Le saviez vous ? Nous proposons un dictionnaire d'accordage référençant de près de 100 accordages guitare !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Comment retrouver les notes sur le manche

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Dans ce cours nous allons nous attaquer à un exercice indispensable pour tout guitariste qui se respecte : retrouver les notes sur le manche. Pas d'inquiétude, ce n'est pas très difficile, et c'est à la portée de n'importe quel débutant !

Prérequis pour ce cours : L'harmonie pour les nuls 1 : les notes,
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Dans le cours d’aujourd’hui nous allons aborder une notion théorique simple et quasiment indispensable pour les débutants. Il s’agira de retrouver les notes sur notre manche de guitare. Mais ne vous inquiétez pas, si le terme « théorie » vous fait peur, il n’y a rien de très difficile dans cet exercice. Il faut juste se servir un petit peu de notre tête !

Nous allons décomposer ça en trois parties. Dans la première partie nous verrons concrètement comment retrouver les notes sur le manche. On en profitera pour rappeler quelques notions essentielles concernant les notes. Nous ferons ensuite une deuxième partie qui vous proposera des exercices pour vous entrainer à retrouver les notes sur le manche. Quelques minutes par jour suffiront pour des progrès fulgurants. Et enfin dans la dernière partie nous aborderons quelques petites informations intéressantes qui nous permettront de mieux comprendre l’agencement des notes sur le manche.

Comment retrouver les notes sur le manche

Trois choses essentielles à connaitre et maitriser avant de vouloir retrouver les notes sur le manche

  • Connaitre le nom des cordes à vide : ce n’est pas trop difficile, des graves vers les aiguës on aura mi, la, ré, sol, si et mi. Notez ça sur un bout de papier et apprenez-les par cœur ! Ces cordes sont nommées ainsi car lorsqu’on les gratte à vide, la corde de mi produira la note mi, la corde de si la note si etc…
  • Connaitre les écarts entre les notes : ceci est abordé en long en large et en travers dans le cours « l’harmonie pour les nuls : les notes ». Un petit résumé : il y a un ton entre chaque note, sauf entre mi-fa et si-do, ou il n’y a plus qu’un demi-ton. Si on prend une note et qu’on ajoute un dièse, ça monte la note d’un demi-ton. Si on prend une note et qu’on ajoute un bémol, ça descend la note d’un demi-ton. Si tout ceci n’est pas très clair pour vous, référez-vous au cours cité plus haut.
  • Quand on se décale d’une case sur le manche, c’est un décalage d’un demi-ton. Du coup un écart de deux cases, ça représente un ton, trois cases ça fait un ton et demi etc

Du coup, il n’y a plus qu’à mettre tout ça en commun pour retrouver les notes sur le manche.

Exemple pratique 

  • Je prends ma corde de mi grave, à vide. La note jouée est donc un mi.
  • Je me décale en case 1, c a d un demi-ton au-dessus de mi. La note jouée est donc un fa.
  • Je me décale encore de deux cases, j’arrive donc en case 3, un ton au-dessus du fa. J’arrive donc sur un sol

Ça marche évidemment dans les deux sens, si je pars du sol en case 3 de la corde de mi grave et que je repasse en case 1, un ton plus bas, je me retrouve donc à nouveau sur un fa.

Les dièses et les bémols 

  • Je prends la case 5 de la corde de mi grave, qui est un la.
  • Si je me décale en case 6, j’ai un la#, un demi-ton au-dessus de la.
  • Si je me décale en case 7, un ton au-dessus du la et un demi-ton au-dessus du la#, j’arrive sur un si.
  • Je peux aussi considérer que la case 6 est située un demi-ton en-dessous du si, ce qui fait donc la note sib

On se retrouve donc avec la# ET sib sur la même case. C’est tout à fait normal, il y a des raisons pour ça qui ne seront pas abordées dans ce cours, parce qu’il n’est pas indispensable de les comprendre. Retenez simplement que certaines notes ont plusieurs noms.

