Le saviez vous ? Vous pouvez publier vos reprises et booster vos vues Youtube grâce à T4A !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

L'harmonie pour les nuls 1 : les notes

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Dans ce cours nous allons voir la toute première chose à apprendre pour un débutant qui veut comprendre l'harmonie : les notes.

Prérequis pour ce cours : Aucun
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

La base pour comprendre la théorie, c'est de comprendre les notes et les intervalles (les écarts entre les notes). C'est un peu comme apprendre l'alphabet pour apprendre à lire/écrire. Au final, comme pour l'alphabet, c'est pas indispensable pour parler, mais les analphabètes sont généralement plutot limité dans la langue française.

Bref allons y :
On a 7 notes de base : do ré mi fa sol la si. Ca tout le monde les connait par coeur, donc pas de soucis jusque là. 
Première chose importante, apprendre à les réciter à l'envers (do si la sol fa mi ré do), et en partant de n'importe quelle note (genre mi fa sol la si do ré mi). Ca c'est très utile pour être à l'aise. Donc quand vous vous ennuyez, dans le métro, en voiture, au boulot, prenez une note au hasard, récitez les autres en montant, en descendant, prenez en une autre etc... Ca deviendra pas complètement naturel en 2 jours, mais à force ca viendra.


Ensuite, il faut qu'on s'attaque aux intervalles. Pour l'instant, il n'y a qu'une chose à retenir : les intervalles se quantifient en ton et en demi-ton. Un ton = deux demi-tons. Pas trop compliqué ? Par la suite chaque intervalle aura un nom (par exemple, 3 demi-ton = une tierce mineure), mais c'est pour plus tard. Par contre, il faut tout de suite prendre le réflexe de penser en tons ET en demi-tons. Dès qu'ont réfléchit à un intervalle, il faut penser aux deux valeurs, parce qu'après ça devient vite une grosse embrouille, et vous allez vous mettre à parler de 2,5 demi-tons au lieu de 2,5 tons (pour vulgariser, les 0,5 demi-tons ca existe pas dans notre musique actuelle).


Maintenant que vous avez comprit tout ca, on va connecter les notes et les intervalles. GO : 

Quand on prend les notes dans l'ordre (do ré mi fa sol la si do), il y a un ton entre chaque note, SAUF entre mi-fa et si-do, dans ce cas il n'y a qu'un demi-ton. Petit moyen mémotechnique : chaque note finissant en "i" est suivie d'un demi-ton. Donc par exemple, entre sol et la, un ton. Entre si et do, un demi-ton. Et évidemment, ca s'ajoute. Donc entre mi et sol, un ton et demi (c a d 1,5 tons, donc 3 demi-tons).

Donc entrainez-vous, prenez deux notes au hasard et calculez les tons et demi-tons entre ces deux notes. Et dans les deux sens : entre do et mi il y a 2 tons, mais entre mi et do il y a 4 tons.

Et là maintenant vous vous dites que si il y a un ton entre do et ré, il y a une note entre do et ré, un demi-ton au dessus de do, et donc un demi-ton en dessous de ré. Et bien ca c'est assez simple : quand vous prenez une note (n'importe laquelle), et que vous élevez d'un demi-ton, la note devient "dièse". Quand vous descendez une note d'un demi-ton, elle devient "bémol".
Par exemple : do + 1/2 ton = do dièse. Sol - 1/2 ton = sol bémol. 
Et maintenant les trucs bizarres : fa est située un demi-ton au dessus de mi. Hors mi# est située également un demi-ton au dessus de mi. Donc mi# = fa. Une autre : un demi-ton au dessus de do, c'est do#. Un demi-ton en dessous de ré, c'est réb. Hors, il n'y a qu'un ton entre do et ré, ce qui fait qu'il n'y a qu'une note "entre" do et ré. Donc do# = réb. 
Donc oui, il existe plusieurs noms pour une même note. Non ce n'est pas inutile, il y a des raisons harmoniques et historiques.
Dernier petit truc bizarre avec ca : si vous prenez un do# (donc un demi-ton au dessus de do), vous pouvez aussi diéser cette note. Ca nous donnera do##, un demi-ton au dessus de do#, donc un ton au dessus de do, donc un ré en fait. Théoriquement il est possible de s'amuser avec des triples-dièses ou autre, mais là il n'y a plus aucun intérêt.

Si vous avez tout compris, n'essayez pas de tout retenir par coeur. Ecrivez tout ces trucs là, faites des schémas, vraiment ,ne laissez rien au hasard, on oublie trop vite une note ou un demi-ton quelque part. Donc pour éviter les erreurs d'inattention, écrivez, et relisez-vous.


Voilà, pour résumer ce qu'il faut retenir:
- do ré mi fa sol la si do, dans tout les sens
- un ton entre chaque note, sauf entre mi-fa et si-do (un demi-ton seulement)
- # = note + 1/2 ton. b = note - 1/2 ton.
- certaines notes portent plusieurs noms.
Pour résumer ce que vous devez faire :
- Réciter les notes à l'endroit et à l'envers en partant de n'importe quelle note
- Calculer les intervalles entre différentes notes, en tons ET en demi-tons
- Vous amuser avec les dièses, bémols, et trouver les notes qui ont plusieurs noms

Voilà, pour l'instant c'est très théorique, mais on peut difficilement attaquer la suite sans être un minimum à l'aise avec les noms des notes. Tout ca est évidemment plus facile à faire en vrai (avec des schémas et tout), donc si jamais il y a le moindre truc que vous ne comprenez pas ou qui vous parait obscur, posez vos questions sur le forum, je reformulerais de façon plus claire.

Commentaires