Vous débutez ? Ne manquez pas nos chansons faciles pour débutant et leurs accords simples !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Introduction aux gammes pour les débutants

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Ce cours expliquera des notions de bases à comprendre pour tous les débutants qui veulent se lancer dans l'apprentissage des gammes, quelles qu'elles soient.

Prérequis pour ce cours : L'harmonie pour les nuls 1 : les notes,
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Le monde des gammes est vaste, et pas toujours facile à aborder. On s'y retrouve vite perdu devant le nombre de gammes, d'exercices et d'applications qu'on peut en faire. De plus, beaucoup de débutants à la guitare ont parfois des idées un peu faussées sur ce qu'est une gamme, ce qui n'aide pas l'apprentissage. Ce cours a donc pour but de vous donner des bases solides et des pistes pour travailler les gammes. Nous n'y verrons rien de concret, juste des notions importantes à ne pas négliger. Pour cela, comme toujours, trois parties seront présentes :

  • on commence avec une définition des gammes, de façon à bien comprendre quoi on parle dans la suite du cours et dans les cours qui suivront
  • nous verrons ensuite à quoi servent les gammes, donc si vous vous demandez si vous devez les apprendre ou pas, vous y trouverez la réponse
  • on finira avec des pistes de travail que je conseille aux débutants, qui seront explorées par la suite dans d'autres cours

Qu'est ce qu'une gamme ?

Voilà une question que beaucoup de débutants se posent, mais dont ils ne trouvent pas toujours une réponse claire. Parfois même ils trouvent des réponses incomplètes, ou pas très précises, ce qui finit par les handicaper dans l'apprentissage des gammes. Cette première partie a donc pour but d'expliquer le plus clairement possible ce que sont les gammes. Je tiens juste à préciser que si vous avez quelques petites connaissances harmoniques, vous comprendrez encore mieux de quoi je parle. N'hésitez donc pas à aller voir nos cours d'harmonie afin de parfaire votre connaissance des gammes.

La définition théorique

Une définition des gammes qui est souvent donnée est tout simplement : "une suite de notes". C'est une réponse un peu vulgarisée, qui n'est pas tout à fait vraie. Une gamme est définie d'un point de vue théorique par deux éléments :

  • la note de départ, qui peut être n'importe quelle note (do, ré, mib, fa# etc...) et qu'on appellera la tonique
  • une suite d'intervalles, qui part de la tonique et qui nous donnera donc d'autres notes

La nature de la gamme

Cette suite d'intervalles en question est très importante, puisque c'est elle qui va définir la nature de la gamme, et donc son nom. Lorsque l'on parle d'une gamme "majeure", l'adjectif "majeure" veut dire qu'on va appliquer une suite d'intervalles qui correspond à toutes les gammes majeures existantes. Une gamme mineure aura une autre suite d'intervalles, même chose pour une gamme pentatonique mineure. Chaque nature de gamme possède sa propre suite d'intervalles, qui est appliquée sur n'importe quelle tonique.

Il existe des tonnes de nature de gamme, qu'on peut appliquer sur toutes les notes existantes, ce qui nous donne des milliers et des milliers de gammes.

Les positions de gammes

Tout ça c'est donc l'explication théorique de ce qu'est une gamme. Mais dans la pratique, à la guitare, on va souvent parler de "position" de gammes. La position représente l'endroit physique ou l'on placera nos doigts sur le manche afin de jouer une gamme donnée. Et c'est souvent à ce niveau là que la confusion se créé dans la tête des débutants.

Petit exercice

Pour ceux qui ont un tout petit peu de notions d'harmonie, faisons un exercice. Prenons la gamme de do majeur, qui contient les notes do ré mi fa sol la si do. Si on essaye de jouer cette gamme sur notre guitare, par où va t'on commencer ? Quel do prendrons nous en premier ? Si vous savez retrouver vos notes sur le manche, vous savez qu'il y en a plein. En case 3 corde de la, en case 1 corde de si, en case 8 corde de mi etc... Du coup lequel choisir ? Et après on a le même problème pour le ré, lequel choisir ? On se retrouve donc vite perdu, on a trop de possibilités, on ne sait pas par quel bout prendre tout ça.

