Besoin d'aide ? Notre sympathique forum se tient à votre disposition pour toutes vos questions !
RSS T4A Pinterest T4A Youtube T4A Twitter T4A Facebook T4A Google+

Construire ses accords barrés

Besoin d'aide à propos de ce cours de guitare ?Aide
Sauvergarder ce coursSauvegarder
Ce cours se consacre a la théorie derrière les barrés, et explique de façon simple pour les débutants comment retrouver ses propres accords barrés.

Prérequis pour ce cours : Apprendre à lire et jouer les accords à la guitare, Comment retrouver les notes sur le manche,
Travailler ce cours : Aucun




Vous aimez ? Abonnez-vous sur notre chaine YouTube !

Apprendre à construire ses propres accords barrés, c’est quelque chose de pas très difficile à faire, mais qui vous sauvera la vie quand vous progresserez en guitare. En effet, des accords barrés il en existe des milliers, on peut presque dire qu’il en existe une infinité. Il est donc impossible de tous les apprendre par coeur.

Une solution serait donc de toujours avoir sur soi un dictionnaire d’accords, mais ce n’est pas très pratique, et ils ne sont pas forcément parfaitement complets. Apprendre à construire ses accords ça vous permettra de retrouver tous les barrés que vous voudrez, quand vous voudrez, avec seulement un minimum de connaissances, très accessible pour les débutants.
Nous allons découper tout ça en trois parties :

  • dans la première partie nous rentrerons dans le vif du sujet et nous verrons un exemple concret pour voir comment faire un accord barré
  • dans la deuxième partie nous détaillerons un peu toute la théorie qui va avec. Encore une fois ce n’est pas très dur, et c’est très utile
  • dans la troisième partie nous verrons les accords barrés qui sont le plus couramment utilisés en guitare quand on débute, ainsi que les doigtés qui vont avec.

Une fois que vous maitriserez cette discipline, vous serez capable avec un peu de travail de créer absolument n’importe quel accord en quelques secondes. Vous serez donc parés pour attaquer le cours "Les accords barrés pour débutants”, ou nous verrons de façon pratique comment les travailler.
Tout ce cours est évidemment facultatif, vous pouvez regarder le cours "Les accords barrés pour débutants” sans avoir vu ce cours ci, mais je vous conseille chaudement de le regarder tout de même.

Un premier exemple concret

On va rentrer tout de suite dans le vif du sujet, avec un exemple concret de création d'un accord barré. Néanmoins, il y a une chose à connaitre avant de se lancer là dedans : les accords ouverts. Déjà parce qu'on va s'en servir pour créer nos accords barrés, et aussi parce que si vous ne connaissez pas encore les accords ouverts, il y a fort à parier que les accords barrés seront beaucoup trop difficiles à faire pour vous.

Notre accord ouvert

Pour notre premier exemple on va se baser sur un accord de E (mi majeur). Petit rappel de diagramme si vous ne le connaissez pas par coeur :

Diagramme Mi Majeur

(si vous avez déjà du mal avec cet accord, n'attaquez pas les barrés maintenant, revenez plus tard).

Attention aux cordes

Mais attention, savoir jouer des accords ouverts ne suffit pas : il faut les connaitre correctement. Et par correctement, je veux dire qu'il faut savoir quelles cordes font partie de quels accords. Si vous vous souvenez du cours qui apprends à lire les accords ouverts, j'ai expliqué que dans certains accords, certaines cordes ne devaient pas être grattées. C'est absolument indispensable de connaitre ça. Si vous ne respectez pas ces histoires de cordes, vous ne ferez que des erreurs en barrés. Par chance, l'accord E n'est pas chiant, on gratte toutes les cordes, mais faites attention pour les autres accords.

Prenez des bons diagrammes

Faites attention aussi à la justesse des diagrammes que vous consultez, certains diagrammes que l'on trouve sur le net ne précisent pas quelles cordes doivent être grattées, et vous induiront donc en erreur. En cas de doutes, n'hésitez pas à consulter notre dictionnaire d'accords, tous les diagrammes ont été vérifiés et sont justes.

C'est parti

Pour construire notre barré, on va commencer par regarder le diagramme d'accord, pas la guitare. Sur ce diagramme, on va regarder chaque note de l'accord. Et par "note", je parle bien de note. Ce n'est pas seulement les doigts qui frettent des cordes, chaque corde qui est grattée, à vide ou non, va produire une note. Dans le cas de l'accord E, on a donc un total de six notes : les cordes de mi grave, si et mi aigu à vide, la corde de la en case 2, la corde de ré en case 2 et la corde de sol en case 1.

