Vous aimez T4A ? Abonnez-vous à notre chaine youtube pour visionner les nouvelles vidéos avant tout le monde !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Comment travailler la guitare efficacement

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Dans ce cours en vidéo nous allons voir les bases indispensables à connaitre pour travailler correctement la guitare.

Prérequis pour ce cours : Aucun
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Beaucoup de débutants (et de moins débutants) se posent souvent la question "que faut il travailler ?". Même si cette question est pertinente (et sera abordée dans d'autre cours), il est tout aussi important de se demander "comment travailler ?". En effet, même les meilleurs exercices du monde ne vous apporteront que peu de progrès si vous n'avez pas une méthode de travail correcte. Dans ce cours nous allons donc aborder les bases du travail à la guitare, dans deux parties :

  • pour la première partie nous discuterons un peu du travail en général, en abordant quelques points importants et en essayant de répondre aux questions que les débutants se posent souvent
  • dans la deuxième partie nous allons voir deux règles d'or à appliquer quasiment tout le temps quand vous travaillez, afin de ne pas perdre de temps et de ne pas prendre de mauvaises habitudes

Par la suite nous aborderons dans d'autres cours d'autres questions de méthodologie, parce qu'il y a beaucoup de choses à dire à ce sujet et ça va beaucoup dépendre de vous. Profitez donc bien de ce cours en vidéo et essayez de retenir ce qui y est dit, car ça vous sera utile dans 99% des cas.

Les bases

On va attaquer tout de suite de front avec une vérité à retenir : si on veut progresser en guitare, il faut travailler. Si on ne glande rien, on ne progressera pas.

Qu'est ce que le travail ?

Rassurez vous tout de même, quand je parle de travailler, je ne parle pas de faire huit heures de guitare tous les jours à faire un travail pénible sur des exercices pas musicaux et bien chiant. Même si c'est une bonne méthode pour développer sa technique, il y a d'autres façons de travailler. Mais dans tous les cas, quelle que soit la méthode que vous utilisez, le but de ce cours est de vous aider à en tirer le maximum.

Pour schématiser un peu la question de travail à la guitare, on peut dire que votre progression va dépendre de votre temps de travail, et de votre qualité de travail. Ou pour les matheux : progression = temps x qualité.

Du coup si vous travaillez beaucoup, mais mal, vous ne progresserez pas forcément beaucoup. Si vous travaillez pas beaucoup, mais bien, vous progresserez sans doute plus. Donc pour tout ceux qui n'ont pas beaucoup de temps à passer sur la guitare, c'est intéressant d'essayer d'en profiter au maximum !

Un vaste sujet

Sachez tout de même qu'il y a énormément de choses qu'on peut dire sur le travail de la guitare. On peut parler de la gestion du temps de travail, de la méthodologie appliquée, de la méthode suivie etc... et ça va beaucoup dépendre de vos envies : un soliste jazz ne travaillera pas la même chose, ni de la même façon, qu'un guitariste qui ne fait que des rythmiques d'accompagnement. C'est donc impossible de définir une méthode complète qui s'applique à tout le monde.

Du coup, plutôt que de perdre beaucoup de temps à voir tous les cas de figure possible, aujourd'hui nous verrons juste deux règles de bases qui s'appliqueront dans 99% des cas. Deux petites choses simples, à toujours garder en tête si on veut vraiment travailler, et pas juste perdre du temps.

Quelques questions courantes

Avant de voir ces deux règles d'or (qui seront abordées dans la partie suivante pour les pressés), je tiens à répondre à une paire de questions que les débutants se posent souvent, qui sortent un peu du cadre de ce cours, mais je préfère éviter toute confusion à ce niveau.

Première question : faut il travailler des exercices, ou des morceaux ?

Et dans le cas de morceaux, faut il travailler des morceaux complets, ou juste des petits bouts ? Malheureusement, la réponse n'existe pas. Ca va dépendre de chaque guitariste, de votre niveau, de vos envies etc..., et on abordera plus en détails cette question dans un autre cours. Mais en attendant, pour ne pas vous laisser seuls et désemparés, je vous conseillerais soit de travailler les deux (des exercices et des morceaux donc), soit de suivre vos envies et de travailler ce que vous voulez. Les deux approches sont intéressantes, et les deux approches ont des avantages et des inconvénients, du coup en cas de doute, suivez vos envies.