Les positions de gammes sont justement là pour nous aider : elles ont été créées par des guitaristes de façon à ce que l'on puisse jouer les notes de telle ou telle gamme de façon simple, et qu'on puisse les mémoriser facilement. On ne se pose donc plus de question sur quelle case va t'on choisir, on suit le schéma de la gamme et ça nous fera jouer toutes les notes de la gamme.

Il y a plein de positions

Mais il faut bien comprendre une chose très importante : il y a virtuellement une infinité de positions possibles pour une gamme. Dès l'instant ou vous jouez les notes de la gamme sur le manche, quelle que soit la position choisie, vous jouez la gamme.

Par chance, il y a des positions très "classiques" que l'on utilisera souvent, qui sont généralement les plus faciles à retenir, les plus accessibles, et les plus couramment utilisées en musique. Ces positions seront abordées en détails dans des cours ultérieurs. Mais retenez bien que toutes les positions que vous apprendrez ne seront en fait que des cas particuliers, des sous ensembles de la gamme. Une gamme en guitare c'est tout simplement l'ensembles de notes étalées sur le manche, et une position de gamme n'en est qu'une petite partie qu'on peut apprendre facilement.

Ne confondez pas "gamme" et "position de gamme"

Pourquoi est ce que je vous embête avec tout ça ? Tout simplement parce que les débutants apprennent souvent des positions de gammes sans comprendre le rapport avec la gamme ou avec les autres positions. Et ça c'est dommage. Une gamme c'est un outil dont on va se servir pour faire de la musique, et si on ne sait pas comment se servir de cet outil, on en fera rien de bien. Il ne faut pas juste se contenter d'apprendre des positions par coeur, mais il faut aussi essayer de comprendre tout ce que ça implique, sinon on ne saura pas s'en servir musicalement.

Apprenez les, mais comprenez les limites

En entendant tout ça, certains doivent se dire que ce n'est peut être pas une très bonne idée d'apprendre les positions de gamme. Mais on a pas vraiment le choix : apprendre une gamme sans passer par l'apprentissage des positions, c'est extrêmement difficile. Les positions sont là pour nous faciliter l'apprentissage, et il faut donc y passer, mais il faut prendre conscience des limites induites par cette simplification de l'apprentissage. Donc mon conseil n'est surtout pas de ne pas apprendre les positions, au contraire, apprenez les, mais essayez de garder en tête cette notion de gamme, le fait qu'une position n'est qu'un sous ensemble d'une gamme qui représente un "tout" sur votre manche.

Tout ça sera détaillé dans des cours ultérieurs, nous ferons des cours pour apprendre à déchiffrer les schémas de gamme, apprendre à les travailler, et nous ferons des cours spécifiques sur les gammes les plus importantes. En attendant nous allons passer à la deuxième partie histoire de voir à quoi servent toutes ces gammes.

A quoi ça sert ?

En tant que débutant, vous vous demandez sans doute si vous devez apprendre les gammes ou pas. Et pour répondre à cette question, il faut déjà savoir à quoi servent les gammes, comme ça vous verrez si vous en avez l'utilité ou non.

Pour commencer, il faut comprendre que les gammes forment les fondations de la musique que vous entendez tous les jours. Quasiment tout ce que vous entendez en musique est basé de près ou de loin sur les gammes, que ce soit les accords, les arpèges, les mélodies, les solos ou autre.

Concrétement, à quoi ça sert d'apprendre les gammes ?

Mieux comprendre la musique.

