Vous aimez T4A ? Partagez Tabs4acoustic.com ! Cliquez sur nos boutons Facebook, Google, Twitter, Youtube...
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Comment travailler sa vitesse de jeu

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
un petit cours pour vous apprendre à travailler votre vitesse correctement.

Prérequis pour ce cours : Aucun
Travailler ce cours : Aucun
Attention : Ce cours de guitare est archivé depuis le 23/10/2011. Une nouvelle version entièrement réécrite est disponible ici: Comment travailler sa vitesse

Je me suis rendu compte que certains avaient des avis un peu faussés sur comment améliorer sa vitesse, ce soir je vais vous faire un petit cours pour vous apprendre à travailler tout ca correctement. Ici point d'exercices magiques ou difficiles, mais des conseils généraux à appliquer pour progresser au plus vite sans perdre de temps. Tout les conseils donnés ci dessous sont applicables à n'importe quel exercice ou technique (aller-retour, sweeping, jeu au doigt, avec les dents etc...). Choisissez donc un (ou plusieurs exercices) et appliquez les conseils ci dessous à chacun de ceux ci. Pour plus de facilité, numérotez vos exercices et les tempos auxquels vous travaillez, ca sera plus facile pour garder trace de votre progression.

Evidemment, pour travailler la vitesse, il est indispensable de travailler au métronome. Et sans même parler de vitesse, un bon gratteux m'a dit un jour qu'une session de travail avec métronome valait cinq sessions de travail sans métronome. Ce qui se tient et se vérifie (le métronome vous impose une rigueur ultra-stricte, vous n'avez pas le droit à l'erreur).


Tout d'abord, pour commencer, on va établir quelques bases, et si vous n'avez qu'une chose à retenir de ce cours, c'est ceci :

  • Quand on joue vite, le mouvement des mains doit être EXACTEMENT le même que quand on joue lentement
  • Pour jouer vite, il faut viser à l'économie de mouvement et donc bouger le MOINS POSSIBLE les doigts

Travailler lentement

Partant de là, on se rends très vite compte que pour jouer vite, il faut travailler lentement. En jouant à des tempos bas, vous pourrez bien observer vos mains et vous forcer à bouger le moins possible les doigts afin de perfectionner votre mouvement. On va donc commencer par jouer l'exercice à un tempo volontairement très bas (genre dans les 50-60 à la noire si c'est des doubles croches). Répétez le encore et encore toujours lentement jusqu'à ce que vous puissiez l'effectuer parfaitement pendant que vous êtes pendus par la jambe à une aile de moulin en pleine tempête. Une fois que ce mouvement est parfaitement intégré, la première étape est finie, vous savez jouer l'exercice correctement (en supposant que vous avec une bonne technique de base). Reste à savoir à quel tempo jouer tout ca, et par quels paliers accélérer.

Vitesse maximale d'excécution

Tout d'abord il faut trouver votre vitesse maximale d'exécution. Jouez l'exercice en partant du tempo auquel vous avez passé l'étape un, et accélérez progressivement, tout en vérifiant bien que vous effectuez toujours le même mouvement, avec la même propreté, sans le moindre défaut. Dès que vous sentez que ca accroche, que vos doigts commencent à paniquer et que votre économie de mouvement laisse à désirer, arrêtez vous. Revoyez le tempo légérement à la baisse jusqu'à trouver la vitesse à laquelle vous arrivez à executer parfaitement l'exercice en boucle pendant au moins 30s (c'est le minimum vital question endurance sur un exo). Comme on est pas très très constant dans notre vitesse, laissez vous une marge de manoeuvre en retirant 3-5 bpm au tempo (arrangez vous pour tomber sur un chiffre rond). Voilà, la deuxième étape est finie, vous avez trouvé votre vitesse maximale d'exécution. 95% du temps, vous ne dépasserez pas cette vitesse quand vous travaillez.

S'entrainer régulièrement

Maintenant vous notez ce tempo dans un coin de feuille, et pendant toute la semaine prochaine vous bosserez tout les jours cet exercice en suivant une petite routine : vous commencez l'exercice à 50-60% de votre vitesse maximale, vous travaillez cet exercice à cette vitesse durant 30-60s, puis vous accélérez par paliers de 4/8/10/20 bpm (suivant vos envies) jusqu'à atteindre votre vitesse maximale. A chaque palier vous restez 30-60s, et vous restez plus longtemps sur votre vitesse maximale. L'idéal c'est de faire tourner l'exercice en boucle un bon bout de temps, pendant que vous faites autre chose (moi je matte les simpsons, 5mn par exo). Ca c'est la troisième étape, à effectuer TOUT LES JOURS si vous voulez des résultats.