Décalons les notes

On va donc prendre chacune de ces six notes, et toutes les décaler du même nombre de cases, vers les aigues (c'est à dire vers le corps de la guitare). Donc si on reprends notre diagramme d'accord et qu'on décale chaque note d'une case. Les cordes qui étaient avant à vide se retrouvent donc en case 1, les cordes qui étaient frettées en case 2 se retrouvent en case 3, et la corde qui étaient frettée en case 1 se retrouve en case 2. Ce qui nous donne :

Diagramme Mi Majeur décalé d'une case

On a pas assez de doigts !

Et si on regarde ce nouveau diagramme, on se dit qu'il y a un problème : il y a six cordes à fretter, et pourtant on a que quatre doigts de disponibles à la main gauche. C'est justement tout le concept d'un barré : on va utiliser un seul et même doigt pour fretter plusieurs cordes. Dans le cas de cet accord (et dans le cas de beaucoup beaucoup de barrés), c'est l'index qui frettera les plus petites cases. C'est à dire qu'il va devoir fretter la corde de mi grave, la corde de si, et la corde de mi aigue, toutes les trois en case 1. L'index va donc se plaquer sur toutes les cordes, de façon à toutes les barrer en case 1. Nos trois autres doigts nous serviront donc pour fretter les trois autres notes de l'accords. Ce qui nous donne ce doigté :

Diagramme Mi Majeur décalé d'une case avec doigté

Dans la pratique, on désignera généralement un barré sur un diagramme d'accord par un gros trait, qui ressemble à quelque chose comme ça :

Diagramme barré

Pour aller plus loin

Si vous venez d'essayer de jouer cet accord chez vous, il y a fort à parier que vous n'avez pas réussi. Un accord barré, c'est un accord très difficile à réussir les premières fois. Ne vous découragez pas, ça demande juste un peu de travail, et on étudiera ça dans le cours sur les accords barrés pour débutants.

En attendant on ne va pas s'arrêter là. Le concept peut s'étendre au delà de ce qu'on vient de voir : on peut décaler notre accord E d'un autre nombre de cases, de deux cases, trois cases, ou plus. Mais on peut aussi utiliser un autre accord pour le décaler également. Mais tout ça, c'est dans la deuxième partie que ça se passe.

La théorie

Dans cette deuxième partie nous allons essayer de comprendre, d'un point de vue théorique, ce que nous avons fait dans la première partie. Je vous ai dis au début qu'il suffisait de connaitre les accords ouverts, maintenant nous avons d'autres pré-requis à maitriser avant de continuer.

Les pré-requis

Le nom des accords

Ca parait peut être idiot, mais il faut connaitre le nom des accords ouverts que vous allez utiliser. Sans ça vous ne saurez pas quels seront les accords barrés que vous ferez.

Les notes sur le manche

C'est moins important, mais si vous voulez construire vos accords barrés tranquillement, il faudra savoir retrouver les notes sur le manche. Ce n'est pas grave si vous ne les connaissez pas par coeur, tant que vous êtes capable de les trouver sans (trop) vous tromper N'hésitez pas à aller voir notre cours dédié aux notes sur le manche.

Accessoirement, si vous n'avez pas envie d'apprendre tout ça vous pouvez aussi utiliser un tableau répertoriant les notes sur le manche.

Décomposons nos accords ouverts

Pour mieux comprendre ce qui se passe lors de la création d'un accord barré, on va commencer par étudier un peu plus nos accords ouverts. On ne rentrera pas trop dans les détails dans ce cours, on verra juste le nécessaire pour comprendre les mécanismes que l'on utilise.

Un accord, quelle que soit sa complexité, est défini par deux choses, la fondamentale et la nature de l'accord, que nous allons étudier maintenant.

La fondamentale

Pour faire simple, la fondamentale c'est la note qui donne son nom à l'accord. Dans le cas d'un accord de mi mineur, la fondamentale est un mi. Dans le cas d'un do majeur, la fondamentale est un do.

Dans la plupart des cas, la fondamentale sera la note la plus grave de l'accord. Il n'y a que les renversements qui sont des cas particuliers, mais ça ne nous intéresse pas pour l'instant. Ils s'écrivent sous la forme Am/G, donc si vous les croisez n'appliquez pas ce que nous sommes en train de voir à ces types d'accords.

