Vous aimez T4A ? Suivez-nous sur twitter pour ne louper aucune news !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Comment gratter les accords aux doigts

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Pour jouer des accords à la guitare, on peut choisir le médiator, ou on peut choisir les doigts. Dans ce cours nous allons donc voir une technique utilisable par les débutants afin de faire de beaux accords aux doigts.

Prérequis pour ce cours : Apprendre à lire et jouer les accords à la guitare,
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Jouer les accords aux doigts, ce n'est pas une science exacte. Il existe plein de méthodes différentes, qui ont toutes une sonorité particulière. Le but du jeu pour un débutant n'est pas de toutes les connaitre (même pour un guitariste avancé ça ne sert pas à grand chose), mais de trouver une technique qui ne vous limitera pas. Il faut donc être capable de jouer aux doigts à n'importe quelle vitesse et avec des nuances. Bien évidemment tout ça ne se fera pas en 5 minutes, mais nous allons aborder les bases dans ce cours.

On va commencer par aborder quelques généralités dans la première partie pour discuter de tout le concept du jeu aux doigts. Nous verrons ensembles une technique de base qui conviendra à tous les débutants dans la deuxième partie. Puis dans la troisième partie nous verrons tous les détails et conseils à connaître pour maîtriser cette technique. Et nous finirons avec des exercices afin de s’entraîner dans la quatrième partie.

Quelques généralités

Si vous avez déjà observé des guitaristes qui jouent sans médiator, vous aurez peut-être remarqué qu'ils utilisent beaucoup de techniques et mouvements différents pour gratter leurs accords. C'est normal, contrairement au médiator, il y a plein de mouvements différents que l'on peut apprendre pour gratter les accords aux doigts.

Le but de ce cours n'est pas de vous montrer toutes les méthodes qui existent, tellement il y en a. Je vais plutôt vous proposer une méthode simple, assez facile à appliquer, et qui vous permettra de jouer correctement dans la plupart des cas.

Cependant, si vous vous en sentez capables, n'hésitez pas à expérimentez. Peut-être que vous trouverez un placement de doigt avec lequel vous serez plus à l'aise, ou qui vous procurera un son meilleur.

Quand à la question de savoir "quel est l'intérêt d'utiliser différentes méthodes ?" Et bien c'est tout simplement parce que chaque technique va produire un son différent. Du coup, ça devient purement une question de gouts. Si une technique vous plait au niveau de la sonorité, rien ne vous interdit de la travailler. Si au contraire vous en trouvez une qui ne vous plait pas, personne ne vous forcera à la travailler.

La position et le mouvement

On va commencer par regarder de près la position de la main droite nécessaire pour cette technique. On va joindre le pouce et l'index ensembles, comme si on tenait un médiator, et les autres doigts resteront inutilisés (vous pouvez les replier ou les laisser détendus).

Dans cette position, c'est l'ongle de l'index qui va gratter les cordes lorsque l'on fera un coup vers le bas, et c'est l'ongle du pouce qui va gratter les cordes pendant un coup vers le haut.

Il faut cependant faire très attention au mouvement, car il n'est pas facile à maîtriser. Comme pour le travail au médiator, il faut s'assurer que ce soit le poignet qui serve de moteur au mouvement. Idéalement, l'avant-bras n'a pas besoin de bouger, c'est la souplesse du poignet qui va tout faire.

Pour acquérir cette souplesse, forcez vous vraiment à ne pas bouger l'avant-bras, concentrez vous pour faire le mouvement avec votre poignet, seule votre main doit bouger, et détendez vous.

Avec cette technique et un mouvement souple, vous pourrez jouer à peu près tout ce que vous voulez. Seulement si vous venez d'essayer, vous risquez de ne pas y arriver du premier coup. C'est pourquoi nous allons voir quelques conseils et astuces pour vous aider.

Quelques détails et conseils

Le premier point abordé concerne la longueur de vos ongles. Vous pouvez jouer avec les ongles courts, ou les ongles longs, les deux sont possibles, mais il faut s'assurer que vos ongles soient à peu près de la même longueur. Lorsque vous joignez votre pouce et votre index, il ne faut pas que l'un des deux ongles dépasse par rapport à l'autre, sinon vous risquez fortement d'accrocher sur les cordes.