Voilà, il n’y a pas plus à apprendre pour savoir retrouver les notes sur le manche. Continuez la lecture pour apprendre quelques exercices sur le sujet !

Comment s’entrainer à retrouver les notes

Nous allons maintenant aborder quelques exercices pour s’entrainer à retrouver les notes sur le manche. Au début ça risque d’être un petit peu fastidieux, vous risquez de vous tromper d’une case ou d’un demi-ton, ne vous inquiétez pas, avec de l’entrainement ça viendra tout seul.

Je vous propose un premier exercice pour commencer, assez simple. On choisit une note au hasard (un sol, un do# ou autre), et vous cherchez à retrouver cette note sur toutes les cordes. Sachez que chaque note apparait au moins une fois sur chaque corde, et souvent deux fois par corde.

En guise de deuxième exercice, on va faire l’inverse : on prend une case au hasard, et on essaye de retrouver à quelle note ça correspond. Pensez bien à la dualité des notes dièses/bémols, si la case que vous avez choisie correspond à un fa#, c’est aussi un sol bémol.

Vous pouvez évidemment cumuler les deux exercices : choisissez une case au hasard, retrouvez quelle est cette note, puis recherchez cette note à tous les endroits sur le manche.

Entrainez-vous tous les jours pendant quelques minutes, et vous verrez très vite des progrès. Et en plus de ça, vous n’avez pas besoin d’avoir une guitare dans les mains pour vous entrainer, donc n’hésitez pas faire ce petit exercice mental quand vous vous ennuyez dans le métro ou au boulot !

Quelques informations intéressantes

Au fur et à mesure que vous explorerez votre manche vous allez peut être faire des découvertes intéressantes, car il y a pas mal de liens logiques et de schémas qu’on peut retrouver pour nous faciliter la vie. Je vous conseille donc, avant de lire cette troisième partie, d’explorer un peu votre manche vous-même pour essayer de faire ces découvertes tout seul.

Les cordes à vide

Petit rappel, des graves vers les aiguës : mi, la, ré, sol, si, mi.

Laissons de côté la corde de mi grave pour l’instant, et intéressons-nous plutôt à la corde de la. Si on la gratte à vide, ça nous fait donc la note la. Mais cette même note pourra également être jouée sur la corde de mi, en case 5. On se retrouve alors avec la même note entre la corde de mi case 5 et la corde de la à vide. C’est ce concept qu’on va exploiter pour pouvoir s’accorder à l’oreille.

Si on applique ce même principe sur les autres cordes : on retrouve la corde de ré à vide en case 5 de la corde de la, on retrouve la corde de sol à vide en case 5 de la corde de ré, on retrouve la corde de si à vide en case 4 de la corde de sol, et on retrouve la corde de mi aigu à vide en case 5 de la corde de si.

Mais on peut aller plus loin ! En effet, la corde de mi aigu à vide qu’on retrouve en case 5 de la corde de si, on peut retrouver la même note sur la corde de sol en case … 9 !

Tout cela n’a pas d’application pratique dans la vie réelle d’un musicien (à part pour s’accorder), mais il permet de comprendre un peu mieux le fait que on peut jouer les mêmes notes que les cordes à vide en frettant d’autres cordes.

Les accords

Attention, les diagrammes d’accords que vous trouverez sur Internet sont parfois faux et ne respectent pas la règle dont je vais parler maintenant.

Prenons l’exemple de l’accord mi mineur, qui se joue sous la forme 022000. On constate donc que la note la plus grave qui est jouée, c’est la corde de mi à vide, c a d la note mi. Prenons comme autre exemple un sol majeur. Le sol majeur se jouant 320033 (ou 320003), la note la plus grave est maintenant la corde de mi en case 3, c a d un... sol.