Pour trouver la fondamentale, c'est tout simple : il suffit de regarder la note la plus grave de l'accord. Attention, cette note n'est pas nécessairement située sur la corde de mi grave, puisqu'elle ne fait pas toujours partie de l'accord. Et attention également à quelle case est frettée, une note sur la corde de mi ne sera pas un mi si la corde n'est pas jouée à vide.

Regardez déjà vos accords ouverts pour en trouver la fondamentale. Vous remarquerez que les accords de mi majeur et mi mineur ont la même. Ce qui change entre ces deux accords, c'est la nature.

La nature de l'accord

La nature de l'accord, c'est un peu plus difficile à définir. En théorie, il faudrait rentrer dans des détails assez complexes pour expliquer tout ça correctement, donc on va se contenter de vulgariser et simplifier le concept pour l'instant.

Pour faire simple, un accord est composé de plusieurs notes. L'écart de hauteur entre ces notes forment ce qu'on appelle des intervalles, et c'est cet ensemble d'intervalles qui nous donnent la nature d'accord.

Un accord majeur contiendra un certain ensemble d'intervalles, qui sera différent d'un accord mineur. Tous les accords majeurs contiennent les mêmes intervalles, ce n'est que la fondamentale qui change.

Dans la pratique, l'ensemble d'intervalles peut être défini par le "schéma" de l'accord. Si on reprends un diagramme de mi majeur :

Diagramme Mi Majeur

On a bien un mi comme fondamentale, et d'autres notes sur les cinq autres cordes. L'écart entre les notes se retrouve directement comme écart entre les cordes et les cases.

Si on compare ce diagramme à un diagramme de mi mineur :

Diagramme accord Mi mineur

On constate que la fondamentale ne change pas, mais que les autres notes changent. Pas de beaucoup, mais il y a une différence. Du coup, l'ensemble d'intervalles est différent, et la nature de l'accord est différente.

Un petit aparté mathématique

Pour résumer ce qu'on vient de dire, un accord est composé d'une fondamentale et d'un ensemble d'intervalles. En musique on a 12 notes possibles comme fondamentales : do ré mi fa sol la si, plus tous les dièses et bémols. Des natures d'accord, il en existe des dizaines et des dizaines. Il n'y a pas de liste définitive de tous les natures possibles, parce qu'on peut toujours en créer plus.

Donc si on part sur 50 natures d'accords avec 12 fondamentales, ça nous fait un total de 600 accords possibles. Et on est loin du compte réel. Si on ajoute en plus le fait qu'il existe plusieurs positions possibles pour chaque accord, on arrive vite à plusieurs milliers de positions d'accords possibles.

Vous comprenez donc qu'on ne pourra pas les apprendre toutes par coeur, et qu'il vaut mieux savoir comment construire ses propres accords barrés. Avec ce qu'on nous apprenons aujourd'hui, on pourra prendre n'importe quelle position d'accord, et dériver cette nature d'accord sur toutes les fondamentales qu'on voudra.

Assemblons tout ça maintenant

On va reprendre l'exemple qu'on a vu dans la première partie et essayer de comprendre ce qu'on a fait.

On a commencé par prendre un accord de mi majeur, composé d'un mi comme fondamentale et d'un schéma qui correspond à une nature d'accord majeur.

On a ensuite décalé toutes les notes d'une case. Du coup, la fondamentale n'est plus un mi, mais l'écart entre les notes n'a pas changé, la nature reste donc la même.

Diagramme barré

Si on regarde notre nouvelle fondamentale, il s'agit de la corde de mi en case 1, et cette note est un fa. On se retrouve donc avec un fa comme fondamentale et une nature d'accord majeur, il s'agit du coup d'un fa majeur.

Allons plus loin

Décalons tout ça sur d'autres cases

Tout ça c'est chouette, on a pris un mi majeur et on l'a décalé pour le transformer en fa majeur. Mais on ne va pas s'arrêter là : on peut le décaler sur d'autres case. Ca nous fera d'autres fondamentale.

Et si on réfléchit un petit peu, comme on peut retrouver toutes les notes que l'on veut sur la corde de mi grave, rien qu'en décalant notre position de mi majeur on pourra faire tous les accords majeurs que l'on veut. Vous ne serez plus jamais obligé de sortir un dictionnaire d'accords pour trouver la position d'un accord majeur que vous ne connaissez pas.

