Vous aimez T4A ? Suivez-nous sur twitter pour ne louper aucune news !

Apprendre à lire et jouer les accords à la guitare

Dans ce cours de guitare en vidéo, nous allons apprendre à jouer des accords relativement faciles : les accords ouverts. A la base de l'accompagnement de beaucoup de chansons, c'est le passage obligé du débutant.

Prérequis pour ce cours : Aucun
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Dans une première partie nous verrons comment les accords sont transcrits sur un support écrit, les « diagrammes », et comment les déchiffrer. Nous apprendrons ensuite à bien positionner les doigts pour essayer d’obtenir un son agréable. Vous aurez du mal au début, et c’est normal. Nous verrons en dernier lieu un exercice de perfectionnement.

Lecture des diagrammes d’accords

Un diagramme d’accord est une façon schématisée de retranscrire un accord, et donc une forme d’écriture de la musique .Vous les rencontrerez très souvent, sur internet, dans  les méthodes de guitare, les logiciels, parfois en complément d’une tablature.

Un exemple de diagramme :

Diagramme accord Do majeur

Comment lire un diagramme d'accord

  • En haut se trouve le nom de l’accord, écrit de deux manières, au-dessus on trouve l’appellation française (ici « Do Majeur »), en-dessous (« C ») la notation anglo-saxonne. Celle-ci est beaucoup plus répandue sur la toile, cependant en français et à l’oral, on préfèrera  généralement utiliser la première.
     
  • Ce diagramme est composé de six lignes horizontales et de six lignes verticales.
     
  • Les lignes verticales correspondent aux six cordes de la guitare. La ligne la plus à gauche est la corde de mi grave, celle de droite la corde de mi aigu.
     
  • Les lignes horizontales correspondent aux frettes, la ligne du haut désigne le sillet et donc le bas du manche de la guitare, ou le haut, suivant les personnes, mais pour être clair : c'est la case 0 ou encore le « côté tête » ou « côté mécaniques ». Le nombre de lignes horizontales peut varier selon l’écartement nécessaire à la réalisation de l’accord.
     
  • Sur la grille ainsi constituée sont placés des points. Les points sont situés entre deux frettes et correspondent donc aux cases. Par exemple en haut à droite nous avons un point numéroté « 1 », placé sur la corde de si, 2ème corde en partant des aigus, entre la première et la deuxième ligne, c’est-à-dire entre le sillet et la première frette, case « 1 », ce point nous dit donc de fretter la corde de si en première case.
     
  • Mais il reste deux  points, les suivants nous indiquent qu’il nous faut fretter en même temps  la corde de Ré en case « 2 » et la corde de la en case « 3 ».
     
  • Les chiffres situés sur les points nous renseignent à propos des doigts à utiliser dans chacune de ces cases, et correspondent aux 4 doigts de la main qui frette, c’est-à-dire la main qui entoure le manche (l’autre étant celle qui fait vibrer les cordes),  il existe souvent plusieurs doigtés pour un même accord, variables selon le contexte.

Main

  • L’index est numéroté « 1 »
  • Le majeur « 2 »
  • L’annulaire  « 3 »
  • L’auriculaire « 4 »

Dans les quelques cas où le pouce est utilisé il est désigné par un T (pour « thumb », ce qui veut dire pouce en anglais).

Les accords sur les tablatures

Il reste encore une ligne dont nous n’avons pas encore parlé, celle comportant une suite de chiffres située entre le sillet et le nom de l’accord. Ici chaque chiffre correspond  à la case sur laquelle la corde est frettée, on retrouve donc bien les chiffres 1,2 et 3 sur les cordes Si, Ré et La, les « 0 » désignent des cordes qui doivent être jouées à vide (ou en « frettant la case 0 »), le « x » est au-dessus d’une corde qui ne doit pas sonner.

Cette ligne est représentative de ce que l’on trouve le plus fréquemment sur internet,  pour illustrer un accord dans une discussion sur un forum par exemple.

On peut également transcrire les accords sous forme de tablature, on retrouvera les chiffres mentionnés précédemment mais les cordes ne sont plus présentées de manière verticale mais horizontale, la corde de mi grave se retrouvant en bas. Le même accord, version tablature :

Accord do majeur au format tab

Point important concernant l’apprentissage des accords : un même accord existe dans plein de positions différentes.