Deuxième question : combien de temps faut il travailler à la guitare ?

J'ai envie de vous dire, plus vous y passerez de temps, mieux ce sera. Mais attention, on parle là de temps de travail. Passer des heures sur sa guitare sans travailler correctement ne vous fera pas beaucoup progresser !

Mais revenons sur la question de base, et reformulons là pour correspondre un peu plus au questionnement des débutants : combien de temps faut il travailler, au minimum ? Pour un grand minimum, je vous conseille pas moins de 10 ou 15 minutes tous les jours. Si vous voulez progressez correctement, c'est très important de travailler tous les jours. Si vous travaillez moins de 10 minutes par jour, ou que vous ne travaillerez pas tous les jours, tout espoir n'est pas perdu, c'est juste que vous progresserez beaucoup beaucoup plus lentement.

Toujours pour cette question, n'oubliez pas qu'il y a une très grosse différence entre jouer de la guitare, et travailler. Si vous jouez de la guitare, vous jouez des choses que vous connaissez déjà, vous ne travaillez pas. Si vous travaillez, vous apprenez de nouvelles choses, ou vous vous améliorez dans des domaines que vous connaissez déjà, et c'est là que vous progresserez. Bien évidemment, vous avez tout à fait le droit de jouer de la guitare en plus de travailler, c'est pas interdit (et c'est même le but !), mais sachez que quand on parle de temps de travail, on ne parle pas de temps de jeu !

Pour finir, un dernier conseil sur le temps de travail : ne vous forcez pas à trop travailler. Un travail forcé est moins productif, et risque de vous dégouter. Il faut trouver votre rythme de travail, l'équilibre entre le travail et le jeu, de façon à ce que vous progressiez sans être frustrés, mais que vous preniez du plaisir quand même à coté. Et si vous trouvez que vous ne progressez pas assez, travaillez plus si vous vous en sentez capables, ou alors acceptez votre progression actuelle.

Nous allons maintenant arrêter avec tout ça, parce que ça pourrait durer encore des heures tellement il y a de choses à dire, et nous allons tout de suite passer à la deuxième partie pour voir concrétement ces fameux conseils à appliquer.

Les 2 règles d'or

Bon avant de voir ces deux règles, petite piqure de rappel : je vous conseille chaudement de les appliquer tout le temps ! Si vous ne les appliquerez pas vous progresserez quand même, mais moins vite.

Voyons donc ces deux règles d'or tout de suite :

  • Règle numéro 1 : la répétition
  • Règle numéro 2 : être rigoureux

La répétition

Alors cette première règle est assez simple : en guitare, quand on veut apprendre quelque chose, il faut le répéter de nombreuses et nombreuses fois.

Et ça ne s'applique pas qu'à la guitare : tous les mouvements de mains ou du corps qu'on apprends dans la vie, on les répète énormement pour les perfectionner. Quand on apprends à écrire à l'école, on arrive pas à faire une lettre du premier coup. On en refait, encore et encore, sur des lignes entières, jusqu'à ce qu'on y arrive correctement. Un autre exemple qui illustre bien tout ça : faire ses lacets. Au début on galère, on réfléchit à ou va quel bout, et après de nombreuses répétitions on le fait sans même réfléchir, de façon complètement automatique.

Quasiment tout ce qu'on va faire en guitare fonctionne de la même façon : quand on veut apprendre des accords, des mouvements de doigts, des techniques particulières, il faut les répéter de nombreuses fois.

Et pour bien comprendre pourquoi, et surtout comprendre la portée de ce conseil, il faut s'intéresser au cerveau. Pour schématiser, dans notre tête, quand on répète un mouvement plusieurs fois, le cerveau enregistre le mouvement. On parle alors de réflexe ou de mémoire musculaire. Et une fois que ce mouvement est enregistré, quand on veut le reproduire on a plus besoin d'y penser et de décomposer le mouvement, le cerveau fait tout tout seul.

Malheureusement, certaines personnes sont plus douées que d'autres pour ça. Pour certains il suffira de 6 ou 7 répétitions pour mémoriser un accord ou un mouvement, pour d'autres il faudra 30 ou 40 répétitions. Ca va aussi dépendre de la complexité du mouvement. Mais dans tout les cas, on finit par y arriver, si on répète tout ça suffisament de fois.

