Vous aimez T4A ? Partagez Tabs4acoustic.com ! Cliquez sur nos boutons Facebook, Google, Twitter, Youtube...
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Protégez vos oreilles !

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Les oreilles c'est super cool ! Surtout pour un musicien, c'est notre outil de travail le plus important. C'est pourquoi nous allons voir comment les protéger dans ce cours afin de les garder en bonne santé.

Prérequis pour ce cours : Aucun
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Si vous êtes musicien, avoir de bonnes oreilles est important. Nos oreilles sont après tout notre outil de travail principal. Le problème c'est que nos oreilles sont fragiles, et si on veut les garder en bonne santé on doit en prendre soin. Du coup nous allons parler dans ce cours des risques liés à nos oreilles et quelles mesures prendre pour les réduire.

Mais avant de commencer, un petit avertissement: je ne suis pas médecin, je ne suis pas ORL, je ne fais pas partie du corps médical. Pour cette raison, je ne parlerais pas dans ce cours de traitement ou remèdes pour les problèmes médicaux liés à l'audition. On va uniquement et exclusivement se focaliser sur la prévention. Si vous avez (ou pensez avoir) des problèmes d'auditions, allez voir directement un médecin.

Mieux vaut prévenir que guérir

Tout le monde connaît cette phrase, "mieux vaut prévenir que guérir". Mais malheureusement peu de gens appliquent cet adage. Il est particulièrement important à garder en tête lorsque l'on parle d'audition, puisqu'il y a très très peu de problèmes que l'on peut corriger quand il s'agit de nos oreilles. Rares sont les situations ou l'on peut "guérir" un problème d'audition.

Partez du principe que tout dégât sera permanent. Ce n'est même plus "mieux vaut prévenir que guérir" qu'il faut avoir en tête, mais plutôt "mieux vaut prévenir parce qu'on peut pas guérir".

Les risques pour votre audition

Apprendre à se protéger c'est bien, et vous verrez dans la suite de ce cours que ce n'est pas très difficile, mais pour le faire bien il faut d'abord comprendre les risques auxquels on expose nos oreilles. Il y a deux facteurs de risques principaux à prendre en compte.

L'intensité du son

Lorsque vos oreilles sont exposées à des sons forts ou très forts, celles-ci peuvent se détériorer. Des travaux avec des outils électriques, un concert avec la musique à fond, un avion qui passe très près de vous, tout ça peut causer des dégâts à vos oreilles, à cause de l'intensité du son.

La durée d'exposition

Si l'intensité du son parait logique comme facteur de risque, beaucoup de gens ne se rendent pas compte que la durée d'exposition au son a également un rôle à jouer. Plus vous restez longtemps exposé à un son fort, plus il y a de risques de dégâts.

Il faut se protéger des deux

Il faut bien garder ça en tête. Parce que si ça parait logique de ne pas s'exposer à des sons très forts, on ne se rend pas compte que des sons moyennement forts auxquels on est exposés longtemps peuvent faire tout autant, voir plus de dégâts.

Les gestes de prévention

Maintenant que l'on connaît les risques, comment faire pour s'en protéger? Et bien il y a plusieurs petites habitudes à prendre pour garder des oreilles en bonne santé.

Limitez la durée d'exposition

Votre première protection, et la plus facile à exploiter, est de limiter votre durée d'exposition. Dès l'instant ou vous vous retrouvez dans une situation bruyante, faites des pauses régulièrement. Si vous êtes à un concert par exemple, sortez 5-10 minutes pour prendre l'air. Il vaut mieux rater un morceau du concert que de rater tous les morceaux de tous les autres concerts du reste de votre vie si vous devenez sourd.

Et lorsque l'on fait une pause, il s'agit d'une vraie pause pour vos oreilles, donc au calme. Ne sortez pas d'un concert pour prendre l'air et immédiatement mettre vos écouteurs dans vos oreilles avec la musique à fond, ce n'est pas une vraie pause.

Baissez le volume

Un autre réflexe très important à prendre c'est de baisser le volume. Ce n'est pas applicable tout le temps (n'essayez pas d'aller voir l'ingénieur du son à un concert pour baisser le volume, vous allez subir des dégâts, mais pas aux oreilles), mais ça reste une bonne habitude à prendre lorsque vous avez le contrôle du volume.

Si vous êtes en train d'écouter de la musique à fond, ou de jouer de la guitare sur un gros ampli, baissez le volume. Je sais que c'est un peu frustrant, parce que c'est très plaisant d'être inondé de son, mais ça ne vaut pas le coup si ça vous cause des problèmes pour le reste de votre vie. Soyez raisonnable, baissez le volume, votre futur vous vous remerciera.

Dernier détail concernant le volume: soyez d'autant plus vigilant avec les casques et les écouteurs. Si vous écoutez ou jouez de la musique avec des enceintes normales, le son se propage partout et il n'y en a qu'une petite partie qui va impacter vos oreilles. Avec un casque par contre, tout va directement dans vos oreilles, et c'est trompeur. Vous aurez parfois l'impression que le son dans votre casque est moins fort que le son sur vos enceintes, mais il peut causer bien plus de dégâts. Faites vraiment attention avec ça.