Utilisons d'autres accords

C'est bien beau tout ça, mais que faire pour les autres natures d'accords ? Et bien il suffit de prendre un autre accord, d'une autre nature, et d'appliquer le même processus. On peut le faire sur tous les accords qu'on veut, ouvert ou non, et de le décaler sur d'autres fondamentales.

Nous verrons les cas les plus courants et les plus utiles dans la troisième partie, avec les doigtés qui correspondent. Mais maintenant vous savez qu'en connaissant une petite dizaines d'accords ouverts, dans différentes natures d'accords, vous aurez virtuellement accès à toutes les positions d'accords que vous souhaitez.

Deux détails pour conclure tout ça

Nous avons vu le plus gros de ce qu'il y a à savoir sur les accords barrés, mais il reste deux points importants à noter pour vous éviter des erreurs de débutants.

Ne changez pas de cordes !

Lorsque vous prenez un accord et que vous le décalez, il faut garder les notes sur les mêmes cordes. C'est impératif. Si vous changez la position de cordes, ça changera la nature d'accord. Donc ne vous trompez pas, soyez très attentifs, surtout au début. La fondamentale doit impérativement rester sur la même corde que l'accord de base.

Ne vous trompez pas

Tout le processus pour créer ses accords barrés est relativement complexe, sans être particulièrement difficile. Il y a beaucoup de sources d'erreurs : on peut se tromper de corde en décalant la position, on peut se tromper de schéma également, on peut se tromper en essayant de trouver le nom de la fondamentale etc...

C'est un exercice mental pas évident au début, donc allez y très très lentement, prenez tout votre temps et vérifier tout au moins trois fois. Avec l'habitude vous serez capables de faire tout ça en quelques secondes. Moins vous ferez d'erreurs au début, plus vous apprendrez vite.

Si vous avez du mal à le faire directement sur la guitare, n'hésitez pas à le faire sur papier avant d'essayer de jouer les accords. Ecrivez les positions, décalez les, calculez la fondamentale sur papier avant de les jouer. Ca réduira grandement le risque d'erreur.

Pour résumer

On a vu beaucoup de choses dans cette deuxième partie, donc résumons tous ces éléments :

  • on part d'une position d'accord ouvert
  • on décale cette position d'un certain nombre de cases, en conservant le même schéma
  • on trouve la nouvelle fondamentale, on garde la même nature d'accord et ça nous donne le nom d'accord

Ce n'est pas grave si vous n'arrivez pas encore à jouer tous ces accords, c'est le concept qui est important à maitriser.

Les barrés les plus courants

Maintenant que vous avez compris comment on fait pour construire un accord barré, on va voir dans cette partie les positions les plus courantes. Comme dit précédemment, il existe plusieurs milliers de positions d'accords barrés différentes, mais il n'est pas nécessaire de toutes les connaitre.

Les plus importants

Les accords que vous rencontrerez le plus en tant que débutant (et même plus tard), ce sont les accords majeurs et mineurs. Grâce à eux vous pourrez déjà jouer des milliers de morceaux sans avoir à apprendre d'autres positions d'accords. Beaucoup d'entre eux seront des accords ouverts, mais vous aurez très souvent besoin de caser un ou deux barrés.

Nous allons donc détailler comment obtenir toutes les positions d'accords majeurs et mineurs dont vous aurez besoin, en appliquant tout ce que l'on vient de voir. Et après ce petit entrainement, vous serez libres de faire la même chose sur toutes les autres natures d'accords dont vous aurez besoin.

Les quatre formes d'accords

On va se baser sur quatre accords ouverts pour dériver tous les autres accords barrés. On aura deux positions d'accords majeurs, le mi majeur et le la majeur; et deux positions d'accords mineurs, le mi mineur et le la mineur. Assurez vous de bien connaitre ces positions d'accords ouverts, sans quoi vous allez avoir du mal pour la suite.

Une petite observation concernant ces quatre formes d'accords : le mi majeur et le mi mineur ont toutes les deux leur fondamentale placée sur la corde de mi, et le la majeur et le la mineur ont toutes les deux leur fondamentale placée sur la corde de la. Du coup, toutes les notes que l'on va chercher afin de construire nos accords barrés seront soit situées sur la corde de mi, soit sur la corde de la.

Si vous vous entrainez à retrouver les notes sur le manche (en suivant les conseils donnés dans ce cours), concentrez vous sur les deux cordes les plus graves. Les autres sont, pour l'instant, inutiles.

