Vous aimez T4A ? Suivez-nous sur twitter pour ne louper aucune news !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Le palm-mute pour les débutants

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Dans ce cours nous allons étudier les bases de la technique du palm-mute, qui est très utilisé dans beaucoup de rythmiques rock, hard rock et métal.

Prérequis pour ce cours : L'aller-retour pour les débutants,
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Le palm-mute est une technique main droite qui consiste à étouffer légérement les cordes avec la paume de la main, afin d'obtenir un son étouffé et percussif, très prisé dans les rythmiques rock. Le jeu de la main gauche n'est pas changé, on peut faire du palm-mute sur des mélodies, des accords, des arpèges et à peu près tout ce qu'on veut, le palm-mute n'influe que sur la sonorité des notes. Pour travailler tout ça on va découper le cours en trois parties : 

  • dans la première partie, on s'intéressera juste au mouvement de base, avec de simples coups vers le bas sur une seule corde. On étudiera en détail la position pour avoir un palm-mute correct et apprendre à gratter correctement les cordes
  • dans la deuxième partie on abordera deux choses plus compliquées : l'aller-retour en palm-mute et le changement de cordes. Il faut bien évidemment une bonne maitrise de base du palm-mute pour s'attaquer à cette deuxième partie, mais nous verrons quelques astuces pour faciliter ce travail
  • dans la troisième partie, nous verrons un détail très important : alterner les coups avec et sans palm-mute, technique que l'on retrouve très souvent dans les rythmiques en palm-mute

N'oubliez pas qu'il s'agit d'une nouvelle technique, et que ça prendra du temps afin qu'elle devienne naturelle. N'hésitez donc pas à regarder ce cours en plusieurs fois, et de bien prendre le temps d'assimiler chaque notion au fur et à mesure.

Le mouvement de base

Avant de commencer, sachez que le palm-mute est majoritairement utilisé sur les guitares électriques, mais c'est également applicable sur une guitare folk ou classique. Néanmoins, c'est une technique qui reste plus facile à travailler sur une guitare électrique, donc si vous avez le choix, prenez une électrique. Ne vous inquiétez pas si vous n'avez qu'une guitare folk ou classique, vous pouvez quand même commencer à travailler cette technique, le mouvement est exactement le même.

La technique du palm-mute a pour but de changer la sonorité d'une note que vous grattez. Au lieu de laisser la note résonner, on va légérement l'étouffer avec la main droite afin d'avoir un son plus percussif, plus sourd, et qui ne dure pas. Voyez la vidéo (0:40) pour entendre la différence.

Voyons déjà comment on écrit le palm-mute sur une tablature, histoire de savoir quand on devra l'appliquer. L'écriture est très simple, on se contente de placer un petit "P.M." au dessus d'une note (P.M. pour palm-mute), ce qui signifie que cette note devra être jouée en palm-mute. Lorsque l'on joue plusieurs notes à la suite en palm-mute, on va généralement écrire P.M. au dessus de la première, et mettre un trait au dessus des autres notes. Petit exemple :

Exemple écriture palm-mute

Sachez qu'on peut faire du palm-mute sur n'importe quelle corde, mais c'est beaucoup plus facile à faire sur les cordes graves. Donc commencez par travailler sur la corde de mi grave, puis à mesure que vous progressez essayer sur les cordes plus aigues. De plus cette technique est majoritairement utilisée pour sur les cordes graves, pour le jeu en rythmique, donc ce n'est pas dramatique si vous ne travaillez pas sur les cordes aigues.

On peut également appliquer cette technique aussi bien sur des coups vers le bas que sur des coups vers le haut, mais nous allons nous concentrer sur les coups vers le bas dans cette première partie. Les coups vers le haut seront abordés dans la deuxième partie, et je vous déconseille d'essayer de les travailler tant que vous n'avez pas déjà une bonne maitrise des coups vers le bas en palm-mute.

Un dernier point important à noter avant d'aborder cette technique, elle ne change en rien ce qui est joué à la main gauche. Elle peut être appliqué sur des cordes frettées, des cordes à vide, sur des accords, des arpèges ou à peu près n'importe quoi, dans tous les cas le mouvement de la main droite sera exactement le même. C'est pourquoi je vous conseille de commencer à travailler sur des cordes à vide, sans vous occuper de la main gauche, afin de vous concentrer sur la main droite.