Cependant la position de « Do » à laquelle nous nous sommes intéressés appartient à la catégorie des accords « ouverts », c’est-à-dire comportant des notes jouées sur les cordes à vide, sur lesquels on ne frette que deux, trois, ou quatre cordes sur six, et qui les rendent plus faciles à jouer.

Il existe virtuellement une infinité d’accords. D’un point de vue musical un accord est constitué au minimum de trois notes différentes jouées en même temps, trois notes frettées au hasard constituent un accord.

 

A retenir (très important):

  Dans la plupart des cas, la note la plus grave dans un accord est ce que l’on appelle sa « fondamentale », c’est généralement la note par laquelle on commence à jouer un accord ou un arpège, et c’est également la note qui lui donne son nom , sur un Do la note la plus grave sera Do, sur un La ce sera La, sur un Ré mineur ce sera Ré , sur un Mi7add14+-b2,ce sera Mi etc.

 

Travailler ses accords

Les cinq accords indispensables

Les accords indispensables sont le Mi mineur, le La mineur, le Do majeur, le Ré majeur et le Sol majeur. Vous trouverez tous les diagrammes pour ces accords en annexe de ce cours, un peu plus bas.

Cette liste n’est pas une liste définitive, ces accords peuvent être joués de différentes manières, mais ils présentent la particularité d’appartenir tous à la même tonalité, celle de Sol majeur, ce qui veut dire que vous pourrez les enchaîner les uns à la suite des autres à peu près dans n’importe quel ordre, ça sonnera juste.

Le Mi mineur (Em) :

Comme vous pouvez le constater sur le diagramme, le majeur vient se placer en case 2 sur la corde de La (5ème corde en partant des aigus), l’annulaire vient sur la corde de Ré (4ème corde) en case 2 également. Assurez-vous que vos doigts soient bien stables, bien droits, placés plutôt du côté supérieur de la frette (plus proches de vous que de la tête), et arrondis de manière à former une sorte de pont au-dessus des cordes pour vous assurer que vos doigts ne viennent pas toucher et étouffer les autres cordes (voir ce cours pour plus de précisions sur la main gauche).

Jouez ensuite les cordes une à une en partant des graves, en faisant en sorte que tout sonne. Si tout sonne bien, essayez donc de jouer toutes les cordes en même temps. Si tout ne sonne pas bien, ce n'est pas grave, nous verrons dans peu de temps quelques astuces pour améliorer tout ca.  

Ce premier accord est relativement simple, cependant d'autres accords vous donneront plus de mal que le Mi mineur, alors voici un premier conseil utile : lorsque vous êtes face à un diagramme inconnu, frettez les cordes l’une après l’autre, dans l’ordre, des graves aux aigus ou des aigus vers les graves, lentement. Si vous essayez de reproduire le schéma d'un bloc, vous aurez de fortes chances de vous tromper si vous débutez.

Un accord un peu plus compliqué, le La mineur (Am) :

On peut constater que la corde de Mi grave ne doit pas être jouée, et trois doigts sont à placer : Le majeur vient sur la case 2 de la corde de Ré (4ème corde en partant des aigus). L’annulaire vient sur la case 2 de la corde de Sol (3ème corde). L’index vient sur la case 1 de la corde de si (2ème corde). Grattons à nouveau les cordes une par une, cette fois en commençant par la corde de La (5ème corde).

Là vous avez deux possibilités, soit tout sonne correctement, soit il y a une corde (ou plus) qui posent problèmes. Dans les deux cas, lisez ce qui suit pour savoir comment réagir en cas de problème.

Admettons que la corde de mi aigu vous pose problème la première fois que cet accord est fretté, elle ne sonne pas et on entend un « ploc » à la place, quelques conseils pour régler ca :

  • Premièrement apprenez à placer correctement vos doigts. Regardez ce cours pour plus de précisions.
     
  • Lorsqu’un doigt est mal placé, enlevez-le et repositionnez-le correctement, n’essayez pas de le triturer dans tous les sens, vous risquez de rendre la position inconfortable et impossible à reproduire. Retirez complètement le doigt, replacez le correctement.
     
