Le saviez vous ? Vous pouvez sauvegarder vos chansons, cours, riffs et backtracks préférés dans vos recueils personnels !

Comment accorder sa guitare

Étape essentielle avant de jouer de la guitare : s’accorder. C’est ce que nous verrons dans ce cours !

Prérequis pour ce cours : Aucun
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Trois parties dans ce cours, une première pour discuter de l’accordage à l’oreille, ensuite nous dirons quelques mots sur les accordeurs électroniques, et pour finir nous verrons les accordages alternatifs.

S'accorder à l'oreille

S’accorder à l’oreille est une compétence quasiment indispensable à maitriser pour tout guitariste qui se respecte. Après tout vous ne serez jamais sûr de ne pas vous retrouver avec votre guitare, à devoir assurer un concert devant 20 000 spectateurs, sans avoir d’accordeur sous la main ! Et une corde désaccordée, même un petit peu, peut ruiner le meilleur des concerts (vous n’avez qu’à regarder les dvd live de Nirvana :p).

Le concept pour s’accorder est assez simple à comprendre, et c’est ce que nous allons voir dans cette partie, mais avant ca il faut noter que vous n’y arriverez sans doute pas du premier coup. Pour s’accorder à l’oreille il vous faudra entrainer votre oreille, l’affiner petit à petit jusqu’à ce qu’elle soit aussi précise qu’un accordeur électronique. Ne vous inquiétez pas si ça prend du temps, vous finirez pour y arriver. Pour entrainer votre oreille, vous pouvez utiliser des logiciels (comme http://www.earmaster.com/fr/ par exemple), mais surtout prenez toujours, toujours, TOUJOURS l’habitude de jouer correctement accordé. Votre oreille s’habituera aux notes que vous jouez, si vous jouez tout le temps faux votre oreille sera faussée.

Attaquons maintenant l’accordage en soi. Comme vous le savez (ou pas), chaque corde de la guitare produit une note lorsqu’on la gratte à vide. Dans l’ordre, en partant des graves, nous trouverons un mi, un la, un ré, un sol, un si, et un autre mi (plus aigu celui-là). Le but du jeu pour s’accorder est donc d’avoir précisément ces notes lorsqu’on gratte les cordes à vide. Pour cela on va se baser sur une propriété de la guitare intéressante : on peut jouer une même note à différents endroits.

Ainsi, si on joue la case 5 de la corde de mi grave, on jouera la note la. Ça tombe bien, c’est la note qu’on veut pour la corde de la qui est juste en dessous. On va donc s’en servir comme référence pour accorder notre corde de la. En supposant que la corde de mi soit accordée correctement, on sera sur que la case 5 nous donnera un la juste, et si on obtiens la même note sur la corde de la à vide, la corde de la sera donc correctement accordée. La la la la la.

On va appliquer ce même principe pour toutes les autres cordes :

  • Pour la corde de ré, on jouera la case 5 de la corde de la
     
  • Pour la corde de sol, on jouera la case 5 de la corde de ré
     
  • Pour la corde de si, on jouera la case 4 de la corde de sol
     
  • Pour la corde de mi aigu, on jouera la case 5 de la corde de si

Evidemment, on peut appliquer ce principe dans l’autre sens : si ma corde de ré (par exemple) est accordée, mais pas la corde de la, on va se servir de la corde de ré à vide comme référence et chercher à avoir la même note en case 5 de la corde de la.

Comment faire lorsqu’on a aucune corde correctement accordée ? (ou qu’on ne sait pas lesquelles sont correctement accordées)

Et bien tant que vous jouez tout seul, ce n’est pas grave. Il faut savoir que l’oreille humaine est relative, pas absolue. Cela signifie qu’elle reconnait les différences de hauteur entre les notes, mais pas les hauteurs en elle-même. Donc tant que les cordes ont le bon écart de hauteur entre elles, la guitare sonnera correctement. Elle sera juste un peu plus grave ou un peu plus aigües, mais si vous jouez seul sans autre référence musicale vous n’entendrez sans doute pas la différence. Si vous ne jouez pas seul, le principe reste le même : il faut que tous les instruments soient accordés « entre eux », c a d à la même hauteur. Affutez donc vos oreilles et écoutez vos collègues pour vous accorder correctement !

Les accordeurs électroniques

S’accorder avec un accordeur électronique apporte l’avantage d’un accordage très précis (et généralement plus rapide), mais comme tous les outils il faut savoir s’en servir pour éviter de faire des erreurs, comme essayer de s’enlever une écharde du doigt avec une scie sauteuse (en résumé : ne le faites pas).