Il y a donc un rapport direct entre le nom de l’accord et la note la plus grave qui est jouée. Il faut donc faire attention lorsque vous apprenez un nouvel accord à ne pas jouer toutes les cordes, dans beaucoup de cas il faudra éviter une ou deux cordes graves de façon à avoir la bonne note comme note grave.

Il existe cependant une exception à cette règle, les accords notés « Em/G ». Cette notation nous indique qu’il faut jouer un accord de mi mineur, mais PAS avec un mi comme basse. Il faut alors remplacer la note la plus grave par celle indiquée après le /, c a d dans ce cas-là un sol.

L’octave

Ce point est assez simple à comprendre, mais nous apporte énormément de possibilités, qu’on ne pourra pas toutes détailler. L'octave, c’est en fait l’intervalle qui sépare une note de cette même note plus aiguë. En gros, on part de do, on a ensuite ré mi fa sol la si et on retombe sur un do. Entre ces deux do, l’intervalle s’appellera donc l’octave. Et si vous calculez pour voir à combien de tons ça correspond, quelle que soit la note que vous choisissez, l’octave fera 6 tons, soit 12 demi-tons.

Si vous réfléchissez quelques minutes par rapport à votre manche, vous vous souviendrez qu’un demi-ton ça fait une case sur le manche. Du coup, un écart de 12 demi-tons, ça représente un écart de 12 cases. Prenons donc la corde de mi à vide, et allons 12 cases plus haut, c a d en case 12, on retrouvera à nouveau un mi. Et ça c’est valable pour toutes les cordes, on retrouve en case 12 la même note que la corde à vide. Du coup lorsque vous cherchez des notes, notamment dans les case 8 ou plus, c’est souvent plus rapide de partir de la case 12 qu’on connait plutôt que de tout recompter depuis la corde à vide.

Vous pouvez également appliquer le même principe sur les notes frettées : la note en case 1 sera la même que la note 12 cases plus haut, c a d en case 13. La note en case 2 est la même que la case 14 etc… Vous retrouverez donc les mêmes notes entre la case 12 et la case 24 qu’entre la case 0 et la case 12.

Grâce aux octaves on va également pouvoir utiliser un petit outil pour retrouver les notes sur le manche encore plus facilement.

Prenons comme exemple la case 3 de la corde de mi grave, qui est un sol. Ce même sol on va pouvoir le retrouver une octave au-dessus sur la corde de ré, en case 5. On a donc un « écart » de deux cases et de deux cordes entre les deux sols. Et ça ce sera valable pour toutes les notes de la corde de mi. Si on prend la case 5 corde de mi, on peut retrouver cette même note une octave au-dessus en case 7 de la corde de ré.

Ce petit « schéma » va pouvoir se transposer aux autres cordes, mais pas forcément avec le même écart. En partant de la corde de la, il faudra également se décaler de deux cases et de deux cordes. En partant de la corde de ré par contre, pour retrouver l’octave il faudra se décaler de trois cases et de deux cordes. Et en partant de la corde de sol il faudra aussi se décaler de trois cases et de deux cordes.

Il existe d’autres « schémas » basés sur le même concept, mais je n’en ferai pas la liste complète ici car ce serait bien trop long. Vous pouvez toutefois vous amuser à essayer de les retrouver afin de les utiliser plus tard !

les accordages alternatifs

Depuis le début de ce cours, on se base sur les cordes à vide pour retrouver les notes sur le manche. Mais quand on change d’accordage, on change les notes des cordes à vide, et il faut donc complètement ré-apprendre l’emplacement des notes sur notre manche. Si vous utilisez régulièrement des accordages alternatifs je vous conseille donc de vous entrainer à retrouver les notes sur le manche avec vos accordages favoris.

Pour finir, je vous conseille lors de ces exercices de prendre des notes, sur papier, de l’emplacement des notes sur le manche. Ça vous fera d’excellents aide-mémoire, et ça vous permettra de vous corriger lors de séances de travail ultérieures.

Commentaires