bon... pour ce que ça m'a servi de toute façon (au violon ça a un sens !)

 

C'est la question qu'on se posait avec un pote la dernière fois. Ok au violon y a des comas, mais concrètement, les partitions - symphoniques notamment, solistes pourquoi pas - elles sont écrites pour en tenir compte ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Normalement si on est un instrument qui tombe dans le coma (ahaha) oui on doit en tenir compte. Jouer un fa# sera différent d'un sol bémol.

Donc effectivement faire MI MI dièse et MI FA c'est différent...

 

Mais nous.. on s'en tape les guitare ! (sauf pour les bend où théoriquement... on peut varier d'un coma, bon bah je fais pas de bend de toute façon).

 

Me semble qu'officiellement on ne parle plus de coma (c'est très vieux, ça me fait prendre 20 ans dans la face)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais comment tu peux faire gaffe aux comas si tu joues avec des instruments qui n'y font pas gaffe ?

 

Je vois le problème en chant, quand je prononce mal ou que je place mal et que donc, ma note sans être fausse, manque de quelques fréquences (souvent des aigus) qui font que tu ressens que la note est un peu "flat", le son ne se superpose pas.

 

Comment un violoniste, lui, peut ne pas s'affranchir du coma ?

 

Edit : my bad, j'avais mal lu ce que tu dis !

Modifié par Cricriiii
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...