Le fonctionnement d’un accordeur électronique est assez simple : il capte par différents moyens le son qui est joué par votre guitare, vous affiche la note la plus proche et à quelle distance de cette note vous êtes. Il existe plein de formats d’accordeurs, qui ont différents moyens de capter le son, et différentes façons d’afficher les notes. Si vous avez un doute sur le fonctionnement de votre accordeur, référez vous avant tout à la notice, vu qu’il en existe des centaines de différents vous ne trouverez pas forcément la réponse sur un forum !

On va donc gratter une corde de guitare, voir quelle note est jouée, et s’accorder de façon à être pile poil sur la bonne note. Le danger est d’essayer d’accorder une corde très désaccordée. Imaginons que la corde de la soit beaucoup trop grave et que l’accordeur vous affiche un mi, il va vous falloir vous débrouiller pour vous approcher du la avant d’affiner l’accordage. Et pour ca, il faudra savoir si vous devez aller vers les aigues ou les graves pour atteindre le la. Pas de méthode magique pour ca, le mieux reste d’appliquer la méthode décrite dans la première partie de ce cours : utilisez la case 5 de la corde de mi comme référence pour accorder la corde de la.

Les accordages alternatifs

Si vous êtes débutants, vous vous demandez sans doute "mais qu'est ce que c'est que ça un accordage alternatif ?". Tout d'abord, sachez que c'est quelque chose qui ne concerne pas directement les débutants, je vous déconseille de vous lancer tout de suite dans le sujet. Et comme c'est un sujet extrêmement vaste, le but de cette partie est juste de vous donner un bref aperçu, que vous compreniez ce que c'est, et à quoi ça sert.

Le principe de base est simple : au lieu d'utiliser les notes mi-la-ré-sol-si-mi pour accorder notre guitare (l'accordage "standard"), on va utiliser d'autres notes. Dans la vidéo vous pourrez voir un exemple d'accordage alternatif, qui s'appelle Open D, et qui utilise ces notes : ré la ré fa# la ré. On peut constater que certaines cordes changent, d'autres non. Et pour arriver à cet accordage, il n'y a pas de méthode miracle. Il faut réfléchir un peu, jouer un peu avec les principes abordés dans la première partie, afin d'essayer de s'en sortir. Je ne vais pas rentrer dans les détails de ces méthodes, parce que ce n'est pas le sujet du cours, d'autant qu'il existe des dizaines d'accordages alternatifs, chacun avec leur propre méthode d'accordage. Et de toutes façons, comme dit précédemment, je déconseille ces accordages alternatifs aux débutants. Néanmoins si vous voulez essayez, faites vous plaisir, mais vous devrez réfléchir un peu pour y arriver !

Et à quoi ça sert ? Et bien pour faire simple, ça va apporter des sonorités différentes. Certaines choses que l'on peut faire avec un accordage alternatif (que ce soit des accords ou des mélodies), on pourra difficilement le faire avec un accordage standard. Et inversement, ce qui est facile à faire avec un accordage standard ne sera pas forcément facile à faire avec un accordage alternatif. Du coup, suivant l'accordage choisi, vous aurez certaines possibiltiés mélodiques et harmoniques que vous n'avez pas avec d'autres.

Vous pouvez regarder la vidéo (à 2:32) pour voir un exemple en Open D. Vous constaterez qu'une des particularités de l'accordage Open D, c'est que les cordes à vide forment un accord de D. Pas besoin de fretter une seule corde pour faire ce premier accord. Mais toutes les positions des notes, et donc des autres accords, vont changer par rapport à l'accordage standard. Il faut réapprendre tout ça pour pouvoir en jouer, et essayer de trouver des nouvelles mélodies et des nouveaux accords.

Au final, même si c'est quelque chose d'intéressant à essayer, je rappelle que je le déconseille aux débutants, pour plusieurs raisons : l'accordage standard est de loin le plus utilisé, donc les morceaux que vous voudrez sans doute jouer pour commencer seront en accordage standard. De plus, même si il n'a pas toutes les possibilités de certains accordages alternatif, il reste extrêmement polyvalent, beaucoup plus que certains accordages alternatifs qui sont très spécifiques. Donc d'une manière générale, apprenez d'abord à jouer en accordage standard, et par la suite vous pourrez explorer tout ce monde.

Espace Membre
La musique est le langage des passions, mais toutes les passions ne gagnent pas à être mises en musique.
(Christoph Martin Wieland)
W3C
(c) 2000-2014 tabs4acoustic.com
Sauvez T4A, tuez une pub !