Comme toute la musique est basée sur les gammes, si vous maitrisez les gammes vous comprendrez beaucoup mieux comment les morceaux sont construits, pourquoi tel ou tel accord est situé à tel endroit, vous verrez les morceaux comme des choses "logiques" et pas comme une suite de notes sans queue ni tête. Ca ne viendra évidemment pas en cinq minutes, mais avec du travail et de l'entrainement vous pourrez "comprendre" la musique.

Aide à l'apprentissage des morceaux.

Même principe qu'au dessus, si vous comprenez ce que vous jouez, vous apprendrez beaucoup plus vite les morceaux. Ce ne seront plus des suites de cases placées arbitrairement sur le manche, mais ça sera une suite logique de notes, qui ont un sens, qui racontent une histoire et que vous comprendrez. Vous allez souvent retrouver les positions de gammes que vous avez appris, surtout dans les solos ou on les réutilise abondamment.

Développer la technique.

Comme il existe plein de gammes, et pleins de positions différentes pour chaque gamme, on peut créer des milliers et des milliers d'exercices techniques, afin de développer la main gauche, la main droite, et toutes les techniques existantes. Et l'intérêt de ces exercices, c'est qu'ils sont basés sur les gammes, et du coup ils seront beaucoup plus musicaux que des exercices comme les chromatismes ou autre. Vous retrouverez même certains exercices utilisés dans des solos, parce qu'ils sonnent très musicaux. Le travail technique en lui même est un petit peu plus difficile, puisque contrairement aux chromatismes ou à d'autres exercices, il faut apprendre les positions de gammes, mais il permet vraiment beaucoup plus d'applications dans la pratique.

L'improvisation et la composition.

Composer ou improviser, c'est faire de la musique. Et la musique c'est, vous l'avez compris, basé sur les gammes. Si vous connaissez vos gammes sur le bout des doigts, vous serez beaucoup plus à l'aise pour composer et improviser. Sans ça, vous pourrez toujours essayer, mais vous tournerez vite en rond, et, sans vouloir vous vexer, ça ressemblera souvent à rien. Connaitre les gammes vous permettra de comprendre ce que vous pouvez faire, ce que vous ne pouvez pas faire, ou ce que vous pouvez essayer de faire dans différents contextes. Une bonne connaissance des gammes est donc un pré-requis quasiment indispensable pour s'attaquer à la composition et l'improvisation (et au passage, je mets l'improvisation et la composition dans le même panier, puisque l'improvisation c'est en quelque sorte de la composition en temps réel, et généralement tout ce qui s'applique à la composition s'applique à l'improvisation).

La connaissance des notes sur le manche.

Il existe des exercices qui permettent de travailler vos positions de gammes et la connaissance des notes sur le manche en même temps. Ces exercices sont relativement durs, mais incroyablement efficaces si vous voulez connaitre votre manche par coeur.

Voilà à peu près toutes les utilisations pratiques de l'apprentissage des gammes. Donc si vous vous demandez si vous devez apprendre les gammes ou pas, regardez la liste au dessus. Si dans ces éléments il y a des choses qui vous intéressent, apprenez les gammes. Si rien ne vous intéresse, ne les apprenez pas. C'est aussi simple que ça !

Comment les apprendre ?

Le but de cette troisième partie n'est pas de vous apprendre les gammes, mais plutôt de vous donner quelques pistes pour aborder tout ça correctement. L'apprentissage en lui même sera abordé dans des cours ultérieurs.

Ne cherchez pas à apprendre toutes les gammes

Déjà un premier point à aborder : le but du jeu n'est PAS d'apprendre toutes les gammes qui existent. D'une part, c'est quasiment impossible, il existe beaucoup trop de gamme. D'autre part, ça ne sert à rien.

Apprenez à vous servir de vos gammes

Une gamme, c'est un outil. Il ne suffit pas d'apprendre des gammes par coeur, il faut aussi apprendre à s'en servir, et surtout à s'en servir correctement. La gamme majeure par exemple peut être utilisé dans tout un tas de style : blues, rock, funk, métal, jazz etc... Seulement on ne l'utilisera pas de la même façon dans tous ces styles.