Le mi majeur et ses dérivés

On a déjà détaillé cette position dans la partie précédente, donc on va faire ça assez vite. Si on prends notre accord de mi majeur et qu'on le décale d'une case, on obtiendra ce diagramme :

Diagramme fa majeur

Et comme on se retrouve avec la fondamentale sur la première case de la corde de mi grave, c'est donc un fa. Ce qui nous donne un accord de fa majeur. C'est de loin l'accord que vous retrouverez le plus souvent en barré.

Dans les autres accords qu'on jouera souvent en utilisant cette position, il y a le fa# majeur et le lab majeur. Pour le fa# majeur, c'est la même chose qu'un fa majeur, mais qu'on décale en case 2, ce qui nous donne :

Diagramme fa# majeur

Le lab sera situé sur la case 4 de la corde de mi grave, du coup on obtiendra comme diagramme :

Diagramme lab majeur

Ce sont les trois principaux accords basés sur cette position qu'on rencontrera dans les morceaux. Les autres accords plus aigus seront beaucoup moins utilisés, et vous verrez un peu plus tard pourquoi.

A noter un détail intéressant : si on prends notre accord de mi majeur, et qu'on le décale en case 3, on obtient ce diagramme :

Diagramme sol majeur barré

Ce qui correspond à un accord de sol majeur. C'est le même accord que celui qu'on connait en position ouverte, mais qui sonnera un tout petit peu différemment. Je ne vais rentrer dans les détails sur les différences entre ces deux positions, mais sachez que vous pouvez utiliser l'un ou l'autre, selon vos envies.

De la même façon, on peut retrouver l'accord de la majeur, que l'on joue normalement à vide, mais en case 5 de la corde de mi grave, avec une position de mi majeur du coup. Ce qui nous donne :

Diagramme la majeur barré

Du coup, en prenant toutes ces positions, on se rends compte qu'on jouera assez souvent la forme de mi majeur sur les cinq premières cases de la corde de mi grave.

Le mi mineur et ses dérivés

La position du mi mineur est très similaire à la position du mi majeur. La seule différence étant l'index qui est présent ou non en case 1 de la corde de sol.

Pour le décaler en case 1, c'est toujours le même principe, on fait un barré avec l'index en case 1, puis on mets l'annulaire sur la corde de la en case 3, et le petit doigt sur la corde de ré en case 3 également. Et puisqu'on a un fa comme fondamentale, ça nous donne un accord de fa mineur :

Diagramme fa mineur

Un autre accord très courant basé sur la même forme, c'est le sol mineur. Pour le retrouver il faut prendre un sol comme fondamentale, sur la case 3 de la corde de mi grave, et appliquer la même position. Ce qui nous donne :

Diagramme sol mineur

Vous rencontrerez également occasionnellement le fa# mineur et le lab mineur, qui sont identiques aux deux précédents, mais en case 2 et 4 respectivement. Ce qui nous donne :

Diagramme fa# mineurDiagramme lab mineur

Comme pour le mi majeur, on dépassera rarement la case 5 pour jouer des accords plus aigus.

Le la majeur et ses dérivés

Attention, le la majeur c'est de loin l'accord barré le plus difficile à faire parmi ceux que nous voyons aujourd'hui. Ce n'est pas la position qu'on utilisera le plus souvent, malheureusement on n'aura pas d'autres choix pour certains accords. Du coup, autant s'y mettre, et avec de l'entrainement ça finira par passer.

N'oubliez pas, dans le cas du la majeur la fondamentale est située sur la corde du la. Lorsque l'on décalera nos accords, il faudra prendre en compte la note sur la corde de la pour trouver sa fondamentale. La corde de mi grave ne fait pas partie de l'accord, on ne la joue pas, on fait comme si elle n'existait plus.

Un des accords pour lequel on va souvent utiliser cette position, c'est le si majeur. On va prendre le si sur la corde de la, qui sera situé en case 2, et on va décaler le reste de la position. Attention, dans le la majeur ouvert, on a deux cases d'écart entre les doigts et les cordes à vide, du coup si vous décalez correctement vos doigts, vous obtiendrez cette position :

Diagramme si majeur

Une autre utilisation courante de cette position, c'est le sib majeur. C'est exactement la même chose qu'un si majeur, mais en case 1. Ce qui nous donne :

Diagramme sib majeur

Un dernier accord barré avant de passer à la suite, et ça sera le mib majeur qu'on rencontre assez souvent. Pour le faire, il faut aller chercher le mib sur la corde de la, et on le trouvera en case 6. On applique notre position de la majeur, et ça nous donne :

Diagramme mib majeur

Encore une fois, cette position est la plus difficile à décaler, donc ne vous inquiétez pas si vous n'y arrivez pas dès le début, c'est normal. Entrainez vous, et ça finira par passer.