Si jamais vous avez un ongle qui est plus long que l'autre, vous pouvez toujours avancer/reculer un peu l'un de vos doigts pour "équilibrer" le tout.

Pour s'aider encore plus à ne pas raccrocher les cordes, on va aussi s'aider du poignet. Lors d'un coup vers le bas, on va faire une légère rotation de la main, de façon à ce que le pouce s'éloigne des cordes et que l'index soit mis "en avant". Ainsi on s'assure que l'index grattera les cordes et le pouce ne raccrochera pas.

Pour les coups vers le haut, c'est le même principe mais dans l'autre sens : on va tourner légérement notre main pour mettre l'index en retrait.

Faites attention tout de même à ne pas trop lever votre poignet. Il faut que le dos de votre main reste à peu près dans l'alignement de votre avant-bras si vous voulez avoir la meilleure technique et le meilleur son.

Le dernier détail à aborder afin d'avoir un bon son, c'est qu'il faut avoir des coups secs au niveau du poignet. Attention, ça doit rester souple, mais votre coup doit être rapide, et vos doigts ne doivent pas "traîner" sur les cordes.

Quelques exemples pour s'entrainer

Malgré tout ce qu'on a vu dans les parties précédentes, ça ne viendra pas du premier coup. Rassurez vous, c'est normal, ça demande de l’entraînement. C'est pourquoi on va voir dans cette quatrième partie quelques exercices afin de vous permettre de vous entraîner, et petit à petit acquérir cette technique.

On va commencer notre premier exercice avec un bloqué de cordes à la main gauche : il suffit de plaquer nos doigts sur les cordes pour les étouffer et avoir un son sec. On pourra ainsi se concentrer complètement sur le mouvement de la main droite pour commencer.

On va ensuite tout simplement faire des coups vers le bas. Il faut les faire lentement et réguliers. Concentrez vous sur votre main droite : assurez vous que c'est le poignet qui fait le mouvement, qu'il est souple, que c'est bien l'ongle de l'index qui vient gratter les cordes, que votre mouvement est sec et sonne bien. Faites plein de coups vers le bas à la suite, jusqu'à ce que le mouvement devienne naturel.

Pour le deuxième exercice, on va faire exactement la même chose, mais avec des coups vers le haut. Attention, le mouvement est plus difficile à maîtriser, donc travailler encore plus cet exercice. Pensez à faire la petite rotation du poignet qu'on a abordé dans la troisième partie, et entraînez vous.

Une fois que vous avez travaillé ces deux premiers exercices, on va les mélanger pour faire le troisième exercice : on fait un coup vers le bas, puis un coup vers le haut, puis un coup vers le bas etc... Les conseils des exercices précédents s'appliquent toujours, pensez juste à placer votre main correctement avant chaque coup. N'hésitez pas à le faire très lentement, à bien décomposer le mouvement, afin d'avoir des coups bien propres à chaque fois.

Ces trois premiers exercices représentent vraiment la base de cette technique. Travaillez tous les jours, quelques minutes par jour, pendant de longues semaines. Petit à petit ce mouvement va devenir de plus en plus naturel, et vous arriverez à faire ce mouvement proprement sans même avoir besoin d'y penser.

Une fois que ce mouvement commence à être maîtrise, vous pouvez faire exactement les mêmes exercices, mais en remplaçant le bloqué de cordes de la main gauche par un accord. Prenez un mi mineur ou un autre accord qui utilise les six cordes, ne changez pas d'accord pendant l'exercice, contentez vous de faire à nouveau des coups vers le bas, des coups vers le haut, ou les deux alternés.

Cette fois ci concentrez vous bien sur le son par contre. Essayez de ne pas jouer trop fort, ou trop faible. Ne laissez pas traîner vos doigts, assurez vous que le son est sec, le mouvement rapide, et que tout sonne bien.

Essayez de faire des nuances ensuite, jouez pas fort, puis fort, essayez tout plein de nuances différentes, et passez votre temps à écouter votre guitare pour vous assurer que le son vous plaît.

Une fois que tout ça c'est fait, vous pourrez utiliser cette technique dans des rythmiques, et les appliquer sur des grilles d'accords afin de jouer vos premiers morceaux aux doigts.

Commentaires