La technique n'est pas facile à décrire précisément à l'écrit, c'est pourquoi je vous conseille de jeter un oeil à la vidéo (2:45) pour bien voir le placement et le mouvement. Pour faire simple, on va utiliser toute la zone de notre paume située entre la base du petit doigt et le poignet. Toute cette partie de chair va être placée directement sur le chevalet de la guitare. Commencez par placer votre main "perpendiculairement" aux cordes, avec le pouce qui s'éloigne de la guitare, et avec la partie de votre paume juste derrière le chevalet (à l'opposé du manche, du coté ou les cordes ne vibrent pas). Une fois que vous êtes dans cette position vous allez tout simplement applatir votre main sur les cordes, de façon à ce que votre paume vienne "déborder" sur les cordes. C'est ce débordement de la paume sur les cordes qui aura pour effet de les étouffer légérement.

Pour voir si le palm-mute est réussi, il faut jouer des notes afin d'écouter le résultat. Prenez la note que vous voulez (la corde de mi grave à vide marche très bien pour un premier essai), et jouez là normalement, sans palm-mute. La note va naturellement résonner. Si vous jouez la même chose avec la technique décrite précédemment, vous entendrez la même note, mais celle-ci ne résonnera pas.

Faites tout de suite attention à ne pas jouer un bloqué de corde. Si votre paume déborde trop sur les cordes, vous ne pourrez plus jouer de notes du tout, et on se retrouvera avec un son percussif. Avec le palm-mute par contre, on peut vraiment entendre la hauteur de la note, et jouer des mélodies si on le souhaite. La seule chose qui change, c'est la durée de résonance de la note.

Entrainez vous déjà sur la corde de mi grave, juste avec des coups vers le bas. Essayez de trouver un bon niveau de palm-mute, ni trop, ni pas assez. Par la suite vous pourrez apprendre à faire varier la sonorité en laissant déborder plus ou moins de chair pour maitriser complètement la technique du palm-mute. Mais dans un premier temps essayez déjà de jouer proprement, avec un niveau de palm-mute constant entre les notes. Assurez vous également de ne pas appuyer sur les cordes avec votre paume. Cette pression risque de trop étouffer les cordes, et également de fausser les notes. La main doit juste être en contact.

Une des difficultés du palm-mute, c'est le fait que la main est forcément fixé au chevalet, et çà réduit grandement nos capacités de mouvement. Pour gratter les cordes, on ne pourra plus utiliser le mouvement du poignet habituel, il faudra se contenter de bouger les doigts qui tiennent le médiator, c'est à dire le pouce et l'index, en essayant de garder le reste de la main immobile.

Faites attention à ne pas aller trop vite dans cet apprentissage. N'essayez pas tout de suite de faire de l'aller-retour, des changements de cordes ou des mélodies complexes. Votre première priorité est d'avoir un palm-mute propre, constant, et maitrisé. Travaillez bien ça sur des cordes à vide, et une fois que vous arriverez à appliquer cette technique correctement, vous pourrez passer à la partie suivante pour aller un peu plus loin.

Les coups vers le haut, et les changements de cordes

Pour aller plus loin, on va aborder dans cette deuxième partie deux nouveaux éléments : les coups vers le haut, et les changements de cordes. La technique de base ne change pas, c'est toujours le même concept de placer votre main de façon à avoir un peu de chair en contact avec les cordes. Je vais juste vous donner quelques astuces pour faciliter l'apprentissage de ces notions un peu plus complexes. Comme dit dans la partie précédente, assurez vous d'avoir bien travailler la technique de base sur des coups vers le bas avant de vous attaquer à tout ça.

Commençons par voir les coups vers le haut. Ceux-ci vont être alternés avec les coups vers le bas afin de faire de l'aller-retour. Beaucoup de gens éprouvent des difficultés à faire des coups vers le haut en palm-mute, et souvent la raison principale est que le mouvement vers le haut n'est pas maitrisé, même sans palm-mute. Le problème principal est que beaucoup de gens ont tendance à faire un coup vers le haut beaucoup trop grand, la main bouge beaucoup trop, et ça pose un gros problème lorsque celle-ci est fixée au chevalet pour le palm-mute.

