A ne pas manquer : Les tablatures en vidéo, apprenez comment jouer vos chansons préférées !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Le rythme 3 : Les contretemps

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Troisième épisode de nos cours sur le rythme, après les noires, les blanches, les rondes et les croches, nous allons apprendre les contretemps !

Prérequis pour ce cours : Introduction au rythme pour les débutants, Le rythme 2 : Les croches,
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Ce nouveau chapitre est un cours un peu spécial, qui change des cours précédents. En effet, plutôt que de voir un nouveau symbole rythmique, nous allons avant tout travailler ensemble un "concept" rythmique, qui se nomme le contretemps. Rassurez vous, nous apprendrons aussi au passage l'utilisation du demi-soupir, qui nous servira justement pour créer des contretemps.

Pour ce cours deux parties suffiront, la première partie s'attardera sur la notion de contretemps, et l'écriture de ceux-ci. Puis nous passerons directement à la deuxième partie dans laquelle nous verrons comment travailler les contretemps, avec quelques astuces qui pourront vous aider et quelques pistes pour créer vos propres exercices.

Attention cependant, ce cours n'est pas à prendre à la légère, il faut impérativement une bonne maitrise des croches avant de s'y attaquer, et il faut le travailler à fond, car on croisera des contretemps partout dans les rythmes.

Qu'est ce qu'un contretemps

Pour cette première partie, on va commencer par apprendre ce qu'est un contretemps. Il faut savoir que le contretemps, c'est avant tout un "concept", et pas un nouveau symbole rythmique. Il y a différentes façons d'écrire les contretmeps en musique, on va en étudier une aujourd'hui, qui nous permettra de bien travailler cette notion, et nous verrons d'autres façons de les écrire plus tard.

Le demi-soupir

Le seul symbole que nous allons ajouter à notre répertoire pour écrire les contretemps, c'est cleui ci :

Image demi-soupir

Il porte le doux nom de demi-soupir, c'est un silence (donc qu'on ne doit PAS jouer), et il a la même durée qu'une croche, c'est à dire un demi-temps. Le demi-soupir est l'équivalent d'une croche qu'on ne joue, et qui correspond donc à la moitié d'un soupir (d'ou le nom de demi-soupir).

Un premier exemple

On va commencer par reprendre un rythme comprenant des noires et des croches, le même genre de rythme qu'on a vu dans le cours précédent :

Premier exemple de rythme, sans demi-soupir

Si vous êtes à l'aise avec les noires et les croches, vous saurez que la noire tombe sur le temps 1, la première croche sur le temps 2, la deuxième croche sur le "et" du 2, puis les deux dernières noires sur les temps 3 et 4. Et si vous n'êtes pas à l'aise avec les noires et les croches, retournez travailler le cours de rythme précédent.

Ajoutons un demi-soupir

Nous allons maintenant remplacer la première croche par un demi-soupir, ce qui nous donne :

Deuxième exemple de rythme, avec demi-soupir

Comme le demi-soupir a la même durée que la croche, il ne change rien au reste de la mesure, les temps 1 3 et 4 restent tels quels. Du coup, la seule différence de rythme entre la version avec et la version sans demi-soupir se fait au moment du 2. Tout le reste est identique.

C'est un contretemps !

En ayant fais cette petite modification, nous avons créé un contretemps, sur le deuxième temps. C'est le principe du contretemps : on ne joue pas sur le temps, mais on joue sur le "et" de celui ci.

Encore une fois, il y a d'autres façons d'écrire les contretemps, mais ça sera abordé plus tard. On va déjà s'habituer à ce concept, on va s'entrainer à jouer sur le "et" sans avoir joué sur le temps précédent. Au final, on s'en moque de savoir comment le contretemps est écrit, l'essentiel c'est de maitriser cette petite figure rythmique et de pouvoir la caser ou on veut.

La suite du texte arrive très prochainement, regardez la vidéo en attendant !

Commentaires