Les protections auditives

Malheureusement, dans certaines situations, vous ne pourrez ni limiter le volume, ni la durée d'exposition. Si vous travaillez dans un milieu bruyant (genre BTP) ou si vous même vous jouez dans un groupe pour un concert, vous ne pourrez pas vraiment baisser le son ou prendre des pauses quand vous voudrez.

Dans ces situations, vous n'avez pas d'autres choix que de se rabattre sur les protections auditives pour protéger vos oreilles. Mais soyons clair: rien ne vous empêche d'utiliser aussi des protections auditives même lorsque vous avez le contrôle du volume et du temps d’exposition, mieux vaut trop de protection que pas assez.

Les protections auditives c'est un peu la jungle par contre, il existe plein de protections différentes, donc on va essayer de les séparer dans différentes catégories pour que vous y voyez un peu plus clair. Ainsi vous saurez lesquelles sont les plus adaptées à votre utilisation.

Les casques de chantier

On va commencer par les casques anti-bruit, ceux qui sont gros et moches. Ces casques sont généralement très chers, très performant, mais malheureusement ils ne sont pas très confortables. Et en plus de ça, ils ne sont pas très musicaux.

Ce que ça veut dire, c'est qu'il vont certes baisser l'intensité du son qui va atteindre vos oreilles, mais pas de façon égale. Ils vont probablement baisser les aigus beaucoup plus que les graves, ce qui va avoir pour effet de réduire grandement la qualité sonore de ce que vous écoutez.

Ces casques sont donc très appropriés pour des travaux avec des outils électriques, mais ils ne sont pas top pour écouter ou jouer de la musique. Si vous jouez souvent du marteau piqueur, ça reste un investissement très intéressant.

Les bouchons d'oreille

Pour une utilisation plus courante, les bouchons d'oreilles sont beaucoup plus pratiques que les casques de chantier. On va trouver plein de différents types de bouchons, depuis les moins chers en mousse jusqu'à des modèles plus évolués en silicone.

Le premier avantage de ces bouchons, c'est qu'ils coûtent vraiment pas cher. Les premiers prix seront à moins de 1€, ils sont même souvent distribués gratuitement dans les concerts, et ça monte jusqu'à 30-40€ pour des bouchons plus haut de gamme.

Dans les autres avantages, ils sont discrets (ils dépassent à peine de vos oreilles) et ils sont généralement plus confortables. Il y a beaucoup de variation en terme de taille et de modèle, il ne faut pas hésiter à en essayer plusieurs pour trouver ceux qui vous conviennent le mieux, mais ce n'est pas très difficile de trouver des bouchons qu'on peut porter plusieurs heures sans trop de gène.

La quantité de réduction du volume va généralement être moins bonne que sur les gros casques de chantier (à moins d'aller vraiment dans les bouchons très haut de gamme, voir plus bas), mais ils sont généralement plus musicaux et respectent donc mieux le son que vous allez entendre.

Globalement, des bons bouchons d'oreilles représentent un très bon investissement si vous allez souvent voir des concerts. Le son sera suffisamment bon pour pouvoir profiter du concert, tout en protégeant vos oreilles.

Les bouchons d'oreille sur mesure

Dernière option, les bouchons d'oreille sur mesure. Ces bouchons sont réalisés par des audio-prothésistes, moulés directement sur vos oreilles. Ca va apporter un énorme confort, si ils sont vraiment bien fait vous ne les sentirez presque pas, mais ça coûte du coup beaucoup plus cher puisqu'ils sont fait pour vous et vous uniquement.

Mais il y a un autre avantage non-négligeable: ces bouchons sur mesure sont très souvent fait exprès pour les musiciens. Ca veut dire qu'ils vont avoir une excellente réduction du volume pour bien protéger vos oreilles, tout en gardant une excellente transparence du son pour avoir la qualité de son maximum.

Vu le coût que ça représente, ce n'est pas pour tout le monde. Mais c'est un investissement qui vaut largement le coup pour tous les professionnels de la musique qui doivent à tout prix protéger leurs oreilles. Pensez à ce genre de bouchons comme si c'était des lunettes, ça coûte cher mais ça évitera que vos oreilles se dégradent, et vous pourrez les garder longtemps.

La qualité du son

Avant de conclure ce cours on va juste revenir un instant sur la notion de qualité sonore. Lorsque vous mettez des protections auditives, quelles qu'elles soient, vous aurez toujours une dégradation de la qualité du son, même si celle-ci est minime.

Mais n'oubliez pas que dans beaucoup de situations vous n'êtes pas obligés d'avoir la meilleure qualité de son possible. Si vous faites une répét' chez un pote ou si vous travaillez votre guitare le soir au casque, la qualité de son n'est vraiment pas le point le plus important.

Il vaut mieux sacrifier la qualité sonore sur l'instant avec des bouchons, même mauvais, plutôt que de détruire vos oreilles et se retrouver avec un son pourri dans vos oreilles pour le reste de votre vie. Pensez au long terme, pas au court terme.

Commentaires