N'espérez pas y arriver en un jour !

Il faudra donc apprendre les gammes, d'un point de vue technique, c'est à dire apprendre les positions, les doigtés etc..., mais aussi apprendre à s'en servir dans le ou les styles qui nous intéressent. C'est un apprentissage complexe et long, vraiment long, vu que les gammes nous donnent énormément de possibilités.

Vous n'imaginez pas toutes les possibilités qu'on a

Pour reprendre l'exemple de la gamme majeure, on peut en dériver beaucoup d'autres gammes : les gammes pentatoniques majeures et mineures, les gammes mineures, les modes etc... Vous la croiserez donc dans plein de styles et dans plein de situations. Des guitaristes comme Angus Young ou BB King ont fait quasiment toute leur carrière en se basant sur une seule gamme.

Nous verrons tout cela plus tard

Vous l'avez compris, il ne faudra pas vous contenter d'apprendre des positions de gamme par coeur, mais il faudra apprendre à s'en servir. Tout ça sera développé dans d'autres cours, avec des mises en situations des gammes dans différents styles.

Que faire pour commencer ?

Pour commencer à apprendre tout ça, le mieux est de se focaliser sur une et une seule gamme. Apprendre les positions de cette gamme, apprendre à s'en servir, développer tout ce qui tourne autour avant de s'attaquer à d'autres gammes.

Quelle gamme choisir ?

Comme il existe des tonnes de gammes, de styles et de positions, il y a également des tonnes de pistes pour commencer l'apprentissage. Je vais vous en conseiller deux aujourd'hui, ce n'est en rien une obligation, mais c'est ce que je recommande pour les débutants.

La gamme pentatonique mineure

Cette gamme est souvent conseillée aux débutants pour se lancer. C'est une gamme facile à apprendre, il n'y a que cinq positions à connaitre, et elles ne sont pas très difficiles à mémoriser ou à jouer. De plus, elle dégage tout de suite une sonorité blues/rock très marquée, ce qui la rends assez facile à utiliser.

La gamme majeure

L'autre piste que je conseille, et qui est personnellement ma préféré, c'est la piste de la gamme majeure. Attention, elle est plus difficile à apprendre : il y a sept positions de base à connaitre, et elles sont plus compliquées que celles de la pentatonique mineure. En plus de ça, elle est plus difficile à appliquer sur du blues/rock. Elle a une sonorité un peu trop "classique" pour s'en servir directement dans des styles "modernes", et ça demande donc plus de travail pour la maitriser.

Elle n'a pas que des défauts cependant, puisque, comme dit plus haut, la plupart des gammes qu'on utilise dans la musique sont dérivées, de près ou de loin, de la gamme majeure. Avoir une excellente connaissance de la gamme majeure vous permettra d'aborder beaucoup plus facilement toutes les autres. Pour l'anecdote, la gamme pentatonique mineure dont je viens de vous parler fait partie de la gamme majeure. Donc si on utilise la gamme majeure intelligement, on obtiendra le même résultat qu'avec la gamme pentatonique mineure.

Pour résumer vos options

Donc en gros, vous avez la piste "facile" avec la gamme pentatonique mineure, qui s'apprends et qui s'applique assez vite, ou la piste "difficile", avec la gamme majeure, qui s'apprends et s'applique plus difficilement, mais qui vous offre beaucoup plus de possibilités par la suite.

C'est tout pour aujourd'hui !

Nous n'irons pas plus loin aujourd'hui. Réfléchissez déjà à votre choix, n'hésitez pas à venir nous demander conseil sur le forum, et nous aborderons tout ça en détail dans des cours ultérieurs.

Commentaires

facebook
Suivez-nous sur Facebook!
forum
Besoin d'aide? Posez-nous vos questions !
La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l'extrême complication est le contraire de l'art.
(Claude Debussy)