Pour améliorer tout ça, travaillez l'aller-retour avec ET sans palm-mute, en vous concentrant vraiment sur l'économie de mouvement. Essayez de limiter au maximum le mouvement de votre main lors du coup vers le haut, et assurez vous de ne jamais décoller votre main du chevalet lorsque vous êtes en palm-mute. Comme d'habitude, travaillez extrêmement lentement pour commencer afin d'améliorer la précision de votre mouvement.

Voyons maintenant les changements de cordes, qui représentent pas mal de difficultés, et qui nécessite divers exercices suivant les cas.

Le cas le plus facile, c'est lorsque votre palm-mute va être joué uniquement sur deux ou trois cordes adjacentes. Par exemple, les cordes de mi grave, la et ré. La clé dans cette situation est de s'arranger pour muter les deux ou trois cordes en même temps. Placez votre paume de façon à toucher les cordes, et essayez de les gratter indépendamment sans bouger votre paume.

Malheureusement ça ne suffira pas, car dans certains cas on sera amené à jouer sur plus de cordes, et on ne pourra pas bloquer toutes les cordes de façon uniforme. Dans ce cas là il faudra apprendre à ajuster la position de notre main droite de façon à étouffer les cordes à jouer au fur et à mesure. Ca demande de l'entrainement, réussir à décaller la main sans la décoller du chevalet, et toujours maitriser le niveau de palm-mute au passage.

Tout ces changements de cordes vous demanderont du travail et de l'entrainement. Il n'y a pas d'astuces spécifiques pour vous aider à faire tout ça, juste les conseils habituels. Commencez très lentement, soyez toujours attentif à ce que vous faites, travaillez progressivement (commencez par enchainer du palm-mute sur deux cordes, puis trois, puis quatre etc...) et petit à petit vous finirez par y arriver.

Alterner avec et sans palm-mute

Pour conclure ce cours sur le palm-mute, nous allons apprendre quelques petitse astuces pour alterner rapidement le jeu avec et sans palm-mute. C'est une technique très importante à étudier, car dans beaucoup de cas le palm-mute sera joué en alternance avec des notes normales.

Pour travailler ça, on va tout de suite voir un exemple classique de rythmique en palm-mute :

Exemple de rythmique avec du palm-mute

On commence avec un power-chord en case 2 de la corde de la et en case 4 de la corde de ré. Le premier coup est une croche, qui va être jouée vers le bas, et qui ne sera pas palm-muté. Une fois que ce coup est joué, on va avoir une série de six doubles-croches à jouer en aller-retour, juste sur la corde de la, et en palm-mute. Tout cet exercice sera à jouer en boucle, et il faudra se concentrer sur l'alternance avec palm-mute/sans palm-mute.

Pour bien réussir ça, on va commencer par placer notre main droite en position de palm-mute. Même si on ne commence pas par un coup en palm-mute, on s'y place quand même. On vérifie que le palm-mute est propre, et on s'assure que la sonorité correspond à ce que l'on recherche. Pour jouer notre premier coup sur le power-chord, on va devoir décoller notre main du chevalet. On va essayer de la décoller le moins possible, un cm, pas plus, sans la décaler vers le haut ou vers le bas. Une fois la main levée, on peut simplement gratter les cordes, en essayant de ne pas trop bouger la main. Une fois que coup est fait, il nous reste plus qu'à reposer notre main dans la même position ou elle était, et on est prêt à enchainer avec le palm-mute.

Evidemment ça demande de l'entrainement, mais à force de travailler cet exercice, vous arriverez à lever et reposer la main correctement, sans "perdre" votre palm-mute, et en rythme.

En parlant de rythme, faites attention à ne pas poser la main trop vite après le coup sur le power-chord. La note doit résonner pendant un demi-temps, et ce n'est qu'au bout de ce demi-temps qu'on va reposer la main. Le but du jeu au final sera d'être capable de poser la main en même qu'on gratte notre coup en palm-mute, dans le même mouvement. Encore une fois, ça demande de l'entrainement afin de réussir à appliquer cette technique de façon fluide.

Voilà à peu près tout ce qu'il y a à dire sur le palm-mute. Allez y lentement, entrainez vous bien, soyez attentifs au son, et accélérez progressivement à mesure que votre technique se développe.

Commentaires