Dépasser sa vitesse maximale

En quatrième étape, on va déroger à ce qu'on a dit plus tot, et on va dépasser notre vitesse maximale. Après avoir effectuer correctement l'étape 3, continuez d'augmenter légérement la vitesse jusqu'à dépasser de 10-20bpm votre vitesse maximale. La normalement, l'exercice devrait être exécuté de facon beaucoup plus approximative, et vous risquez fort de ne pas réussir à l'enchainer suffisament de fois (sinon c'est que vous vous êtes plantés sur votre vitesse maximale d'exécution). Peut importe, plantez vous en beauté en jouant plus vite, et redescendez à votre vitesse maximale, ca va vous sembler d'un coup super plus lent, plus facile, et plus fluide. Cette technique du "push the limit" peut être marrante, mais c'est vraiment facultatif, c'est pas ce qui vous fera le plus progresser. Par contre c'est génial pour votre égo. L'idéal c'est d'appliquer cette petite technique régulièrement, genre toutes les semaines pour voir si vous avez fais des progrès. Si vous vous rendez compte que vous êtes très à l'aise en étant 10 bpm au dessus de votre vitesse maximale, alors augmentez votre vitesse maximale, et travaillez un peu plus vite les jours suivants.

Effectuez l'étape 3 tout les jours, et la 4 de temps en temps pour ne pas stagner à la même vitesse.

Pour finir je vais faire un peu de blabla pour bien vous montrer que jouer lentement, c'est TRES utile, et accessoirement pour vous donner quelques grandes lignes.

Annexe : pourquoi jouer lentement ?

Tout d'abord sachez que votre cerveau et vos muscles possèdent une mémoire des mouvements. Donc plus vous effectuez un mouvement, plus il vous deviendra facile de l'effectuer "par réflexe", sans avoir à se concentrer. Des études ont montrés que la mémoire devenait efficace après avoir répéter 7 fois un mouvement. Donc travaillez votre exercice 10 fois de suite, et ca deviendra un réflexe. La contrepartie, c'est que si vous effectuez une dizaine de fois le mouvement d'une "mauvaise facon" (en levant trop les doigts, en utilisant pas le bon doigté etc...), vous allez avoir du mal à re-travailler correctement l'exercice.

C'est également une bonne raison pour faire varier les exercices assez régulièrement, pour ne pas se retrouver à jouer la même suite de notes dès que vous avez une guitare dans les mains (c'est le syndrome des guitaristes de la MAI ca : tu te balades dans les couloirs et tu vois tout les mecs faire tourner en boucle le même exo jour après jour).

Ensuite je vais vous raconter une petite expérience perso : un beau jour je me suis mis à travailler un exercice tout les jours. Au début, je n'arrivais à le faire correctement qu'à 100 à la noire à peu près. J'ai travaillé cet exo tout les jours, au même tempo, sans jamais l'accélérer. Quatres mois plus tard, par curiosité, j'ai essayé de voir jusqu'ou j'arrivais à monter cet exercice après tant de temps à le travailler à 100 à la noire. Et bah j'ai réussi à le jouer à 180 à la noire sans effort, quasiment deux fois plus vite donc. La moralité de cette petite histoire, c'est que travailler lentement ca aide à jouer vite, tout simplement parce que à force de répéter le même mouvement, même si vous vous en rendez pas compte, vous allez peu à peu améliorer votre mouvement, économiser votre énergie et optimiser vos déplacements. Donc même lorsque vous travaillez vite, n'oubliez pas pour autant de commencer vos sessions de travail à vitesse lente, ca ne peut pas faire de mal.

Un dernier paragraphe pour vous faire part d'une autre petite expérience perso : un exercice que je travaillais tout les jours sur lequel ma vitesse maximale était 120 à la noire (à une couille près). Un beau jour je mets le métronome à 120, et je bosse l'exo, je galère un peu plus que la veille (jme suis dis que c'était juste un mauvais jour), mais ca a finit très vite par passer super bien, comme tout les autres jours. Je vais donc arrêter le métronome pour passer à un autre exo, et jme suis rendu compte que j'avais mal lu : j'étais pas à 120, mais à 140. Le lendemain par contre, pas moyen de dépasser les 120 à la noire. C'est con comme histoire, mais la vitesse c'est aussi une grosse part de psychologie : si vous vous dites que ca passera pas, vous allez galérer, si vous pensez que ca passera, vous y arriverez mieux.

Voilà, c'est pas grand chose, mais ca suffit pour progresser de facon assez régulière. Ne perdez pas de vue tout de même qu'il faut être capable de jouer correctement, si vous avez des gros défauts vous serez vite bloqués à un palier. Pour ca je ne peux pas faire grand chose dans un post sur un forum. N'hésitez pas à poser des questions si vous voulez des conseils !

Commentaires

facebook
Suivez-nous sur Facebook!
forum
Besoin d'aide? Posez-nous vos questions !
Ce n'est pas tout à fait exact que la musique adoucit les moeurs. Je crois même que l'harmonie, un peu en excès, amène l'homme le mieux constitué à un état d'hébétude et de gâtisme tout à fait folâtre.
(Alphonse Allais)