A ne pas manquer : Les cours de guitare en vidéo, plus de 15h de cours professionnels gratuits !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Les accords de puissance pour les débutants

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Un cours qui s'attaque aux accords de puissance, aussi connus sous le nom de power chord, qui est une des fondations du rock, indispensable à connaitre pour tout débutant dans ce style de musique !

Prérequis pour ce cours : Apprendre à lire et jouer les accords à la guitare, Construire ses accords barrés,
Travailler ce cours : Exercices : les enchainements d'accords de puissance,




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Bienvenue à tous dans ce cours en vidéo sur les power chords, ou plutôt les accords de puissance pour parler français. Ces accords sont grandement utilisé en rock (et dans tous ses dérivés), mais on peut également les croiser dans beaucoup d'autres styles. Nous allons voir toutes les bases nécessaires pour que vous, débutants, puissiez les apprendre et les travailler correctement

Nous allons découper ce cours en trois parties. La première s'intéressera à la position principale des power chords, celle que vous croiserez dans 99% des cas et vous donnera quelques indications sur les doigtés à utiliser sur la théorie qui se cache derrière un accord de puissance. Dans la deuxième partie nous verrons tout ce qu'il y a à savoir pour pouvoir les jouer et les enchaîner correctement, en ajoutant une petite pincée de bloqués de cordes. Pour finir nous verrons dans la troisième partie d'autres positions, beaucoup plus rares mais que vous pouvez quand même être amenés à rencontrer. Cette dernière partie est donc facultative et n'est là que pour les curieux qui souhaiteraient étendre un peu les possibilités de ces accords.

La position principale

Qu'est ce qu'un power chord ?

Le power-chord, que l'on traduira par "accord de puissance" ou encore "accord de quinte" en français, est un type d'accord que l'on croisera énormément dans le rock. Leur instrument de prédilection est donc la guitare électrique, mais ils restent utilisables sur une guitare acoustique, dans à peu près n'importe quel stle musical.

Comment l'écrire

Pour leur écriture dans une grille d'accord, ça ressemblera à ça : E5. Une lettre majuscule qui nous donne la fondamentale (comme pour tous les accords), suivi d'un "5" pour préciser qu'il s'agit d'un power chord. Dans le cas du E5 il s'agit donc d'un power chord de mi. Dans le cas d'un Ab5, il s'agira d'un power chord de la bémol.

Des accords décalables

Ces accords ont l'avantage d'être décalable, comme les accords barrés (mais en plus simple). Il est conseillé d'avoir vu le cours sur la construction des accords barrés afin de bien comprendre le principe des accords décalables. Ceux qui maitrisent déjà ces notions seront à l'aise pour la suite du cours, pour les autres, ne vous inquiétez pas si vous ne comprenez pas complètement les paragraphes qui viennent, ils ne sont pas indispensables pour faire des power chords.

La position principale du power chord

Pour décaler des accords, il faut évidement connaître la forme de base, qui est celle-ci :

Diagramme F5

On constate qu'il n'y a que trois cordes à fretter, et les trois cordes aigues doivent être bloquées.

Pour ceux qui connaissent un peu l'harmonie, vous constaterez que la corde la plus grave, la corde de mi, est jouée en case 1, ce qui nous donne la note fa. L'accord en question est donc un power chord de fa, qui se notera F5.

Décalons notre accord

On va pouvoir utiliser cette forme d'accord et la décaler sur l'ensemble du manche afin d'utiliser n'importe quelle autre note comme fondamentale. Si par exemple on se décale de quatre cases, ça nous donne :

Diagramme A5

L'index se retrouve en case 5, les deux autres doigts en case 7, et comme la fondamentale est maintenant un la, ça nous donne un power chord de la, c a d un A5.

Ca marche aussi sur la corde de la !

Un des gros avantages des power chords, qui simplifie leur apprentissage, c'est qu'on peut utiliser la même position que l'on vient de voir, mais avec la fondamentale sur la corde de la, avec les mêmes écarts de doigts et de cases. Petit exemple en case 3 de la corde de la :

Diagramme C5

On retrouve bien la même position, mais avec comme fondamentale un do en case 3 de la corde de la, ce qui nous fait un power chord de do, c a d un C5.

Mais pas sur les autres cordes

Attention ce pendant, cette position ne fonctionne que si la fondamentale est sur la corde de mi, ou la corde de la. Si on prends la fondamentale sur les autres cordes, il faudra utiliser d'autres positions que nous verrons dans la 3ème partie.

Modifier cette position

Il est possible de jouer les power chords avec une position un tout petit peu différente : en ne jouant que les deux cordes graves de la position, au lieu de jouer les trois. Ainsi, si on se place sur la case 3 de la corde de mi grave, au lieu de jouer 355xxx, on ne jouera que 35xxxx. Ca restera le même power chord, il aura juste une sonorité légérement différente.

Le doigté pour cette position

Comme on n'a que trois cordes à fretter pour faire un power chord, il y a plusieurs doigtés possibles. Voici les principaux :

Diagramme G5 doigté 1Diagramme G5 doigté 2Diagramme G5 doigté 3

Il n'y a pas vraiment un doigté à privilégier par rapport aux autres, ça va dépendre du contexte, de ce qui est joué avant et après, et de vos préférences. Essayez les et choisissez celui ou ceux que vous préférez !

Un petit mot sur la théorie

Pour finir cette première partie, nous allons détailler la théorie qui se cache derrière les power-chords. Mais que ceux qui n'aiment pas la théorie se rassurent, cette partie est facultative, donc n'hésitez pas à la zapper si ça ne vous intéresse pas.

Les notes

Un power chord est en fait constitué tout simplement de deux notes : une fondamentale, et une quinte juste.

Ca va sans doute surprendre certaines personnes, vu qu'un accord est normalement constitué de trois notes minimum. Hé oui, le power chord n'est pas vraiment un accord, c'est simplement un intervalle de quinte juste. Néanmoins par abus de langage, et comme on les utilise comme des accords, on va continuer de les appeler des accords de puissance.

Sur le manche

La position est assez simple à décrypter : sur la corde la plus grave on trouvera la fondamentale, sur la corde suivante se trouvera la quinte juste, et sur la troisième corde on retrouvera à nouveau la fondamentale, mais doublée à l'octave. C'est pour ça que cette troisième corde est facultative, vu que si on ne joue que les deux cordes graves il nous reste quand même la fondamentale et la quinte juste.

Pour résumer

Pour résumer la position à retenir, il suffit de placer l'index sur la corde de mi ou la corde de la, puis de placer deux autres doigts sur les deux cordes plus aigues, décalées de deux cases. Cette position est décalable sur l'ensemble du manche pour prendre la fondamentale dont on a besoin, et la corde la plus aiguë est facultative. Ne pas oublier également que les autres cordes sont bloquées, et ça sera tout bon !

La suite du texte arrivera très prochainement, regardez la vidéo en attendant !

Commentaires