Le la mineur et ses dérivés

C'est la dernière position que nous allons voir aujourd'hui, et comme pour le la majeur la fondamentale est située sur la corde de la. Comme pour la position précédente, faites attention à ce détail.

L'accord le plus courant à connaitre par coeur, c'est le si mineur. Comme pour le si majeur, le si se trouve en case 2 de la corde de la, il n'a pas bougé, mais cette fois ci on applique la position de la mineur plutôt que la majeur, et ça nous donne :

Diagramme si mineur

Un autre accord à connaitre, c'est le do mineur. On sait faire le do majeur en accord ouvert, mais le do mineur sera quasiment toujours joué en barré. Comme le do est situé un demi-ton au dessus du si, il sera en case 3 de la corde de la, et on aura plus qu'à décaler notre si mineur d'une case pour trouver :

Diagramme do mineur

Un dernier accord à aborder : le ré mineur. Même si on sait le faire en accord ouvert, on va très souvent le jouer en accord barré pour tout un tas de raisons. Pour le faire, c'est toujours la même routine, on prends notre ré sur la corde de la, qui sera situé en case 5, on décale notre position d'accord, et ça nous donne :

Diagramme ré mineur

N'hésitez pas à aller plus loin

Voilà l'essentiel des accords que vous croiserez le plus souvent. La liste n'est pas complète, on peut faire plein d'autres accords barrés avec ces quatre positions de base. Le but était juste de vous montrer ceux qui vous croiserez le plus souvent, et de vous entrainer un peu à retrouver les positions d'accords dont vous avez besoin.

Tôt ou tard vous aurez besoin de jouer un accord barré que vous ne connaissez pas, et c'est donc important d'être capable de le retrouver vous-même. N'hésitez pas à appliquer toutes ces positions sur d'autres cases, même si j'ai dis qu'on dépassait rarement les cases 5-6, vous pouvez quand même le faire, ce n'est pas interdit, et ça peut même devenir indispensable.

N'hésitez pas à appliquer les mêmes concepts sur d'autres positions d'accords ouverts. Je vous ai présenté les quatre là aujourd'hui parce qu'il s'agit des plus courantes, mais vous pouvez le faire sur n'importe quelle autre position, donc n'hésitez pas à expérimenter, ça vous entrainera. Et si vous n'êtes pas sur de vous, vous pouvez toujours nous rejoindre sur le forum pour nous montrer ce que vous avez fait, et on vous corrigera si besoin.

Un dernier point à aborder

C'est un petit point de détail que je tiens à clarifier, pour éviter toute confusion. Si on regarde les diagrammes du mi majeur et du la mineur :

Diagramme mi majeurDiagramme la mineur

On se rend compte que les doigts ont la même position, mais ne sont pas sur les mêmes cordes. Donc j'insiste bien sur ce point : lorsque vous décaler un accord ouvert en barré, ne changez JAMAIS de cordes. Sinon votre accord majeur va se transformer en accord mineur, ou inversement. Soyez très attentifs à ça, parce que ça peut vous amener à faire de grosses erreurs.

Pour éviter toute confusion, ce n'est pas très difficile : si votre fondamentale est sur la corde de mi, vous utilisez la position de mi majeur ou mi mineur. Si votre fondamentale est sur la corde de la, utilisez la position de la majeur ou de la mineur.

Prenez votre temps

Ne soyez pas pressés dans votre apprentissage des accords barrés. Il y a beaucoup de choses qui peuvent prêter à confusion, qui peuvent vous amener à faire des erreurs, donc prenez votre temps. Je vous conseille fortement de faire tout ce travail avec une feuille et un crayon avant de prendre la guitare. D'une part parce que si vous êtes débutant vous n'arriverez pas à faire sonner vos accords barrés, et c'est frustrant, et d'autre part parce que vous allez faire plein d'erreurs si vous mettez tout de suite vos mains sur la guitare. Prenez le temps de bien tout décomposer sur papier, de bien réfléchir, de bien faire chaque étape correctement.

Et une fois que vous êtes à l'aise, vous pouvez aller voir le cours sur les accords barrés pour débutants pour développer la technique nécessaire pour faire sonner tout ça.

Commentaires