Et puisqu'on parle du cerveau, il faut également noter que le sommeil joue un rôle très important dans l'apprentissage. Du coup si on veut vraiment apprendre un mouvement, acquérir un réflexe, il faut le répéter jour après jour. Il vaut mieux faire 10 répétitions tous les jours pendant une semaine que d'en faire 100 en une seule journée et de ne plus y toucher. D'ou le conseil de la première partie : il faut travailler tous les jours.

Cependant cette histoire de répétition a un très gros défaut. Imaginons que j'apprenne un nouvel accord, que je fais 20 ou 30 répétitions tous les jours pendant une semaine, mais que malheureusement, sans m'en rendre compte, j'ai fais une faute à chaque fois, en plaçant un doigt au mauvais endroit. Du coup le cerveau aura mémorisé un mauvais accord. Et là ça devient très grave, parce que ça prendra beaucoup de temps pour oublier ce réflexe et ré-apprendre l'accord correct.

Du coup, pour éviter ce genre de problème et cette perte de temps énorme, il faut à tout prix travailler sans jamais faire d'erreur, ce qui nous amène à la deuxième règle d'or.

Etre rigoureux

On l'a compris, quand on travaille, il ne faut surtout pas faire d'erreurs sinon on perds un temps fou. Le problème c'est que lorsqu'on travaille, c'est pour apprendre des mouvements qu'on ne connait pas encore, sinon on aurait pas besoin de travailler. Du coup, comment faire pour apprendre quelque chose sans jamais faire d'erreur ?

Et bien déjà, réfléchissez avant d'agir. Si vous vous lancez dans un exercice ou un passage d'un morceau, tête baissée, sans réfléchir au mouvement des doigts, vous avez de fortes chances de faire des erreurs. Prenez donc le temps d'analyser ce que vous allez faire et de réfléchir comment le faire au mieux avant de vous y mettre. On ne veut pas viser un résultat moyen/bof qu'on améliorera par la suite, on veut tout de suite viser un mouvement correct, sans aucune faute.

Mais ça ne suffit pas ! On a beau réfléchir à l'avance, ça ne nous rends pas magiquement bon. Donc le deuxième point très important qui découle de cette règle d'or, c'est qu'il faut travailler très lentement. Il faut savoir, pour revenir sur ce bon vieux cerveau, que si vous effectuez un même mouvement lentement ou rapidement, le cerveau l'enregistrement (presque) de la même façon. Du coup, ça ne sert strictement à rien d'essayer de faire ces mouvements rapidement dès le début, puisqu'on apprendra pas plus vite, et qu'on prends le risque de faire des erreurs.

Il faut vraiment bien comprendre ce concept : plus vous travaillerez vite, plus vous ferez d'erreurs, et plus vous perdrez de temps. Je n'insisterais jamais assez là dessus, le but c'est de viser la perfection et d'essayer de ne jamais faire d'erreur.

Et ça nous amène à une autre question que les débutants se posent souvent "à quelle vitesse est ce qu'il faut travailler". Et la réponse est simple : aussi lentement que nécessaire. Si vous travaillez à une certaine vitesse et que vous sentez que vous n'êtes pas à l'aise, que vous n'arrivez pas à suivre, que vous vous plantez de temps en temps, ralentissez. Le travail de la vitesse ne se fera qu'une fois que le mouvement est appris et complètement maitrisé lentement, pas avant.

Mais c'est chiant tout ça

Et oui, malheureusement, appliquer ces deux conseils tout le temps, et bah c'est chiant ! Il faut répéter les mêmes passages, lentement, de nombreuses fois, tous les jours. On a vu plus ludique comme occupation. Malheureusement c'est vraiment le meilleur moyen pour progresser en guitare.

Après vous n'êtes pas obligés de le faire tout le temps, on a tous des moments où on a pas envie de travailler, et il ne faut pas forcément se forcer. Mais il faut garder en tête que un travail qui n'est pas répété et pas rigoureux ne vous fera pas beaucoup progresser. A vous donc de vous motiver pour le faire !

On s'arrête là pour aujourd'hui, retenez bien ces deux conseils qui s'appliquent dans tous les cas, apprenez à les utiliser, et nous verrons dans d'autres cours d'autres points de méthodologie, comme comment travailler la vitesse, comment gérer son temps de travail ou encore comment travailler au métronome. Bon courage !

Commentaires