  • Autre astuce : si vous n'arrivez pas à placer votre doigt de façon à ne toucher aucune des cordes adjacentes, on va tricher un peu. Essayez de le placer de manière à ce que le doigt touche une corde qui est déjà frettée plus haut par un autre doigt. Par exemple dans le cas du la mineur et de l’index qui pose souvent problème en venant toucher la corde de mi aigu, faites en sorte qu’il déborde plutôt sur la corde supérieure, la corde de sol donc, qui est frettée en case 2 et que l’index ne dérangera pas. N'hésitez pas à bien regarder la vidéo et à bien regarder vos mains pour comprendre comment tout cela s'articule.
     
  • Dernier conseil (qui ne s'applique pas qu'aux accords) : soyez observateurs et réfléchissez. N'essayez pas de mettre vos doigts n'importe comment, demandez vous D'OU vient le problème. Est ce un doigt qui n'appuie pas assez fort ? Un doigt qui touche une corde qu'il ne devrait pas ? Identifiez la source du problème avant d'essayer de le régler.

 Une fois ces deux accords bien intégrés vous pourrez passer aux suivants, Do Majeur, Ré Majeur et Sol Majeur qui sont déjà un peu plus difficiles à placer.

 

Exercice pour perfectionner le travail d'accords

Voici maintenant un exercice, difficile, que je ne conseille pas aux plus débutants d'entre vous. Travaillez un peu les accords, mémorisez les, entrainez vous, et dans quelques jours ou semaines essayez cet exercice.

L'exercice en soi est simple à apprendre, et il se résume en quelques étapes :

  • Placez votre main correctement sur le manche
  • Essayez maintenant de former un accord comme vous le feriez en temps normal, mais cette fois sans toucher les cordes, laissez vos doigts à quelques centimètres des cordes, juste au-dessus des cases qu'ils doivent viser.
  • Une fois les doigts en place dans le vide, appuyez-les tous en même temps, et ne bougez plus.
  • Recommencez. Si l’accord est réussi, entrainez vous, si c’est raté ne cherchez pas à corriger l'accord qui est déjà raté mais cherchez à comprendre ce qui ne va pas et améliorez votre position selon vos déductions.

Afin de bien travailler cet exercice il est nécessaire de comprendre à quoi il sert exactement. Pour cela il faut observer un bon guitariste qui joue un morceau. Vous constaterez que les enchainements entre les accords sont rapides, et qu'ils sont tous réussis du premier coup. La moindre erreur implique un trou dans la chanson ou une fausse note qu'on entends immédiatement. En gros, en situation "réelle", on a pas le droit à l'erreur.

L'exercice présenté ci-dessus est donc là pour nous permettre de développer ca. En bougeant tout nos doigts en même temps on s'assure de placer l'accord le plus rapidement possible, ce qui sera un gros avantage plus tard. De plus, si vous avez suivi scrupuleusement les étapes indiquées ci-dessus et expliquées dans la vidéo, vous aurez compris qu'on ne se laisse pas le droit à l'erreur. Lorsqu'on pose tout les doigts en même temps, on a soit réussi l'accord, soit on l'a raté. On ne se donne pas le droit de corriger la position des doigts pour réussir l'accord. On s'impose de devoir le réussir du premier coup, et on se force donc à travailler en essayant de réussir l'accord du premier coup, ce qui encore une fois vous sera d'une grande aide pour pouvoir interpréter des chansons proprement.

 

Annexe : les 5 diagrammes du cours

Voici maintenant les 5 diagrammes d'accords dont nous avons parlé dans le cours, qui vous donneront une bonne base pour commencer des enchaînements simples et musicaux :

Diagramme accord Mi mineurDiagramme accord La mineurDiagramme accord Ré majeurDiagramme accord Do majeurDiagramme accord Sol majeur

Espace Membre
J'ai dit que jouer du blues signifiait être noir deux fois. Stevie Ray Vaughan ne l'est même pas une fois, et je n'ai jamais remarqué.
(B.B. King)
W3C
(c) 2000-2014 tabs4acoustic.com
Sauvez T4A, tuez une pub !